60110 - Broquiers : Différence entre versions

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
({{Illustrations, photos anciennes}})
Ligne 81 : Ligne 81 :
  
 
Cfr: [http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/commune.asp?depcom=60110&annee=2006 INSEE]
 
Cfr: [http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/commune.asp?depcom=60110&annee=2006 INSEE]
 +
  
 
== {{Illustrations, photos anciennes}} ==
 
== {{Illustrations, photos anciennes}} ==

Version du 15 septembre 2014 à 16:42

Retour

Broquiers
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 60 - Blason - Oise.png    Oise
Métropole {{{Métropole}}}
Canton Blason en attente.png   60-15   Formerie
Code INSEE 60110
Code postal 60220
Population 225 habitants (1999)
Nom des habitants Broquierois
Superficie 292 hectares
Densité 77,05 hab./km²
Altitude entre 200 et 210 m
Point culminant 210 m : lieu-dit "la Vallée Prise"
Coordonnées
géographiques
° / ° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • La commune s'est appelée : Brochehel en 1158.
  • La commune fut constituée aux dépens de Feuquières.

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

Broquiers 001.jpg


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - - 185 190
Année 1982 1990 1999 2006 - - - - - -
Population 186 218 225 222 - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cfr: INSEE


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Monsieur Ernest Vallé, ancien Garde des Sceaux et ministre de la Justice.

(Biographie) : Ernest Vallé est né à Avize (Marne) le 19 septembre 1845 et est décédé à Paris le 24 janvier 1920. Avocat, il fut en 1892 rapporteur général de la commission d'enquête parlementaire sur les affaires de Panama. Il est appelé en tant que sous-secrétaire d'État à l'Intérieur par Brisson lors de la formation de son second cabinet. Mais celui-ci ne dure que 4 mois (du 5 juillet au 31 octobre) et Ernest Vallé retrouve la Chambre dès novembre 1898. Nommé président du Parti Radical en 1901, et devenu sénateur, il occupe dans le ministère Combes le portefeuille de la Justice, à compter du 7 juin 1902.

A ce poste, il met sur pied les mesures contres les congrégations, qu'il discute âprement devant le Parlement, et prépare la séparation de l'Eglise et de l'Etat et les modalités de la loi qui sera votée à la fin de 1905, lui même ayant quitté ses fonctions de ministre de la Justice dès le 23 janvier 1905.

Le 7 octobre 1874 à Broquiers (Oise), Ernest Vallé contracta mariage avec Angelle Marie Pauline Bourdon, née le 21 septembre 1855 à Broquiers. A cette époque, Ernest Vallée est avocat et habite au numéro 7, rue du Pont Louis Philippe à Paris.

Ce fut lui qui offrit à la commune de Broquiers, la première statue de Marianne.

Il acheta une parcelle de terrain à Broquiers, qu'il revendit le 12 janvier 1919 à monsieur Mathon, éleveur de chevaux; la veuve de mr Mathon vendit cette parcelle le 17 janvier 1956 à mon père, dont j'en suis le propriètaire aujourd'hui.

(Sources : Ministère de la Justice-archives personnelles: Erick Franqueville, Broquiers, Oise).

Monsieur Étienne Weill-Raynal.

(Biographie): né le 9 décembre 1887 à Paris 9eme; mort le 14 juillet 1982; Professeur agrégé; militant et député socialiste SFIO de l'Oise en 1913; directeur de la Revue socialiste de 1954 à 1971 ; conseiller général du canton de Grandvilliers (Oise) dès septembre 1945 ; nommé député en novembre 1950 en remplacement de Biandi ; chevalier de la légion d'Honneur; officier d'académie; non réélu le 7 octobre 1951 au Conseil Général. Membre du cabinet de Guy Mollet. Exclu des cadres de l'université par le Gouvernement de Vichy en 1940, il avait été interné au camp de Drancy en 1941.

En 1936 il avait une maison de campagne à Broquiers de 7 pièces non habitée; cette maison existe toujours.

Un membre de sa famille fort connu aujourd'hui : Clément Weill-Raynal, journaliste des chroniques judiciaires à France 3, est son petit fils, (ce dernier m'a adressé un courrier me confirmant son lien de parenté et étant effectivement son petit fils).

(Sources : Ministère de la Justice; archives départementales de l'Oise; L'OURS office universitaire de recherche socialiste ; le Courrier de l'Oise; recensement de la commune de Broquiers en 1936).(Confirmation par courrier avec monsieur Clément Weill-Raynal sur l'origine de son grand-père demeurant à Broquiers).

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
E. GRUGEON ... - 1962  
- -  
Michel LIEBE ... - 2001  
Yolaine DELETTRE 2001 - ...  
- -  

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Antoine Cailluis 1634 également curé de Moliens  
François Cauëtte 1679 vicaire de Broquier  

Monument aux morts

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  


^ Sommaire

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - 14h00 à 16h00 - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Rue Village - 60220 BROQUIERS

Tél : 03 44 46 04 78 - Fax : 03 44 46 93 89

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : ouverte chaque mardi, de 14h00 à 16h00.

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux

Les registres paroissiaux de la commune de Broquiers commencent qu'en 1755 ; auparavant "'Broquier'" étant un hameau de la paroisse de Feuquières, ces derniers sont inclus dans cette dernière paroisse. J'ai personnellement dépouillé Broquiers, et mes travaux sont déposés à l'Association généalogique de l'Oise, à l'antenne de Beauvais (ancienne mairie du faubourg de Voisinlieu) ; bien entendu j'en possède le relevé.(Erick Franqueville).

Archives notariales

Patronymes

Quelques patronymes de Broquiers recueillis dans les documents :

1149 : Gaufridus de Broqueel 1200 : David de Broqueel 1218 : Radulfus de Broqueel 1240 : Joannes de Broqueel 1262 : Bernadus de Broqueel ; Roberti et Giardi de Broqueel (différents acres de ventes).

1293 : Egidius de Broqueel

1599 : Jacques Daversins; Jean Dequenne ; François Mangnier ( (archives de l'Oise, réf : H. 1541).

1638 : Jean Lefebure ; François buée, peigneur de layne ; Anthoine de Caux, laboureur; Pasquier Hotte, manouvrier ; Antoine Bourdon, manouvrier ; Nicolas Maquignon, laboureur ; Charles Toupiolle, laboureur ; Jean humel, laboureur; Jeanne Hemin (Terrier de la Commanderie de Broquiers).

1755 : Jacques Nicolas de Villers; Charles Forestier; Jacques Toupiolle ( registres paroissiaux).

1782 : Marguerite Fayel, veuve de St Aubin de St Acheul ; Louis Devillers ; Théodore Floumand Rogeau (cueilloir de Broquiers).

1784 : Marie Cozette ; Jean Saurel ; Geoffroy Brasseur ; la veuve Acheu ; Honoré Bertier ; Angellique Devillers ; Joseph Loisel (Plan d'Intendance de 1784).

1789 : P. Vincent Lequen ; Adrien Haingnerel ; Adrien Humet ; Alexandre Loisel ; François Lanielle ; S. Berquier ; Adrien Lequen ; J. Léonore Devillers (cahier de Doléances de Broquiers, archives de la Somme, B. 307).

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

On trouve quelques renseignements sur Broquiers, dans la réédition du "Canton de Formerie, Grandvilliers et Marseille-en-Beauvaisis, de Louis Graves, chez Res Universis, 1991).

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)