33093 - Capian

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Capian
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département Gironde
Métropole {{{Métropole}}}
Canton Cadillac
Code INSEE 33093
Code postal 33550
Population 624 habitants (1999)
Nom des habitants Capiannais
Superficie 1823 ha hectares
Densité hab./km²
Altitude
Point culminant 115m
Coordonnées
géographiques
Localisation (avant 2015)
{{{Carte_Localisation}}}
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


Histoire de la commune

Capian 33.jpg

Capian est situé en Guyenne dans une région d’une fertilité et d’une richesse enviable. Dès le XIIIème siècle elle fut le lieu de convoitise des souverains et des bandes armées qui tentèrent, et parfois réussirent, à la piller sans retenue. La géographie fit que la ville de Capian était située au carrefour des axes qui allaient de Créon à Cadillac, de Castelmoron à Langoiran, et proche de celui qui conduisait de Targon à Beguey, c’est à dire des points de création des richesses vers les ports fluviaux de Cadillac, Beguey, Rion et Langoiran sur la Garonne.

La paroisse de Capian est érigée en seigneurie vers le milieu du XIVe siècle ; le premier seigneur est messire Jehan de Chauvin, chevalier, conseiller du Roi et Président de la Cour du Parlement de Bordeaux. Son fils Jacques lui succède (attesté en 1588). Au siècle suivant, en 1606 on voit apparaître messire Charles de Moncuq (ou Moncuc), écuyer, comme seigneur de Capian et des maisons nobles de la Mothe et Bedat. En 1614 la terre est achetée par le sieur de Chambault, conseiller au Parlement de Bordeaux. Il échange son fief avec Guy de Luxe, qui est le premier à prendre le titre de seigneur-baron de Capian. Sa fille Jeanne épouse Eléazar de Jousset, seigneur de la prestigieuse maison de Gourran (ou Courran, ou bien Gourand) qui décède sans postérité, ce qui amène la maison dans la famille de Luxe. A Guy succède son fils Josué, puis la baronnie passe à messire François de Castelnau, conte de Peymielau, qui la cède à Joseph de Vincens, viconte de Cézac, conseiller du Roi au Parlement de Bordeaux, décédé vers 1768. En 1772, ses héritiers vendent la baronnie à Jean de Sentuary, écuyer, ancien Commandant de l’Ile Bourbon et Procureur du Roi, qui devient baron de Capian et seigneur de la maison noble de Gourran. A son décès en 1784 lui succède son fils Louis-Joseph-Paulin, Officier au 6e régiment de Chasseurs à Cheval, puis attaché au service du Roi pour les troupes de l’Ile Bourbon. Il est le dernier baron de Capian.

Repères géographiques

Carte Etat Major.jpg

Illustrations, photos anciennes

Familles notables

Luxe1.jpg LUXE (de) D'après P. Meller: d'or à 3 chevrons de gueules (/1594). Alias:de gueules à 3 chevrons d’or (dès 1696), d'après le même et Rietstap.
Vincens.jpg VINCENS (de) – Vicomte de Mayrigné et de Cezac. Un trésorier de France Blasonnement : D’or, au palmier arraché de sinople (1696), d’après Meller P. Joseph de Vincens, vicomte de Cézac, baron de Capian, Conseiller du Roi en son Parlement de Bordeaux (+ avant 1768), ; d’après Société Archéologique de Bordeaux ; Tome XVII.
Lamourous.jpg Louis-Marc-Antoine LAMOUROUX (de) D’après J.B Rietstap, F. Luz, Grand Armorial, Lamourous : De gueules, à trois fers de lance d'argent.

A savoir pour vos recherches généalogiques

La mairie de Capian ne conserve d'archives qu'à partir de 1882 (registres d'Etats Civils). Les documents antérieurs ont été déposés aux Archives Départementales à Bordeaux

Horaires d'ouverture de la mairie

  (à la date de septembre 2005)
  Téléphone : 05 56 72 30 56
  Télécopie : 05 56 72 12 47
  Horaires : LMMJV 8h30/12h30-14h/18h

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Remarques

Bibliographie

  • A propos de la baronnie de Capian, voir « Société Archéologique de Bordeaux », année 1892, tome XVII, 3e fascicule pp50-71.
  • Sur Louis de Sentuary, qui fut officier dans l’Armée Continentale des Etats Unis, voir G. Bodinier « Dictionnaire des officiers de l’armée royale qui ont combattu aux Etats-Unis pendant la guerre d’Indépendance, 1776-1783 », 3e édition, et D&B Quintin « Dictionnaire des colonels de Napoléon », p793.
  • Sur la maison noble de Gourran, voir le site www.culture.gouv.fr/ documentation/merimee/FRANCE/ dpt-33.htm, qui précise qu'elle a été "..exhaussée et réaménagée en 1768 et 1769 par le maître maçon langonnais Jean Bonnet pour M. de Sentuary baron de Capian. Dépendances agricoles reconstruites également pour le même personnage par l' entrepreneur Jean Fréchaud de 1772 à 1776. Grille d' imposte à la porte du jardin portant la date 1773". Cette batisse est actuellement située sur le territoire de la commune de Langoiran; elle habrite le domaine viticole dit "Château Gourran".
  • Le Chateau Gourran figure dans le classement de 1855 des vins de Bordeaux, voir à ce propos "Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite", Edouard FERRET, édition de janvier 1893, p664.

Liens utiles