Albert LEBRUN

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à liste des présidents de la République française

Albert LEBRUN (1871 - 1950)

Albert LEBRUN
Président de la République

Biographie

  • 29 août 1871. Naissance d'Albert François LEBRUN à Mercy-le-Haut (Meurthe-et-Moselle). Major de l'école polytechnique et de l'école des mines, il devient ingénieur du corps des Mines à Vesoul, puis à Nancy.
  • 1898. Conseiller général du canton d'Audun-le-Roman (Meurthe-et-Moselle).
  • 1900. Élu député de Briey, réélu de 1902 à 1919.
  • 1902. Il épouse Marguerite NIVOIT.
  • 1906. Élu président du Conseil général de Meurthe-et-Moselle (jusqu'à son élection à la présidence de la République).

Sous la présidence d'Armand FALLIÈRES, il devient ministre des Colonies (27 juin 1911-12 janvier 1913) puis brièvement ministre de la Guerre (janvier 1913).

  • Il est à nouveau ministre des Colonies sous la présidence de Raymond POINCARÉ (1913-1914), puis, à la fin de la Première Guerre mondiale, ministre du Blocus et des Régions libérées (23 novembre 1917-24 décembre 1918). Après l'armistice, il demeure ministre des Régions libérées (24 décembre 1918-6 novembre 1919).
  • Sénateur de Meurthe-et-Moselle depuis 1920, il devient vice-président (1926) puis président du Sénat (1931-1932).
  • 10 mai 1932. Albert LEBRUN est élu président de la République à la suite de l'assassinat de Paul DOUMER. À l'exception du rappel de Gaston DOUMERGUE.
  • En 1934, Albert LEBRUN intervient peu dans la conduite des affaires gouvernementales. Son septennat est marqué par une forte instabilité ministérielle (17 présidents du conseil entre 1932 et 1940).
  • 9 février - 8 novembre 1934. Après l'émeute du 6 février 1934, Albert LEBRUN rappelle à la tête du gouvernement Gaston DOUMERGUE, ancien président de la République, qui forme un gouvernement d'union nationale.
  • Durant son premier mandat, il effectue plusieurs voyages :
    • en Yougoslavie (17-18 octobre 1934),
    • à Bruxelles (26 août 1935)
    • et en Grande-Bretagne (27-29 janvier 1936 et 24-26 mars 1939).
  • En juin 1936, sous le gouvernement du Front populaire, sont adoptées des mesures à caractère social (salaires, droit syndical, conventions collectives, temps de travail et congés payés).
  • 5 avril 1939. Albert LEBRUN est réélu président de la République.

Fait exceptionnel sous la IIIe République, Albert LEBRUN, à nouveau candidat en 1939, est réélu pour un second septennat. Mais il s’inclinera l’année suivante - sans signer toutefois la moindre lettre de démission - devant la décision de l’Assemblée nationale qui accorde les pleins pouvoirs au maréchal PÉTAIN.

  • 19 juillet 1939. Voyage du président à Liège.
  • 3 août 1939. Voyage du président au grand duché du Luxembourg.
  • 3 septembre 1939. La France déclare la guerre à l'Allemagne.

Il se replie avec le gouvernement à Tours, Bordeaux puis Vichy.

  • 10 juillet 1940. Sans démissionner, Albert LEBRUN laisse le pouvoir à Philippe PÉTAIN et part pour Vizille (Isère) où il est resté jusqu'à son arrestation.
  • 27 août1943. Le président Albert LEBRUN est arrêté et détenu au château d'Itter dans le Tyrol.
  • 6 octobre 1943. Ramené à Vizille pour raison de santé.
  • 9 aôut 1944. L'ordonnance rétablissant la légalité ne lui restitue pas sa fonction.
  • 25 avril 1945. Il témoigne au procès de PÉTAIN. N'ayant pas démissionné, il ne retrouve pas, comme il l'espérait, ses fonctions après la Libération.
  • 6 mars 1950. Albert LEBRUN s'éteint à Paris à la suite d'une pneumonie.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Source

Service des archives et de l'information documentaire de la Présidence de la République.