52093 - Prêtre - Pierre BACQUIN - Chalindrey : Différence entre versions

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
<!-- Catégorie de la page, ne pas modifier -->
 
[[Catégorie:52093 - Chalindrey]]
 
<!-- Catégorie de la page, ne pas modifier -->
 
<font id="Sommaire"></font>
 
 
 
''<small> [[52093 - Chalindrey#Familles notables|< Retour aux familles notables de Chalindrey]] - [[52093 - Prêtres - Chalindrey|< Retour aux prêtres de Chalindrey]] </small>''
 
''<small> [[52093 - Chalindrey#Familles notables|< Retour aux familles notables de Chalindrey]] - [[52093 - Prêtres - Chalindrey|< Retour aux prêtres de Chalindrey]] </small>''
 
 
<div style="text-align: justify">
 
<div style="text-align: justify">
  
Ligne 12 : Ligne 6 :
 
Après le départ de [[52093 - Prêtre - Claude Auguste CORDELET - Chalindrey|M. CORDELET]] le 8 septembre [[1792]], le nommé Pierre Augustin BACQUIN, curé intrus, s’empara de la paroisse. Il rédigea 15 actes dont le premier est du 14 septembre [[1792]] et le dernier du 15 novembre de la même année. Il signa encore plusieurs fois comme témoin prenant le titre de ministre catholique. Enfin après avoir scandalisé la paroisse pendant quelques mois, il fut forcé de partir pour l’armée où il resta jusqu’en mars [[1796]]. Il n’osa plus alors se présenter à [[52093 - Chalindrey|Chalindrey]] où M. TASSEL, l’ancien vicaire, était installé. Il chercha et obtint une place de percepteur par l’entremise de M. NAIGEON, son beau-frère, marchand de moutarde à [[21231 - Dijon|Dijon]], mais ayant été convaincu d’avoir volé la recette, il fut condamné aux galères où il mourut...
 
Après le départ de [[52093 - Prêtre - Claude Auguste CORDELET - Chalindrey|M. CORDELET]] le 8 septembre [[1792]], le nommé Pierre Augustin BACQUIN, curé intrus, s’empara de la paroisse. Il rédigea 15 actes dont le premier est du 14 septembre [[1792]] et le dernier du 15 novembre de la même année. Il signa encore plusieurs fois comme témoin prenant le titre de ministre catholique. Enfin après avoir scandalisé la paroisse pendant quelques mois, il fut forcé de partir pour l’armée où il resta jusqu’en mars [[1796]]. Il n’osa plus alors se présenter à [[52093 - Chalindrey|Chalindrey]] où M. TASSEL, l’ancien vicaire, était installé. Il chercha et obtint une place de percepteur par l’entremise de M. NAIGEON, son beau-frère, marchand de moutarde à [[21231 - Dijon|Dijon]], mais ayant été convaincu d’avoir volé la recette, il fut condamné aux galères où il mourut...
  
 
+
{{52093 - Bandeau bas de page}}
''<small> [[52093 - Chalindrey#Familles notables|< Retour aux familles notables de Chalindrey]] - [[52093 - Prêtres - Chalindrey|< Retour aux prêtres de Chalindrey]] </small>''
 

Version actuelle datée du 11 janvier 2009 à 17:27

< Retour aux familles notables de Chalindrey - < Retour aux prêtres de Chalindrey

Pierre Augustin BACQUIN

Après le départ de M. CORDELET le 8 septembre 1792, le nommé Pierre Augustin BACQUIN, curé intrus, s’empara de la paroisse. Il rédigea 15 actes dont le premier est du 14 septembre 1792 et le dernier du 15 novembre de la même année. Il signa encore plusieurs fois comme témoin prenant le titre de ministre catholique. Enfin après avoir scandalisé la paroisse pendant quelques mois, il fut forcé de partir pour l’armée où il resta jusqu’en mars 1796. Il n’osa plus alors se présenter à Chalindrey où M. TASSEL, l’ancien vicaire, était installé. Il chercha et obtint une place de percepteur par l’entremise de M. NAIGEON, son beau-frère, marchand de moutarde à Dijon, mais ayant été convaincu d’avoir volé la recette, il fut condamné aux galères où il mourut...

Blason de Chalindrey
Portail de la commune de Chalindrey
Blason de la Haute-Marne
Portail du département de la Haute-Marne