55463 - Saint-Mihiel

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Mihiel
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 55 - Blason - Meuse.png    Meuse
Métropole
Canton Saint-Mihiel (Canton 55 13)

Blason en attente.png   55-17   Saint-Mihiel (Ancien canton)

Code INSEE 55463
Code postal 55300
Population 4 074 habitants (2018)
Nom des habitants
Superficie 3 300 hectares
Densité 123.45 hab./km²
Altitude Mini: 215 m
Point culminant 388 m
Coordonnées
géographiques
48.889168° / 5.543611° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
55463 - Saint-Mihiel carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

D'azur à trois rochers d'argent[1].

Histoire administrative

  • Département - 1801-2023 : Meuse
  • Arrondissement - 1801-2023 : Commercy
  • Canton - 1801-2023 : Saint-Mihiel
  • Commune - 1801-2023: Saint-Mihiel

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • 16.04.1896 : Visite du Président de la République, M. Félix Faure à Saint-Mihiel (arrivant de Verdun) pour visiter les forts et les établissements militaires[2]

Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • Après la guerre de 1870-1871, avec le rapprochement de la frontière, Saint-Mihiel était devenu une grosse ville de garnisons au prorata de la population civile, jusqu'en 1914, lorsque la Grande Guerre brise le destin militaire de Saint-Mihiel.
  • Quartier Général de la 40e Division d'Infanterie (nota : située dans l'actuelle Mairie)
  • Fort du Camp des Romains, fortification Séré de Rivières[3]
  • Fort des Paroches, fortification Séré de Rivières[4]
  • Casernes, quartiers et bâtiments militaires :
- Caserne Canrobert route de Chauvoncourt,(construite de 1895 à 1897), bombardées en septembre 1914, partiellement détruite[5]
- Caserne Mac-Mahon route de Chauvoncourt, (construite de 1895 à 1897) il est également construit dans cette caserne : un stand de tir, une infirmerie-hôpital, le « Pentagone », entièrement détruite durant la Grande Guerre.
- La Manutention, en face les casernes Canrobert & Mac-Mahon (Subsistances militaires et magasins de vivres)
- Caserne Négrier[6], construite en 1886-1887 (nota : ne conserve plus que des ruines (des morceaux des murs de clôture, le réservoir d'eau, l'infirmerie hôpital)
- Caserne Audéoud[7], construite en 1886-1887. (nota : complètement disparu avec la Grande Guerre)
- Quartier de cavalerie Colson-Blaise[8], construit à partir de 1777, agrandi en 1842 (nota : depuis 1929 accueille la Gendarmerie), le fronton sculpté de la façade est déposé au sol.[9]
- Quartier d'artillerie Sénarmont, bâtie de 1889 à 1893, pour le 40e Régiment d'Artillerie de Campagne
(nota : il reste davantage de vestiges et les bâtiments ont été employés pour des activités civiles (Entreprise))

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 4 510 5 541 5 250 5 473 5 822 5 706 6 462 5 744 5 274 5 245
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 5 467 5 403 4 285 5 178 5 915 6 003 8 126 9 260 9 350 9 661
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 9 604 4 543 4 581 4 666 4 906 4 391 5 035 5 253 5 295 5 572
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 5 525 5 367 5 260 4 872 4 479 4 149 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
Augustin PHASMAN 1895-1914 En mai 1911 - Constat sur acte  
- - -  
Louis Edouard TATON-VASSAL 1920-19.. -  
- - -  
Jacques BAILLEUX - Conseiller général  
- - -  
Alain PERELLE 2001-2009 -  
Philippe MARTIN 2009-2014 - [ Photo] - Conseiller général  
Xavier COCHET 2014-(2026) -  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

  • Nicolas LEBEL, militaire inventeur du fusil qui porte son nom, né le 18/8/1839, décédé à Vitré (Ille-et-Vilaine) le 6/5/1891


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 55300 SAINT-MIHIEL

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Histoire de la ville de Saint-Mihiel - Tome I
  Histoire de la ville de Saint-Mihiel - Tome II
  Notice sur Saint-Mihiel
  Nobiliaire de Saint-Mihiel
  Observations de la ville de Saint-Mihiel en Lorraine

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références