52474 - Silvarouvres

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Silvarouvres
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 52 - Blason - Haute-Marne.png    Haute-Marne
Métropole
Canton Blason de Châteauvillain   52-04   Châteauvillain

Blason de Châteauvillain   52-06   Châteauvillain (Ancien canton)

Code INSEE 52474
Code postal 52120
Population 37 habitants (2018)
Nom des habitants
Superficie 1 941 hectares
Densité 1.91 hab./km²
Altitude Mini: 200 m
Point culminant 341 m
Coordonnées
géographiques
48.061389° / 4.786389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


Histoire.png Histoire de la commune

Le village doit son nom à une essence d'arbres, le chêne rouvre.

Silvarouvres aurait été fondé près d'un grand chêne rouvre renversé. Attraction du mot silvestre en ancien français ; le -s a été ajouté tardivement et n'a pas de sens. Du latin supinum (« renversé ») et robur (« chêne rouvre »); mots à mots, la Forêt de Chênes Rouges. En 1875, l’Abbé Charles Roussel, en son temps curé d’Ozières et ancien missionnaire écrivait “ Silvarouvres, dit aussi jadis Silvarolla, Silvarouvra, Silva Rubra, Sopinuim Robur, ressortait de la généralité de Champagne, à l’élection de Bar sur Aube, au baillage de la prévôté de Chaumont. La seigneurie, ancienne dépendance de la châtellenie de Laferté, fut réunie dans la suite au duché-pairie de Chateauvillain. On ignore à quelle époque ce village pris naissance. Il paraît certain que ce village n’existait pas au VIIe, à l’époque où, vers l’an 630, les saints Félix, Augebert, Fabien et Silvien furent massacrés par des brigands dans la forêt du même lieu. Cette forêt, rougie par leur sang paraît avoir donné son nom  au village. Ou selon une autre étymologie qui n’est pas moins naturelle, le mot de Silvarouvres vient de Silva Robur, mot à mot, Boisrouvre ou forêt de chênes. Le rouvre, robur en latin, est en effet une espèce de chêne noueux et fort. Un auteur récent, Henry d’Arbois de Jubainville croit que ce village existait déjà au IXe et qu’un diplôme de Charles le Chauve en l’an 877 (21 juillet) le désigne en ces termes : in pago Barinse, super fluvium Alba, id est villà quae vocatur Cerecius sive Sopino Robore - dans le pays Barrois, sous le village la forêt de Chêne Rouge, se trouve le domaine nommé Cerecuis". Fief en possession de Dame Rictrude, le village échu en dote à Aglena, qui en fera don à l’abbaye de Saint-Denis de Paris, usurpé par le fisc en vertu d’un ordre donné par l’empereur ;  abbé laïc de la dite abbaye depuis l’an 867. Quand à cette époque, un homme puissant voulait s’enrichir au détriment d’autrui, il commençait généralement par les biens du clergé. On craignait peu alors la principale arme de l’église, l’excommunication, qui, plus tard entre ses mains devint un moyen d’action si puissant. Silvarouvres dont la légende raconte que le village fut fondé au pied d’un grand chêne renversé,, sera restitué à l'abbaye de Saint Denis grâce à intervention de Francon, prévôt de la dite abbaye.


Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : Haute-Marne
  • Arrondissement - 1801-2022 : Chaumont
  • Canton - 1801-2022 : Ville-sur-Aujon [1814, Châteauvillain]
  • Commune - 1801-2022 : Silvarouvre ; Silvarouvres

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Château

Imposante demeure bourgeoise autrefois occupée par les descendants de Jules Ferry.

Église Saint-Félix et Saint-Angebert

Portail


Du XIXe siècle. Possède une cloche de 1558.

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 339 347 367 350 390 393 390 399 414 357
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 340 354 279 271 272 238 203 194 177 200
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 146 146 147 139 126 116 128 113 104 56
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 69 61 54 49 47 38 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
Louis MOSSERE An VIII - 1812 -  
Jacques RUOTTE 1813 - 1843 -  
Jean CÉCILE 1843- 1847 Dit Jean Baptiste - Né le 22/05/1788 - Capitaine de Gendarmerie en retraite - Chevalier de l’Ordre royal de la Légion d'Honneur par Décret du 17/03/1815 → Base Leonore - Dr LH/460/16 - Décédé le 03/02/1848  
Jacques RUOTTE 1848 - 1850 -  
Edmé MULOT MONGIN 1850 - 1865 -  
Jean Félix GUÉRITTE 1865 - 1870 -  
Jean Baptiste REGNAULT MULLOT 1871 - 1873 -  
Jean Félix GUÉRITTE 1874 - 1900 -  
Amédée Marie LÉAL
dit Henri
20/05/1900 - Né le 16/03/1862 - Chevalier de la Légion d'Honneur par Décret du 01/08/1934 → Base Leonore - Dr 19800035/739/83966 - Décédé le 07/04/1940 [1]  
- - -  
- - -  
Guy MAITROT 1983 - décembre 2002 -  
Dominique MAITROT Décembre 2002 - 2008 -  
Yves MEHL 2008 - 2014 -  
Gérard KLEIN 2014 - (2026) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Raymond 1153  
Guy MORENTIN 1516  
Nicolas JOUARD 1560 - 1563 Résigne  
Pierre DUPREZ 1560 - 1563 Vicaire  
Jacques MAIGNANT 1563 - 1565 Résigne  
Louis LEMOYNE 1565 - 1572 Ex curé de Prauthoy (52) - Egalement curé de Rançonnières (52) en 1567 où il résigne - Ensuite curé de Bernon (10)  
François DUPUY 1565 Vicaire  
Quentin MORELOT 1572 - 1587 Ex curé de Grancey-sur-Ource (21)  
Louis CREVEL 1676 - 1722 Meurt en 1722 à 77 ans  
Joseph MICHAUT 1722 - 1724 Ensuite curé de Pacy (89)  
Claude RENARD 1724 - 1738 Ex curé de Pacy (89) - Meurt en 1738  
Thomas GAUTHEROT 1738 - 1742 Ex vicaire de Velars-sur-Ouche puis de Rangecourt (52) de 1732 à 1738 - Ensuite curé d’Avrecourt (52) de 1742 à 1752  
Gabriel Raymond VOIRIN 1741 - 1791 Né à Provenchères-sur-Meuse (52) - D’abord vicaire de 1741 à 1742 - Ordonné prêtre en 1742 - Fidèle sous la Révolution - Meurt vers 1795  
Simon Edmé BERNARD 1791 Fidèle sous la Révolution - Vicaire en 1791  
Pierre DEFAY 1791 - 1793 Né vers 1765 - Ordonné prêtre en 1790 - Ensuite officier public de la commune  
François BONJEAN 1803 - 1807 Ex curé de Semoutiers (52)  
- 1807 - 1810 La cure reste vacante durant 3 ans  
Jean Baptiste SILVESTRE 1810 - 1813 Né vers 1761 - Ex curé de Vaudrémont (52) - Décédé à Silvarouvres le 06/06/1813  
- 1813 - 1841 La cure reste vacante durant 28 ans  
François Jérôme METTRIER 1841 - 1854 Ensuite curé d’Autreville (52)  
Rustique Victor HENRY 1854 - 25/02/1906 Né le 23/11/1827 à Provenchères-sur-Meuse (52) - Fils de Jean, cultivateur, et de Marie GUYOT - Décédé à Silvarouvres le 25/02/1906 [2]  
- -  

Visuel sources.png Sources : Le diocèse de Langres: histoire et statistique, Volume 2 par l’Abbé Charles François ROUSSEL, 1875, Langres + Site des Archives Départementales de la Haute-Marne (A.D. 52)

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean CÉCILE 22/05/1788 03/02/1848
Silvarouvres
Fils de Etienne, laboureur, et de François Marguerite DEBIAS - Lieutenant au 12e Régiment de Chasseurs à Cheval puis Capitaine de Gendarmerie et Maire de Silvarouvres
Chevalier de l’Ordre royal de la Légion d'Honneur par Décret du 17/03/1815 → Base Leonore - Dr LH/460/16  
Mary Adrien Albin DURAND 22/03/1882 01/10/1964
Pau (64)
Dit Marie Adrien Albin - Fils de Louis Henry Nicolas, instituteur, et de Augustine Désirée MERCIER - Chef de Bataillon d’Infanterie
Officier de la Légion d'Honneur par Décret du 28/12/1924 → Base Leonore - Dr 19800035/589/66724  
Vorle GAULLET 01/05/1810 09/04/1861 Dit Vorles - Fils de Edmé, propriétaire, et de Catherine BROCARD - Marié le 22/09/1851 à Lyon (69) avec Amélie Juliette BERMOND - Médecin major au 2e Régiment de Voltigeurs de la Garde Impériale puis à l’Hôpital Militaire de Lyon (69)
Officier de la Légion d'Honneur par Décret du 25/06/1859 → Base Leonore - Dr LH/1092/10  
Amédée Marie LÉAL 16/03/1862 07/04/1940
Silvarouvres [1]
Dit Henri - Fils de Félix, cultivateur, et de Elisabeth DELETTRE - Maire de Silvarouvres depuis le 20/05/1900
Chevalier de la Légion d'Honneur par Décret du 01/08/1934 → Base Leonore - Dr 19800035/739/83966  

Source : Base de données Léonore

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts aux guerres



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi 14h00 - 17h00 - - - 14h00 - 17h00 - -
52474 - Silvarouvres - Mairie - 2020.JPG

Mairie
Adresse : 21-23 Grande rue - 52120 SILVAROUVRES

Tél : 09 65 30 37 79 - Fax : 03 25 02 57 94

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références