42232 - Saint-Haon-le-Châtel

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Haon-le-Châtel
Blason deSaint-Haon-le-Châtel
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton Blason Renaison-42182.png   42-09   Renaison

Blason Saint-Haon-le-Châtel-42232.png   42-27   Saint-Haon-le-Châtel (Ancien canton)

Code INSEE 42232
Code postal 42370
Population 638 habitants (2018)
Nom des habitants Les Saint-Haonnois
Superficie 87 hectares
Densité 733.33 hab./km²
Altitude Mini: 363 m
Point culminant 463 m
Coordonnées
géographiques
46.066667° / 3.915833° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
42232 - Saint-Haon-le-Châtel carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Bref historique

Au Moyen Âge, Saint Haon le Châtel était une cité importante, la capitale du Roannais, avec ses pouvoirs et ses services : Hôtel-Dieu, écoles, confréries… En 1677, Roanne supplante Saint Haon, lui enlevant ses prérogatives.

Mont-Bel-Air tel était le nom de la commune sous la Révolution.

Blason deSaint-Haon-le-Châtel Héraldique

  • D'argent au lion de gueules[1].

Histoire administrative

  • Département - 1801-2022 : Loire
  • Arrondissement - 1801-2022 : Roanne
  • Canton - 1801-2015 : Saint-Haon-le-Châtel --> 2015-2022 : Renaison
  • Commune - 1801-2022 : Saint-Haon-le-Châtel

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Chapelle Saint-Roch

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON


Chapelle édifiée dans le champ du cimetière lors de la grande épidémie de peste qui sévit de 1628 à 1632.

Source[2]


Église Saint-Eustache

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON
Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON
Époques de construction - Photo J-P GALICHON


Située vraisemblablement à l'emplacement de l'ancienne chapelle du château, sa construction remonte à la fin du XIIe entre 1166 et 1225. Édifice de style gothique très dépouillé, sa construction à utilisée les ressources locales en matériaux et savoir faire.
Le bâtiment connu par la suite de nombreuses transformations:
Adjonction au XVe siècle de plusieurs chapelles funéraires.
Construction au XVIIe siècle du narthex et ouverture du chœur en abside par de grandes verrières.
Un texte de 1689 évoque la nécessité de reblanchir le chœur et la nef et d'effacer des images en peinture. Ces fresques défigurés pendant les guerres de religion font l'objet d'une restauration.
Travaux de restauration intérieure et extérieure dans les années 1970. Les peintures du chœurs ont été mise à jour en 1991/92. Peinture du chœur en 1992.
Le clocher carré roman de type barlong abrite 4 cloches, deux datent de 1811 et ont comme fondeur PERIN de Roanne et deux cloches sont plus anciennes de 1682classée[3] et 1782 classée[4].
La porte d'entrée est surmontée d'une croix de pierre posée sur un cul de lampe.
Église composée d'une nef sans fenêtre, de trois travées voutées en berceau brisé et flanquées de bas côté étroits, en plein cintre, contrebutants.
Le maître-Autel en marbre de deux tons blanc et beige date du XIXe siècle est inscrit aux monuments historiques[5].
L'abside est un ajout du XVIIe et de forme polygonale et possède des verrières.

Source[2]

L'église Saint-Eustache est inscrite aux monuments historiques depuis 1958[6]

Hôtel Jehan Pelletier

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON
Vue de la tour - Photo J-P GALICHON


L'hôtel Pelletier est une demeure de la fin duXVe siècle qui fait partie de l'ossature des remparts. Construit en appui sur l'une des 17 tours de la grande enceinte, le bâtiment possède des pierres sculptées de belle facture. Le tympan de l'entrée, surmonté des armes de Jehan-Pelletier, baron de Beaucresson, porte sa devise : « Soyons prudents comme des serpents, simples comme des colombes ».
Le bâtiment accueillait la mairie autour de 1830. Aujourd'hui, il sert de lieu d'expositions, d'animations et abrite une étude notariale.
Édifice inscrit partiellement aux monuments historiques depuis 1925[12]

Source[2]


La poterle

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON


Une des quatre grandes portes de la ville, dans le système de défense du XIVe. C'était un passage couvert surmonté d'un logement militaire. Lieu d'une ancienne légende transmise depuis les événements de la Praguerie en 1440, elle est appelé « la porte de la trahison: ayant pris le parti de Guy de Bourbon contre les armées du roi Charles VII, la ville fut assiégée. Mais après avoir essuyé le feu des premières bombardes, les murailles furent à jamais endommagées. L’histoire raconte qu’un bourgeois aurait alors ouvert secrètement cette porte aux soldats… et au roi qui se rendit aussitôt maître de la ville. Il épargna le pillage en accordant « mercy » aux habitants.

Source[2]

Repère géographique.png Repères géographiques

Promontoire dominant la plaine roannaise face aux premiers contreforts des Monts de la Madeleine.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 800 750 868 600 707 730 719 719 749 657
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 704 723 701 731 696 714 715 674 620 630
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 538 440 438 417 388 344 386 407 392 410
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 439 535 570 571 591 639 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2018.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
André-Gilbert MAILLAN 1790-1791  
Adrien François RULLET – LAMURETTE 1792-1794  
Jacques MOULIN 1794-1795  
François NOAILLY 1795-1797  
Jacques MOULIN 1797-1803  
Régis-Stanislas GENTON 1803-1816  
Adrien-François LAMURETTE 1816-1818  
Jean-Pierre BROCHARD 1818-1824  
Henry LAMURETTE 1824-1865  
Jean-Baptiste ROFFAT 1865-1870  
Louis GENTON 1870-1878  
Antoine BERGERON 1878-1884  
Jules GUYON 1884-1888  
Jean-Baptiste BERGIER 1888-1892  
Nicolas FORGE 1892-  
Benoît TRAQUELET -  
Jean DARCON 1904-1919  
Paul PERICHON 1919-1921  
Antoine BOYER 1921-1922  
Jean DARCON 1922-1941  
Jérôme ALAMARTINE 1941-1942  
Benoit MERCIER 1942-1947  
Claudius BELIN 1947-1953  
Jean-Marie BENOIT 1953-1971  
Louis GRANGE 1971-1977  
Alain PERARD 1977-2008  
Yves DURAND 2008-2020 -  
Gilbert MAGNAUD 2020-(2026)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb & Association des Anciens Maires de la Loire

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Antoine CHAPPE - Décès en 1607 [13]  
Jean MARTIN 8 avril 1608 - Source [13]  
Claude BONNEFONT 11 février 1632 - Source [13]  
Claude JOLY 1659 - Source [13]  
Benoît CHABRY 9 février 1688 - Source [13]  
Jean François THOMÉ 23 juillet 1698 - Source [13] - Encore en fonction en 1733  
Pierre JOURNOUD 3 septembre 1738 - Source [13]  
Eustache Jean François PRÉFOL 17 novembre 1741 - Source [13]  
Achille ALLIER 2 juillet 1774 - Source [13]  
Jean Joseph CHAPOT 22 janvier 1776 - 1789 Source [13]  
- - Période révolutionnaire  
Henri MEYNET février 1803 - Source [14] - Auparavant à Saint-Sixte  
Jean-Marie BOUILLER juillet 1824 - Source [14]  
André DURAND février 1830 - Source [14]  
Jean BAROU octobre 1834 - Source [14]  
- -  
Pierre Marie BOURGANEL ou BOURGAUD septembre 1862 - Source [14]  
Jean Marie VAUDIER janvier 1869 - Source [14] - Ex curé de Soleymieux  
Sylvain Eugène CHATAING 1884 - Source [14]  
Joseph GEAY 1888 -  
Clair Marie Xavier PERRAS 1893 -  
Jean Louis COLIN 1895 -  
Jean ALLIER 1898 -  
Abbé Benjamin Bochu.jpg Benjamin BOCHU 1906 - 1926 (1852 - 1932) - Ex curé de Violay - Autorisé à se retirer  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 8h00 à 12h00 de 8h00 à 12h00 de 8h00 à 12h00 de 8h00 à 12h00 de 8h00 à 12h00 -
Après-midi - - - - - - -
42232 - Saint-Haon-le-Châtel Mairie.JPG

Mairie
Adresse : Place de Verdun - 42370 SAINT-HAON-LE-CHÂTEL

Tél : 04 77 64 40 62 - Fax : 04 77 62 14 59

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site (08/2009)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Saint-Haon-le-Châtel - Dictionnaire géographique, ancien et moderne du canton

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références