Bertram de verdun

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bertram III de Verdun (~1135-1191), est le fils de Norman de Verdun, chambellan et trésorier du roi Henri Ier d'Angleterre, et de Lesceline de Clinton.

Né vers 1135, Bertram perd son père très tôt et est élevé en France par Richard du Hommet, connétable de Normandie, qui tenait ses terres durant sa minorité (charte de fondation de l'Abbaye de Croxden, Staffordshire).

En 1154, de nombreux seigneurs de l’Avranchin viennent rendre hommage à l’abbé du mont Saint-Michel pour le nouveau roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt, et parmi eux Bertram de Verdun, fils de Norman (ch. MSM 16-17).

Raoul II de Fougères devait un chevalier à Henri II pour ses fiefs de Bouillon, Chavoy et Lolif, mais ce service devait être fait en son acquit par Bertram de Verdun, fils de Norman (Abbé Desroches, t. II, p. 15).

En 1155, Bertram est témoin avec son cousin Guillaume de Verdun, de Boucey, de la donation du moulin de Tissey à l'abbaye du mont Saint-Michel par un autre Guillaume de Verdun, seigneur de Cran et Bouillon.

En 1157, l’abbé Richard de Curcy confirme les biens de l’abbaye de Savigny en présence d’Henri II d’Angleterre, de Raoul II de Fougères, de Guillaume du Hommet, fils de Richard, et de Bertram de Verdun.

En 1162, Bertram signe les confirmations des dons de Raoul II de Fougères pour Savigny et de Guillaume de Saint-Jean pour l'abbaye de La Lucerne.

Vers 1160, dans une charte de Richard du Hommet où il signe comme témoin, il est appelé « head of the house of Verdun » (chef de famille).

En 1163, il paraît comme témoin avec Rualan et Guyot de Verdun dans la charte par laquelle Adam, abbé d’Evesham, inféode les terres de Wrottesley à Simon de Verdun, frère de Ralph, seigneur de Cocton.

Vers 1170, Bertram construit le château d’Alton, situé entre Cheadle et Uttoexeter dans le Staffordshire.

En 1174, dans les chartes d’Henri de Clinton et de Ralph de Verdun, seigneur de Cocton, on trouve cinq Verdun parmi les témoins : Simon, frère de Ralph, Bertram, Rualan, Guillaume et Robert.

En 1176, Bertram donne à l’abbaye d’Aunay en Normandie la terre de Chotes en Angleterre, puis fonde avec son épouse Rohèse (Rohesia), l’abbaye de Croxden où viendront s’établir en 1179 des moines normands d’Aunay.

En 1180, il est présent avec Guillaume et Enguerrand du Hommet à l’enterrement de Richard du Hommet, ancien connétable de Normandie et père de ceux-ci, en l’abbaye d’Aunay, où il s'était rétiré comme moine en 1178.

Bertram est shérif des villes de Warwick et Leicester de 1168 à 1183, grand justicier d’Angleterre à partir de 1176, et enfin sénéchal d’Irlande en 1184. Il est en effet cité parmi les barons normands qui accompagnèrent Henri II et son fils Jean sans Terre en Irlande en 1185, à la suite de la révolte de Rory O'Connor, roi de Connaught]]. Il reçoit des terres dans l’île, notamment la ville de Dundalk et le fief de Clonmore dans le Louth.

Nommé « castellan » de Richard Cœur de Lion en 1189, il s’embarque avec lui pour la Terre Sainte, est cité à Messine, en janvier 1191, puis à la prise d’Acre le 10 juin 1191, dont il est nommé gouverneur. Selon la Chronique de Croxden, il meurt le 24 août 1192 à Jaffa, et est enterré à Saint-Jean-d’Acre.