45013 - Augerville-la-Rivière

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Augerville-la-Rivière
Blason Augerville-la-Rivière-45013.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 45 - Blason - Loiret.png    Loiret
Métropole
Canton

Blason Puiseaux-45258.png   45-30   Puiseaux (Ancien canton)

Code INSEE 45013
Code postal 45330
Population 230 habitants (2018)
Nom des habitants Les Augervillois
Superficie 403 hectares
Densité 57.07 hab./km²
Altitude Mini: 72 m
Point culminant 120 m
Coordonnées
géographiques
48.252778° / 2.437222° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

Parti : au premier d'azur aux deux coquilles d'or l'une sur l'autre, au second d'azur aux trois bandes d'or et au cœur cousu de gueules brochant sur le tout.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : ....
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Texte extrait du bulletin de la Société Archéologique de la Région de Puiseaux, n°28, 1999.

Église Saint Pierre-Saint Paul

Architecture extérieure

L’église Saint Pierre-Saint Paul d’Augerville est composée d’un chœur doublé de chaque côté d’un bas-côté et d’une nef simple. La toiture du chœur est plus haute que celle de la nef et descend plus bas pour recouvrir les bas-côtés. Les couvertures sont toutes en petites tuiles. La nef est éclairée de chaque côté, au sud, par trois fenêtres étroites en plein cintre aux larges embrasures et au nord par une seulement. Les fenêtres du chœur sont similaires, deux de chaque côté correspondant aux travées, celles du sud ayant un arc surbaissé probablement plus tardif. Entre le chœur et la nef, au sud, on remarque un petit appentis couvert en tuiles qui représente l’entrée directe dans la chapelle seigneuriale. Tout près de là se trouve la petite porte d’entrée qui donne l’accès direct à l’église.
Le chevet est plat percé de deux fenêtres sur la travée centrale. Au nord on trouve la sacristie qui est une adjonction postérieure au XVI° siècle. Symétriquement, on trouve un auvent ouvert qui protège de la pluie l’entrée du caveau où sont enterrés les seigneurs d’Augerville (Cette crypte est située sous le bas-côté sud).
A l‘autre extrémité de l’édifice, la façade ouest présente le portail d’entrée voûté en plein cintre. Sa largeur est rétrécie par deux pieds-droits où s’encadre une vieille porte en chêne à deux battants garnie de gros clous forgés.
Enfin, sur la face nord de la nef, tout à l’ouest, se dresse le clocher carré dont chaque face présente un pignon perce de trois fenêtres, celle du haut rectangulaire et les deux géminées du bas en plein cintre. La tour de pierre est surmontée d’une flèche pyramidale couverte en ardoises et dont les diagonales sont situées sur les médianes du clocher.
Signalons que le cimetière se trouvait autrefois autour de l’église et qu’il a été transféré à son emplacement actuel au début du siècle. Il reste encore quelques tombes anciennes devant le chevet.

Intérieur de l'église

On entre habituellement dans la nef par la petite porte latérale . Elle est couverte d’une voûte en plein cintre montée en plâtre sur lattis. Une grande arche la fait communiquer avec le chœur voûté également en plâtre sur des nervures de bois. Sur les croisées on trouve les blasons des seigneurs d’Augerville (celui des Cœur : « d’azur à la fasce d’or chargée de trois coquilles de sable accompagnée de trois cieurs d’or », celui de Perrault : « de gueules à trois chevrons d’or et d’azur à la croix de Lorraine tréflée à la base », enfin l’initiale de Berryer).

La charpente

La charpente de la nef a été certainement reconstruite au XIX° siècle avec une surélévation de la maçonnerie pour incorporer la voûte en bois plâtrée elle-même du XIX° siècle.
La conception de la charpente est très sommaire : ferme en A pour échapper la voûte, une ligne de faîtage avec simples liens de faîtage, un cours de pannes sur échantignolles et un chevronnage. On a réutilisé les anciens chevrons des chevrons formant fermes de la charpente du XVI° siècle.
La charpente du chœur est du type ferme et pannes. La ferme comporte un entrait retroussé et deux aisseliers pour renforcer la stabilité transversale.. La stabilité longitudinale est assurée par un faîtage, sous-faîtage et liens de faîtage. Deux cours de pannes intermédiaires posées sur échantignolles reçoivent un chevronnage.
Cette charpente pourrait être de la fin du XVI° ou du début du XVII°. Il est à noter qu’à cette époque il existait un plafond bas horizontal posé sur la face supérieure de l’entrait bas de la ferme.

La cloche

L’église d’Augerville ne possède qu’une cloche installée dans un beffroi de bois dans le clocher.

On y relève l’inscription suivante :

L’AN mil VcXXXIX JE FUS FAISTE
TOUT DE NEUF PAR BON ¢ NOMMEE
MARIE CŒUR QUI DU TOUT FUT
VŒU DE NARIE – P. VANDART ME FIT
Rappelons que Marie Cœur épousa Eustache Lhuillier, riche avocat parisien et seigneur de Saint-Mesmin et de Boulancourt, en 1491.
Très attachée à Augerville, elle rénova l’église, le village et la château.
C’est lors de la rénovation du chœur de l’église qu’une nouvelle cloche fut fondue en 1539.

Cartes postales anciennes

Cette carte prise vers 1910 montre l’église qui n’a pas beaucoup changé mais surtout l’ancien cimetière qui entoure l’édifice encore clos de son mur qui a aujourd’hui disparu.

Mobilier

L’église d’Augerville contient un mobilier de qualité, à la mesure des seigneurs qui s’y sont succédés et qui l’ont fait bénéficier de ses largesses.
Pour les éléments fixes, nous pourrons citer :
  • Les fonts baptismaux au fond de la nef, probablement fin XIX°. Il faut rappeler que les fonts d’origine sont dans le château, devant les communs Est.
  • Une pierre tombale anonyme représentant un chevalier dont l’écu montre six croix potencées (famille de Villiers de Maison Rouge).
  • Plusieurs stèles funéraires dressées contre les murs sud et ouest de la chapelle seigneuriale . L’une est dédiée à Marie Cœur, les autres aux Berryer.
  • La porte de la sacristie, datée du XV°, comportant trois rangées de quatre panneaux à plis de serviettes séparées par des nervures qui se terminent par un relief représentant un ange soutenant un blason (non identifié) sous lequel est sculpté un cœur rouge.
Parmi les éléments mobiles citons :
  • Trois tableaux dans la nef (copies de maîtres anciens) qui représentent Emaüs, une mise au tombeau et l’Assomption de la Vierge.
  • Un tableau dans le retable, assez abîmé, copié d’après Rubens et montrant l’adoration des Mages.
  • Un beau lutrin dans le chœur daté de 1615 : un socle en forme de cœur supporte des colonnettes portant une sphère sur laquelle un aigle déploie ses ailes.
  • Un crucifix de bois sculpté au-dessus de l’arche centrale.
  • Deux statues en bois de saints de chaque côté de cette arche.

-*Enfin, un sarcophage en pierre d’origine gallo-romaine découvert lors de l’ouverture de la route qui mène au Centre d’Education Motrice.

Datation

Tous ces éléments ayant été étudiés, il apparaît que la datation de l’édifice présente bien des incertitudes compte tenu des modifications apportées au cours des siècles. Le portail pourrait être fin XIe mais on en trouve de similaires au XVe, le clocher présente des caractères du XVIIe, la sacristie comme on l’a dit est postérieure au XVIe. Les fenêtres latérales de la nef et du chœur pourraient dater du XVIe ou même, pour celles du bas-côté sud, du XVIIe .La voûte de la nef a été faite au XIXe sur des murs très anciens, puisque la grande arche en arc brisé qui la fait communiquer avec le chœur est probablement du XIIe. Ce dernier est de la même époque bien que les voûtes à nervure en bois soient caractéristiques du XVIIe.
On se trouve donc en présence d’un édifice composite dont l’édification et les aménagements sont exécutés sans interruption de la fin du XI° siècle jusqu’au XIXe. Cela peut s’expliquer par la présence du château dont les maîtres successifs ont voulu laisser une trace de leur passage par des dons ou des participations financières.

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 280 269 276 284 301 322 305 291 304 304
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 306 300 264 264 267 224 238 222 232 212
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 234 207 183 158 153 149 134 177 165 165
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 164 170 197 228 235 233 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
Michel HIRLET 2001-2008 -  
Olivier CITRON 2008-(2014) - [ Photo]  
- - -  
- - -  

Cf. : [ Mairesgenweb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Décès :

  • Pierre-Antoine BERRYER, avocat et homme politique né à Paris le 4/1/1790, décédé le 29/11/1868

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 2 rue Jacques Cœur - 45330 AUGERVILLE LA RIVIERE

Tél : 02 38 39 12 69 - Fax :

Courriel : [email protected]

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (février 2013)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références