42267 - Saint-Nizier-sous-Charlieu

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Nizier-sous-Charlieu
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton Blason Charlieu-42052.png   42-03   Charlieu

Blason Charlieu-42052.png   42-05   Charlieu (Ancien canton)

Code INSEE 42267
Code postal 42190
Population 1 699 habitants (2018)
Nom des habitants Les Saint-Nizerts
Superficie 1283 hectares
Densité 132.42 hab./km²
Altitude Mini: 252 m
Point culminant 408 m
Coordonnées
géographiques
46.153889° / 4.123333° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
42267 - Saint-Nizier-sous-Charlieu carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • Antique station gallo-romaine.Commune traversée dans toute sa longueur par la voie antique se rendant de Charlieu à Autun et Nevers .
  • Paroisse attestée dès 1371.
  • Vers 1280, après de nombreux démêlées avec les bénédictins (Moines noirs) seigneurs de Charlieu , les franciscains fondent un couvent à la limite de la ville, sur la future paroisse de Saint-Nizier.Détruit dans les années 1360, le couvent des Cordeliers fut reconstruit de 1370 à 1410 grâce à la famille de Châteaumorand. Occupé par des frères Mineurs "Conventuels". Il est en très mauvais état à la veille de la Révolution. Il est fermé en 1792 et les trois derniers religieux chassés. Les bâtiments vendus comme "biens nationaux" furent détruits ou transformés en grange, hangar et habitations.Ce fut un miracle qu'il ne disparaisse pas en 1910. Il fut en effet vendu à un antiquaire qui l'avait recéder à un richissime américain. Le cloître fut démonté, mis en caisses et sur wagons, quand son classement comme monument historique fut établi, par le travail acharné du Sénateur AUDIFFRED.(Ce dernier offrit à la Société des Amis des Arts de Charlieu qui s'était créée, la maison dites de l'Eperon ancienne chapelle de l'abbé).
  • Vers 1850 , une large part des surfaces agricoles étaient couvertes de Vigne.Aujourd'hui cette culture a disparue.

Toponymie

  • Nicetios Parocchia S. Nicelli, 1371 dérivé du grec Niké , victoire.

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : Loire
  • Arrondissement - 1801-2022 : Roanne
  • Canton - 1801-2022 : Charlieu
  • Commune - 1801-2022 : Saint-Nizier-sous-Charlieu (Saint-Nizier)

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Nizier


L'église actuelle date de 1833. L'église a trois nefs, séparées par des colonnes sur lesquelles s'appuient des arceaux en plein cintre ornés du monogramme SN. Ses nefs sont plafonnées, et les colonnes sont au nombre de six. Il y a deux autels dans l'extrémité des collatéraux.
Les vitraux ont été dessinés et réalisés entre 1948 et 1950 par le maitre verrier d'origine Belge Théodore Gérard HANSSEN. Le verre coloré utilisé pour la confection des vitraux a été confectionné à Saint-Just-sur-Loire.
Les thèmes représentés sont, dans les verrières du chœur, la crucifixion, le Christ dans la moisson, les Noces de Cana ainsi que des anges encadrant ces scènes.

Vitraux Gérard HANSSEN

Le Couvent des Cordeliers


Le couvent fut fondé par une communauté de moines franciscains vers 1280. Détruit en 1360, il est reconstruit à la fin du XIVe siècle. A la révolution il est vendu comme bien national puis dépouillé.
Dans l'église conventuelle reposent Hugues de Chatelus et son épouse Guillemette de Sennecy. Les Gisants datent du début XVe Siècle.
Il est classé aux monuments historiques en 1910.[1].

Visite du Cloître


Domaine de Carillon

La partie la plus ancienne du château et les dépendances ont les caractéristiques d'une construction du XVIIIe siècle. De cette époque, datent aussi le porche monumental, le double escalier et les bâtiments de service. La propriété a été rachetée par la commune en 1977.

Le Château du Mont


On suppose qu’au temps de Saint Louis XIIIe siècle, il existait déjà une maison forte (dotée de moyens de défense, encore visibles aujourd’hui) à cet emplacement.
Au temps de la Ligue (Confédération de catholiques menés par Henri de Guise pour se défendre contre l’influence du protestantisme), le château servit de forteresse aux troupes royales.
Il fut pris et incendié en 1593 : c’était alors une bâtisse fortifiée avec mâchicoulis.
Début XVIe siècle, les Nompère s’installèrent au domaine de Champagny : fief dont ils prirent le nom (Le duc de Cadore, dont une rue de Roanne porte le nom, est issu de cette famille ; il fut ministre des Affaires Etrangères de Napoléon 1er). Au XIXe siècle, il appartint à la famille Guillermin de Nuziére ; en 1850 au Comte de Gatelier. D’autres propriétaires se sont succédés depuis. Entièrement restaurée en 2004, le château a été adapté pour accueillir des chambres d'hôtes.

Autres patrimoines[2]

  • Le Prieuré
  • Le Fief d'Egrivray ou Egrivets
  • Rongefer
  • Le Château de Beauvernay
  • Le Château de la Grange-Jobin

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 030 829 890 969 1 140 1 145 1 218 1 280 1 360 1 358
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 384 1 436 1 324 1 342 1 294 1 254 1 249 1 269 1 271 1 217
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 148 991 1 081 1 070 1 009 959 1 001 1 031 1 056 1 216
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 449 1 579 1 571 1 631 1 668 1 705 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
PERRET An III- officier public  
Pierre BLONDEL 1795-1801 membre du conseil général de la commune  
Pierre DURAY 1801-1808  
François Marie DUPLEX 1808-1824  
RIVET 1825-1830  
CUCHERAT DE MALFARAT 1831-1860  
Antoine LARUE 1860 - 1883  
Joseph GERBAY 1884 - 1896  
Jean-Marie MUZELLE 1896 - 1919  
Pierre LARRUE 10 décembre 1919 - 1929  
Jean BERTHELIER 1929 - 1935  
Louis DEMONT 1935 - 1941  
Louis DURAY 1941 - 1944  
Pierre VERNAY 1944 - 1947  
Alfred LAMARTINE 1947 - 1959  
François PETIT 1959 - 1966  
Alfred LAMARTINE 1966 - 1971  
Hubert BARRIQUAND 1971 - 1974  
Robert GALICHON 1974 - 1977  
Jean BONNETAIN 1977 - 1989  
Charles DUBUY 1989 - 2001  
Charles DUBUY 2001 - 2003  
Jean-Victor THEVENET 2003 - 2020 Réélu en 2008 ; 2014  
Fabrice CHENAUD 2020 - (2026)  
- -  

Cf. :Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Frédéric de La RONZIERE 1658-1668 Prieur de St Nizier, décédé le 26 septembre 1669 et enterré dans le chœur de l'église Saint-Philibert de Charlieu (source : AD42 - Charlieu.-Mariages, Sépultures. - 3NUMRP7/1MIEC052X01 - De 1660 à 1674 - vue 12/65)  
CHAMPFRAY 1671-  
VELLON 1674- curé de Pouilly  
BRAC 1683-1685 Estienne FAYOLLE, religieux cordelier de St François le 13.05.1683 en l'absence de Mr BRAC  
- -  
SYMONIN 1700-1726  
CHOTARD 1735- vicaire  
Adrien REGNARD de 1728 à Né à Saint-Pierre-La-Noaille en 1693, ordonné prêtre en 1717 (source : " Recueil de mémoires & documents sur le Forez, Volume 12" Auteur : Diana, société historique et archéologique du Forez, Montbrison - page 152/532),décédé le 7.12.1774 à Saint Nizier  
REGNARD 1774-  
CIRCAUD -1790  
Claude BARDET août 1804 -  
Etienne BUTTY février 1805 - Source[3]  
Antoine Amable IMBERT juin 1805 - -  
Antoine BONNARD septembre 1805 - -  
Marc Antoine DEBIESSE septembre 1825 - -  
Antoine BOURBON mai 1854 - -  
François MONTAGNY février 1875 - -  
Claude Célestin MEYGRET mars 1892- (1847 - 1919) - Puis curé de Fleurie  
- -  
- -  
MOUILLAUD février 1898 - 1902 (1852 - 1902) - Ex vicaire à Lorette  
FORESTIER 1902 - 1913 (1851 - 1913) - Ex aumônier des Ursulines à Charlieu -  
POURRAT 1913 - Ex vicaire à Notre-Dame à Saint-Chamond  
Claude VEILLAS 1921 - 1923 (1859 - 1935) - Ex curé de Grammond  
CROZIER 1923 - Ex vicaire à Montagny  
- -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts


Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 - -
Après-midi 13h45 à 17h00 13h45 à 17h00 - 13h45 à 17h00 13h45 à 17h00 - -
42267 - Saint-Nizier-sous-Charlieu Mairie.jpg

Mairie
Adresse : 91, rue de la Mairie - 42190 SAINT-NIZIER-SOUS-CHARLIEU

Tél : 04 77 60 81 68 - Fax : 04 77 69 98 59

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (03/2014)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références