80811 - Voyennes

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Voyennes
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 80 - Blason - Somme.png    Somme
Métropole
Canton Blason Ham-80410.png   80-18   Ham

Blason Nesle-80585.png   80-30   Nesle (Ancien canton)

Code INSEE 80811
Code postal 80400
Population 619 habitants (1999)
Nom des habitants Voyennois, Voyennoises
Superficie 887 hectares
Densité 69.79 hab./km²
Altitude Mini: 52 m
Point culminant 77 m
Coordonnées
géographiques
49.7719° / 2.98333° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
80811 - Voyennes carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

"Voyennes, Voyenne autrefois, Vienna dans les anciens titres, est situé sur la rive méridionale de la Somme, à 7 km à l'est de Nesle. On n'a rien de fondé sur l'étymologie de ce nom de lieu, ni sur son origine qui semblerait remonter à l'époque gallo-romaine. Le livre des miracles de Saint Quentin fait mention de Voyennes dès l'année 826. Le 9 juin de cette année, y est-il dit, à l'heure des matines du jour de la Pentecôte, une femme de ce village, nommée Adeltrude, recouvra la vue au tombeau du Saint Martyr". 1

Comme Voyennes était un des passages importants de la Somme, on y avait établi, pour le défendre, un poste de Templiers. Ils avaient élevé leur maison au lieu dit Courtemanche, où ils résidèrent jusqu'à 1311, époque de leur suppression. Alors on construisit un fort à la tête du pont de Voyennes; et leurs biens, pour la plus grande partie, furent réunis à la commanderie d'Éterpigny. L'évêque diocésain lui transmit également l'église et l'autel de la paroisse; mais il en concéda la dîme au chapitre de la cathédrale de Noyon pour un tiers, et pour le reste, à six de ses chapelains.
En 1844, l'église, vocable Saint-Étienne, était un précieux monument d'époque romane, comme le constatent le chœur, la nef et le clocher : des moulures dentelées ornaient encore le cintre des fenêtres; des modillons à têtes grimaçantes régnaient aussi dans toute la longueur de l'entablement. Comme à Monchy, on aura substitué une campanile en charpente au comble en pierres qui surmontait autrefois la belle tour du clocher. Les bas-côtés et les chapelles étaient des constructions plus récentes : on pouvait en dire autant du portail, dont le pignon renfermait un bas-relief en pierre bleue, représentant un cheval qui semblait porter une croix. À l'intérieur, on remarquait les chapiteaux distingués des piliers, sur lesquels reposait la voûte du clocher et les stalles bien conservées, seuls restes de l'ancienne richesse de cette église.
La cure de Voyennes appartenait autrefois aux frères de la milice du Temple qui y résidaient : elle passa ensuite à l'hôpital d'Éterpigny dont le commandeur nommait à ce riche bénéfice. Le dernier titulaire en fut, pendant près de 60 ans, M. Pierre Pointier de Monchy, dont la famille s'est toujours distinguée par un dévouement honorable envers les ecclésiastiques. L'église de Voyennes renfermait une ancienne chapellenie, dite de Saint-Martin, de 20 livres de valeur et à la collation des Templiers; lesquels, rapporte un ancien pouillé, devaient septante gros pour leur maison, et pour la procuration. Une chapellenie de Saint-Martin est également citée à Buny, mais comme détruite au XVIIe siècle .
Le domaine du village, dont il est ici question, se divisait en deux parties. Celle du midi, renfermant Courtemanche, appartenait aux Templiers; ils y avaient fixé leur habitation. De ce côté, qu'on appelle encore le quartier du Temple, G. Delisle désigne cet ancien poste par une croix de Malte et à peu de distance de là, le tombeau de Roboam. Il n'y a aucun renseignement traditionnel ou historique sur cette antique sépulture. Ces différentes possessions passèrent à la commanderie d'Éterpigny.
L'évêque de Noyon était seigneur de l'autre partie du domaine, dans laquelle étaient compris Buny, autrefois Beugny et Beuny, et un petit hameau du nom de Cany : il la donna en fief à des seigneurs particuliers, dont le château relevait de son évêché. En 1500 le seigneur de Voyennes se nommait Jean de Mau-Chevalier, et sa femme, dame Jacqueline de Warlusel. Leur fils, Bon de Mau-Chevalier, fut l'un des plus célèbres chanoines du chapitre de Saint-Queutin. Il en fut nommé doyen en l510 ; obtint des indulgences de Rome pour son église; contribua beaucoup à la construction du nouveau portail de ce beau monument. En 1609 il est parlé aux archives de Nesle d'une demoiselle, dite Marie de Voyennes, qui jouissait de plusieurs cens sur des maisons et héritages de cette ville. Cette ancienne famille portait d'argent de à merlettes de sable, à la bande d'azur, chargé de 3 fleurs de lis d'or. Au dernier siècle , cette portion de seigneurie appartenait à celle des Blottefière, dont on remarquait encore au XIXe siècle le château sur les bords de la Somme.
Vers 1842 nous avons vu à Buny d'anciens tombeaux en pierre, que l'on venait d'y découvrir : ils n'offraient aucune date ou caractère qui fussent de nature à en révéler l'époque.
En 1415 s'effectua à Voyennes le passage de la Somme par le roi d'Angleterre, avant la funeste journée d'Azincourt. C'est l'opinion du grand nombre des historiens, et surtout de l'historien de Charles VI, Lefèvre de Saint-Remy, comme aussi de Honstrelet qui en parle en ces termes : « Et ledit roi d'Angleterre de Hangest s'en alla passer au Pont-Audemer, et pardevant la ville d'Amiens, s'en alla loger à Boves et après à Harbonnières, Vauviller, Bauvillcr. Et toujours lesdits Français côtoyaient par l'autre lez de la Somme. Finalement le roi d'Angleterre passa l'eau de Somme le lendemain de Saint-Luc , par le passage de Voyenne et de Béthencourt, lesquels passages n'avaient pas été rompus par ceux de Saint-Quentin, comme il leur avait été enjoint par le roi de France. Et alla ledit roi d'Angleterre loger à Monchy-la-Gache, et vers la rivière de Miraumont; et les seigneurs de France et tous les Français se tirèrent à Bapaume et au pays à l'environ lequel roi d'Angleterre de Monchy-laGache se tira par devers Encre ( Albert) et alla loger en un village nommé Forceville, et ses gens se logèrent à Acheu et ès villes voisines et le lendemain vers Lucheu....et la rivière de Canche.

Décorations

Croix de guerre 1914-1918 le 27 octobre 1920

Toponymie

Homonyme d'une cité de la gaule lyonnaise Vienne et d'une rivière dont le nom primitif était vigenna, semble t-il d'un radical vig suggérant la force 2

Monographie

La monographie de Voyennes est une sorte d'arrêt sur image de la commune faite vers 1899 par Mr GREUX l'instituteur à partir d'un document préconisé par les autorités.

Pictos recherche.png lire la suite de l'article

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : .... : Somme
  • Arrondissement - 1801-.... : .... : Péronne
  • Canton - 1801-.... : .... : Nesle
  • Commune - 1801-.... : .... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Voyennes
  • La commune adhère à la communauté de communes du pays Neslois

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Étienne

Vue principale, photo Claude DEROLETZ


L'église Saint-Étienne

L'église
Le clocher

L’église Saint-Étienne était un précieux monument d’époque Romane, riche de moulures dentelées autour des fenêtres et d’un magnifique bas-relief en pierre bleue sur le pignon du portail. D’abord endommagée pendant la guerre de 1870, elle servit d’infirmerie aux troupes allemandes dès 1914, avant d’être détruite lors des épisodes de la bataille de la Somme. Elle fut reconstruite en 1928, dans un style assez proche, avant d’être à nouveau détruite en 1940 par un bombardement aérien. L’église actuelle a été rebâtie sur le même emplacement, à côté du monument aux morts.

Le parvis


Le Hardines

Voyennes 80811 hardines .jpg

La culture maraîchère est présente sur les bords de la Somme. Ces jardins les pieds dans l'eau s'appellent dans la région de Ham à péronne des Hardines.

Repère géographique.png Repères géographiques

  • Voyennes se situe sur la rive gauche du canal de la Somme ainsi que la rivière Somme, le hameau de Buny est séparé du chef-lieu par ces deux voies d'eau.

Localisation (aprés 2015)

80811 - Voyennes - carte administrative N.png


Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 78 637 675 717 709 784 867 846 821 816
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 845 862 848 825 812 806 785 814 818 813
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 802 639 683 630 604 518 568 586 551 562
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 636 619 592 592 611 611 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
M. DEMAY 1959 - 1965 Agriculteur  
Roger FROISSART 1965 - 1971 Artisan peintre  
Pierre SAUVEAUX 1971 - 2008 -  
Jean-Denis FAUCQUENOY 2008 - 2014 Chef d'entreprise. 3e adjoint de 1995-2001. 2e adjoint de 2001-2008. Maire honoraire en 2016  
Jean-Pierre LEMAITRE 2014 - 2020 Retraité EDF  
Francis BOURGUIGNON 2020 - (2026) Artisan, commerçant retraité  
- - -  

Cfr [ Mairesgenweb]

Titulaires de la légion d'honneur natifs de la commune

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
GOBET Georges Fernand Arthur 03/08/1893 - dossier sur le site léonore  
HOUPPIN Emile Eugène Joseph 27/04/1887 -  
TURCQ Alphonse Eugène Cléophas 11/11/1863 -  


Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Gustave Joseph CHARLET 19/11/1884 à Voyennes 13/07/1915 à Carenoy- Souchez (Pas-de-Calais) Fiche mémoire des hommes  
Edouard Virgile D'HERVILLY 19/05/1882 à Voyennes 17/09/1914 à Baconnes (51) Fiche mémoire des hommes  
René Jules Amaury Sigismond D'HERVILLY 25/03/1895 à Voyennes 29/11/1914 à Sainte-Menehould (51) Fiche mémoire des hommes  
André DENIZART 13/02/1893 à Voyennes 01/09/1914 à Tréves (Allemagne) Fiche mémoire des hommes  
Henri DENIZART 09/06/1895 à Voyennes 14/09/1917 au bois de canniéres Verdun (Meuse) Fiche mémoire des hommes  
DEVILLERS Arthur - -  
FLAMANT Georges 19/08/1888 à Voyennes 10/09/1918 hopital d'avignon (84) fiche mémoire des hommes  
FRANOUELIN Jules - -  
FROISSART Cléophas 01/10/1892 à Voyennes 19/11/1914 à florent en argonne(marne) Fiche mémoire des hommes  
FROISSART Roger 18/05/1888 à Voyennes 22/08/1914 à bellefontaine (belgique) Fiche mémoire des hommes  
LANDA Louis - -  
LEMAIRE Raymond - -  
LEVEQUE Marcel - -  
LURIN Marcel - -  
MANGOT Alfred 25/08/1889 à voyennes 23/10/1917 à Laffaut (02) Fiche mémoire des hommes  
MONJANELLE Ludovic - -  
NERET Julien - -  
TOURET Arthur - -  
VASSEUR Abel - -  
VASSEUR Gaston 28/03/1889 à Voyennes 16/09/1914 au bois de la gruerie Vienne le château(marne) Fiche mémoire des hommes  


^ Sommaire

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - 18h à 19h - 15h à 16h30 18h à 19h - -
Voyennes 80811 mairie .jpg

Mairie
Adresse : 8, rue du Haut - 80400 VOYENNES

Tél : 03 22 88 97 76 - Fax : O3 22 88 97 76

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 49.7719° / 2.98333° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (15/09/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Sur Google books

1 - Mémoires pour servir à l'histoire ecclesiastique civile et militaire de la province du Vermandois, Volume 1 - Louis P. Colliette - 1771 - page 328

2 - Noms des lieux de picardie j.CHAURAND et m.LEBEGUE (Editions BONNETON)

  • L'arrondissement de Péronne - Paul Decagny - 1844

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



^ Sommaire