Belgique - Baileux

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Baileux
Informations
Pays Drapeau de la Belgique    Belgique
Région Wallonie.png    Wallonne
Province 408px-WapenHenegouwen.jpg    Hainaut
Code postal 6464
Population - hab. (-)
Densité hab./km²
Nom des habitants Baileusiens, Baileusiennes
Superficie 2 417 ha
Point culminant
Altitude
Coordonnées (long/lat) 50.0297° / 4.3755° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation
-

Histoire.png Histoire de la commune

Baileux est un village faisant actuellement partie de l'entité de la ville de Chimay, province de Hainaut. Il était un village à part entière avant la fusion des communes en 1977[1].

Baileux et son hameau de Boutonville furent occupés dès le néolithique. Des traces telles que des débris de silex, des hachettes en silex, des morceaux de céramique, des poteries néolithiques, une cuillère en bronze, ... ont été retrouvées au "Trou aux fées", qui était une sorte d'abri. Non loin de là se trouve le menhir de la "Pierre qui tourne", d'une hauteur de 2,75 mètres. Ces vestiges historiques sont la preuve irréfutable que Baileux a été habité par des hommes des cavernes de l’époque de la pierre taillée et de l’époque du bronze.

Au IXe siècle, Baileux était une possession du comté de Namur, et une dépendance spirituelle du diocèse de Liège.

En 1186, Bauduin V, comte de Hainaut, achète à plusieurs nobles le territoire de Baileux pour le céder au seigneur de Chimay, Gilles de Chimay, son cousin et vassal, en récompense de l’inféodation de territoires réalisée par Gilles de Chimay au profit du comte de Hainaut.

Sous l'Ancien Régime, le territoire de Baileux était partagé en trois seigneuries :

  • la principale, celle du seigneur de Chimay, qui lui valut de redevenir possession du comte de Hainaut entre 1412 et 1445;
  • le hameau de Boutonville formait une seigneurie indépendante avec mayeur et échevins. En 1580 elle appartenait à Jean du Joncquoy, conseiller ordinaire du duc d'Aerschot et à la fin du XVIIe siècle, elle devint la propriété du maître de forges Nicolas Joseph JACQUIER. Le dernier seigneur de Boutonville fut Jean Joseph DESMANET, maître de forges, époux de Marie JACQUIER.
  • Chapitre de Sainte Monégonde de Chimay.


Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • Église Saint-Martin
  • Pompe monumentale du XVIIIe siècle.
  • Maisons construites en moellons calcaires datant du XVIIIe siècle.

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie


Industrie

Du XVIe jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, l'activité principale à Baileux, tout comme dans l'entièreté du Sud du Hainaut était la sidérurgie. En effet, la région, riche en forêts et en minerai de fer a vu se développer de nombreuses forges. En 1606, quatre forges importantes sont signalées : Forge Jean Petit, Forge du Pré Brulart, Forge du Pont St-Nicolas et la forge de Nimelette (à L'Escaillière). Cependant il faut également signaler la forge du moulin à l'Haye située à Boutonville. La multitude de forges a entrainé un défrichement considérable des surfaces boisées.

À partir de 1745, s'est développée une ardoisière à Baileux, mais celle-ci fut rapidement abandonnée.

Vers 1830, les terres cultivées sont prédominantes dans les zones défrichées. Leur superficie va encore augmenter au cours du XIXe siècle à cause de la diminution de la population et de la crise des céréales qui provoqua une transformation de l’agriculture vers des terres herbacées.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Liste des curés de l'église Saint-Martin

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean POCHET avant 1663 ✝ 21/03/1669 à Baileux  
Nicolas DUDART 1663-1709 ✝ 19/02/1709 à Baileux  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Archives consultables

Archives de l'État en Belgique

  • Les registres paroissiaux de l'église Saint-Martin sont consultables en ligne (Province du Hainaut. Arrondissement de Charleroi). Ils couvrent les périodes suivantes :
    • pour les actes de baptêmes : de 1661 à 1791;
    • pour les actes de mariages : de 1663 à 1791;
    • pour les actes de sépultures : de 1663 à 1791.

Adresse de l'administration communale

Grand-Place, 13 - 6460 Chimay

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références