50349 - Montmartin-sur-Mer

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Montmartin-sur-Mer
Blason de Montmartin-sur-Mer
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Coutances-50147.png    Coutances (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason en attente.png   50-23   Montmartin-sur-Mer
Code INSEE 50349
Code postal 50590
Population 1 301 habitants (2009)
Nom des habitants Les Montmartinais (es)
Superficie 981 hectares
Densité 111 hab./km²
Altitude Mini:2 m / 60 m
Point culminant 60 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm Montmartin.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Découvertes archéologiques

On a découvert en 1843, près du gué de Passevin, des tuiles à rebord, un vase, des fragments de poterie vernissée ; à peu près à la même époque chez monsieur Lelièvre, notaire, beaucoup de monnaies d'argent et d'alliage du XIVe et du XVe siècles[1].


Topo.jpg Toponymie

A interpréter : le mont de Saint-Martin, l'église paroissiale étant sous le vocable de ce saint. Il s'agit d'un mode de désignation exceptionnel, sans doute archaïque, le mot saint étant en règle toujours exprimé[2].

Attestations anciennes : 1109-1113, Mons Martini


Marianne.jpg Histoire administrative

La paroisse de Hautteville a été rattachée en l'an III à Montmartin. Hauteville est redevenue commune en février 1836.

Sous l'ancien régime, la paroisse relevait du bailliage de Coutances ou de Cotentin. Elle dépendait de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen. Elle appartenait à la sergenterie Couraye.

Les fiefs

Montmartin, en 1066, était partie intégrante du comté de Mortain toutefois elle fut soustraite en totalité ou en partie du comté de Mortain en 1327. Montmartin comptait au moins deux fiefs nobles et une vavassorie.

  • Le fief de la Grand'Cour : fief noble et seigneurie de Montmartin, situé dans le quart nord-est de la paroisse à proximité de Hyenville et Montchaton. Ce fief était dans la mouvance de la Lande-d’Airou. En 1332, Guillaume de La Lande était seigneur et patron de la Lande-d’Airou et en partie de Montmartin. Avec Guillaume de La Lande s'était éteinte la branche aînée de la famille, elle passa ensuite dans la famille de Soulle. En 1368, ces seigneuries appartenaient à Geoffroy de Soulle. Elles sont entrées dans la famille de Grimouville par suite de la succession de Nicole de Soulle qui avait épousé, en 1327, Jean de Grimouville.

Après le décès de Louis de Grimouville les fiefs de Montmartin et de Hyenville furent l'objet d'un partage, rédigé en 1731-1732 et réalisé en 1745[3]. La Gran'Cour située en la paroisse de Montmartin échut à Nicolas Le Comte, écuyer, seigneur d'Ymouville et de sa femme Renée-Madeleine-Françoise de Grimouville[4].


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

50349 Montmartin eglise.JPG

L'église est dédiée à Saint-Martin.

La présentation revenait à l'abbaye-Blanche de Mortain sous la dépendance de l'abbaye de Savigny, toutefois la présentation redevint laïque au XIVe siècle. L'antique église, qui datait du XIe siècle, a été démolie en 1840 et remplacée par l'église actuelle, dont la consécration se fit le 7 août 1842.

Le clocher, qui est au portail, repose sur les fondations de l'ancien, qui était central[5].

La paroisse dépendait de l'évêché de Coutances, de l’archidiaconé de Coutances ou de la chrétienté et du doyenné de Cérences.


Industrie.jpg L'activité économique

Les foires

Foire de 1 jour, le 1er mercredi après le 17 novembre. A cette foire ancienne, et qui fut très considérable, se vendent encore une assez grande quantité de bestiaux, surtout de porcs et de moutons. On y vend aussi du lin.

Léopold Delisle en parle ainsi : Pendant plusieurs siècles, il se tint dans cette paroisse une des foires les plus importantes de la Basse-Normandie. Nous la trouvons déjà citée sous le règne de Guillaume le Conquérant. Le frère utérin de ce roi, Robert, comte de Mortain, donna aux moines de Marmoutier la dîme de la foire de Montmartin , et aux chanoines de Saint-Evroul une rente de 40 sous à prendre sur le produit des droits. La Montmartin est citée sur le grand rôle de l’Échiquier d’Angleterre, la quatrième année du règne de Henri II. En 1180, cette foire était affermée 300 livres . Henri II exempta les religieux d’Évron, dans le Maine, de payer coutume pour les objets à leur usage, qu’ils achèteraient à la foire de Montmartin . Pareille exemption fut accordée par Jean, comte de Mortain, aux religieux de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

En 1200, ce même prince, devenu duc de Normandie et roi d’Angleterre, écrivait aux vicomtes de Lambale, de Guingamp et de Dinan pour engager leurs administrés à s’y rendre avec leurs marchandises. Vers la même époque, Raoul de Rantot concédait aux religieux de Saint-Fromond une masure, c’est à dire un coin de terre sur l’emplacement de la foire de Montmartin. Renaud de Boulogne donna une maison sur le champ de cette foire à un riche commerçant de Rouen, Robert du Chatel, dont le fils, Thibaud, ne put hériter. En 1235, Montmartin échut au Roi dans la division du comté de Mortain. En 1253 et 1257, Isabelle de Fougères assigna aux moines de Savigny 10 livres de rente sur la foire de Montmartin. En 1324, l’abbaye du Mont-Saint-Michel dépensa 20 sous pour les frais de cette foire. Dans la recette du compte de la vicomté de Coutances, du terme Saint-Michel 1326, la foire de Montmartin est portée pour 280 livres et la moitié du marché pour 2 livres 10 sous. Un grand nombre de fiefs des environs étaient sujets au service de garder cette foire. En 1394, Henri de Saint-Denis, seigneur de Saint-Denis-le-Gast, devait envoyer 30 ainés de son fief. Il paraît que l’occupation anglaise fut le terme de la splendeur de cette foire, et qu’elle se confondit alors, sinon de droit, au moins de fait, avec la Guibrai. Cependant, le 24 mars 1450, Guillaume Boon, ecuier, obtint des lettres du Roi pour rétablir cette foire, à charge de la faire annoncer aux pays d’Espagne, Hollande, Zélande et Flandre. Il ne paraît pas que cette tentative ait réussi.

Les auteurs modernes placent généralement l’époque de cette foire à la Pentecôte. Mais il est évident qu’elle se tenait à la Saint-Martin en juillet, puisque, dans un endroit où Benoit de Peterborough emploie cette expression, les ides de juillet, Robert du Mont dit vers les temps de la Montmartin. Quoiqu’il en soit, cette foire était souvent prise pour terme de paiement, et sans descendre au dessous du commencement du XIIIe siècle, nous pouvons, à l’appui de cette assertion, citer des chartes de Thomas de Saint-Jean, en 1421, d’Enjuger de Bohon, de Geoffroi de Lolif, et Guillaume des Châteaux[6].


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 694 1 168 1 262 1 392 1 470 918 861 855 871 946
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 987 1 068 1 066 1 024 1 023 1 045 1 080 998 1 027 956
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 857 757 740 755 776 856 762 739 847 849
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 821 880 1 093 1 301 1 318 1 343 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Sources : Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

50349 Population graphe jtt.png

Note : 1836 : Détachement de Hauteville-sur-Mer de Montmartin-sur-Mer.

Repère géographique.png Repères géographiques

Les communes limitrophes de Montmartin-sur-Mer sont : Regnéville-sur-Mer, Montchaton, Hyenville, Hérenguerville, Hauteville-sur-Mer.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Personnalités

Seigneurs et patrons de la paroisse

  • avant 1370 et jusque vers 1506, les DES TOUCHES, seigneurs en partie de la paroisse
Pictos recherche.png La suite ...
Pictos recherche.png La suite ...
  • 1666-1710, Marie d'Orléans, duchesse de Nemours, d'Estouteville et Longueville qui possédait déjà la chatellenie de Hambye qui acquiert la terre et la seigneurie pour le prix de 25 842 livres. A sa mort en 1707, sans héritier direct, ses biens en Cotentin revinrent à Jacques IV Goyon de Matignon qui en 1710 revendit la seigneurie à François-Hyacinthe Louvel, fils du précédent vendeur.
  • 1710 - avant 1739, François-Hyacinthe Louvel. Il revend (avant 1739) la seigneurie à Nicolas Sanson, écuyer, sieur de Bretteville.
  • avant 1739, Nicolas Sanson, écuyer, sieur de Bretteville, lieutenant au présidial de Cotentin, puis par héritage aux Ferrand.



Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jacques-François-Léonor BOURDON 1800 - 1815 Notaire, (1750-1815).  
Gabriel-André TIPHAIGNE 1815 - 1825  
Jacques-Benjamin BOURDON 1825 - 1831 Notaire  
Pierre ROBILLARD 1831 - 1835  
Jean Baptiste LEROUSSEL 1835 - 1836  
Victor BOUCHARD 1836 - 1838  
Jean-Baptiste PANNIER 1838 - 1838 + le 8/8/1838  
Jean-Baptiste DUBOSCQ 1838 - 1840  
Pierre-Charles DANLOS 1840 - 1841  
Jacques-Benjamin BOURDON 1841 - 1848  
Gustave CHAMPSAUR 1848 - 1849 Avocat  
Pierre-Charles DANLOS 1849 - 1851  
Nicolas BANNEVILLE 1851 - 1852  
Jean-Baptiste PIGAUX 1852 - 1853  
Frédéric-Paul LEFRANÇOIS 1853 - 1870  
Aimable-Gabriel PANNIER 1870 - 1888  
Jules DANLOS 1888 - 1908  
André PIGAUX 1908 - toujours en fonction en 1940  
- -  
- -  
Maurice LELIÈVRE - 1971 Notaire.  
Pierre PIGAUX 1971 - 1977 Médecin.  
Lucien BOURBONNAIS 1977 - 1995 Hôtelier.  
Olivier BECK 1995 - 2014 Chirurgien-dentiste.  
Norbert GUILBERT 2014 -  


Les conseillers généraux

Pictos recherche.png Voir la liste des conseillers généraux

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Pierre PIMOR - 1732 Sieur des Mottes (1689-1745). En 1720, il succède à son cousin germain Robert Tanqueray, sieur des Marres, qui officiait à Cérences, comme notaire royal pour les sièges de Montmartin, Bréhal, Cérences. Il donne naissance à une lignée de notaires. Outre Philippe, il y a Jean-Baptiste notaire héréditaire au siège de la Meauffe et Grégoire notaire au siège de la Chapelle Enjuger.  
Louis DUHAMEL 1732- Sieur de la Gilberdière, Provision d'office du 16/11/1732,successeur de Pierre PIMAULT, notaire royal ; Cote de la lettre : V/1/ 290 pièce 91.  
Philippe PIMOR - (1711-1793), Avocat au bailliage de Cérences puis au Parlement de Paris. En 1761, notaire pour le siège de Montmartin.  
Louis HUBERT an 3 - an 12  
Jacques-François-Leonor BOURDON 1807 - 1815 Né à Percy en 1750 et décédé à Montmartin en 1815. Il a épousé Louise Pimor fille de Philippe Pimor notaire à Montmartin. En 1802 : directoire du district de Saint-Lô; suppléant du tribunal civil du même lieu, commissaire du directoire exécutif près l'administration de ce canton, président d'administration, suppléant du juge de paix et maire de sa commune. En 1810, il est maire de la commune.  
- -  
Jacques Benjamin BOURDON 1816 - 1842 A épousé Désirée Billard fille de Jean-Baptiste Billard, capitaine de vaisseau.  
Eugène-Richard LELIEVRE 1842 - 1880  
Rodolphe LELIEVRE 1880 - 1913  
Leonce-Richard LELIEVRE 1913 - 1933  
François PIGEON 1933 - 1937  
Louis LEPELTIER 1937 - 1954  
Maurice LELIEVRE 1954 - 1982  
Hervé CASSET 1982 -  
- -  


Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Auguste LAVALLEE 11/09/1758 - Chef de Bataillon au 25e Régiment d'Infanterie de Ligne, tué à Eylau. Chevalier en date du 14/06/1804.  
Jean-Baptiste BILLARD 25/02/1761 19/07/1825 Capitaine de Vaisseau, Chevalier en date du 14/06/1804.  
Jean BLAIZOT 24/03/1769 - Enseigne de Vaisseau, chevalier en date du 01/03/1831.  
Onfroy Alphonse ROBILLARD 09/11/1833 05/05/1907 Premier-maître de Timonerie, chevalier en date du 07/08/1877.  
Jean Baptiste CRÉANCES 08/03/1845 - Principal de collège d'Auxerre, chevalier en date du 29/12/1923  
Fulgence Henry PANNIER 08/05/1859 - Directeur de l'Enregistrement et des Domaines, chevalier en date du 14/01/1922, Officier en date du 10/05/1960.  
Benjamin Bienaimé BOURDON 05/08/1860 - Professeur à la faculté des Lettres de Rennes, chevalier en date du 02/10/1926.  
Léon Georges VADET 23/04/1881 -  

Source : Base Léonore

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 09h00 - 12h30 09h00 - 12h30 09h00 - 12h30 09h00 - 12h30 09h00 - 12h30 - -
Après-midi - - 13h30 - 15h30 - - - -
50349 - Montmartin-sur-Mer mairie.JPG

Mairie
Adresse : 1 place Pierre Pigaux - 50590 MONTMARTIN SUR MER

Tél : +33 2 33 47 54 54 - Fax :

Courriel : montmartsurmer@wanadoo.fr

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (11/2009)

Dépouillements des registres paroissiaux

Registres : 1731 à aujourd'hui

Dépouillements :

Cercle de généalogie et d'histoire locale de Coutances : 1731-1802 (M) aux AD 50 17 J 382.

CG50 : 1729-1747 (CM)

(mise à jour novembre 2009)


Les dispenses de consanguinité

Pictos recherche.png La liste concernant la commune ...


Les recherches de noblesse

Pictos recherche.png voir ...


Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Renault, "Revue monumentale et historique de l'arrondissement de Coutances. Canton de Montmartin-sur-Mer", Annuaire de la Manche, 1853, p. 56-58 et additif de 1861.
Pictos recherche.png Lire la notice...

  Montmartin-sur-Mer et sa foire médiévale

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Léopold QUENAULT, Nouvelles études archéologiques sur l'arrondissement de Coutances, in Mémoires de la Société Académique du Cotentin, tome I, 1875, p. 76.
  2. F. de Beaurepaire, "Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche", Paris 1986, p. 161.
  3. Notariat de Coutances, maitre Bonté, notariat de Montmartin, maitre Lelièvre.
  4. Marcel CAUVIN, Montmartin-sur-Mer et sa foire médiévale, Editions Lefort, Chatenay-Malabry 1960, p. 110.
  5. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches » Coutances 1878, page 345 (t. 2).
  6. Annuaire du département de la Manche, 1833, p. 123 ; Notes sur les anciennes foires de la Manche de Léopold Delisle dans Annuaire de la Manche, 1850.