45237 - Orville

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Orville
Blason Orville-45237.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 45 - Blason - Loiret.png    Loiret
Métropole
Canton

Blason Puiseaux-45258.png   45-30   Puiseaux (Ancien canton)

Code INSEE 45237
Code postal 45390
Population 122 habitants (2006)
Nom des habitants Les Orvillois (es)
Superficie 719 hectares
Densité 16.97 hab./km²
Altitude Mini: 72 m
Point culminant 115 m
Coordonnées
géographiques
48.242778° / 2.438333° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

Écartelé : au premier et au quatrième d'or à une roue de moulin de sable, au deuxième et au troisième de gueules plain.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : ....
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Séverin

Extrait du Bulletin de la Société Archéologique de la Région de Puiseaux "les Eglises dans le canton", n°28, 1999.

Architecture extérieure

Saint Séverin d’Orville est une petite église à nef unique composée d’une nef, d’un chœur et d’une abside.

La façade ouest présente un pignon très simple de grange. Un portail en plein cintre à double rouleau s’ouvre à la base, précédé d’un grand escalier. Il est surmonté d’une fenêtre en plein cintre et tout en haut d’un oculus. Les ouvertures sont encadrées de deux contreforts non riverains. A gauche, on voit le clocher construit sur une tour carrée munie de contreforts sur diagonales. Le dernier étage est percé de fenêtres géminées en plein cintre surmonté de l’horloge. Le toit d’ardoise a la forme d’une pyramide.

La façade sud de la nef ne présente pas de contreforts, ce qui semble montrer qu’elle n’était pas destinée à être voûtée. Deux fenêtres hautes en plein cintre sont encore en place et disposées symétriquement. Celle de droite est murée car une fenêtre plus grande a été ouverte à côté. C’est une ouverture assez grande en arc brisé (XVe siècle ou XVIe siècle) qui présente des remplages aux écoinçons non ouverts. Une petite porte de construction récente s’ouvre sur la gauche. Nous allons vers l’est et nous trouvons le chœur qui est séparé de la nef par un contrefort et au niveau du toit par une légère surélévation. On constate également que le chœur est légèrement moins large que la nef. Le chœur est donc encadré de contreforts entre lesquels s’ouvre une fenêtre en plein cintre.

Nous arrivons ensuite à l’abside semi-circulaire et à la façade est. Elle est éclairée par trois fenêtres en plein cintre séparées par deux contreforts plus courts que ceux du chœur. On voit à droite la sacristie accolée au clocher

Intérieur de l'église

On entre dans la nef par la petite porte. Elle est couverte d’une voûte en plâtre et bois du XIXe siècle qui retombe sur des culs de lampe plus

Un arc brisé sépare le chœur de la nef pour rattraper la différence de largeur. L’arc retombe sur des impostes. La croisée d’ogives qui la couvre est du XVIe siècle, comme celle de l’abside, et s’appuie sur des colonnes engagées sans chapiteaux.

La Charpente

La charpente de la nef est une charpente à fermes et pannes.

Les fermes comprennent un entrait bas, un poinçon de fond, un entrait retroussé et deux jambettes. Elles sont d’épure simple avec des bois de sections assez faibles.. Des fermes sont accolées aux pignons.

Une poutre de faîtage assure la stabilité longitudinale, des éclisses bois relient le sous-faîtage au poinçon.

Deux cours de pannes supportent un chevronnage d’assez forte section.

Avant la mise en œuvre de voûtes plâtrées au XIXe siècle siècle il existait un plafond bois cloué sur les entraits bas.

Cette charpente pourrait être de la fin du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle.

La charpente au-dessus du chœur est une charpente à fermes et pannes.

Les pannes sont de conception sommaire : entrait bas, entrait retroussé boulonné et poinçon. Un faîtage assemblé avec de simples liens et deux cours de pannes supportent un chevronnage.

Cette charpente pourrait être de la deuxième moitié du XIX° siècle.

La cloche

CLOCHE : (4 lignes)

L'AN 1829 J'AI ETE BENITE PAR ANDRE VALADIER CURE DE CETTE PAROISSE MR BERRYER DIT ARTHUR ET DAME GAUTHIER DE BAR EPOUSE DU SR BERRYER AVOCAT PROPRE DU CHATEAU D'AUGERVILLE ONT SERVI DE PARRAIN ET MARRAINNE Joseph BOULET ET Pierre BORDET MARGUILLIERS J'AI ETE FAITE PAR OSMOND FONDEUR DU ROI A PARIS

Le mobilier

Les éléments fixes comprennent :

_ les fonts baptismaux sur colonne avec leur couvercle en cuivre, probablement XIXe siècle,
_ les deux dalles funéraires situées sous les fonds baptismaux,
_ le bénitier creusé dans une base de colonne retournée,
_ l’autel St Séverin à droite de la nef avec un décor XVIIe siècle,
_ le grand autel du XIXe siècle dans l’abside

On peut citer pour le mobilier :

_ le crucifix sur le grand autel,
_ la statue très fruste de Saint Séverin sur l’autel de la nef,
_ un tableau de l’assomption sur le même autel,
_ une belle armoire du XVIIe siècle à la base du clocher.

Datation

L’église d’Orville fait partie des plus anciennes du canton.

Elle a été construite dans la première moitié du XIIe siècle, en commençant par la nef.

Le XVIe siècle, après les troubles des guerres de religion , a refait certaines fenêtres et construit les voûtes du chœur et de l’abside.

Le XIXe siècle a voûté la nef. Quant au XXe siècle, il a tout simplement édifié le clocher.

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 154 219 207 203 261 255 223 223 186 204
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 205 200 198 214 207 218 214 219 220 225
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 193 161 148 148 124 130 122 110 103 111
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 109 103 110 122 107 117 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
Donald LORENZ 2001 - 2004 -  
Claudine PONOTCHEVNY 2004 - (2014) - [ Photo]  
- - -  

Cfr [ Mairesgenweb]


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Rue de l'Essonne - 45390 ORVILLE

Tél : 02 38 32 11 17 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références