Compagnie Fraissinet et Cie

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


<< Retour : Transports maritimes

Présentation

La Compagnie Fraissinet a été fondée en janvier 1836 à Marseille par Marc FRAISSINET qui va s'allier au courtier d'assurance CHANCEL. [1]
En 1841, Marc FRAISSINET rachète la compagnie.
En 1853, l'entreprise est rebaptisée Compagnie marseillaise de navigation à vapeur.
En 1860, la société possède dix navires.
En 1865, l'augmentation du capital de l'entreprise permet l'achat de six nouveaux navires.
En 1868, les navires de la compagnie Fraissinet relient la Corse et Livourne.
En 1870, en raison de la guerre franco-prussienne, le service vers la Corse est suspendu et plusieurs navires sont vendus.
La société refait surface en 1874 sous le nom de Nouvelle société maritime de navigation à vapeur et obtient du gouvernement français le service postal à destination de la Corse.
En 1892, Fraissinet absorbe la société corse Morelli et ses cinq navires (Bocognano, Ville de Bastia, Comte Bacciochi, Persévérant et Evénement).
À la fin du XIXe Fraissinet dessert le Languedoc, la Corse (service postal), la Sardaigne, l'Italie, la Riviera française et italienne, Constantinople, la mer Noire et l'embouchure du Danube, Oran, Dakar et Libreville (service postal).

Famille FRAISSINET

Marc Constantin FRAISSINET
Chevalier de la Légion d'Honneur

  • Né le 1er septembre 1787 à Marseille, Bouches du Rhône
  • Décédé en 1866, à l'âge de 79 ans
  • Courtier Royal (1830). Armateur. Conseiller Municipal de Marseille (août 1830- 1843) Adjoint au Maire (nommé les 14 décembre 1832 et 12 avril 1837)
Dirige en 1837 la ligne maritime créée par l'armateur Théron entre Marseille et Agde.
La compagnie devient en 1843 la société Marc Fraissinet et Cie.
En 1853, il fusionne toutes ses activités maritimes au sein de la Compagnie marseillaise de navigation à vapeur Marc Fraissinet père et fils, qu'il dirige avec son fils Adolphe.
La compagnie ouvrira des lignes entre Marseille et la Méditerranée orientale (Constantinople et Alexandrie).
En 1865, la compagnie achète la compagnie Bazin.
Un an plus tard, la compagnie Fraissinet avait un capital de 9 millions de Francs et exploitait 15 navires à vapeur.

Descendance de Marc-Constantin Fraissinet

Adolphe Jean FRAISSINET
Chevalier de la Légion d'Honneur

  • Né le 20 juillet 1821 à Marseille, Bouches du Rhône
  • Décédé le 21 décembre 1893 à Marseille, Bouches du Rhône, à l'âge de 72 ans
  • Armateur, Conseiller Municipal de Marseille (1865-1870), Député des Bouches-du-Rhône (1871-1876). Membre de la Chambre de Commerce de Marseille (1872). Trésorier payeur de l'Hérault (1879)
A la mort de son père, Adolphe et son frère Louis reprendra l'affaire familiale, y compris la ligne maritime.
Ils développeront des lignes vers l'Italie, l'Egypte, la Syrie et la Mer Noire, et se verront attribuer le service postal avec la Corse par le Gouvernement français.
En 1869, le vapeur Asie inaugura les lignes commerciales avec l'Inde via le Canal de Suez.
Adolphe quitta la compagnie lorsqu'il fut nommé Trésorier Payeur Général pour le département de l'Hérault, en 1879. Il fut remplacé par son frère Louis et son neveu Alfred.

Léon "Louis" FRAISSINET

  • Né le 17 novembre 1827 à Marseille, Bouches du Rhône
  • Marié le 27 avril 1852 à Marseille, Bouches du Rhône avec Adine Zoë PEYRON
  • Avocat, Négociant. Armateur à Marseille (Bouches du Rhône)

Descendance de Louis Fraissinet

Alfred Clément Louis Marc FRAISSINET

  • Né le 16 avril 1855 - quartier de Saint Giniez (Prado) à Marseille, Bouches du Rhône
  • Décédé en janvier 1927 à Marseille, Bouches du Rhône, à l'âge de 71 ans
  • Armateur à Marseille (Bouches du Rhône). Gérant de la Compagnie Marseillaise de Navigation à Vapeur Fraissinet et Compagnie
A Marseille, le 29 novembre 1926, Alfred FRAISSINET, président de la compagnie des transports maritimes, réunit pour la dernière fois le conseil d’administration… il mourra quelques mois plus tard après avoir été pendant 37 ans gérant de cette compagnie qui assurait la liaison entre la Corse et le continent et dont il était président depuis 1920.

Lignes

  • Ligne Marseille - Sète
  • Ligne Marseille - Cap d'Agde
  • Ligne postale desservant la Corse, l'Italie et la Sardaigne
  • Ligne d'Italie - Marseille - Gênes et Marseille - Naples
  • Ligne Marseille - Nice (via Cannes, Gênes)
  • Ligne du Danube et de Constantinople : Marseille - Gênes - Le Pirée - Smyrne - Salonique - Dardanelles - Gallipoli - Rodosto - Constantinople - Sulina - Braila - Galatz
  • Ligne Côte occidentale de l'Afrique : Marseille - Oran - Les Canaries - Dakar - Conakry - Grand Bassa - Assini - Accra - Cotonou - Lagos - Bouches du Niger - Bata - Binetto - Libreville - Loango - Banane Boma -

Agences

  • Agence de Paris : 9 rue de Rougemont
  • Agence de Lyon : 2 quai Saint-Clair
  • Agence de Bordeaux : 40 quai de Bourgogne
  • Agence de Libreville
  • Agence à Bastia

Navires

En 1927, le marché postal corse est prolongé de 20 ans. Une nouvelle série de navires modernes est construite

  • Cap-Corse,
  • Ville-d'Ajaccio,
  • Cyrnos,
  • Ile-de-Beauté,
  • Pascal-Paoli.
  • Liamone : paquebot (Ligne : Marseille - Bastia)
  • Général-Bonaparte, est coulé par un sous-marin britannique, le 19 mai 1943 au large de la Corse.

Savoir.jpg À savoir

  • Compagnie Marseillaise de Navigation à Vapeur
De 1853 à 1874: autre nom de l'armement FRAISSINET
  • Compagnie Nationale de Navigation (Marseille)
Compagnie crée en 1879 par Marc FRAISSINET dans le but d'établir une liaison régulière de transport de troupe vers le Tonkin.
Dissolution à la fin du contrat avec l'Etat en 1904.
  • Compagnie Insulaire MORELLI
Un employé MORELLI réorganise ce qui reste de la Compagnie VALERY sous le nom de Compagnie Insulaire de Navigation.
De 1883 à 1891 : Continuité territoriale avec la Corse.
L'affaire est liquidée en 1891. Absorbé en 1892 par le Compagnie Fraissinet.

La Bibliothèque Généalogique de Geneanet

Rassemblées, classées par Guy Fraissinet et données par Jean FRAISSINET · Fichier PDF
Historique de la Compagnie Fraissinet reconstitué d’après documents d’archives et souvenirs personnels.
Deux siècles d’activités maritimes et aériennes d’une entreprise dirigée, de pères en fils aînés, à travers au moins huit générations,

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Source: Paul Bois. Armements marseillais - Compagnies de navigation et navires à vapeur (1831-1988), publié par la chambre de commerce et d'Industrie de Marseille-Provence.