80183 - Cerisy-Buleux - Morts aux guerres

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de 80183 - Cerisy-Buleux
< Retour à la page des monuments aux morts de la Somme

Photo

Monument aux Morts


Morts de la guerre 1914-1918

Année 1914

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Honoré Léopold Yvonnais LERMECHIN 21 février 1882
à Cerisy-Buleux (80)
29 octobre 1914
à Sainte-Menehould (51)
Journalier. Soldat au 128e R.I. blessé par éclat de bombe le 29/10/1914 au Bois de la Gruerie. Décédé des suites de blessures de guerre à l'ambulance N° 8  


^ Sommaire

Année 1915

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Paul Émile dit Marceau LERMECHIN 3 février 1888
à Cerisy-Buleux (80)
12 mai 1915
à La Harazée (51)
Domestique de ferme. Soldat au 128e R.I. tué à l'ennemi
Croix de guerre avec étoile de bronze: " Soldat courageux et dévoué. Mort au champ d'honneur pour le salut de la patrie, le 13 mai 1915, à la Harazée. Mort en brave. "  
Adrien MORTREUX 25 janvier 1891
à Amiens (80)
22 avril 1915
au Canal de l'Yser (Belgique)
Soldat au 2e R.Z. disparu au combat. Sur le Monument aux Morts d'Amiens (80)  
Joseph Alfred Adrien RIQUIER 27 avril 1890
à Cerisy-Buleux (80)
5 mars 1915
à Saint-Lumier-la-Populeuse (51)
Cultivateur. Sergent 128e R.I. tué à l'ennemi à Beauséjour. Repose à la Nécropole nationale de Vitry-le-François à Vitry-le-François (51). Tombe N° 1036  


^ Sommaire

Année 1916

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Clovis Émile Onésime LEJEUNE 13 juin 1878
à Cerisy-Buleux (80)
19 avril 1916
à Verdun (55)
Cultivateur. Soldat au 328e R.I. vient du 147e R.I.T. blessé par balle le 12/07/1915 aux Éparges. Tué à l'ennemi à Fleury-devant-Douaumont. Croix de Guerre avec étoile de bronze
Citation O. du Régiment N° 262 du 8/05/1916 " Très bon soldat depuis 8 mois au front en toutes circonstances, a fait preuve de beaucoup de sang-froid et de courage. A été tué en exécutant un travail malgré un violent bombardement. "  
Victor Joseph Gaston LERMECHIN 5 mai 1892
à Cerisy-Buleux (80)
12 août 1916
à Vadelaincourt (51)
Soldat au 48e R.I. décédé des suites de blessures de guerre à l'hôpital N° 12  
Joseph Gaston LERMECHIN 8 avril 1896
à Cerisy-Buleux (80)
16 octobre 1916
à Berny-en-Santerre (80)
Domestique. Soldat au 328e R.I. disparu au combat à la tranchée de Galicie
Croix de guerre avec étoile de bronze: " Brave soldat, courageux et dévoué. Tombé glorieusement pour la France, le 16 octobre 1916, à Berry-en-Santerre. "  


^ Sommaire

Année 1917

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- -  


^ Sommaire

Année 1918

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Achille Jules Raoul PADE 12 mai 1897
à Cerisy-Buleux (80)
31 mai 1918
près de Vaudières-sur-Chatillon (51)
Soldat au 251e R.I. - 13e Cie - vient du 147e R.I. tué à l'ennemi au combat du Bois de Trotte  
Raoul Désiré Marie RATEL 21 juin 1887
à Cerisy-Buleux (80)
30 juillet 1918
à Champvoisy (51
Charretier. Soldat au 147e R.I.
Blessé par balle le 10/12/1915 à Miletkovo (Serbie)
Blessé par intoxication par gaz le 26/03/1918 à Verdun
Tué à l'ennemi au Bois Meunière
Repose à la Nécropole nationale de Dormans à Dormans (51). Tombe N° 901  


^ Sommaire

Morts de la guerre 1939-1945

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Roger Jean Jules MARC 1er février 1900
à Constantine (Algérie)
31 mai 1940
à Lille (59)
Ingénieur de l'École Centrale.
Capitaine à l'État-major de l'artillerie de la 15e division d'infanterie.
Décédé des suites de ses blessures de guerre à l'Hôpital Calmette au Chemin de Bargues.
Légion d'honneur - Croix de guerre - Citation: " Officier qui a remarquablement rempli sa tâche dans les circonstances difficiles de la manoeuvre en retraite de Gembloux à Lille. Est glorieusement, tombé en première ligne, le 29 mai 1940. A. été cité. "  
Paul Eugène Gaston MARTIN 2 novembre 1905
à Cerisy-Buleux (80)
29 avril 1945
à Bergen Belsen (Allemagne)
Militaire décédé des suites de maladie contractée au service  


^ Sommaire

Mort de la guerre d'Indochine

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Guy Louis Paul, Comte TERNISIEN de BOIVILLE 24 septembre 1918
à Falaise (14)
20 mai 1951
à Minh-Lé, circonscription de Huu Lung "Bac-Giang" (Tonkin)
Incorporation Air: X-4.938 au Groupe de Chasse III/6 "Roussillon"
Lieutenant Pilote - Chef de Patrouille à la 1ère Escadrille
Monoplace de Chasse P.63 LE.LT N°444.094
Disparu en service aérien commandé à 18 heures 30 par un tir aérien de D.C.A.
3 Citations O. Armée d'Indochine
Circonstances de la mort du Lieutenant de Boiville:
Après avoir effectué le bombardement du Pont de Chi-Choi à 30kms de Cac-Banc, le Lieutenant de Boiville dirige sa patrouille cap au sud pour arriver dans la région de Lang-Son. La patrouille se scinde en deux patrouilles légères. Le Lieutenant de Boisville et le Lieutenant Chamouton descendent en rase-motte effectuer une reconnaissance armée sur la R.C.I. le sergent-chef Mandin reste en altitude, accompagné du sergent Torrés.
En reconnaissance armée depuis 20 minutes, à une hauteur variant entre 10 et 150 mètres, nous arrivons aux abords de Minh-Lé, le Lieutenant de Boiville se trouve devant moi à droite et légèrement plus haut, il est dix huit heures trente. J'aperçois dans son sillage un cercle de fumée bleue, très différente et beaucoup plus claire que les ..?.. ..?..
Il cabre son appareil sous un angle de 20°, 10 secondes après celui-ci s'incline, se met à fumer violemment, se rétablit, puis s'incline à nouveau et passe sur le dos ...? rapidement où il continue quelques secondes en vol horizontal. Puis lentement, l'avion s'engage en retournement, comme s'il n'était plus contrôlé, et s'écrase au sol qu'il aborde sous un angle d'environ 50°. L'explosion est immédiate, le Lieutenant de Boisville ne peut quitter son appareil. Aucun appel radio n'a été entendu. Celle-ci fonctionnait très bien 10 minutes auparavant. Le sergent-chef Mandin et le sergent Torrés, également témoins de l'accident se trouvaient à la verticale de Minh-Lé à l'attitude de 5000 pieds. D'après ces manoeuvres, il apparaît certain que le Lieutenant de Boisville, n'avait plus le contrôle de son appareil, soit qu'il soit blessé, soit que son avion fut touché dans une partie vitale par la D.C.A. Viet-Minh, signalé par de nombreux pilotes à cet endroit précis. Je ne remarque aucun départ de coups.
Nous volions face à un piton qui domine Minh-Lé. Il s'est écoulé environ 30 secondes entre le moment où le Lieutenant de Boisville fut touché et celui où il percuta à environ 1500 mètres au Sud de cette localité.
Signé: Lt Chamouton
- (Source: S.H.D. Vincennes 3.P.5294 - 23-64.014)  


^ Sommaire

Liste des abréviations utilisées

- Lexique des abréviations militaires


Visuel sources.png Sources

Site: SGA/Mémoire des hommes


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


^ Sommaire