Canton de Sartilly (50) - Recherches Noblesse : Différence entre versions

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligne 233 : Ligne 233 :
 
[[Fichier:LeMercier Chamillart.PNG|thumbnail|400px|center|]]
 
[[Fichier:LeMercier Chamillart.PNG|thumbnail|400px|center|]]
  
Louis Le Mercier, écuyer, 50 ans, demeurant paroisse de Saint-Ursin, sergenterie de Saint-Pair, élection de Coutances ; Jacques, écuyer, sieur de Lentilley, demeurant paroisse de '''Bacilly''', sergenterie Hérault, élection d’Avranches, 60 ans. R.R.
+
Anoblis en 1542 ou 1543. Louis Le Mercier, écuyer, 50 ans, demeurant paroisse de Saint-Ursin, sergenterie de Saint-Pair, élection de Coutances ; Jacques, écuyer, sieur de Lentilley, demeurant paroisse de '''Bacilly''', sergenterie Hérault, élection d’Avranches, 60 ans. R.R.
  
 
Thibault épousa demoiselle Jeanne Le Canu, en 1527.
 
Thibault épousa demoiselle Jeanne Le Canu, en 1527.

Version du 30 juillet 2014 à 19:18

Les recherches de noblesse

Une recherche de noblesse était, dans l'ancien royaume de France, une enquête menée par les intendants des finances, dans les généralités ou les bailliages.

Les recherches de noblesse, plus précises, visaient nettement à exclure de la noblesse, et donc de les priver de ses privilèges, les usurpateurs. Leur objectif était, évidemment, d'augmenter le produit des finances royales.


La recherche de Monfaut

Ordonnée en 1463 par Louis XI[1].

Sont cités dans la sergenterie de Hérault :

  • Nicolas de Creux de Lolif
  • Jean de Ponsoul de Lolif
  • Jean Lancesseur de Saint-Michel des Loups
  • Renault de La Hache de Champeaux
  • Colin de Boisyvon de Champeaux
  • Guillebert de Boisyvon de Dragé
  • Jean Lancesseur de Sartilly
  • Gille de Briquigny de Sartilly

Dans la sergenterie de Tirepied

  • Nicolas de Creux de Lolif


La recherche de Roissy

Réalisée en 1598-1599[2], dans la Généralité de Caen, par Jean-Jacques de Mesmes, chevalier, sieur de « Roissy.


644 La Hache

André de La Hache et Jean son frère fils Jean, fils Nicolas demeurant à Dragé, sergenterie Pigache, élection d’Avranches ont justifié, jouiront.


769 La Bellière

François de la Bellière, seigneur de Saint-Pierre-Langers fils Georges demeurant audit lieu, sergenterie Hérault a justifié par premier titre de 1546. A pour fils Georges ; Pierre frère dudit François, sieur de Boirey demeurant audit lieu avec son frère.


La recherche d'Aligre

Réalisée en 1634-1635[3], le Roi nommait « Etienne d’Aligre commissaire pour le régallement des tailles en la généralité de Caen. Il commença le 27 septembre 1634, à Carentan ; il avait terminé à Vire le 17 mai 1635. »

Cette recherche fut entreprise pour l’exécution de l’Edit du 18 janvier 1634, sur le règlement général des Tailles.

1 – Poilvilain

Vu les titres présentés par Jacques de Poilvilain, écuyer sieur de Misouard de la paroisse de Lolif, fils Ursin fils Richard fils Eustache fils Pierre de Poilvilain.

Avons ordonné qu’il justifiera plus amplement dans quinzaine Richard être fils d’Eustache autrement sera imposé en ladite paroisse de Lolif. A depuis justifié. Jouira.


4 – Le Messager

Vu les titres présentés par Michel et Gilles Le Messager des paroisses de Champeaux et Ronthon, enfants de Jacques fils Guillaume fils Robert fils Guillaume Le Messager. Avons ordonné à faute de justifier qu’ils seront imposés à la taille savoir ledit Michel en la paroisse de Champeaux et ledit Gilles en la paroisse de Ronthon, chacun à la somme de 3 livres et pour l’indue usurpation les avons condamné en 50 livres d’amende.


7 – de Lézeaux

Vu les titres présentés par François de Lézeaux de la paroisse de Saint-Pierre-Langers et pour Noël Georges Louis Jacques François et autre Jacques ses enfants. Ledit François fils Noël fils Eustache fils Gautier fils Fouques de Lézeaux, écuyers. Jouiront.


11 – Piton

Vu les titres présentés par Pierre Piton, écuyer, sieur du Demaine de la paroisse de Saint-Pierre-Langers et pour François et Jean ses frères de la paroisse de Sartilly. Enfants de Georges fils Gilles fils Jean fils autre Jean fils Nicolas Piton. Ordonnance des commissaires du 18 juillet 1624. Jouiront.


12 – Hérault

Vu les titres présentés par Gilles Hérault, écuyer sieur des Croix de la paroisse de Dragey. Fils Guillaume fils Pierre fils Guillaume Hérault, écuyers. Avons ordonné qu’ils justifieront plus amplement dans quinzaine les descentes dudit Gilles et de Guillaume son père autrement seront imposés au rôle de la dite paroisse de Dragey.


14 – de Lancise

Vu les titres présentés par Olivier et Pierre de Lancise, écuyers sieurs de Lozière de la paroisse de Saint-Michel-des-Loups, enfants d’André de Lozière, annobli par lettres du mois de septembre 1597, regrées en la Cour des Aides le 12 novembre 1598 et en la Chambre des Comptes le 13 juillet 1618 sans indemnité et avec pouvoir de changer le nom de Lozière en celui de Lancise. Jouiront.


16 – Le Gascoing

Vu les titres présentés par Jacques Le Gascoing, écuyer sieur de la Chapelle de la paroisse de Dragey, fils Louis fils autre Louis fils Louis de Gascoing, écuyer troisième du nom. Avons ordonné qu’il justifiera dans quinzaine, Louis son ayeul être fils de Louis son bisayeul autrement sera imposé à la taille dans la dite paroisse de Dragey. N’a pu justifier imposé à 6 livres et 100 livres d’amende.


17 – Boisyvon

Vu les titres présentés par Gilles de Boisyvon, écuyer de la paroisse de Sartilly, fils Raimond fils Bertrand fils Richard fils Guillebert de Boisyvon, écuyer. Avons ordonné qu’ils justifieront plus amplement dans quinzaine autrement seront imposés en la dite paroisse de Sartilly. Ont justifié par devant M. de Roissi en 1598. Jouiront.


21 – de Cantilli

Vu les titres présentés par Jacques et Charles de Cantilli, écuyers sieurs du lieu de la paroisse de Dragey, Enfants de Guillaume fils Nicolas. Arrest de la Cour des Aides du 14 décembre 1599 par lequel Jean Guillaume et Nicolas de Cantilli enfants Sébastien fils Yves frère dudit Guillaume père dudit présentant sont maintenus en leur qualité de nobles. Ordonnance des commissaires du 8 juin 1624. Jouiront.


23 – Philippe

Vu les titres présentés par François et Guillaume dits Philippe, sieurs de Vaudrée et Vauxpatin de la paroisse de Lolif, enfants de Gilles fils Julien fils David Philippe, écuyer. Ordonnance des commissaires des 7 décembre 1598 et 7 mars 1624. Jouiront.


40 – Le Banois

Vu les titres présentés par Jacques, Adrien, Julien, François et Georges Le Banois, frères, et pour Michel leur neveu fils de Jean leur frère de la paroisse de Lolif ; enfants de François fils Jean fils Julien fils François fils Jean Le Banois, écuyer. Avons ordonné qu’ils justifieront dans quinzaine François être fils Jean leur ayeul. Ont justifié, jouiront.


53 – Brouault

Vu les titres présentés par Guillaume Brouault, écuyer sieur de la Motte de la paroisse d’Angé, fils Gilles fils Jean fils François et pour Jacques Brouault fils Pierre prétendu frère dudit François bisayeul dudit présenté, ledit François enfant de Pierre fils Bertrand fils Pierre fils Jean Brouault, écuyer. Avons ordonné que ledit Guillaume jouira et pour ledit Jacques Brouault à faute d’avoir justifié sa prétendue descente sera imposé à la somme de 10 livres dans les paroisses d’Angé et pour l’indue usurpation l’avons condamné en 600 livres d’amende.


64 – Girou

Vu les titres présentés par François Girou, écuyer Sieur de Ronton et pour Jean son fils, sieur de Rotot de ladite paroisse de Ronton, fils François fils Jean fils autre Jean fils Gilles Girou, écuyer sieur de Ronton. Ordonnance des commissaires du 15 juin 1624. Jouiront.


76 – Louvat

Vu les titres présentés par Jacques Louvat, écuyer sieur Boissuré de la paroisse de Chancei, fils Jacques fils Imbert fils Jean fils Humbert de Louvat, écuyer. Ordonnance des commissaires du 6 juillet 1624. Jouira.


84 – Lancesseur

Vu les titres présentés par René de Lancesseur, écuyer enfant de Jean, et pour Gabriel leur oncle de la paroisse de Bacilly. Lesdits Gabriel et Jean enfants d’autre Jean fils autre Jean fils Colin Lancesseur. Ordonnance des commissaires du 4 juin 1624. Jouiront.


85 – Martin

Vu les titres présentés par Nicolas Martin, écuyer sieur de la Haie, et pour Antoine son fils de la paroisse de Dragé et pour Jacques, sieur des Belins, fils Guillaume de la paroisse des Mons, élection de Pontaudemer, lesdits Nicolas et Guillaume enfants de Jacques fils Guillaume fils Pierre fils Thomas Martin, écuyer. Ordonnance des commissaires du 8 juin 1624. Jouiront.


86 – Martin

Vu les titres présentés par Jacques Martin se disant écuyer sieur du Bouillon de la paroisse du Bouillon, enfant de Jacques fils Antoine fils Guillaume fils Pierre Martin. Avons ordonné qu’ils justifieront plus amplement dans quinzaine, autrement seront imposés à ladite paroisse du Bouillon. A depuis justifié, jouira suivant l’arrest de la Cour des Aides du 22 décembre 1631.


87 - De La Hache

Vu les titres présentés par Odet de la Hache comme tuteur de Hervé de La Hache de la paroisse de Champeaux, ledit Hervé fils Gilles, fils Jacques, fils Guillaume, fils autre Guillaume fils Renaud de la Hache, écuyer. Jouira.


88 – Tesson

Vu les titres présentés par Ambroise, Odet, François et Adrien Tesson, écuyers, frères. Ambroise et François de la paroisse de Sartilli, Odet et Adrien de la paroisse de Lolif, enfants de Gabriel fils Jacques fils François Tesson, écuyer. Jouiront.


102 – Ernaut

Vu les titres présentés par François Ernaut, écuyer sieur de Chantoré dans la paroisse de Bacilli, fils Jacques fils Louis Ernaut, écuyer, annobli par lettres du mois de février 1579, regrées en la Chambre des Comptes le 30 mars audit an et en la Cour des Aides le 13ème 1582. Sans indemnité. Ordonnance des commissaires du 25 juin 1624. Jouira.


105 – La Bellière

Vu les titres présentés par Georges de La Bellière, seigneur et patron de Saint-Pierre-Langer et y demeurant, et pour Pierre de La Bellière son oncle, seigneur de la Rochelle et y demeurant, enfants de Georges fils Jean fils Guillaume fils Thomas de La Bellière, écuyer. Ordonnance des commissaires du 1er juillet 1624. Jouiront.


106 – La Bellière

Vu les titres présentés par Jean de la Bellière, écuyer, fils Gilles fils Amauri de la paroisse de Saint-Jean de Bouillon, et pour François, sieur de la Lorie, et Jean son fils de la paroisse de Subligni fils Guillaume et encore pour Louis et Guillaume ses fils de la paroisse de Saint-Jean de Bouillon, lesdits Amauri Guillaume et Louis frères enfants de Jean fils Guillaume fils Thomas de La Bellière, écuyer. Ordonnance des commissaires du 1 juillet 1624. Jouiront.


121 – Martin

Vu les titres présentés par Julien, Gilles et Nicolas Martin, écuyers, enfants de Pierre de la paroisse de Lolif et Cresnai et pour Jacques leur oncle de la paroisse de Genets. Lesdits Pierre et Jacques enfants d’autre Pierre fils Jean fils Pierre Thomas Martin, écuyer. Avons ordonné qu’ils justifieront dans quinzaine autrement seront imposés dans lesdites paroisses de Lolif et Cresnai.


124 – La Bigne

Vu les titres présentés par demoiselle Françoise de La Bigne, veuve d’Artus Payen, et pour Jean son fils et dudit Artus de la paroisse de Genets. Requête de ladite demoiselle de La Bigne pendante afin d’être renvoyée à Caen pour justifier de sa noblesse, attendu que les ainés de la famille sont de ladite élection, avons renvoyé ladite de La Bigne pour justifier à Caen dedans deux mois autrement sera imposée.


La recherche de Chamillart

Cette Recherche[4], dans la Généralité de Caen, ne commença qu’en 1666, puisque la commission donnée à Chamillart est datée de « Saint-Germain-en-Laye, le XXXe jour d’avril « l’an de grâce mil six cens soixante-six, » et se termina en 1674.

serg. : sergenterie

elect. : élection

R.R. : de religion romaine

De Chabert

Portent : Ecartelé ; au 1er et 4° quartier d’azur, au bâton d’argent, revêtu de trois couronnes ducales d’or ; au 2° et 3° de gueules, à la bande d’argent, chargée de trois rocs d’échiquier de sable.

DeChabert Chamillart.png

Gilles Chabert, écuyer, sieur du Pont-au-Rat, Hervé et Jacques Chabert, frères, demeurant en la paroisse de Donville, serg. Saint-Pair, élect. De Coutances, 19, 17 et 12 ans, R.R.

Jean épousa delle Marguerite du Homme, en 1571

Henri, delle Marguerite Hardouin, en 1620

Thomas, delle Barbe de La Motte, en 1636

Notes : (p. 363)


Ernault

Portent : d’argent, à la croix ancrée de sable.

ErnaultdeChantore Chamillart.PNG

Anoblis en février 1579 (par finance).

François Ernault, écuyer, sieur de Chantores, demeurant en la paroisse de Bacilly, 61 ans. R.R.

François a épousé demoiselle Jeanne de Grimouville, en 1628.

Notes : (p. 605, t. 2)


de Lancize (Lozières)

Portent : d’argent, à trois canards de sable, becqués et membrés de gueules.

DeLancize Chamillart.PNG

Pierre et Olivier de Lancize, écuyers, sieurs du Hamel et de la Julliennère, demeurant en la paroisse de Saint-Michel-des-Loups, sergenterie Hérault, élection d’Avranches, 80 ans, et Olivier en la paroisse de Saint-Pierre-Langers, même sergenterie, 74 ans. R.R.

André fut anobli au mois de décembre 1597, avec commutation de son nom de Lozières en celui de Lancize.

Pierre épousa demoiselle de Saint-Gilles, en 1608.

Olivier, demoiselle Anne Le Comte, en 1614.

Notes : (p. 660, t. 2)


Le Mercier

Portent : Ecartelé au 1er et 4ème de gueules, à trois têtes de femme d’argent, posées de front ; au 2ème et 3ème d’azur, à la fasce d’or, accompagnée de trois molettes d’éperon de même, deux en chef et 1 en pointe.

LeMercier Chamillart.PNG

Anoblis en 1542 ou 1543. Louis Le Mercier, écuyer, 50 ans, demeurant paroisse de Saint-Ursin, sergenterie de Saint-Pair, élection de Coutances ; Jacques, écuyer, sieur de Lentilley, demeurant paroisse de Bacilly, sergenterie Hérault, élection d’Avranches, 60 ans. R.R.

Thibault épousa demoiselle Jeanne Le Canu, en 1527.

Louis demoiselle Léonore du Homme, en 1570.

Roulland, demoiselle Françoise Langlois, en 1617.

Louis, demoiselle Marguerite de Bordes, en 1646.

Thibault II, demoiselle Marguerite Le Boucher, en 1606.

Jacques, demoiselle Suzanne du Mesnil, en 1630.

Notes : (p. 673, t. 2)


Lempereur

Anoblis en 1654, confirmés en 1669, portent : d’or, à l’aigle éployée de sable, surmontée d’un soleil de gueules.

Jean Lempereur, écuyer, de la ville d’Avranches, élection dudit lieu, anobli en 1654, confirmé par Lettres patentes du 27 ou 29 mai 1669.

Notes : (p. 760, t. 2)


Référence.png Notes et références

  1. Mss Registre de MONFAUT, suivant la commission du roy de 1463, pour la recherche de la noblesse de Normandie Gallica.
  2. Mss. « Recherche de la noblesse de la Généralité de Rouen, faicte depuis l'an 1666 jusques en l'an 1672, par messire Jacques Barin, marquis de La Gallissonnière » contient la Recherche de la noblesse, dans la Généralité de Caen, par Jean-Jacques de Mesmes, seigneur de Roissy, Michel de Repichon et Jacques de Croismare (1598-1599). Gallica.
  3. Mss. Volumes reliés du Cabinet des titres contient la Recherche de la noblesse de la Généralité de Caen, par d'Aligre (1634-1635). Gallica, Coutances vue 115 et suivantes.
  4. Mss. Recherche de La Noblesse, faite par ordre du Roi, Louis XIV, en 1666 et années suivantes, pour la Généralité de Caen, Guy de Chamillart, édition de M. du Buisson de Courson, Delesque imprimeur, Caen, 1887, tome I à partir du manuscrit 163 de la collection Mancel de Caen.