45056 - Bromeilles

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Bromeilles
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 45 - Blason - Loiret.png    Loiret
Métropole
Canton Canton de Malesherbes (Canton 45 09)

Blason Puiseaux-45258.png   45-30   Puiseaux (Ancien canton)

Code INSEE 45056
Code postal 45390
Population 330 habitants (2016)
Nom des habitants
Superficie 1475 hectares
Densité 22.37 hab./km²
Altitude Mini: 89 m
Point culminant 131 m
Coordonnées
géographiques
48.186389° / 2.496389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
45056 - Bromeilles carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : Loiret
  • Arrondissement - 1801-1926 : Pithiviers --> 1926-1942 : Montargis --> 1942-2022 : Pithiviers
  • Canton - 1801-2015 : Puiseaux --> 2015-2022 : Malesherbes
  • Commune - 1801-2022 : Bromeilles

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Extrait du Bulletin de la Société Archéologique de la Région de Puiseaux "Les Eglises dans le canton", n°28, 1999.

Église Saint Loup

Bromeilles est un petit village perché sur une butte témoin du calcaire de Beauce et bordant la cuvette où est installée Puiseaux. Cette position dominante lui a valu le surnom de « Mont Saint Michel du Gâtinais » (La rue principale porte d’ailleurs ce nom).

ARCHITECTURE EXTERIEURE

Commençons la visite par la façade ouest. Le pignon présente un rétrécissement dans le fronton qui est percé d’une fenêtre rectangulaire donnant accès aux combles. La façade elle même s’ouvre par une fenêtre en arc brisé et le portail. Ce dernier présente une porte à deux vantaux rectangulaires. Elle est installée dans un arc brisé surbaissé qui est orné à l’extérieur par une frise en pointe de diamant. Les arcs retombent sur deux petits chapiteaux à crochets.
Passons maintenant à la façade sud et marchons le long de la nef : Les trois travées ouest sont délimitées par de solides contreforts et comportent trois fenêtres en arc brisé, assez étroites. Nous avons alors un petit décalage de toiture qui annonce le chœur. Il se différencie immédiatement par un décor de pointes de diamant dans la corniche posée sur modillons moulurés située sous l’égout du toit qui se prolonge jusqu’à l’abside.
Nous arrivons à la façade est où se présente une architecture rare dans le canton. Le chevet est composé d’une abside et d’une absidiole semi-circulaires.
L’abside est ouverte par trois fenêtres séparées par deux contreforts (la fenêtre centrale est obturée). Au-dessus, la corniche du chœur continue.
L’absidiole est au nord, accolée au clocher et de plus petite taille que l’abside. Elle comporte deux petites fenêtres en arc brisé. La face nord ressemble à la façade sud en ce qui concerne la nef. Une porte est percé à la base de la première travée est. Elle est basse, rectangulaire et comporte un linteau de pierre supporté par deux petits corbeaux.
Le clocher est accolé au nord du chœur dont il occulte les fenêtres. Il est bâti sur un plan carré. Un premier étage va jusqu’au faîtage du chœur. Il est percé d’une fenêtre en plein cintre ouverte sur trois faces, la face nord possédant en plus une petite fenêtre pour éclairer la base du clocher. On trouve des portes au pied des faces nord et ouest, sur le modèle voisin de la nef , celle du nord étant murée. Le dernier niveau est percé de fenêtres géminées aux arcs très prononcés sur toutes ses faces . Enfin, au-dessus, le toit possède une architecture unique dans le canton : une flèche octogonale flanquée de quatre clocheton de plan carré dans les coins de la tour.

INTÉRIEUR DE L’ÉGLISE

Quand on pénètre dans l’église de Bromeilles, on est frappé par l’unité de l’architecture de l’édifice dont le niveau du sol s’élève quand on se dirige vers le chœur.
La nef est couverte d’une voûte en croisées d’ogives reposant sur les arcs à double boudin séparés par une arête et reposant avec les doubleaux sur des faisceaux de trois colonnettes par l’intermédiaire de petits chapiteaux à crochets et feuillage.
Le chœur continue la nef mais semble plus ancien. Curieusement, l’abside est également recouverte par une croisée d’ogive qui épouse la forme du cul de four.
Ce qu’on pourrait appeler le bas-côté nord se compose de la base du clocher et de l’absidiole couverts de voûtes d’arêtes.

LA CHARPENTE

La charpente au-dessus du chœur est constituée d’une charpente à chevrons formant fermes, rayonnante sur la partie de l’abside et d’une charpente à fermes et pannes en continuité jusqu’au raccord avec la nef.
Les fermes sont conçues avec un entrait bas porteur et un poinçon en appui sur l’entrait bas. Deux contrefiches et une jambette raidissent l’arbalétrier au droit des pannes. La ligne de faîtage s’assemble avec liens de faîtage et sous-faîtage.
Le chevronnage est réalisé avec les anciens chevrons formant fermes de la charpente précédente (postérieur au XVI° siècle) et des chevrons de remplissage en sapin.
Deux croix en madriers sapin ont été récemment posées dans l’axe des poinçons pour bloquer la poussée de l’abside.
Au droit de l’abside, les chevrons formant fermes sont raidis par deux niveaux d’enrayures assemblées avec aisseliers et jambettes.
La charpente au-dessus de la nef est de conception très similaire à celle du chœur. Là aussi, on a réutilisé les anciens chevrons formant fermes.
D’une façon générale, les bois sont équarrissage assez grossier.
Ces charpentes pourraient avoir été mises en place fin XVIIe ou XVIIIe siècle.

LA CLOCHE

UNE SEULE CLOCHE EST SUSPENDUE DANS LE CLOCHER: (5 lignes)
LAN 1730 JAY ETE NOMMEE MARIE PAR LE TRES EXCELLENT SEIGNEUR & LA TRES VERTUEUSE DAME DONT LES RESPECTABLES NOMS
& QUALITES ONT ETE INSCRITES SUR LES REGISTRES PUBLIES DE LEGLISE DE BROMEILLES AU JOUR DE MA BENEDICTION FAITE PAR
ETIENNE DENISEAU PRETRE BACHELIER EN DROIT CURE DU DIT BROMEILLES CANTIEN DELAFOY SIMON MICHEL MONFAITE
P LOQUET J PERCHELLET &J CHENU MARGUILLIERS

On dit souvent de l’église de Bromeilles qu’elle possède « un clocher et quatre cents cloches ». Il faut entendre bien entendu : « quatre sans cloche ».

LE MOBILIER

En ce qui concerne le mobilier fixe, on peut citer : - un lavabo, dans l’abside, ayant conservé son évacuation extérieure, - un cul de lampe entre la nef et le chœur présentant un petit personnage grimaçant qui semble avoir bien du mal à supporter la voûte de ses bras levés, - une chaire en bois XIX° avec son escalier abrupt, - la pierre tombale de Pierre Chevillard, curé de Bromeilles, - les fonts baptismaux en pierre de forme octogonale avec les couvercles en cuivre, - le retable baroque (XVIII°) décoré de statues dont la présence a condamné la fenêtre centrale et l’autel décoré d’une croix de Malte probablement XVII°.

Les objets mobiliers sont de belle facture : - quatre statues en bois polychrome, ornant le retable et représentant en haut la Vierge et Saint Jean et sur les côtés Saint Vincent (Bromeilles fut aussi un pays de vignoble avant le phylloxéra) et Saint Loup, le patron de l’édifice, - un grand tableau au centre du retable représentant l’ascension du Christ.

DATATION

Alors que dans bien des églises du canton on remarque des datations très longues pour leur construction, celle de Bromeilles fut édifiée très vite. Il y eut d’abord une toute petite église, fin XI°, comportant tout juste l’absidiole et la base du clocher. On y ajouta au début du XII° l’abside et le chœur. Enfin, la fin du XII° verra l’adjonction de la nef, tout cela en à peine cent cinquante ans. Le mobilier est quant à lui dans sa totalité des XVII°, XVIII° et XIX° siècles.

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 669 719 764 788 787 770 791 799 807 782
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 761 764 715 729 683 673 670 630 584 570
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 552 486 477 465 423 399 359 320 303 262
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 264 260 292 333 316 330 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Louis BILLARD 1854-1878  
Alexandre AUDEBERT 1878-1882  
- -  
- -  
- -  
Arnaud MELLINGER 2001-(2020)  
- -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 45390 BROMEILLES

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références