54222 - Gerbéviller

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Gerbéviller
Armoiries de Gerbeviller.jpg
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 54 - Blason - Meurthe-et-Moselle.png    Meurthe-et-Moselle
Métropole
Canton Canton de Lunéville-2 (canton 54 09)

Blason en attente.png   54-13   Gerbéviller (Ancien canton)

Code INSEE 54222
Code postal 54830
Population 1 342 habitants (2017)
Nom des habitants Gerbévillois(es)
Superficie 2394 hectares
Densité 56.06 hab./km²
Altitude Mini: 224 m
Point culminant 317 m
Coordonnées
géographiques
48.495833° / 6.510556° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
54222 - Gerbéviller carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

"De gueules semé de croix pommetées au pied fiché d'argent à deux bars adossés du même brochant sur le tout"[1]

Histoire administrative

  • Département - 1790-1871 : Meurthe --> 1871-2021 : Meurthe-et-Moselle (54)
  • Arrondissement - 1801-2021 : Lunéville
  • Canton - 1801-2014 : Gerbéviller --> 2015-2021 : Lunéville 2
  • Commune - 1793-2021 : Gerbéviller

Résumé chronologique [2][3]:

  • Âge du bronze, présence confirmée par la découverte du "Trésor de Gerbéviller" en 1848
  • Époque gallo-romaine : des fouilles ont mis au jour les restes d'une villa gallo-romaine sur le lieu-dit de Lana entre Gerbéviller et Vallois.
  • IVe siècle, évangélisation de l'ancien territoire des Leuques (dont faisait partie le site de Gerbéviller) par saint Mansuy (premier Évêque de Toul) où il aurait, selon la légende, accompli de nombreux miracles, dont celui de la multiplication des gerbes (d'où l'origine du nom de Gerbéviller ?) et aurait construit, pour remplacer un ancien temple païen, un oratoire lequel sera remplacé par l'ancienne église Saint-Pierre et le prieuré Saint-Mansuy attenant.
  • Constitution du village actuel vraisemblablement entre les VIIe et IXe siècle.
  • Apparition du nom de "Gilbervillare" ou "Gilibervillare" (village de la dépendance de Gilbert) dans les textes les plus anciens. S'agirait-il de Gislebert second duc bénéficiaire de Lorraine ou de Gilbert comte du pagus calvomontensis et frère de Frédéric 1er duc de Haute-Lorraine ?
  • Création d'une enceinte fortifiée entre le Xe et XIIe siècle
  • 1120: "Donation" de l'autel de l'église Saint-Pierre à l'abbaye Saint-Urbain en Champagne, et en 1128 "Donation" de l'autel de la chapelle du château.
  • 1265: Affranchissement du bourg.
  • 1475: Destruction du château et d'une partie du bourg par les Bourguignons de Charles-le-Téméraire.
  • 1477: Début de reconstruction, suite à la victoire de Nancy (où Charles-le-Téméraire mourut). La ruine de l'ancien château sera remplacée par une maison forte ou demeure seigneuriale dite "Maison de Wisse", Seigneur local du moment.
  • 1480-1481: Famine.
  • 1500-1505: Épidémie de Peste.
  • 1587: Passage de Reitres et des Français du duc de Bouillon
  • 1633: Nouvelle épidémie de Peste
  • 1746-1770: Construction d'un nouveau château par le marquis Camille de Lambertye
  • 1862-1865: refonte complète de la chapelle du château, pose d'un dôme sur le corps central du château par le marquis Ernest de Lambertye. Construction de l'église actuelle, plus au centre du village, en remplacement de la vieille église Saint-Pierre qui était en très mauvais état.
  • 24 août 1914: bombardement et incendie du château et du bourg par l'armée allemande, suite à la résistance rencontrée sur le pont enjambant la Mortagne, défendu par l'adjudant Chèvre et ses hommes le temps que les armées françaises en retraite (suite à la défaite de Morhange) se regroupent pour barrer l'accès à Nancy des troupes allemandes via la trouée de Charmes. Suite à cette journée, Gerbéviller a été nommée "Gerbéviller la Martyre"

Seigneurs et marquis de Gerbéviller:

  • le duc de Lorraine Simon 1er possédait Gerbéviller lors de la donation des autels
  • Gautier reçut de son père Simon 1er la seigneurie de Gerbéviller
  • Frédéric fils de Gautier succéda à son père dans la seigneurie de Gerbéviller
  • en l'absence d'héritier mâle, le duc de Lorraine Simon II, reprit la terre de Gerbéviller et donna le château en échange à Ferri de Bitche
  • Ferri de Bitche transmet Gerbéviller à son fils Philippe, qui sera connu sous le nom de Philippe de Gerbéviller
  • le duc Ferri III affranchit le bourg en 1265 et constitue Gerbéviller en douaire qu'il donne à son épouse Marguerite de Champagne
  • quelques sires de Linange sont appelés seigneurs de Gerbéviller entre 1425 et 1485
  • Jean Wisse, écuyer dont la famille est originaire d'un village près de Dieuze, rachète en 1470 un quart de Gerbéviller à Raoul comte de Linange et en 1485, Jean Wisse devenu bailli de Nancy, rachète les trois quarts de la ville et la châtellenie de Gerbéviller à Hannemant et Wecker comtes de Linange
  • Colin Wisse, fils de Jean Wisse et d'Isabelle de Prény
  • Jean Wisse deuxième du nom, fils de Colin Wisse et de Béatrix de Fléville entre 1431 et 1492
  • Olry Wisse, fils de Jean Wisse entre 1492 et 1540
  • Pierre dit "Perrin" du Châtelet, neveu de Olry Wisse (par sa sœur Madeleine Wisse épouse de Huet du Châtelet décédé avant Olry) entre 1540 et 1556
  • Olry du Châtelet, fils de Pierre du Châtelet entre 1556 et 1569
  • Claude du Châtelet, fils de Olry entre 1569 et 1589
  • Charles Emmanuel de Tornielle, époux de Anne du Châtelet fille de Olry et sœur de Claude, entre 1590 et 1648. En 1641, il devient le premier marquis de Gerbéviller
  • Charles Joseph de Tornielle, fils de Charles Emmanuel, deuxième marquis de Gerbéviller entre 1648 et 1662
  • Gaston de Tornielle, fils de Charles Joseph, troisième marquis de Gerbéviller entre 1662 et 1696
  • Anne-Joseph de Tornielle, neveu de Gaston par son frère Henri Hyacinthe de Tornielle, entre 1696 et 1737, marié à Antoinette-Louise de Lambertye est sans descendance
  • Camille de Lambertye, neveu de Antoinette-Louise de Lambertye et fils de Nicolas-François de Lambertye (de Cons-la-Granville), entre 1737 et 1770
  • Nicolas-François de Lambertye, fils de Camille, entre 1770 et 1789
  • Antoine Ernest de Lambertye, fils de Nicolas-François, entre 1789 et 1862
  • Ernest de Lambertye, fils de Antoine Ernest, entre 1862 et 1904
  • suivirent ensuite Edmond de Lambertye frère de Ernest et décédé en 1908, Charles de Lambertye fils de Edmond et décédé en 1940 à Calais. Il a laissé trois filles : Gabrielle Marie de Lambertye, Marie Rosario de Lambertye et Marie-Léontine de Lambertye qui épousèrent respectivement S.A.S le prince Armand d'Aremberg, S.A le prince de Ligne-la-Trémoille et S.A le prince Albert-Edouard de Ligne. L'épouse de Charles de Lambertye a été maire de Gerbéviller pendant douze ans.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Château de Gerbéviller

Construit entre 1746 et 1770 par le marquis Camille de Lambertye, modifié en 1862 par le marquis Ernest de Lambertye, détruit et incendié par l'armée allemande le 24 août 1914. Il a été partiellement reconstruit (uniquement le rez-de-chaussée). Le parc abrite un nymphée, sanctuaire dédié aux Nymphes fréquent en Italie mais très rare en France. Il s'agit de trois grottes creusées à flanc de coteau dont le décor représente des coquillages et des stalactites. De chaque côté, les escaliers mènent au sommet où se trouve un belvédère. Quatre statues décorent la façade : Pomone, Poséidon, Amphitrite et Cérès. De petites cascades et fontaines coulaient à l'intérieur et à l’extérieur[4].

L'ancienne église Saint-Pierre

Église paroissiale jusqu'en 1864 bien qu'excentrée par rapport au centre du village, appartenant à l'ancien prieuré Saint-Mansuy construit par les moines bénédictins. Elle fut désaffectée après la consécration de l'église actuelle la même année.

Repère géographique.png Repères géographiques

Gerbéviller se situe à 14 km au sud de Lunéville, à 23 km au nord-ouest de Rambervillers, à une quarantaine de kilomètres au nord d'Épinal et à 44 km au sud-est de Nancy.[5]

Le bourg de Gerbéviller est constitué de deux parties qui se sont construites de part et d'autre de la rivière Mortagne (affluent de la Meurthe). Celles-ci sont réunies par le "pont de Chantereine".

Sur la rive gauche, lieu d'implantation initiale, se trouvent le château et sa chapelle, la mairie, l'église, le groupe scolaire et l'ancienne église Saint-Pierre qui a donné son nom au plus ancien faubourg.

Sur la rive droite, se trouvent notamment la place du monument appelée aussi place de la Mortagne (1 rue du Général Leclerc), les cimetières militaires français et allemand et le monument de la Prêle (guerre 1914-1918), quelques vestiges de l'ancienne brasserie Noël et la chapelle-oratoire Notre-Dame de Grandrupt. Cette partie du bourg est traversée par la RD914 qui relie Lunéville à Moyen et Magnières (54), puis Rambervillers (88).

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 812 2 004 2 159 2 330 2 316 2 252 2 196 2 261 2 280 2 120
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 014 abs. 1 938 1 954 1 783 1 866 1 671 1 596 1 590 1 575
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 557 1 188 1 189 1 168 1 141 1 016 1 016 941 899 970
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 300 1 275 1 402 1 372 1 369 1 349 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.


Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Monseigneur Auguste GAUDEL, né à Gerbéviller, le 21 mai 1880 fut évêque à Fréjus puis à Toulon jusqu'en 1960, chevalier de la Légion d'Honneur. Il mourut à Toulon le 07 août 1969.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Nicolas-Joseph CHERRIER 1790-1793 1er maire de la ville  
Simon JEANMAIRE 1793-1795  
Jean-Baptiste BOULANGER 1795-1800  
Antoine FERRY 1800-1804  
Georges HAMELIN 1804-1807 intendant du château  
Mansuy FERRY 1807-1813  
Camille-Ernest de LAMBERTYE 1813-1814 Marquis de Gerbéviller  
Pierre-Victor JACQUOT 1814-1815  
Nicolas François DAVRAINVILLE 1815-1816  
Jean-Baptiste BOULANGER 1816-1818  
Camille-Ernest de LAMBERTYE 1818-1822  
Jean-Baptiste JACQUOT 1822-1833  
Barthélémy RENAUX 1833-1837  
Hubert DEMANGE 1837-1843  
Joseph CHRISTOPHE 1843-1850  
Joseph BOUILLON 1850-1852  
Joseph CHRISTOPHE 1852-1858  
Nicolas Antoine HENRY 1858-1871  
Victor Jean-Baptiste LOTZ 1871-1878  
Auguste ROVILLE 1878-1888  
Léon LOTZ 1888-1892  
Auguste ROVILLE 1892-1897  
Juste GUILLAUME 1897-1908  
Arthur LIEGEY 1908-1912  
Hyppolite CLEMENT 1912-1913  
Lucien CAMUS 1913-1919 Conseiller Général  
Charles XAILLE 1919-1920  
Arthur LIEGEY 1920-1925  
Charles THUOT 1925-1929  
Paul ROTAKER 1929-1935  
Lucien PEARON 1936-1937  
Albert JACQUEMIN 1937-1940  
Charles THUOT 1940-06/01/1944  
Lucien PEARON 27/01/1944-13/09/1944 par délégation spéciale  
Charles MARTIN 13/09/1944-22/09/1944 autoproclamé pour le comité de Libération de Gerbéviller  
Ernest MARQUIS 09/1944-1945 par délégation spéciale  
Ernest MARQUIS 1945-1949 élu  
Pierre SCHEIDT 1949-1954  
Madame de LAMBERTYE 1954-1965 épouse du marquis Charles de Lambertye décédé en 1940 à Calais  
Pierre SCHEIDT 1965-1971  
Jacques VALLIN 1971-1989 Conseiller Général  
Michel DEMANGEL 1989-1991  
Roger MANGIN 1991-1995  
Raymond COLLIN 1995-1996  
Gérard HERBELIN 1996-2008  
Daniel BONTEMPS 2008-2014  
Noël MARQUIS 2014-(2026)  
 

Cf. : MairesGenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Maitre Royeret début XXe siècle  
Maitre David début XXe siècle  
Maitre Godfrin début XXe siècle  
 
Maitre Bauer  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Prosper VANAT 1905-1937  
René MANGIN 1937-1945  
Gabriel MEHUT 1945-1957  
Maurice REGNIER 1957-1965  
René JEANSON 1965-2002  

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Soeur Julie 16/01/1854 01/05/1925 née Amélie Rigard, Légion d'Honneur remise le 02/12/1914  
Ville de Gerbéviller - remise le 27/07/1930  
- -  
- -  
-  
- -  
- - - -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h00-12h00 - 8h00-12h00 8h00-12h00 8h00-12h00 8h00-12h00 -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 2 rue Maurice Barrès - BP 1 - 54830 GERBÉVILLER

Tél : +33 (0)3 83 42 70 33 - Fax : +33 (0)3 83 42 76 22

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Annuaire service public (Octobre 2012)

Archives & Dépouillements des registres paroissiaux

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Livre des familles de 1614 à 1938 par l'association "Familles de nos Villages"

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. L'Armorial
  2. http://www.gerbeviller.fr/histoire-de-la-ville/
  3. Une petite ville lorraine, Gerbéviller, Seigneurie de l'ancien duché de Lorraine, de Jean Thomas - Dépôt légal avril 2006
  4. https://www.chateau-gerbeviller.com/nymphee/definition.html
  5. Wikipédia


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.