84050 - Gordes

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Gordes
Blason Gordes-84050.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 84 - Blason - Vaucluse.png    Vaucluse
Métropole
Canton Blason Apt-84003.png   84-01   Apt

Blason Gordes-84050.png   84-12   Gordes (Ancien canton)

Code INSEE 84050
Code postal 84220
Population 1873 habitants (2016)
Nom des habitants Gordiens, Gordiennes
Superficie 4804 hectares
Densité 38.99 hab./km²
Altitude Mini: 115 m
Point culminant 635 m
Coordonnées
géographiques
43.911944° / 5.200833° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
84050 - Gordes carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • Une présence humaine est confirmée sur la colline, au Ier siècle avant J.C. : il s'agit des Vordenses, un sous-groupe des tribus celto-ligures appelées "les Albiques". Le secteur est ensuite occupé par les gallo-romains qui ont laissé quelques traces.
  • Une abbaye est fondée au VIIIe siècle par des moines venant du Monastier-sur-Gazeille.
  • Au XIe siècle, le seigneur Guillaume d'Agout fait ériger un château, qui sera renforcé au siècle suivant. Vont s'y installer, successivement, les marquis de Simiane, les ducs de Soubise et les princes de Condé. Et au siècle suivant, des Cisterciens fondent en contrebas du village l'abbaye de Sénanque.
  • À partir du XIVe siècle commence la fortification du village, qui va lui permettre de résister à bien des assauts.
  • Au début du XVIIe siècle, Louis XIII donne à la cité le statut de Marquisat. En 1793, comme les autres villages aux alentours, Gordes intègre le département du Vaucluse qui vient d'être créé.
  • Au XIXe siècle, le village connait une belle prospérité, grâce à ses activités centrées sur la production de farine et d'huile d'olives, sur les cultures de garance et de lavande, sur la sériciculture et pour l'exploitation de filatures de soie.
  • En 1909, Gordes est victime d'un tremblement de terre.
  • Mors de la Seconde Guerre mondiale, les habitants s'investissent très activement dans la Résistance. Mais en août 1944, le village est bombardé, faisant de nombreuses victimes. Il lui sera alors attribué la Croix de guerre 1939-1945 avec étoile d'argent.

Héraldique

De gueules à la gourde d'or, au mantel du même chargé de deux gourdes aussi de gueules.

Toponymie

À l'origine l'habitat se nommait "Vorda", équivalent de "village perché".
Comme ce toponyme se prononçait "Gvorda", il s'est peu à peu transformé en "Gordes".

Histoire administrative

  • Département - 1801-2021 : Vaucluse
  • Arrondissement - 1801-2021 : Apt [Tcl.1926, Cavaillon ... Tcl.1933, Apt]
  • Canton - 1801-2015 : Gordes --> 2015-2021 : Apt
  • Commune - 1801-2021 : Gordes

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de , Arrt. de , Dép. de

Patrimoine.png Patrimoine bâti

l'Abbaye de Sénanque

Vue sur l'abbaye -
Photo J-P GALICHON
Vue sur l'abbaye -
Photo M. Th. Moussier


L'abbaye de Sénanque, fondée au XIIe siècle, est une abbaye cistercienne, fille de l'abbaye de Mazan. Avec sa grande sœur, Le Thoronet, et sa cousine l'abbaye de Silvacane, elle fait partie de l'ensemble appelé "Les trois sœurs provençales". Sa particularité est d'être entourée de champs de lavande.
Mis à part l'orientation de l'abbatiale vers le nord, on retrouve partout l'agencement, l'architecture et le dépouillement propres aux Cisterciens.
Le monastère a connu des périodes de prospérité, notamment aux XIIIe et XIVe siècles, et des périodes plus troublées. Mais il a surmonté les épreuves et a été agrandi.
Une communauté religieuse continue à y vivre, en bonne entente avec l'activité touristique.

L'édifice est classé aux M.H depuis 1931 [1]

Pictos recherche.png Article détaillé : Pour en savoir davantage...


Le château

Le château est reconstruit en 1525, il existait déjà un château en 1031.

La façade nord mesure 37 m de longueur. Elle est flanquée de deux tours rondes à mâchicoulis hautes de 20 m environ. Elle est percée de deux étages de fenêtres, celles du bas étant à traverses. La couronne de mâchicoulis des tours supporte une terrasse pour l'artillerie. Façade austère.

La façade sud est flanquée d'échauguettes et percée de deux étages de fenêtres à croisillons et d'un étage de fenêtres à meneaux (au dernier niveau).

Les murs, les tours et les échauguettes comportent des bouches à feu .

Édifice classé aux M.H en 1931 [2] pour le château et en 1949 pour les tours rondes.

La chapelle des Pénitents Blancs

Il est fait mention de la Chapelle des Pénitents Blancs pour la première fois en 1667, dans les archives municipales.

La confrérie est remplacée par une congrégation d'hommes au milieu du XIXe siècle .

Restaurée entre 1860 et 1862 sous le vocable de Notre-dame-de-la-Pitié, la chapelle a fait office d'église paroissiale après le tremblement de terre de 1909.

Durant une partie du XXe siècle, la chapelle a été transformée en garage pour les pompiers.

Actuellement elle est un espace d'exposition.

L'Hôtel Simiane

L'hôtel est lié à la célèbre famille des barons et marquis de Simiane, dont le premier porteur de ce nom, Guirand d'Argoult, est à l'origine de l'édification du château.
Plus tard Bertrand-Rambaud de Simiane deviendra ambassadeur de France, et Louis Armand deviendra en 1671 évêque de Langres.
L'hôtel Simiane, qui a hébergé des personnes âgées par un moment, abrite maintenant l'hôtel de ville ainsi que la bibliothèque municipale. Devenu également centre culturel de Gordes, il dispose de salles d'expositions.

Église Saint-Firmin

Façade

Se trouvait à cet endroit l'église médiévale, du XIe ou XIIe siècle, placée sous le vocable de Notre-dame. Mais elle est devenue trop petite.
Une nouvelle église est été construite, achevée en 1755 comme en témoigne l'inscription au-dessus du portail.
Son clocher, sur le côté, correspond à la tour carrée de l'ancien édifice et a été coiffé d'un campanile provençal.

Inscription

L'église est dédiée à saint Firmin, évêque d'Uzès.
L'intérieur est riche en décorations, que ce soit des boiseries ou des peintures murales.
Sur le pourtour de la nef prennent place huit petites chapelles, dont une dédiée aux cordonniers, corporation très présente dans le village et une dédiée à saint Firmin.


Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 807 2 812 3 010 2 956 2 848 2 867 2 891 3 008 2 948 2 899
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 937 2 805 2 594 2 512 2 204 2 010 1 767 1 638 1 562 1 447
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 360 1 057 1 069 1 111 1 165 953 1 075 1 363 1 536 1 574
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 607 2 031 2 092 2 126 2 056 1 873 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
Antoine Charles Elzéar de PROAL de ZANOBIS 1833 - 1848 Né en 1798. Conseiller général de ce canton de 1833 à 1848.  
- - -  
Louis Isidore MOULIN 1855 - 1866 Notaire. Conseiller général de ce canton de 1848 à 1861.  
Charles Paul ROUSTAN 1866 - 1879 Conseiller général de ce canton en 1870 et de 1874 à 1880.  
Joseph Félix Hilarion VAYSON 06/1879 - 1882 -  
Daniel APPY 06/1882 - 1885 -  
Samuel GERMAIN 1885 - 1888  
Henri BAGNOLY 1888 - 1889 -  
Samuel GERMAIN 1889 - 1920 Conseiller général de ce canton de 1910 à 1919.  
Hilarion RIVAREL 1920 - 1944 -  
Émile ROURE 1944 - 1945 -  
Maurice BOURGUE 1945 - 1947 -  
Justin BONFILS 1947 - 1977 -  
Marcel FLORENT 1977 - 1983 -  
Maurice CHABERT 1983 - avril 2015 Enseignant retraité. Réélu en 1989, 1995, 2001 ... Conseiller général de ce canton de 1994 à 2015. Élu conseiller départemental du canton d'Apt en 2015. - Démission pour cumul de mandat [ Photo]  
Richard KITAEFF Avril 2015 - Février 2018 Source[3]  
Françoise RAMBAUD Février 2018 - 2020 Source[4]  
Richard KITAEFF Mai 2020 - (2026) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts
Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des victimes inscrites sur le monument...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 - 12h00 8h00 - 12h00 - 8h00 - 12h00 8h00 - 12h00 9h00 - 12h00 -
Après-midi 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 - 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 - -
84050 - Gordes-hotel de ville.jpg

Mairie
Adresse : Place du Château - 84220 GORDES

Tél : 04.90.72.02.08 - Fax : 04.90.72.04.39

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.