83069 - Hyères

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Hyères
83069 - Blason - Hyères-les-Palmiers.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 83 - Blason - Var.png    Var
Métropole -
Canton Blason en attente.png   83-02   La Crau
83069 - Blason - Hyères-les-Palmiers.png   83-08   Hyères

Anciens cantons :
83069 - Blason - Hyères-les-Palmiers.png   83-15   Hyères - Est
83069 - Blason - Hyères-les-Palmiers.png   83-43   Hyères - Ouest
Blason en attente.png   83-36   La Crau

Code INSEE 83069
Code postal 83400
Population 55 069 habitants (2018)
Nom des habitants Hyérois, Hyéroises
Superficie 13 238 hectares
Densité 415.99 hab./km²
Altitude Mini : 0 m
Point culminant 364 m
Coordonnées
géographiques
43.119879° / 6.13161° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

La Révolution française

  • 1789, le peuple est submergé de taxes et impôts destinés à payer les guerres ; L'émeute générale qui guette le pays éclate ici le 25 mars. Venue de La Crau, une horde de quelques 300 hommes attaque en vociférant (en patois) la maison de l'avocat Giraud et celle de l'intendant Abrassevin. Aussitôt les bourgeois et artisans de bonne volonté, s'arment, se regroupent sur la place, s'organisent pour assurer l'ordre et veiller à la sécurité de la ville.
La Sénéchaussée de Hyères compte alors 7000 habitants, tous électeurs pour la représentation du Tiers Etat. Les personnes assignées à comparaître par sieur Arnaud, huissier royal du siège, ont été convoquées au son de cloche et par écrits individuels et doivent se présenter le 30 mars dans le réfectoire du couvent des Cordeliers.
  • Les représentants des trois ordres (clergé, noblesse, tiers) désirent non seulement obéir aux ordres de Sa Majesté (24 janvier 1788) qui ordonnait la convocation des Etats généraux, mais veulent exprimer leurs plaintes et remontrances dans un cahier de doléances (écrit en français). Pierre MAURIN, maître serrurier (député du Tiers Etat) et Jean-Baptiste CAVAL menuisier (des corporations) font partie des signataires.

États généraux de 1789

  • Représentants du Tiers :
MM. Bernardin ABRASSEVIN, chef de division des canonniers garde-côtes; Fs Jh de GARDANNE, lieutenant des canonniers garde-côtes; Cl MARTELLY, ancien gendarme du roy; Jh BERNARD, consul de la ville; Jh AUDOUIN, bourgeois; J B MATET, bourgeois; J Jh Antoine GIRAUD, capitaine des canonniers garde-côtes, maire; Jh COUTURE, maire consul; Jean AURRAN, avocat; Jean Antoine BASTIDE, médecin; Ch GASSIN, avocat; J B FORNIER médecin; Constant Balthazar ARBAUD, notaire; Thomas HERMITE et J B MASSILLON, procureurs; J B ABEILLE, cordonnier; Antoine ALIBERT, regrattier; André ALBERT, perruquier; Jh GRAVIER, bottier; Antoine NAVEL, tisserand; Pierre MAURIN, serrurier; Jh COULET, tourneur; Pierre GARNIER, sellier; Jean PIERRE, maçon; Sauveur FERAUD, ferblantier; Jh REYNOARD, tailleur de pierres; J B LAURE, charcutier; Henri THOMAS, menuisier; J B VERIGNON, tailleur d'habits; Félix SUZANNE, aubergiste; Etienne RAMPIN, tonnelier; Ch MAURISIER, chapelier; Etienne VIDAL; Jh BERNARD, maréchal-ferrant; Jh CASTUEI, boulanger; Jean Vincent LAMBOUAT, ménager; J B ARDISSON, ménager.
  • Représentants de la noblesse :
MM. Jh de BOUTINY, écuyer; Alexandre Aimable de DAVID-BEAUREGARD, chevalier, colonel d'Infanterie; Louis Fs Raymond de CLAPIERS de SAINT-TROPEZ, ancien capitaine des vaisseaux royaux; Alexandre Auguste de DAVID, chevalier, major d'infanterie; Louis Fs de GARDANNE, ancien capitaine d'infanterie; Fs Victor de BOUTINY.
  • Représentants du clergé :
MM. Toussaint BEAUSSIER, Fs ESTALLE, Fs GASTAU, Jh COUDONEL, Jh AURRAN, J Jh BONNEFOY, dom Raphaël PARIS, J B GARNIER, dom Marc Antoine BROCAR, dom Cl MARBAU, Louis Jh THOLLON, Fs Stanislas de GARDANNE, Louis JEAN, Jacques MANUEL, J C GATIN, Honoré AUGIAS.

Catastrophes naturelles

  • Hiver de 1788 à 1789 est très rigoureux, celui-ci entraînera la famine et des maladies.

Héraldique

  • D'azur au château d'argent, sommé de trois tours du même, maçonné de sable, la porte ouverte du champ et garnie de sa coulisse de sable, accompagné en pointe de trois besants d'or posés 2 et 1[1].

Sous le 1er Empire :

  • D'azur à la tour d'argent, maçonnée de sable, ouverte et ajourée du champ, crénelée de quatre pièces, donjonnée de trois tourelles, crénelée chacune de trois pièces du même, et accompagnée en pointe de trois besants, deux et un, d'or ; au franc quartier des villes de seconde classe, qui est à dextre, d'azur à un N d'or surmonté d'une étoile rayonnante du même ".

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : Var
  • Arrondissement - 1801-2022 : Toulon
  • Canton - 1801-1973 : Hières [Hyères] --> 1973-1997 : La Crau --> 1997-2015 : La Crau & Hyères-Est & Hyères-Ouest --> 2015-2022 : La Crau & Hyères
  • Commune - 1801-2022 : Hyères (Hières)

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Cède en 1853 : La Crau, en 1894 : Carqueiranne, en 1901 : La-Londe-les-Maures.

Le territoire de la ville de Hyères est particulièrement étendu et se décompose en neuf sections dont la presqu'île de Giens et les trois îles d'Hyères.
Chaque section dispose d'une mairie annexe :
Section de Giens, de l'Ayguade, des Salins, de la Capte, de Sauvebonne, des Borrels, de Porquerolles, de Port-Cros, du Levant.


Pictos recherche.png Article détaillé : Pour découvrir la presqu'île de Giens
Pictos recherche.png Article détaillé : Pour découvrir l'île de Porquerolles

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Hyères

Église Saint-Louis

Église Saint-Louis

En 1230, les franciscains s'installent en Provence. Selon Jean de Joinville, qui en a relaté les faits, au retour de la VIIe croisade, Saint Louis, roi de France qui débarque à Hyères le 12 juillet 1254 sur la plage de l’Ayguade, manifeste son attachement aux Frères Mineurs par la rencontre qu'il fit avec Hugues de Digne, célèbre prédicateur. Saint Louis et sa famille séjournent au château d'Hyères. Une stèle commémore ce passage à Hyères.

L’église du couvent franciscain, actuelle paroisse, est dédiée à Saint Louis. L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1840 [2]. Elle devient église paroissiale en 1842.

L'édifice actuel est une ancienne église du couvent des Cordeliers (autre nom des Franciscains) dont l’ancien jardin accueille l’actuelle place de la République. C'est en 1810-1812 qu'a été faite la jonction de ladite place avec la place Clemenceau, par un escalier.


Église Saint-Paul (collégiale)

Église Saint-Paul

L'église possède une unique nef datant du XIIe siècle siècle et qui a été en partie reconstruite au XVe siècle dans un style gothique tardif. La collégiale conserve ainsi les vestiges du premier édifice construit dans le style roman provençal.

Au XIIIe siècle, elle est protégée par un rempart dont la porte Saint-Paul devient l’entrée principale.

Vers la fin du XVIe siècle, une nouvelle église, de style gothique rayonnant et de plan irrégulier, est édifiée ; elle est attenante à l’ancienne église romane, qui en devient le narthex. La collégiale se termine ainsi par une abside à trois pans et se divise en cinq travées éclairées par des fenêtres gothiques flamboyantes.

Le portail actuel d'aspect Renaissance a été construit entre 1787 et 1789. Enfin, une tour carrée, de style roman, avec une ouverture en plein cintre, domine l'ensemble.

Au XIXe siècle, la porte et l’escalier sont réalisés face à la rade pour faciliter l’accès depuis la ville basse.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques par un arrêté du 12 juin 1992 [3].


La Peñiscola

La Peñiscolal

Au XVIe siècle, un porche surmonté d'un ou deux étages et tourelles est édifié en avant de la porte Saint-Paul. L'édifice est plusieurs fois remanié et agrandi au XIXe siècle.


Place Massillon

Place Massillon


Lavoir de la rue du Repos

Lavoir de la rue du Repos



Rue Saint-Claire

Rue Saint-Claire


Villa Noailles

Villa Noailles

Maison emblématique de la modernité construite à partir de 1923 par l'architecte Robert Mallet-Stevens pour Charles et Marie-Laure de Noailles sur un terrain, où s'élèvent déjà des bâtiments anciens, reçu en cadeau de mariage. Le chantier est confié à l'architecte hyérois Léon David. La maison est habitée en novembre 1925, avec une parure décorative due aux meilleurs créateurs de l'Union des Artistes Modernes. Mais ses 800 m2 ne suffisant pas, on aménage en hall et salon d'anciennes caves voûtées sous le parvis.

En 1927 Mallet-Stevens ajoute l'atelier ou salon rose, avec un plafond en vitrail de Louis Barillet. L'architecte de la piscine couverte, édifiée en 1926-27, reste inconnu, comme celui du gymnase en 1928, du squash en 1932 et des ailes de chambres. C'est Léon David qui construit communs et garages.

En 1933, la villa atteint 2400 m2. Elle est le lieu de création ou de tournage de chefs-d'oeuvre du cinéma soutenus par Charles de Noailles. Celui-ci ne cesse d'améliorer ses jardins jusqu'en 1958, cède la villa à la commune en 1973.

La restauration des lieux commence en 1991.

L'édifice est inscrit partiellement au titre des monuments historiques en 1975 et 1987 [4].

Ancien site du Château

Château d'Hyères

Château d'Hyères


Les vestiges du château sont classés partiellement aux monuments historiques en 1862 ; le rempart et le vieux château sont inscrits depuis le 27 janvier 1926[5].



Castel Sainte-Claire

Castel Sainte-Claire



Château Saint-Pierre, Villa Gandarillas



Giens

Pictos recherche.png Article détaillé : Pour découvrir la presqu'île de Giens

Porquerolles

Pictos recherche.png Article détaillé : Pour découvrir l'île de Porquerolles

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 6 500 6 528 6 982 7 617 10 142 8 880 9 966 10 116 9 999 9 446
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 10 368 10 878 11 212 12 289 13 849 13 485 14 982 17 708 17 659 17 790
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 21 339 17 476 19 816 22 967 26 378 23 654 29 061 28 505 34 875 36 123
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 38 999 48 043 51 417 55 527 54 527 55 772 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Vues actuelles

Cartes postales anciennes

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Naissances :

  • Henri AIGUIER, député du Var, avocat à la Cour d'Appel de Paris, né le 31 mars 1874, (décès ?), époux de Z. Martin-Flammarion
  • Lucien AIMAR, coureur cycliste vainqueur du tour de France 1966, champion de France 1968, né le 28 avril 1941
  • Simone MARIUS, chanteuse connue sous le nom de Maria CANDIDO, née le 31 août 1922
  • Pierre RÉPELLINI, footballeur né le 27 octobre 1960


Décès :

  • Philippe ALTAIRE, chanteur connu sous le nom de Mario ALTÉRY, né à Nice (Alpes-Maritimes) le 12 septembre 1892, décédé le 14 mars 1974
  • Émile Henri Henri GARASCU, chanteur connu sous le nom de Henri GARAT, né à Paris le 3 avril 1902, décédé le 13 août 1959
  • Paul GUIMARD, écrivain né à Saint-Mars-la-Jaille (Loire-Atlantique) le 3 mars 1921, décédé le 2 mai 2004
  • Yann PIAT, femme politique française, député du Var de 1986 à 1994, née à Saïgon (Viêt-Nam) le 12 juin 1949, décédée le 25 février 1994
  • Pierre QUINION, champion olympique de saut à la perche en 1984 et recordman du monde en 1983, né à Lyon (Rhône) le 20 février 1962, décédé le 17 août 2011
  • Marie Salomé SPEHNER, artiste peintre. Née à Dachstein le 3 novembre 1870, décédée à Hyères le 3 septembre 1950. Il épouse à Paris 15e arrondissement, le 01/08/1911, Emmanuel Charles Louis BENEZIT. Marie Salomé SPEHNER fut l'élève d'Emmanuel Charles Louis BENEZIT.
    Source : Auteur de la fiche individuelle en parenté avec Marie Salomé SPEHNER.

Familles notables.png Notables

Les maires

Avant la Révolution

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean ARENES 1663  
Jean Antoine PUMENT 1747  
Marc Antoine ROUGE 1750  
J.B GASSIN 1752  
J.H de BOUTINY 1753  
J.H VIEUT 1753-1757  
François REY 1758  
J.B LAURENS 1759  
Balthazar JANOLIN 1760  
François Bernardin DELLOR 1762  
J.H de JACQUES DE LA CHASSAGNE 1763  
Louis AILHET 1764  
J.H COUTURE 1766  
Jean César Marc CLAPIERS 1767-1768  
J.H François BERNARD 1769  
François Bernardin ABRASSEVIN 1770  
Louis AILHET 1771  
ESTALLE 1772  
BONNEFOY 1773  
de BOUTINY 1774  
BRUNET 1775  
Raymond de CLAPIERS 1776  
J.B de GARDANNE-SAUVEBONNE 1777  
ESTALLE 1777-1780  
François de GARDANNE 1782  
François DELLOR 1783  
J.H ESTALLE 1785  
André ROUX 1786  
Pierre Jean PUMENT 1787  
Joseph COUTURE 1789  

Après la Révolution

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean AURRAN 1790 - 1790  
Jacques-Alexis MARTELLY 1790 - 1791  
Joseph GAUTIER 1791 - 1792  
Barthélémy RUY 1792 - 1793 Né en 1749. Menuisier. Décédé en 1799.  
Pierre ARÈNE 1793 - 1793  
Barthélémy GROULET 1793 - 1795  
J.-B. ARÈNE 1795 - 1796  
Léon NICOLAS 1796 - 1811  
Joseph-Louis BERNARD 1811 - 1814  
Casimir VALERAN 1814 - 1815  
J.-B. FILHE 1815 - 1815  
Hippolyte-Bonaventure DELLOR 1815 - 1820  
François-Philippe REY 1820 - 1824  
Jean-Jacques AURRAN 1824 - 1828  
François-Louis-Joseph de BOUTIGNY 1828 - 1830  
Alphonse DENIS 1830 - 1848 Né en 1794. député de 1937 à 1846. Décédé en 1876.  
Jean-Baptiste GRISOLLE 1848 - 1848  
André BARNÉOUD 1848 - 1849  
Auguste Charles de BEAUREGARD 1849 - 1859  
Alphonse BOUTIGNY 1859 - 1869  
Joseph VÉRIGNON 1869 - 1870  
Joseph PONS 1870 - 1871  
Paul LONG 1871 - 1874  
Henri-Paul de GAILLARD 1874 - 1876  
Paul LONG 1876 - 1877  
Henri-Paul de GAILLARD 1877 - 1878  
François ARÈNE 1878 - 1881  
Alexandre CASTUEIL 1881 - 1886  
François ARÈNE 1886 - 1887  
Edmond MAGNIER 1887 - 1888  
Charles ROUX 1888 - 1892  
Théodore VILLARD 1892 - 1893  
Jules MASSEL 1893 - 1904  
ROUX SEIGNERET 1904 - 1912  
Jean RIBIER 1912 -1914  
Charles Marie Paul GENSOLLEN 1914 - 1919 Né en 1868. Avocat.  
ROUX-SEIGNORET 1919 - 1920  
Pierre MOULIS 1920 - 1924 Vétérinaire sanitaire. Conseiller général en 1904. Maire par intérim  
DUMESTRE ; DESCROIX; QUILLIER 1924 - 1925  
Charles Marie Paul GENSOLLEN 1925 - 1928 Le même. Conseiller général de 1923 à 1928.  
Léopold JAUBERT 1928 - 1935  
Pierre MOULIS 1936 - 1937 Le même.  
Léopold JAUBERT 1937 - 1941  
Stanislas de DAVID-BEAUREGARD 1941 - 1944  
Édouard CORDIER 1944 - 1947  
Joseph CLOTIS 1947 - 1958 Né en 1884. Décédé en 1958.  
Alfred DÉCUGIS 1958 - 1965  
Pierre HARLAUT 1965 - 1967  
Victor PONEL; Pierre HARLAUT; René SALAÜN 1967 - 1968  
Georges CATON 1968 - 1968  
Maurice DURAND 1969 - 1969  
Jacques PILLEMENT 1969 - 1971  
Mario BENARD 1971 - 1977  
Jean-Jacques PERRON 1977 - 1978  
Gaston BIANCOTTO 1978 - 1983  
Léopold RITONDALE 1983 - 2008 Conseiller général  
Jacques POLITI 2008 - 2014  
Jean-Pierre GIRAN 2014 - (2026) Né le 09/01/1947 à Marseille.  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Hyacinthe AGARRA 1897 - Source[6]  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Alice RAOUL 6 décembre 1873 - Dossier - Directrice générale de l'école générale et professionnelles des infirmières de l'Union des femmes françaises (Croix-rouge) - Chevalier de la Légion d'honneur - Croix de Guerre avec Palmes - Médaille coloniale du Maroc - Médaille de Vermeil des épidémies.  
- - -  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Il existe différents monuments aux morts sur le ban communal de Hyères, celui de la commune hyéroise, mais d'autres spécifiques à la presqu'île de Giens ou à l'île de Porquerolles par exemple.

Monument aux morts
de la Presqu'île de Giens
Monument aux morts
de Hyères
Monument aux morts
de Porquerolles
Monument aux morts
des Salins-d'Hyères

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 8 h 30 … de 8 h 30 … de 8 h 30 … de 8 h 30 … de 8 h 30 … 9 h - 12 h -
Après-midi … à 17 h 30 … à 17 h 30 … à 17 h 30 … à 17 h 30 … à 17 h 30 - -
Commune.png

Hôtel de ville
Adresse : 12, avenue Joseph Clotis - BP 709 - 83412 HYÈRES

Tél : 04 94 00 78 78 - Fax : 04 94 00 79 30

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Avril 2021)

Associations d'histoire locale

  • Société Hyéroise d'Histoire et d'Archéologie (SHHA)

Archives & dépouillements des registres paroissiaux

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Hyères
  Promenades pittoresques à Hyères
  Hyères de A à Z
  Hyères et sa vallée - Guide historique, médical, topographique
  La Grande Guerre des Hyérois
  Petite histoire des îles d'Hyères
  Les ex-votos de la collégiale Saint-Paul d'Hyères

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.