59249 - Fourmies

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Fourmies
Blason de Fourmies
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 59 - Blason - Nord.png    Nord
Métropole -
Canton Blason Fourmies-59249.png   59-19   Fourmies

Blason Trélon-59601.png   59-64   Trélon (Ancien canton)

Code INSEE 59249
Code postal 59610
Population 11 714 habitants (2018)
Nom des habitants Fourmisiens, Fourmisiennes
Superficie 2 298 hectares
Densité 509.75 hab./km²
Altitude Mini : 174 m
Point culminant 247 m
Coordonnées
géographiques
50.018056° / 4.053889° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Des traces d'occupation gallo-romaine ont été mises au jour à Fourmies au XIXe siècle, mais sans localisation précise.

Au XIIe siècle, Fourmies constitue un alleu, c'est-à-dire une propriété héréditaire exempte de toute redevance, appartenant aux seigneurs d'Avesnes, qui en font don à l'abbaye de Liessies.

Aux XVIe siècle et au XVIIe siècle, il s'agit encore d'un petit village où se trouve cependant, en raison de sa position à l'extrême frontière du Hainaut, un fort tenu par une garnison espagnole.

En 1637, celui-ci tombe aux mains du gouverneur de La Capelle qui fait brûler le village. La misère et la ruine sont le lot des habitants durant tout le XVIIe siècle.

Le village commence à prendre son caractère industriel au XVIIIe siècle avec l'implantation de verreries puis de fabriques de fils à dentelle. Les premières filatures de coton se développent à la charnière entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle.

1825 connaît la création de la première filature de laine. Les tissages prennent un essor considérable dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Le village devient ainsi une ville de près de 15 000 habitants à la fin du XIXe siècle puis décroit légèrement par la suite.

Fourmies a laissé son nom à des émeutes sanglantes, la « fusillade de Fourmies » (dix morts et une quarantaine de blessés) qui ont lieu lors de remous sociaux le premier mai 1891.

Source : Plateforme du patrimoine, Base Mérimée

Toponymie

-1091 : FORMEIAS, titre de l'abbaye de Saint-André du Cateau
-1107 : FORMIES, cartulaire de l'abbaye de Liessies
-1128 : FURMIES, id
-1140 : FORMIES, id
-1167 : FORMIIS, id
-1199 : FOURMIES, id
-1349 : FORMIES, pouillé du diocèse de Cambrai.
Nom qui désignerait l'endroit où l'on cuit le pain ou un marécage.

Héraldique

  • Parti : au 1er coupé au I d'argent à trois fasces de gueules, au II de gueules plain, au 2e bandé de gueules et d'or.[1]

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : Nord
  • Arrondissement - 1801-1962 : Avesnes, 1962-2022 : Avesnes-sur-Helpe
  • Canton - 1801-2015 : (Trelon) Trélon, 2015-2022 : Fourmies
  • Commune - 1801-2022 : Fourmies

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Pierre

Église Saint-Pierre de 1975, en brique et béton armé, située place Georges Coppeaux.

Église Notre-Dame

Église Notre-Dame.
Une statue saint Pierre du XIXe siècle, en bois taillé polychrome, inscrit au titre objet aux MH[2] en 1984.

Autres patrimoines

  • Ancienne mairie (entre 1820 et 1844).
  • Monastère de Clarisses
  • Château de l'Industrie (1860-1880)
  • Ancienne filature de 1874
  • Collège Saint-Pierre de 1895
  • Ancienne Banque de France (vers 1900)
  • Forêt domaniale
  • Étangs des Moines
  • Écomusée de l'Avesnois (musée du textile et de la vie sociale) (place Maria Blondeau)

Repère géographique.png Repères géographiques

Au confluent de l'Aisne et des Ardennes, au cœur d’une région herbagère, se blottit Fourmies.

Située sur l'Helpe Mineure, à 98 km de Lille et à 178 km de Paris.


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 474 1 560 1 741 1 935 2 247 2 450 2 634 3 048 3 360 4 654
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 5 357 7 045 9 989 11 888 15 052 14 771 15 895 15 287 14 083 13 876
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 14 148 11 991 13 939 13 815 13 787 12 694 13 414 14 508 15 117 15 505
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 15 242 14 505 13 867 13 155 12 608 12 119 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jacques BOURET 1802 -  
François DEFORGE ca. 1807 - Déjà en 1807, encore en 1808.  
- - -  
Pierre LEGRAND 1836 -  
- -  
Louis Prosper Théophile BOUSIS 1860 -  
Edouard Auguste FOUCAMPREZ 1870 -  
Edouard Constant Joseph FLAMENT 1876 - 1883  
Charles BERNIER 1884 - 1892  
Charles GOURY 1892 - 1896  
Auguste DELVAL 1896 - 1900 Né à Fenain (Nord), décédé le 17/03/1916 à Paris. Vice-président de la chambre de Commerce d'Avesnes-sur-Helpe.  
Charles COUSIN-COURBIER 1900 - 1904  
Auguste DELVAL 1904 - 1906  
Désiré LERMIGEAUX 1906 - 1908  
Ephrem COPPEAUX 1908 - 1931 De ses vrais prénoms Ephrem-Manassé ce qui évoque une idée hébraïque ou tout au moins biblique. Né à Esquehéries (Aisne) le 15/02/1870, il est décédé le 10/06/1931 à Trieux (commune de Fourmies) ayant assumé durant 23 ans la charge de 1er magistrat de la ville.
Élu conseiller municipal et maire de Fourmies en mai 1908 grâce à une coalition radicale et socialiste.
Élu conseiller général du canton de Trélon en 1919, réélu en 1922.
Le 11 mai 1924, il est élu député du Nord jusqu'en 1928[3].
Sources : "Histoire de Fourmies" de l'abbé Paulin Giloteaux.  
Alfred DERIGNY 1931 - 1941  
Robert MOTTE 1941 - 1944  
Alfred DERIGNY 1944 - 1945  
Marcel ULRICI 1945 - 1953 Conseiller général du canton de Trélon (1945-1951).  
Georges COPPEAUX 1953 - 1959 Chevalier de la Légion d'honneur.  
Jules LASALLE 1959 - 1976  
Bernard PECHEUX 1977 - 1995  
Alain BERTEAUX 1995 - 2001  
Martine ROUX 2001 - 2008  
Alain BERTEAUX 2008 - 2014  
Mickaël HIRAUX 2014 - (2026) Né le 07/01/1972.  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Julien TAQUET Julien TAQUET - Né le 13 août 1895, ordonné prêtre en 1925, vicaire à Avesnes-lez-Aubert et au Cateau, curé des Rues-des-Vignes et de Guesnain, archiprêtre de la cathédrale de Cambrai, décédé le 31 juillet 1968 dans sa 74e année.  
- -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Naissances :

  • Ernest Clément Désiré COUTEAUX, maire de Saint-Amand-les-Eaux (1914-1943 et 1947), député (1919-1928 et 1932-1936) et sénateur (1942-1947), né le 20 novembre 1881, décédé à Saint-Amand-les-Eaux le 28 novembre 1847.
  • Jean DELSARTE, mathématicien, né le 19 octobre 1903, décédé à Nancy (Meurthe-et-Moselle) le 28 novembre 1968.
  • Georges DELVALLEE, musicien né le 15 mars 1937.
  • Marceau GAUTHIER, député du Nord (1978-1981), né le 21 août 1912, décédé à Lille le 24 avril 1991.
  • Maxe L'HERMENIER, auteur de bandes dessinées né le 4 février 1985.
  • Catherine PELLETIER, animatrice, rédactrice connue sous le nom de SUPERNANA, née le 6 février 1964, décédée à Paris le 14 septembre 2007.
  • André Pélissier Robert POCHAN, physicien, mathématicien et égyptologue né le 7 juillet 1891, décédé au Cannet-Rocheville en 1979.
  • Thierry TOUTAIN, athlète (marche), né le 12 février 1962.
  • Juliette VANDEKERCKHOVE, coureuse cycliste née le 25 mai 1982.
  • Guy-Marie VIANNEY, médecin généraliste et écrivain connu sous le nom de Guy GOUTIERRE, né le 11 juin 1939.

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h 30 - 12 h 8 h 30 - 12 h 8 h 30 - 12 h 8 h 30 - 12 h 8 h 30 - 12 h - -
Après-midi 14 h - 17 h 30 14 h - 17 h 30 14 h - 17 h 30 14 h - 17 h 30 14 h - 17 h 30 - -
Fourmies hôtel de ville.jpg

Mairie
Adresse : 3, place de Verdun - CS 50100 - 59611 FOURMIES

Tél : 03 27 59 69 79 - Fax : 03 27 60 21 41

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Janvier 2022)

Associations d'histoire locale

Remarques

Géant de la commune :

  • L'AUROCHS, 2 m de haut et 3 m de long, 1re sortie le 24/06/2012, porté à bout de bras par 6 hommes.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Fourmies - Tome V

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. L'armorial des villes et villages de France
  2. Statue saint Pierre (église Notre-Dame) : Fiche Base Palissy
  3. Ephrem COPPEAUX : Fiche Assemblée nationale



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.