Chapelle de Crues de Sainte-Croix (Ain)

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de Sainte-Croix (01)

Façade Nord - Photo C. PIEMINOT

Localisation

Photo C. PIEMINOT depuis l'Ouest
Photo C. PIEMINOT depuis l'entrée Ouest


Elle est édifiée dans « l’ancien cimetière », à l’entrée Sud du Village.

Histoire.pngHistorique

L’origine de la paroisse remonte au moins à 1183 puisqu’une bulle du pape Lucius III en faisait mention à cette date.
Elle fut dédiée à la « Sainte-Croix » avant de l’être à l’évêque « guérisseur » Saint-Donat au XVIIIe siècle. Ce changement peut s’expliquer par le fait que le petit peuple de Sainte-Croix eut beaucoup à souffrir de la « fièvre des marais » (argument toutefois commode chez les puissants contemporains pour occulter le rôle de la pauvreté dans la mortalité précoce).

Une église était située à l’emplacement de l’ancien cimetière. La petite surface de cet édifice et son état de délabrement motivèrent en partie sa destruction en 1891.

Il n’en subsiste que la chapelle seigneuriale gothique.

Vraisemblablement construite en 1565, cette chapelle est le seul vestige de l’ancienne église (bras du transept).

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Extérieur

Porche

01342 - Sainte-Croix - Chapelle de Crues - 2021.JPG
CAMILLE COMTE DE CRUES

La chapelle est fermée par le porche ogival de l’ancienne église.

Il est surmonté d’une archivolte (arcade intermédiaire) qui s’appuie sur deux socles ayant autrefois comporté les écussons des familles de Crues et d’Agnot (dont était originaire l’épouse de Louis-Marc de Crues).


Intérieur

01342 - Sainte-Croix - Chapelle de Crues - 2020 03.JPG
01342 - Sainte-Croix - Chapelle de Crues - Fenêtre - 2021.JPG

Il est éclairé par une unique fenêtre gothique à meneaux ornant le mur Sud. Le vitrail à dessins géométriques est récent.

Au-dessous et en partie centrale de cette baie est scellée une piscine liturgique de style renaissance surmontée d’une tête de mort. Une armoire liturgique est présente sur sa gauche.


La chapelle est voûtée sur croisée d’ogives.
Les culs-de-lampe sont sculptés. Ils présentent le tétramorphe, soit les quatre évangélistes sous formes symboliques, le lion de Marc, l’homme-ange représentant Matthieu, le taureau de Luc et l’aigle de Jean.

01342 - Sainte-Croix - Chapelle de Crues - Christ clé voûte - 2021.JPG


Un christ en gloire domine à la clé de voûte.

01342 - Sainte-Croix - Chapelle de Crues - Fresques - 2021.JPG


Les restes d’une esquisse de fresque montrant un cheval devant une arcature de quatre colonnes subsistent sur le mur Sud.

Sur la paroi Est, se distinguent les membres inférieurs d’un chevalier en armure terrassant un dragon, donc un Saint-Michel, avec, à l’arrière, un personnage agenouillé en prière.

01342 - Sainte-Croix - Chapelle de Crues - Blasons - 2021.JPG


Sur le mur Ouest et sur la partie droite du mur Sud, les restes d’une litre seigneuriale représentent les armes des « de Crues » (D’or à un pal de gueules chargé de trois croisettes d’argent).
C’est le seul endroit de la commune où ce blason a été retrouvé avec ses véritables couleurs pour devenir celui de Sainte-Croix.

01342 - Sainte-Croix - Chapelle de Crues - Dalle funéraire - 2021 01.JPG


Au sol, la dalle funéraire de « Camille de Crues » porte en gravure l’écusson et la généalogie de la famille de Crues de 1260 à 1727.
Elle a été classée sur l’inventaire des Monuments Historiques le 5 octobre 1920 [1] .


Partie arrière Sud

Cimetières

Visuel sources.png Sources

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références