69287 - Saint-Bonnet-de-Mure - Stèle commémorative des combats du 28 août 1944

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de Saint-Bonnet-de-Mure
< Retour à la page des Monuments aux morts du Rhône

Photos


Dépouillement

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Maurice Raoul AIME 1 juillet 1903
Moirans (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Suite de Blessures aux combats - FFI Groupe Chambaran  
Gino it Jean BARBIZAN 14 janvier 1923
Bourgoin-jallieu (Isère)
6 septembre 1944
Belley (Ain)
Fiche - † Suite de Blessures aux combats - FFI Groupe Chambaran  
Eugène Auguste François BERGERET 5 mars 1915
Grand-Lemps (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Suite de Blessures aux combats - FFI Groupe Chambaran  
Georges François BUTTIN 14 juillet 1912
Les Avenières (Isère)
28 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Tué aux combats - Groupe Peysson  
Valéry CATALO 24 mai 1923
Villeurbanne (Rhône)
30 août 1944
Loire-sur-Rhône (Rhône)
Fiche - † Blessé, il est fusillé le 30 août - Groupe Peysson - Sa Biographie[1]  
Félix CŒUR 9 mai 1907
La Verpillière (Isère)
28 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Tué aux combats - Secteur 7 de Bourgoin  
Henri CUGNO 2 avril 1924
Tullins (Isère)
28 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Tué aux combats - FFI Groupe Chambaran  
Jean Eugène Louis FABRIS 26 décembre 1926
Lyon (Rhône)
28 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Blessé aux combats puis achevé - Secteur 7 de Bourgoin  
Henri Auguste FILLET-COCHE 31 décembre 1910
Rencurel (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Secteur 7 de Bourgoin  
Camilli Fernand FLEURY 18 octobre 1920
Audincourt (Doubs)
28 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Tué aux combats - Secteur 7 de Bourgoin  
Arsène GENOUX-LUBAIN 28 octobre 1912
Commentry (Allier)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † FFI Groupe Chambaran - Secon Maître canonnier dans la marine  
Armand GINIBERT
Villeurbanne (Rhône)

 ? ()
- † FFI Groupe Chambaran  
André Honoré GIROUD-D'ARGOUD 26 novembre 1911
Lyon (Rhône)
1 septembre 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Suites de blessures - Secteur 7 de Bourgoin - Lieutenant au Bataillon de chars  
Raymond André GRAS 25 décembre 1925
Lyon (Rhône)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Suite de blessures - Secteur 7 de Bourgoin  
Marcel René dit Valmy JOANNIN 21 aril 1916
Bourgoin-Jallieu (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Secteur 7 de Bourgoin  
Paul MAITRE 15 juillet 1925
Bourgoin-Jallieu (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Suite de blessures - Secteur 7 de Bourgoin  
Jean MARILLET 19 avril 1924
Vimines (Savoie)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † FFI Groupe Chambaran  
Aimé Pierre Etienne MOREL 3 avril 1922
Bourgoin-Jallieu (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Secteur 7 de Bourgoin  
Roger MOREL 12 avril 1909
Mézel (Alpes-de-Haute-Provence)
29 août 1944
Saint-Quentin-Fallavier (Isère)
Fiche - † Secteur 7 de Bourgoin  
Eugène Auguste PALEYRON 24 février 1912
Bourgoin-Jallieu (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Secteur 7 de Bourgoin  
François Jules Hippolyte Jean PILLET 18 janvier 1912
Belfort (Territoire de Belfort)
29 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Tué au combat - FFI Groupe Chambaran  
Antoine Claudius PONSARD 22 août 1897
Lyon (Rhône)
30 août 1944
Loire-sur-Rhône (Rhône)
Fiche - † Fusillé par les Allemands - Groupe Peysson - Sa biographie[2]  
Henri Emile PRAT 12 juillet 1922
Bourgoin-Jallieu (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Des suites de blessures - Secteur 7 de Bourgoin  
Paul Léon RAMUS 22 mars 1918
Tullins (Isère)
28 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Tué au combat - FFI Groupe Chambaran  
Albert REYNAUD
Morestel ()
- † Groupe Peysson  
Albert Paul REYNAUD 1 avril 1917
Lyon (Rhône)
31 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Suites de blessures - FFI Groupe Chambaran  
André REYNAUD 18 août 1923
Lyon (Rhône)
31 août 1944
Pusignan (Isère)
Fiche - † Tué aux combats - Secteur 7 de Bourgoin - RAYNAUD pour MDH  
Lucien René SIMON 14 octobre 1905
Paris (Seine)
29 août 1944
Saint-Laurent-de-Mure (Rhône)
Fiche - † Tué au combat - Secteur 7 de Bourgoin  
Pierre Félix André SOULEZ 24 avril 1919
Versailles (Yvelines)
30 août 1944
Loire-sur-Rhône (Rhône)
Fiche - † Fusillé par les Allemands - Groupe Peysson - Sa Biographie[3]  
André TIARELLI 25 mai 1924
Lyon (Rhône)
1 septembre 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
- † FFI Groupe Chambaran  
Jules TRINCHERO 21 juillet 1912
Piassasco (Italie)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Secteur 7 de Bourgoin  
Maurice Raoul TROUILLET 14 juillet 1913
Lyon (Rhône)
31 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
- † FFI Groupe Chambaran  
Armand Camille VERCHERE 20 avril 192
Bourg-de-Thizy (Rhône)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Tué aux combats Secteur 7 de Bourgoin  
Joseph André VIDON 17 février 1919
Creys-Mépieu (Isère)
29 août 1944
Saint-Bonnet-de-Mure ()
Fiche - † Tué aux combats - Groupe Peysson  
Angel VISINI 21 octobre 1920
Tullins (Isère)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Tué aux combats - FFI Groupe Chambaran  
Albert Charles WEBER 23 mars 1927
Villeurbanne (Rhône)
29 août 1944
Bourgoin-Jallieu (Isère)
Fiche - † Tué aux combats - Secteur 7 de Bourgoin  


^ Sommaire


Notes sur la plaque commémorative

  • Plaque située au bord de l'ancienne RN 6 à l’angle de la rue des Alpes.
  • Inscription : A NOS GLORIEUX FFI MORTS POUR LA LIBERATION DE LA FRANCE 28 AOUT 1944.
  • Le dimanche 3 mai 2015, la Municipalité a inauguré le nouvel emplacement du monument aux morts de la RD 306 (ex RN6) située désormais sur les lieux mêmes des combats d’août 1944.

Photos complémentaires

Détail de la stèle

Photos de FFI

Quelques notes historiques

En août 1944, après le débarquement des alliés en Provence, les troupes allemandes se replient. La résistance, très active, vient de libérer Jallieu, Bourgoin, La Verpillière… Elle pourchasse les Allemands qui s’enfuient vers Lyon. Le 28 août 1944, vers 16h, arrivés dans le secteur de Mi-Plaine, une centaine de maquisards équipés d'armes légères ont pour mission de ne pas relâcher la pression sur l’occupant. Ils se retrouvent face à des chars et des automitrailleuses.
Dans le même temps, les blindés ennemis évitent la route nationale. Ils font un mouvement tournant et se mettent à l’abri dans les champs de maïs. Mitrailleuses lourdes contre fusils, pistolets mitrailleurs et bazookas provoquent de nombreux morts. Le maquis est lui a découvert.
Le bilan est lourd (36 morts, soit 1/3 des effectifs).

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références