76217 - Dieppe

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Dieppe
Blason Dieppe-76217.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 76 - Blason - Seine-Maritime.png    Seine-Maritime
Métropole
Canton Blason Dieppe-76217.png   76-07   Dieppe-1
Blason Dieppe-76217.png   76-08   Dieppe-2

Anciens cantons
Blason Dieppe-76217.png   76-14   Dieppe-Est
Blason Dieppe-76217.png   76-62   Dieppe-Ouest

Code INSEE 76217
Code postal 76200
Population 28 561 habitants (2018)
Nom des habitants Dieppois, Dieppoises
Superficie 1 167 hectares
Densité 2447.39 hab./km²
Altitude Mini: 0 m
Point culminant 94 m
Coordonnées
géographiques
49.922222° / 1.078611° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • Le secteur est déjà occupé à l'époque gallo-romaine, alors que la physionomie était celle d'un marécage inondé à chaque marée haute. Une « voie gauloise »[1] est en effet aménagée pour passer, à sec, d'une falaise à l'autre.
  • 1433 : Dieppe fut prise par les Français
  • 1694 : Elle fut bombardée et incendiée par les Anglais
  • 10 Juillet 1690 : l'amiral de Tourville battit dans ses eaux les flottes Anglaises et Hollandaises

Ce jour-là, à Dieppe

Nouvelles de l'Intérieur - Dieppe, 19 septembre 1809. Il entre en ce moment dans ce port deux bricks anglais, l'un chargé de sucre et de rhum, et l'autre de lard et de beurre salé. Ces bâtiments ont été capturés par les corsaires Le Grand-Duc-de-Berg et l'Embuscade.

(Annales périodiques de la ville d'Orléans, département du Loiret, 6e année, n°601, mercredi 4 octobre 1809, p. 238).

Héraldique

Parti d'azur et de gueules; au trois mâts contourné d'argent, à l'ancre et les voiles ferlées, sur une mer du même, le tout brochant.[2]

Histoire administrative

  • Département - 1801-1955 : Seine-Inférieure -->1955-2022 : Seine-Maritime
  • Arrondissement - 1801-2022 : Dieppe
  • Canton - 1801-1982 : Dieppe --> 1982-2015 :Dieppe-E. / Dieppe-O.--> 2015-2022 : Dieppe-1 / Dieppe-2
  • Commune - 1801-2022 : Dieppe

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Malgré les destructions de 1694 par les Anglais et de la Seconde Guerre Mondiale, la ville conserve de beaux monuments.

Château

Un premier castrum est édifié par Henri de PLANTAGENÊT et Richard Cœur de Lion au XIIe siècle, sur la falaise ouest, mais il est détruit en 1195 par Philippe Auguste.

Sur ses vestiges, aux alentours de 1360, s'élève une tour-donjon s'intégrant dans une ceinture de fortifications. Entre 1430 et 1450, Charles DESMARETS fait construire trois autres tours rondes et une de forme carrée complétée d'un pont-levis.

Au début du XVIe siècle, le système défensif est renforcé grâce à une tour supplémentaire qui s'intègre dans l'enceinte de la ville. À la fin de ce même siècle, c'est encore une tour carrée qui est érigée, et la muraille urbaine est prolongée pour englober la tour de l'église Saint-Rémy.

Le château devient peu à peu une résidence avec cour d'apparat (Cour du musée actuel) mais fait aussi fonction de caserne au milieu du XVIIe siècle. Et lors de la révolution, il sert de prison. À partir de 1829, Dieppe n'est plus considéré comme place de guerre.

En 1904, le château est classé aux monuments historiques[3]. Il redevient une place militaire durant la Grande guerre. Puis la ville le transforme en musée à partir de 1923.

Église Saint-Jacques

Façade occidentale Photo B.ohland
Détail, photo Claude DEROLETZ
  • Au préalable est élevée à cet endroit une petite chapelle dédiée à sainte Catherine. Puis une église primitive, déjà dédiée à saint Jacques, mais détruite en 1195.
  • L'église Saint-Jacques, commencée au XIIIe siècle en ce qui concerne le chœur et la nef, constitue une des étapes du chemin vers Saint-Jacques de Compostelle par la mer. L'édifice adoptant des proportions généreuses, sa construction s'étale sur plusieurs siècles.
Les niveaux supérieurs de la nef et la croisée du transept sont mis en œuvre dès le XIVe siècle, ainsi que la façade occidentale, dans un style gothique rayonnant avec une grande rose, en respectant la symétrie d'usage.
Le clocher s'élève au XVe siècle, avec une tour carrée ouvragée dans un style plutôt flamboyant. Dans cette profusion de dentelles de pierre, les gargouilles ne sont pas en reste, puisqu'on en dénombre « cent sept »[4]. Parallèlement, les voûtes du chœur sont remaniées et des chapelles latérales ajoutées.
Les travaux sont achevés au XVIe siècle. Le dôme est remanié au XVIIIe siècle.
  • Le décor du tympan s'est peu à peu effacé. Et si une bonne part de la statuaire disparaît lors des invasions et pillages des Huguenots (vers 1560), une nouvelle statue est installée au XIXe siècle sur le trumeau : saint Jacques en pèlerin.
En 1840, l'église est classée aux Monuments historiques[5].
  • L'intérieur renferme de belles œuvres de la Renaissance[6], notamment une frise de 1530 dite "des sauvages" car elle met en scène des Amérindiens.
L'église est dotée d'un orgue de tribune au XVIIe siècle, puis d'un orgue de chœur deux siècles plus tard.


Église Saint-Rémy

  • Une première église est érigée au bas de la colline du château, au XIIIe siècle. Il en subsiste une tour.
  • La nouvelle église est construite au cœur de la cité au XVIe, sous l'impulsion de l'échevin Thomas BOUCHARD. Le sanctuaire gothique est achevé en 1545.
Interrompus par un moment, les travaux reprennent à partir de 1600 et s'achèvent par la façade occidentale en 1630, sur laquelle se marient le style Renaissance et le style contemporain.
  • Les différentes guerres entraînent des destructions, nécessitant diverses campagnes de restauration au XXe siècle.

Chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours

Vue depuis la jetée Photo B.ohland

Cette église tout en briques domine la falaise côté est du port.

Elle a été bâtie en 1876 et a d'abord constitué un lieu de pèlerinage.

Suite à l'érection du calvaire de la jetée, l'édifice a été racheté par la société de secours mutuel et est devenu un lieu de culte dédié aux marins. L'intérieur renferme de nombreux ex-votos et des plaques commémoratives.

La chapelle est devenue l'édifice paroissial de l'ancienne commune Neuville-lèe-Dieppe, puis a été rattachée à l'association diocésaine de Dieppe en 1935.

La façade imposante est animée de deux tourelles à petit clocher conique. L'architecture de la nef et du chevet est plus fine. Plusieurs styles se mélangent : roman, byzantin et oriental.


Puits-salé et Café des Tribunaux

Café des Tribunaux Photo B.ohland
  • La place du Puits-Salé est une place centrale de la ville où convergent plusieurs rues.
À l'origine, un puits y est aménagé, mais l'eau restait plutôt saumâtre du fait des remontées d'eau de mer par capillarité.
Au XVIe siècle, une fontaine vient remplacer le puits.
De nos jours, c'est un puits factice qui orne la place, monument de 1930 chargé de symboles : le bateau du blason dieppois, la coupole figurant la dentelle de Dieppe, et les léopards emblèmes de la Normandie.
  • Au XIXe siècle, existaient deux cafés sur cette place, lieu de rencontre des artistes et intellectuels de l'époque.
Le plus grand, le Café des Tribunaux date du tout début du XVIIIe siècle. Il s'est d'abord appelé "Cabaret de l'horloge" car était orné d'une grande horloge de 1709. Puis il a pris le nom actuel du fait de la proximité des tribunaux de la ville.
En 1929, la façade-fronton de l'établissement est retravaillée dans un style néo-normand par l'architecte local G. FÉRAY.


Repère géographique.png Repères géographiques

Dieppe est un port et une station balnéaire (la plus proche de Paris) de la Côte d'Albâtre, succession sur 130 kilomètres de falaises crayeuses entrecoupées de plages et valleuses.

Située à une soixantaine de kilomètres à l'est de Fécamp et une trentaine au sud-ouest du Tréport, la cité dieppoise et son port se sont épanouis dans une baie encadrée de deux hautes falaises.

Le port lui-même est « l'un des plus insolites de Normandie »[7] car composé de plusieurs bassins qui pénètrent profondément dans la ville : port de plaisance, port de pêche et port de commerce. Il est aussi le point de départ de ferries vers la Grande Bretagne.

À l'est du chenal, au pied de la falaise, le secteur appelé "Le Pollet" correspond à un ancien quartier de pêcheurs.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 25 000 20 000 18 248 16 664 16 016 16 820 16 443 16 844 17 669 19 231
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 20 187 19 946 19 002 20 333 22 003 23 050 22 771 22 439 22 839 23 629
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 23 973 24 402 24 945 25 117 25 560 21 770 26 427 30 013 30 016 39 466
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 35 957 35 894 34 653 33 618 31 148 29 606 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

En peinture

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Henry ORLEANS (D')  1640  - 1661    
 MONTIGNY (DE)  1661  -  
Louis OSMONT  1667  -  
 DABLON (DE)  /1668  - 1667    
David BOULLENC  1693  -  
 DULAUNE  1705  -  
 ROUVILLE (DE)  1708  -  
 DUCHESNE  1713  -  
Nicolas-David BOULLENC  1728  -  
 RADIOLES (DE)  1740  -  
 BELMESNIL (DE)  1747  -  
Louis-Emery APRIX DE MORIENNE  31-12-1751  - 1757    
Jean-Martin BOULLENC  28-09-1757  - 28-09-1763    
Jacques LE BOURGEOIS  28-09-1763  - 04-04-1767    
Charles-Nicolas HELLOUIN DE MENIBUS  18-05-1767  - 28-09-1770    
Sylvestre-Clément LEMOYNE  28-09-1770  - 31-10-1779    
Louis NIEL  31-10-1779  - 16-02-1790    
David-Jean Joseph HOUARD  16-02-1790  - 03-08-1790    
Nicolas ARNOIS  03-08-1790  - 16-11-1791    
Pierre Pomponne Amédée POCHOLLE  16-11-1791  - 30-12-1792    
Daniel Jacques Jean-David BRIERE DE LESMONT  30-12-1792  - 16-11-1793    
Jean David LEMAIGNEN  16-11-1793  - 24-07-1795    
Adrien-François DUVAL  24-07-1795  - 04-04-1800    
Adrien-François DUVAL  04-04-1800  - 21-09-1807    
Jacques Nicolas Louis FLOUEST  18-03-1808  - 20-07-1815    
Jacques-Antoine MUTEL-BRUZEN  20-07-1815  - 16-12-1819    
Jean-François-Tranquille QUENOUILLE  16-12-1819  - 11-07-1823    
Louis-Eléonore BELLEVILLE (DE)  06-08-1823  - 10-08-1825    
Antoine-Marie CAVELIER  10-08-1825  - 31-08-1830    
Louis-Victoire-Alexandre BINET  31-08-1830  - 17-09-1837    
Charles CARPENTIER  1835  -  
Jacques-David-Salomon DESLANDES  17-09-1837  - 02-10-1846    
Casimir Antoine Paul SELLIER  02-10-1846  - 03-03-1848    
Alexandre BAUTIER  03-03-1848  - 27-05-1848    
Pierre-Jacques- Amédée FERET  27-05-1848  - 23-10-1848    
Pierre-François MOREL  23-10-1848  - 24-07-1852    
Casimir Antoine Paul SELLIER  24-07-1852  - 26-04-1855    
Jacques-Napoléon LE CLERC-LEFEBVRE  26-04-1855  - 10-12-1867    
Hyppolyte-Armand LE BOURGEOIS  10-12-1867  - 10-10-1870    
David-Vincent LANEL  10-10-1870  - 24-05-1871    
Alexandre-Eloi LE GROS  24-05-1871  - 19-02-1879    
Jules Alexandre LE VERT  19-02-1879  - 04-11-1882    
 LACHAMBRE  1880  -  
Alexandre ANQUETIN  04-11-1882  - 18-05-1884    
Louis-Alfred MALLET  18-05-1884  - 26-05-1884    
Edmon Germain Victor LE MAGNEN  26-05-1884  - 16-06-1884    
François-Etienne RIMBERT  16-06-1884  - 17-05-1896    
Abel LEBEL  /12/1891  - /12/1891    
Pierre-Albert ROGER  17-05-1896  - 03-12-1898    
Camille COCHE  03-12-1898  - 21-09-1910    
Fernand-Etienne RIMBERT  21-09-1910  - 16-05-1925    
Maurice THOUMYRE  16-05-1925  - 22-02-1927    
Henri CHIROYE  14-04-1927  - 03-05-1928    
Bénoni-Félix ROPERT  03-05-1928  - 17-07-1929    
Pierre PERROTTE  22-08-1929  - 17-05-1935    
René LEVASSEUR  17-05-1935  - 01-09-1944    
Henri RICHARD  1943  - 1943    
Pierre-Charles BIEZ  01-09-1944  - 22-01-1955    
Jean WATTEAU  02-02-1951  - 06-05-1953    
Pierre-Charles BIEZ  06-05-1953  - 15-01-1957    
Manuel Joseph YBARGUEN (DE)  15-01-1957  - 04-03-1957    
Étienne GUEIRARD 1957 - 1965  
Jean TOURNIER 1965 - 1971  
Irénée BOURGOIS 1971 - 1989  
Christian CUVILLIEZ 1989 - 2001 Maire de Neuville-lès-Dieppe (1977-1979) - Député de la Seine-Maritime (1997-2002) - Conseiller régional (1981-1997 et 2008-2009) - Conseiller général de Dieppe-Est (1982-1985)  
Edouard LEVEAU 2001 - 2008 Député de la Seine-Maritime (1993-1997 et 2002-2007) - Conseiller général de Dieppe-Ouest (1989-2002)  
Sébastien JUMEL 2008 - Juillet 2017 Député de la Seine-Maritime (2017-?) - Conseiller général de Dieppe-Ouest (2002-2015) - Démission  
Nicolas LANGLOIS juillet 2017 - (2026)  
- -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
 
 
 

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Abbé Alphonse Monory.jpg Alphonse MONORY 1932 - 1939 Né au Tréport le 11 août 1889 et décédé le 12 mars 1961 à Bordighera. Ordonné prêtre le 29 juin 1913, vicaire à Saint-Sever de Rouen en 1913, aumônier du foyer du soldat, aumônier de la prison Bonne Nouvelle, curé d'Angerville l'Orcher en 1928, curé d'Eu en 1939  
Chanoine Modeste Coruble.jpg Modeste CORUBLE - 1949 Décédé le 18 février 1949 dans la 77ème année de son âge et la 53ème de son sacerdoce  
- -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

  • Prince Louis Victor Pierre Raymond De BROGLIE, prix Nobel de physique 1929, né le 15 août 1892, décédé à Louveciennes (Yvelines) le 19 mars 1987
  • André ALERME, acteur né à Dieppe (Seine-Maritime) le 9 septembre 1877, décédé à Montrichard (Loir-et-Cher) le 2 février 1960
  • Alain BANCQUART, compositeur né le 20 juin 1934
  • Pierre-Léon DUPUIS, dessinateur français de bandes dessinées né le 2 novembre 1929 (décédé le 27 décembre2004)
  • Valérie LEMERCIER, actrice scénariste réalisatrice, née le 9 mars 1964
  • Emmanuel PETIT, footballeur, champion du Monde 1998, né le 22 septembre 1970
  • Bernard POULAIN, acteur sous le nom de Bernard DHÉRAN, né le 17 juin 1926, décédé à Marrakech (Maroc) le 27 janvier 2013


Décès:

  • 24 juillet : Alexandre DUMAS père, écrivain né à Villers-Cotterets (Aisne) le 24 juillet 1802, décédé à Puys (hameau de Dieppe) le 5 décembre 1870 (de son vrai nom Alexandre Davy de la PAILLETERIE)

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 ... 8h30 - 12h * -
Après-midi 13h30 - 17h 13h30 - 17h 13h30 - 17h 13h30 - 17h ... 17h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Parc Jehan-Ango - 76203 DIEPPE

Tél : 02 35 06 60 00 - Fax : 02 35 40 03 51

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : * Le 2ème samedi de chaque mois.

Source : Mairie & L'Annuaire Service-Public (Janvier 2022)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Les antiquités et chroniques de la ville de Dieppe - Tome I
  Les antiquités et chroniques de la ville de Dieppe - Tome II
  Dieppe et ses environs
  Dieppe pendant la guerre
  Dieppe (Histoire de la ville de) depuis son origine

  • Encyclopédie militaire et maritime: Dictionnaire des armées de mer - Louis Pierre François Adolphe Chesnel de la Charbouclais (marquis de) - 1865 - Google Book
  • Guide Vert Normandie, Vallée de Seine, Paris, Michelin Editions, 2020, ISBN 978-2-06-725090-1

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Guide Vert Normandie, Vallée de Seine, Paris, Michelin Editions, 2020, ISBN 978-2-06-725090-1
  2. L'armorial des villes et villages de France
  3. Base Mérimée, château
  4. Guide Vert Normandie, Vallée de Seine, Paris, Michelin Editions, 2020, ISBN 978-2-06-725090-1
  5. Base Mérimée, église Saint-Jacques
  6. Source : « La Seine-Maritime, les 745 communes » de Daniel DELATTRE
  7. Guide Vert Normandie, Vallée de Seine, Paris, Michelin Editions, 2020, ISBN 978-2-06-725090-1