90045 - Fêche-l'Église

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Fêche-l'Église
150px
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 90 - Blason - Territoire-de-Belfort.png    Territoire de Belfort
Métropole
Canton Blason Delle-90033.png   90-06   Delle

Blason en attente.png   90-12   Beaucourt (Ancien canton)

Code INSEE 90045
Code postal 90100
Population 787 habitants (1999)
Nom des habitants Dellois
Superficie 393 hectares
Densité 200.25 hab./km²
Altitude 352 m / 460 m
Point culminant
Coordonnées
géographiques
6°57'06" E / 47°30'19" N
Localisation (avant 2015)
90045 - Fêche-l'Eglise carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


Histoire.png Histoire de la commune

Fêche l’Eglise est établi sur une grande voie militaire romaine qui porte dans le canton de Delle le nom de "Vie Lentier". Les traces de ce tronçon régional, venant de Mandeure pour aller vers Bâle, ont été reconnues sur le ban des communes de Fêche et de Delle. Cette voie traverse l'Allaine, et se dirige ensuite vers la rive gauche de la vallée de la Covatte, passe entre Faverois et Saint André, puis près de Courtelevant, pour gagner Ueberstrass, en passant entre Lepuix et Réchesy. Elle a des embranchements secondaires l'un sur Bourogne par Grandvillars et Morvillars, l'autre vers Vellescot par Boron.

Un site Gallo Romain de "Combe Mine" se trouve à environ un kilomètre au sud de Fêche l'Eglise à droite du chemin rural dit de Saint-Dizier. Des sondages effectués en 1962 ont permis de localiser des substructions en moellons. De nombreux fragments de tuiles caractéristiques ont été découverts ainsi que des tessons de poterie dont certains semblent datables du 1er siècle après J-C. Non loin de cet endroit existe un lieu dit, au nom évocateur pour un archéologue : les potiers. L'origine de ce lieu-dit est peut-être plus récente.

Appelé villa quae Fische dicitur en 1187. C'est le mot latin Fiscus qui donne la clef de l'étymologie du nom ; il désignait couramment sous les Mérovingiens et les Carolingiens un domaine royal. Ducange le traduit par villa regia et nous le trouvons deux fois avec ce sens dans les chartes à nos contrées : «ad fiscum nostrum nomine Columbarium (Colmar) ; ad fiscum Sancti Quintini (près de Lure)».

Il n'y a pas pour Fêche de témoignage aussi authentique, il n'en est pas moins vrai qu'il faut voir dans les deux villages de ce nom, Fesche l'Eglise (Haut Rhin) et Fesche le Châtel (Doubs) un domaine que possédaient les rois Francs, après en avoir probablement hérité du fisc des empereurs romains. C'était une villa étendue, exploitée par des groupes de serfs ou colons. Dans l'état des revenus et prestations dont jouissaient en 1303, les ducs d'Autriche, landgraves de Haute Alsace, nous trouvons la commune de Fêche L'Eglise citée pour un manse qui payait huit sous et trois quartauts d'avoine. C'est la mention la plus ancienne que nous trouvons de cette localité. Dans ce titre en langue allemande, Fêche est désigné : Dorf ze Witz.

Fêche avait ses nobles de troisième ordre, relevant de la famille de Delle. En 1333, c'est un Maurice de Fesche qui intervient dans la renonciation de Béatrix de Vouhay, femme de Jean de Montreux, à l'héritage de sa famille, les sires de Vouhay, et à la suite des écuyers Jean de Delle, dit de Metz, et Jean, dit Malrage, son frère. Le 18 mai 1345, Horly de Tavannes, écuyer, possesseur du village de Fesche concède un accensement des terres à un de ses sujets.

Les Comtes de Montbéliard avaient eux aussi des droits et possessions dans cette commune. Cela résulte de l'inspection que le Comte y fit exercer, le 7 septembre 1448, par son surintendant et les commissaires de la régence. Tous ceux de Fêche, est-il dit dans le rapport, sont ivrognes et tiennent des paillardes dans leurs maisons. Il ne s'agit peut-être que des sujets qui appartenaient au Comte.

En 1481, c'est un Girard Rouhat de Fêche qui témoigne en faveur du duc d'Autriche dans le différend entre ce dernier et l'évêque de Bâle au sujet de leurs prétentions réciproques sur Boncourt.

En 1552, Guillaume Kappler (de La Chapelle), forme quelques prétentions sur la seigneurie de Fesche. Jean Jacques de Granvillars supplie la Régence d'Ensisheim de lui intimer l'ordre de produire des titres et de terminer l'affaire par accommodement.

En 1667, à partir d'un document établi à Delle, le village de Fesche n'est qu'une partie à son excellence Monseigneur le Duc de Mazariny, et une autre partie à la Seigneurie de Florimont ; il consiste présentement, à la part de la Seigneurie de Delle, en neuf sujets qui sont affectés envers icelles comme s'en suit :

La dite Seigneurie a au dit lieu Merum et mixtum imperium tant à raison des communaux comme "de corpolibus", on entend par-là que la souveraineté est partagée, tant au point de vue communal, qu'au point de vue de la justice et du pouvoir exécutif. La Seigneurie a une collonge inscrite au présent renouvellement. Les nouveaux du dit Fesche, en tout, appartiennent à la dite seigneurie. Tout le vin qui se débite en détail, pot et pinte, doit l'ungual, savoir : par tinne deux pots au prix qu'il se vend. Les sujets de ladite seigneurie au dit lieu doivent à chacun jour de feste Saint Martin d'hyver, chacun deux poules, et ceux qui ont harnais, chacun un chariot de bois de fuage, ne doivent point de chavannage ni de charruage. Du reste tout comme les autres de la Haute Mairie sont justiciables à la justice du dit Delle, et les amendes après qu'elles sont de Delle ou de Florimont.

La superabondance du fuage après les affouages des sujets, appartient à Delle à la Seigneurie, et les bois sont sous l'ordonnance des bois. L'on constitue illec un officier qui se nomme un vouëble. Les comptes de L'Eglise et de la communauté se rendent annuellement par les officiers de Delle. Même époque, en 1667, M. Stoffel affirme qu'il est fait état à Fêche de onze sujets dépendant de la mairie de Saint Dizier, et de quatre de la seigneurie de Florimont. Ces quinze serfs ne formaient qu'une partie la population de la commune, les autres appartenaient au château de Delle.

Ces possessions multiples s'expliquent par la situation de Fêche à la frontière de deux Comtés de Ferrette et de Montbéliard. Il est certain que ce village dépendait de la mairie de Saint-Dizier, laquelle à son tour, relevait des archiducs d'Autriche ou du Château de Delle. L'église de Fêche était du décanat de l'Ajoie et du diocèse de Bâle. Elle était sous l'invocation de Saint Valère. Ceci explique que ce prénom peu usuel a été donné à plusieurs Bourquin, vieille famille de Fêche.

En 1760, il y a 29 feux à Fêche. Au début du 19ème siècle la population atteint 158 habitants. Lors du recensement vers 1870, la population est de 486 habitants.

Sur le plan architectural, Fêche se signale par son Lavoir "Fontaine Mazarin", l'église Saint-Valère du 19ème siècle et au cimetière le monument du lieutenant Bouverot.

Histoire administrative

  • Département -
    • 1801-1871 : Haut-Rhin (=>1871-1919 : Allemagne)
    • 1871-2021 : Territoire de Belfort (Dép. en 1922)
  • Arrondissement - 1801-2021 : Belfort
  • Canton - 1801-1970 : Delle - 1970-2015 : Beaucourt - 2015-2021 : Delle

Résumé chronologique :

  • 1801-1871 : Cton de Delle, Arrt. de Belfort, Dép. du Haut-Rhin
  • 1871-1970 : Cton de Delle, Arrt. de Belfort, (Dép. du) Territoire de Belfort
  • 1970-2015 : Cton de Beaucourt, Arrt. de Belfort, Dép. du Territoire de Belfort
  • 2015-2021 : Cton de Delle, Arrt. de Belfort, Dép. du Territoire de Belfort

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 182 185 173 185 271 304 296 375 396 355
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 377 410 425 486 468 438 443 474 443 417
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 410 377 330 291 285 273 282 365 412 637
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 789 764 787 770 792 780 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

cfr INSEE & EHESS - Fiche Cassini


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- 2001-2008 -  
- 2008-(2014) - [ Photo]  
- - -  

Cfr [ Mairesgenweb]


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 90100 FÊCHE-L'ÉGLISE

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Référence.png Notes et références