Catastrophe de Malpasset

De Geneawiki
Révision datée du 12 octobre 2019 à 07:00 par Momo50 (discussion | contributions) (Typos)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


<Retour à Fréjus

Historique

Le barrage avant la catastrophe et après

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Var a deux objectifs principaux : reconstruire et s'équiper pour satisfaire les besoins de la population varoise et touristique. L'équipement hydraulique sera le premier point essentiel voté par le Conseil général du Var. En effet, chaque été le Var subit de fortes pénuries d'eau.

Un projet d'équipement est ainsi retenu : la construction d'un barrage sur le Reyran au lieu dit "Malpasset". Le Reyran est un affluent de l'Argens, il est à sec l'été et en crue en hiver.

Le 15 septembre 1946, le professeur géologue Georges Corroy, après une étude approfondie des roches du site du Haut-Reyran, conclut en parlant du lit de la vallée Nord : "Ce fond de bateau est très propice à une retenue, malgré les accidents de détails qui l'affectent".

On fait appel à l'un des ingénieurs les plus réputés dans les barrages-voûtes : André Coyne. Il a construit auparavant des barrages au Maroc, en Inde ainsi que les barrages de Tignes et Bort-les-Orgues en France.

La formule du barrage-voûte consiste à opposer la forme, la dynamique d'un arc de béton dont la concavité tournée transmet la pression reçue à chacune de ses rives. Ainsi, plus l'eau pousse et plus l'arc se tend. La formule est quasiment infaillible, expliqua André Coyne mais à condition que les rives soient très solides...

Ce type de barrage fut choisi en raison de la modicité relative du coût de construction comparativement aux autres types d'ouvrages.

Les études terminées, les travaux débutent le 1er avril 1952.

Le barrage de Malpasset servait à retenir les eaux hivernales pour les besoins régionaux en période de sécheresse. Aucune production électrique n'était faite. Sa capacité totale en retenue était de 49 300 0003 dont 24 560 0003 utilisables.

La mise en eau s'est effectuée à l'automne 1954, dès les premiers orages.

La catastrophe

Vers la mi-novembre 1959, alors que le niveau de l'eau n'est encore qu'à 7 mètres au dessous du niveau de la crête, des suintements apparaissent sur la rive droite de l'ouvrage. Ils s'accentuent rapidement au point de devenir de véritables sources au fur et à mesure de l'élévation de l'eau du lac de retenue.

Fin novembre 1959 : des pluies torrentielles s'abattent sur le canton depuis plusieurs semaines. La station météorologique de Fréjus-Aviation enregistre 490 mm de pluie entre le 19 et 2 décembre dont 128 mm le 1er décembre. Le 1er remplissage du barrage s'effectue ainsi sans contrôle possible. Mercredi 2 décembre 1959, le soleil est enfin revenu.

Néanmoins l'eau continue de monter, la réserve est pleine et l'eau arrive au déversoir.

André Ferro tente de téléphoner, mais il y a grève des PTT. Il prend sa mobylette et se rend à la mairie pour alerter le Génie rural et les Ponts et Chaussées. En effet, l'autoroute Esterel-Côte-d'Azur est en cours de construction et les piliers de l'autoroute sont encore sous coffrage (toute arrivée massive d'eau aurait pu abîmer le pont), il n'était donc pas possible d'ouvrir la vanne sans leur accord.

La situation devenant inquiétante, à la suite d'une conférence qui se tint sur les lieux mêmes, à 18h l'ordre est néanmoins donné d'ouvrir la vanne de vidange.

À 20h50, la tournée inspection du gardien est terminée. L'eau a baissé de quelques centimètres.

A 21h13, le gardien boit son café chez lui (situé à 2 km en aval du barrage) en compagnie de son fils et de sa femme. Soudain, le cataclysme débute. Le gardien comprend tout de suite ce qui se passe et se précipite avec sa famille en haut des collines.

La première vague atteint 40 mètres de haut et fonce à 70km/h. Elle met 20 minutes à atteindre la ville de Fréjus et 13 minutes de plus pour atteindre la mer.

Monument à la catastrophe de Malpasset (Fréjus)

Pendant 17 jours, sans relâche, les chaines de secours venues de toute la France vont rechercher les victimes et participer aux opérations de déblaiement.

Les dégâts sont considérables, on dénombre officiellement 423 victimes dont :

  • 27 non identifiées
  • 135 enfants de moins de 15 ans
  • 15 enfants de 15 à 21 ans
  • 134 hommes
  • 112 femmes
  • 79 orphelins

Le bilan matériel est considérable :

  • 951 immeubles touchés dont 155 entièrement détruits,
  • plus de 1000 hectares de terres agricoles détruits,
  • 1 881 familles sinistrées,
  • 2,5 km de voie ferrée arrachés, 12 km de route volatilisés,
  • 1000 moutons massacrés,
  • 471 véhicules détruits.


Depuis la catastrophe, le Reyran a été définitivement canalisé dans une immense voie de béton.


Quelques vues du barrage

Les causes de la catastrophe

Les causes sont toujours discutées et semblent être une combinaison de plusieurs éléments.

Les causes naturelles : la crue provoque la montée très rapide du niveau de la retenue, entraînant des fuites d’eau dans le gneiss très fracturé et altéré sous la partie haute gauche de l’ouvrage. Cela a entraîné des ruptures de la roche et le barrage s’est peu à peu fissuré et affaissé et il a enfin cédé en quasi-totalité.

Les causes humaines de la catastrophe sont nombreuses :

  • lors de l'étude du projet :
    • mauvais choix du lieu d’implantation qui fut modifié et de type d’ouvrage sur le Reyran,
    • absence d’études géotechniques sérieuses,
    • en rive gauche, épaisseur trop faible et ancrage insuffisant de la voûte ;
  • lors des travaux, absence de contrôle géotechnique du chantier ;
  • après la construction, manque de rigueur dans le contrôle du premier et seul remplissage ;
  • au moment de la crue, ouverture tardive de la vanne de vidange dont le débit était insuffisant pour arrêter la montée incontrôlable du niveau de la retenue.

Liste des victimes

AIDEZ-NOUS A COMPLETER CETTE LISTE : dates et lieux de naissance précis, profession, liens familiaux entre les victimes.

Vous pouvez modifier cette page ou apporter votre aide à l'association de généalogie cgenea83 basée à Fréjus : écrivez à cgenea83@free.fr.
Voyez également notre fil de discussion dédié via nos forums en ligne


Extrait du bulletin officiel municipal de janvier 1960


1. ACCORNERO née FRECCERO Anne-Marie (1926)

2. ACCORNERO Patricia (1950)

3. ACCORNERO Annie (1953).

4. ADDAD Chérif (1905).

5. AIMAR Micheline (1952).

6. AIMAR Honoré (1913).

7. AIMAR Monique (1950).

8. ALLAMAN Geneviève (1953).

9. ALLAMAN Etienne (1918).

10. ALLAMAN née NICOLEAU Hélène (1919).

11. ANTOMARCHI Jean (1950).

12. ANTOMARCHI André (1948).

13. ANTONELLO Elvire.

14. ARAGON Maurice (1923).

15. ARAGON née POUSSEREAU Alberte (1927).

16. ARAGON Baptistin (1880).

17. ARCHANTINI Etienne (1886).

18. ARMAND Claude.

19. ARMANDO née ARMANDO Madeleine (1873).

20. ARNAUD André.

21. AUDISIO Joseph (1891).

22. AUDISIO Anna.

23. ADDAD Millah (3 ans).

24. ADDAD Zarah.

25. BAUCHMANN Gaby (1955).

26. BAUCHMANN née KAISER Gertrude (1912).

27. BELAID Abdelkader (1936).

28. BADJOURI Ahmed (1907).

29. BERAUD née CAFFAREL Jacqueline (1923).

30. BERJAL Marguerite.

31. BERGEAL Pierrette.

32. BERMOND Nadine (1959).

33. BERMOND née OBERTI Renée (1938).

34. Vve BERTONE née MARTINI Fernande.

35. BERTRAND née BERTONE Elisabeth (1909).

36. BERTRAND Louis (1908).

37. BIGOT Gérard (1939).

38. BIO née GANNI (1932).

39. BIRLICHI Pierre.

40. BLANC Raymond.

41. BLANC Christian.

42. BLANC née CAVALLERO Roberte.

43. BLANC Jean-Claude.

44. BLAZY René (1925).

45. BLONDEL Marguerite.

46. BONDIEL Berthe (1878).

47. BONNAUD née ALLIBERT Lucienne (1931).

48. BOUDET Georges (1931).

49. BOUATARI Ali (1916).

50. BOUL Jacques (1927).

51. BOUQUILLON André.

52. BOUQUILLON Solange (1924).

53. BREMOND Noël (1929).

54. BRUNO née AUTRAN Julie (1897).

55. BERAUD Evelyne (retrouvée le 24-12).

56. BONNAUD Jack.

57. BERAUD Marc (E.).

58. BERAUD Albert (frère).

59. CAPRA Jean (1898).

60. CAPRA née AIMAR Marie (1907).

61. CAPRA Frédéric (1939).

62. CAPRA Marcelle (1943).

63. CARBONE Paul.

64. CAZE Jean (1881). - né le 27/12/1881 à Fréjus, Var

65. CAZE Honoré (1912).

66. CASTAGNE Marcelle (1901).

67. CHAUVIN Claude (1948).

68. CHEVALIER Albert (1925).

69. CHEVALIER Henry (1957).

70. Vve CHIOTTI née ÉLENA Marthe (1877).

71. CITRO Espedito (1918).

72. CITRO née BONO Colette (1931).

73. CITRO Denise (1950).

74. CITRO Yvette (1952).

75. COLLOMP née ACCACIA Arlette.

76. COLLOMP Martine (1954).

77. COLLOMP Christophe (1955).

78. COLLOMB Philippe (1886).

79. COLLOMB née OSCENDA Marie (1892).

80. COLMAN née SALVO Louise (1907).

81. COLMENAR Julien (1918).

82. COLMENAR née REGIS Jeannette (1918).

83. COLOMBO Angelo.

84. COLSON Renée (1955).

85. CONSTANTIN Jean (1906).

86. CONSTANTIN née TRUC Madeleine.

87. CRESCINI Angelo (1917).

88. CUENCA née GRIMOUX Marietta (1922).

89. CUENCA Colette (1944).

90. CUENCA Noëlle ou Danielle.

91. CHABAUD (Mme) Marie née PUJOL. (identifiée le 22-12 -59)

92. CAZE Jean (E.), né le 16-3-50.

93. CAZE née ESCOFFIER Jeanne.

94. Vve DALMASSO née PEPINO Marguerite.

95. DALMASSO Luigi (1904).

96. DANNA Rita (1937).

97. DAPPRET Dembélé (1925).

98. DELAMOTTE Marcelle ou Andrée.

99. DEPAIX DE COEUR Suzanne.

100. DEPIERRE Aline.

101. DESCHAMPS Léandre (1897).

102. DE SUTTER Jules.

103. DE SUTTER née LALLEMENT Carmen.

104. DEVALLE Jacques (1916).

105. DEVALLE née MAZZEI Ginette.

106. DEVALLE Jacqueline (1943).

107. DIAKARA Sanou (1928).

108. DIENG BALOUD OULD Khiakloum (1928).

109. DIONE Abdou (1934).

110. DJILLALI Ben Mohamed (1912).

111. DOHOUN (1934).

112. DORMI.

113. Mme DORMI.

114. DORIGNY Alphonse (1893).

115. DORIGNY née PIERAGGI Jeanne (1890).

116. DUBOE Gérard - Henri - Pierre (1954).

117. EDWIGE.

118. EDWIGE Véronique (1958).

119. ELLENA André (1885).

120. ESCOFFIER Adelin (1887).

121. ESCOFFIER née CAZE Alexandrine (1892).

122. FARGETTE Roger (1925).

123. FAYNOT née OBERTI Gertrude (1933).

124. FAYNOT Catherine (1954).

125. FAYNOT Jacques (1956).

126. FAYNOT Pierre (1959).

127. FELIX Mireille (1947).

128. PELLAGUE CHEBRAH Mohammed (1927).

129. PERD Belkacem (1939).

130. FERRI Louis.

131. GERRI Gilsomina (3 ans).

132. Vve FOLCHER née GOURDOUZE Virginie.

133. FOURDRINIER née LEAULT Paulette (1930).

134. FOURDRINIER Bernard (1953).

135. FOURDRINIER Annie (1953).

136. FOURDRINIER Monique (1959).

137. FRECCERO née BRESCIANI Italine (1889).

138. FALET Roland.

139. GAILLOT Gisèle.

140. GARRAZE Rabah (1930).

141. GENOVESE Albert (1922).

142. GERVAIS Paul (1951).

143. GIL Maximilien.

144. GIL née GIORDANO Maryse.

145. GIRAUDO Marius (1919).

146. GODI Bruno.

147. GODI née PELLEX Pauline.

148. GODI Anna.

149. GODI Joseph (1886).

150. GODI Cesiro (1913).

151. GODI née PERAZZI Gioanina (1893).

152. GODI Didier.

153. GODI née COLLOMB Yvette (1920).

154. GODI Emilie (1953).

155. GODI née GATTONI Joséphine (1900).

156. GODI Léon (1919).

157. GODI née OREGLIA Marie (1926).

158. GODI Denis.

159. GOMEZ Patrick (1956).

160. GONZALES née ECOUAR Anna (1913).

161. GONZALES Huguette (1948).

162. GROSSO Thomas (1916).

163. GROSSO née DALMASSO Catherine (1925).

164. GROSSO Françoise (1951).

165. GUERIEL Aimé.

166. GUERIEL Renée.

167. GUERRERA Jean-Baptiste (1923).

168. GUERRERA née SENEQUIER Suzanne.

169. GERVAIS Guy.

170. GAILLOT Pierre.

171. GUERIEL Jean-Paul (E.).

172. HAUSER née TADDEI Ebe (1909).

173. HAUSER Edouard.

174. INFANTILINO Joseph (1909).

175. INFANTOLINO Graziella (1953).

176. INFANTOLINO Marie (1951).

177. INFANTOLINO Raymonde.

178. INFANTOLINO Umberto.

179. Mme INFANTOLINO Lucia.

180. JEAN née SUDRIEZ Eliette.

181. KADDOUR.

182. KOEHN Helmuth (1918).

183. LAIDE Mostefa (1936).

184. LATELLA Dominique (1913).

185. LATELLA Jean (1949).

186. LATELLA Claude (1950).

187. LECORNEY née REVEILLON Jeannine (1932).

188. LECORNEY Patrick (1953).

189. LECORNEY Guy (1954).

190. LEREUN Jean (1940).

191. LEWINSKI Enia (1954).

192. LEWINSKI BERNARD.

193. LEWINSKI Bernard.

194. LIARD née TROTTIER GINETTA (1926).

195. LIPPO Claude.

196. LIPPO Danielle.

197. LOVERA Honoré (1936).

198. Vve LOVERA née CAPRA Rose-Clotilde (1908).

199. LOVERA François (1933).

200. MARTEL née FOLEAS Marie-Clémence (1887).

201. MARTIN Dominique (1954).

202. MARTIN Patrick (1955).

203. MARTIN Didier.

204. MEKKI Lakdar (1904).

205. MEKKI née KADDAR Fatma (1925).

206. MEKKI Zohra (1953).

207. MEKKI Alima (1958).

208. MEKKI Ouria (1949).

209. MEKKI Aicha (1944).

210. MEKKI Mohammed (1953).

211. MEKKI Nina (1953).

212. MEKKI Fatma (1947).

213. MEKKI Zoubida (1957).

214. MEKKI Nadine (1954).

215. MERO Louis (1906).

216. MERO née MARTEL Marie-Louise (1909).

217. MIALLET (dit BEQUILLARD).

218. MION Angelo (1902).

219. MOKTAR Saïdia (1953).

220. MONTANARO (Charles).

221. MONTANARO (Marcelle).

222. MONTANARO Hélène (1954).

223. MONTANARO Jeannine (1916).

224. MONTANARO Bernard.

225. MORO.

226. MOYS née PAGOT Christiane (1930).

227. MARTEL Charles (n° 33 P.).

228. NANTELLE Angela.

229. NASSER Philippe.

230. NASSER Françoise.

231. NASSER Anne-Marie (1953).

232. NASSER Brigitte (1952).

233. NASSER Jean-Jacques.

234. NATIVITE Jean-Marc (1957).

235. NATIVITE Marie-France (1959).

236. N'DIAYE Bakary (1932).

237. N'DIAYE Abdou ou Abou (1934).

238. N'DOHOUM Houadine.

239. NERESTAN Germain (1955).

240. NOVARO ROMERO Guillermo (1879).

241. OREGLIA Madeleine.

242. ORSATELLI Jean (1928).

243. ORSATELLI (Mme).

244. ORSATELLI (2 à 3 ans).

245. PAGEARD née PELLEGRINO Marie-Antoinette.

246. PATUS Adalbert, père (1904).

247. PATUS (Mme) née HERMITTE Marie-Rose (mère).

248. PAULON Théodore (1885).

249. PEYON Paul (1895).

250. PEYON née MARRO Marie (1895).

251. PICARD née LEBRAS Louise (1925).

252. PICARD Michel (1951).

253. PICARD Marie (1957).

254. PLACIDE née FLAMENT Rose-Marie.

255. PLACIDE Jean-Jacques (1957).

256. POURCIN Eugène (1920).

257. POURCIN née NTONELLO Lina (1928).

258. POURCIN Jean-Louis (1947).

259. POURCIN Françoise (1952).

260. RAFFAELLI née MORLA Georgette (1923).

261. RAZAKATZARA Eloi (1897).

262. RESPLANDIN Nicolas.

263. RICARD Théodore (1883).

264. RICARD née TROIN Marie (1884).

265. RINKEL (Mme).

266. ROBERT Christophe (1954).

267. ROBERT Dominique (1957).

268. ROBERT Jean-Philippe (1958).

269. ROBERT René (1959).

270. RODA Carmello.

271. RODRIGUEZ Elena, épouse SABATER (1930).

272. ROSSI Julien-Noël (1920).

273. ROSSI née GOURRIER Clémentine (1920).

274. ROSSI Nicole (1947).

275. ROSSI Guy (1948).

276. ROSSI Gilbert (1954).

277. RUMILLY Chantal (1954).

278. RUMILLY Eliane.

279. RUTTER né BLANZIGER Berta (1913).

280. REYDI Fernand-Armand (retrouvé le 27-12-59).

281. RAZAKATZARA (Mme) née BONNARD Antoinette.

282. SABATER BOU (époux RODRIGUEZ) Stevan (1927).

283. SALONE née RABAPTCHE Arlette (1939).

284. SALLONE Patrice (1958).

285. SENEQUIER Celestin (1889).

286. SENEQUIER née MEYNARD Marie (1889).

287. SERANE Pascarasamy (1932).

288. SERVENT André (1938).

289. SEYER Marcel.

290. SEYER (Mme) Germaine.

291. SIRIANNI Giovanni (1934).

292. SIRIANNI Santo (1932).

293. SUDRE Roland

294. TAXIL Raoul (1924).

295 TAXIL née MAUREL Andrea

296. TAXIL Daniel.

297. TERAY Marie-Louise (1904).

298. THIEBAULT (Mme) née PELLEGRINO Lucie

299. TRUCCY Jean (1927).

300. TRUCCY Jean-Marie (1952).

301. TRUCCY Brigitte (1954).

302. TRUJILLO Santiago.

303. TRUJILLO Manuel.

304. TRUJILLO Marie-Carmen (14 mois).

305. VARADANE Mouttoussamy (1930).

306. VAUDABLE Marius Léon, né le 07/04/1878 à Méounes-lès-Montrieux, Var. Receveur des domaines à Ugines (74) en 1911.

307. VERBOIS Henry (1916).

308. ZIMMERMANN née KUENEMANN Ginette, mère (1924).

309. ZIMMERMANN Françoise (1945).

310. ZIMMERMANN Marcel-René (1925).

Bibliographie

  • DONAT Olivier, La tragédie Malpasset, 1990
  • NERON Pierre, Le Drame de Malpasset, 1961, éditions du Scorpion Lire des extraits en ligne

Logo internet.png Liens utiles (externes)