29158 - Penmarch

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Penmarch
(Penmarc'h)
Penmarch Blason.JPG
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département Finistère Blason2.JPG    Finistère
Métropole
Canton Blason Pont-l'Abbé-29220.png   29-22   Pont-l'Abbé

Blason en attente.png   29-49   Guilvinec (Ancien canton)

Code INSEE 29158
Code postal 29760
Population 5 247 habitants (2017)
Nom des habitants Penmarchais
(Penmarc'had)
Superficie 1 639 hectares
Densité 320.13 hab./km²
Altitude -1 m
Point culminant 23 m (Lestriguiou)
Coordonnées
géographiques
47.812222° / -4.337778° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
29158 - Penmarch - Carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

A partir de -5000 ans avant notre ère, les hommes du Néolithique ont commencé à ériger des menhirs et dolmens sur la commune. En 1866, on en répertoriait 700. Dolmens, menhirs, tumulus et stèles sont encore nombreux dans la région. A Kerscaven, le "menhir de l'évêque" (sortie du bourg, direction Plomeur) est l'un des plus grands de la région avec 7 mètres de haut pour plusieurs dizaines de tonnes.

Au XIVe siècle, Penmarc'h compte déjà plus de 100 foyers de pêcheurs qui pratiquent la pêche au congre, à la julienne et au merlu.

Au XVe siècle et au début du XVIe siècle, les marins de Tréoultré (premier nom de Penmarc'h) profitent de l'indépendance de la Bretagne, de leur situation géographique sur la côte Atlantique, pour faire du commerce de l'Espagne à la Mer du Nord.

Ils transportent trois produits principaux : le poisson (séché ou salé), le vin et le pastel de Toulouse. Sur l'axe Bordeaux-La Rochelle-Mer du Nord, ils feront merveille. La traduction de leur réussite dans le paysage penmarc'hais ne se fait pas attendre : au cours du XVIe siècle, seront construites l'église de Saint-Nonna et la chapelle de la Joie ; monuments ornés de bas reliefs, navires et poissons sculptés qui rappellent qu'en ce temps là, on vivait de la mer et qu'on en vivait bien! A cette époque, Penmarc'h comptait près de 10 000 âmes (Nantes 14 000, Rennes 13 000, Quimper 3 000). La perte de l'indépendance bretonne (1532), la concurrence des pêcheries de Terre-Neuve, le déclin du cabotage et le changement des pratiques monétaires mettent un terme au développement du port. Pendant les guerres de la Ligue (1588-1598) des chefs de bandes écument la Basse Bretagne, pillent et rançonnent.

En 1596, l'un de ces chefs, Guy Eder de la Fontenelle, ravage la commune, tue des centaines de personnes, détruit, confisque les bateaux. Penmarc'h ne s'en relèvera pas : c'est la fin d'une glorieuse période où Kérity-Penmarc'h comptait parmi les plus grands ports de France et parmi les villes importantes de l'Ouest. Il faudra attendre des années avant que ses habitants ne relèvent la tête.

A partir du XIVe siècle, grâce à l'épopée sardinière, Penmarc'h retrouve une importante activité portuaire autour de ses 3 ports : Kérity, Saint-Pierre et Saint-Guénolé. Le port de Saint-Guénolé ne possède que 3 barques en 1869 au moment de l'ouverture de la première conserverie.

Par contre, il s'anime dès qu'on entre dans la période de la sardine (de juillet à octobre) et 50 à 100 bateaux étrangers le fréquentent en raison de la proximité des bancs de poissons. En 1949, d'importants travaux transforment peu à peu le port. De nouvelles usines s'installent. En 1953, elles seront au nombre de 8. Aujourd'hui, Saint-Guénolé est le 1er port pour la sardine et le 6e port de pêche fraiche de France. Il compte environ 300 marins pour 90 bateaux. En 2004, environ 14 000 tonnes de poissons ont été débarquées.

La légende du Roi Marc'h

Marc'h, le roi de Poulmarc'h, possédait un cheval, aussi rapide que le vent capable de traverser la mer. Un jour qu'il chassait une biche magnifique, la flèche se retourna contre son cheval et le tua. La biche n'était autre qu'Athès, princesse d'Ys. Pour punir le roi d'avoir voulu la supprimer, Athès lui toucha la tête et l'affubla des oreilles de son cheval.

Le pauvre roi gardait bien secrète sa malédiction : il portait toujours un chapeau et chaque semaine, il laissait un coiffeur lui tailler oreilles et crinière puis le mettait à mort. Bientôt, un seul coiffeur resta sur le royaume : son frère de lait Yeunig. Ce dernier eut la vie sauve en échange de garder le secret. Mais il était bavard et torturé à l'idée de ne pouvoir se confier. Il fit alors un trou dans la dune et y murmura : " Marc'h a les oreilles de son cheval".

Le jour où le roi maria sa fille, au moment de danser, les anches des binious vinrent à manquer et les musiciens en taillèrent dans les roseaux de la plage. Quand les sonneurs se mirent à souffler, au lieu de la musique, on entendit : "Marc'h a les oreilles de son cheval". A ce moment, le vent souffla et décoiffa Marc'h. En s'enfuyant, son pied glissa et sa tête se brisa sur un rocher. La roche que le roi avait heurtée prit la forme d'une tête d'homme avec des oreilles de cheval. Le pays de Poulmarc'h prit alors le nom breton de Penmarc'h, la "tête de cheval" en français.

(Extrait du site communal officiel dont référence dans les liens utiles).

Héraldique

Écartelé: au 1, d'azur à la nef d'or, grand'voile carguée ; au 2, d'hermine ; au 3, d'argent à la croix de sable cantonnée de douze mouchetures d'hermine posées 1 et 2 dans chaque canton ; au 4, d'or à la tête de cheval arrachée de gueules.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2021 : Finistère
  • Arrondissement - 1801-2021 : Quimper
  • Canton - 1801-1982 : Pont-l'Abbé --> 1982-2015 : Guilvinec --> 2015-2021 : Pont-l'Abbé
  • Commune - 1801-2021 : Penmarc'h

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Nonna

Fondée en 1508 classée aux MH [1] en 1862.


Chapelle de la Madeleine

Du XVe siècle classée aux MH [2] en 1956.
Élevée à l'emplacement d'un lieu de culte celte, la chapelle de la Madeleine éclairée par l'effet des vitraux de Jean Bazaine, est un des joyaux architecturaux de la côte atlantique.
Elle se donne à découvrir dans un lieu qui apaise et invite à la halte. Selon la tradition, elle hébergea longtemps une léproserie.
La chapelle primitive, construite au XIIIe siècle, était dédiée à Saint-Étienne.
Elle fut agrandie au XVIe siècle, puis subit plusieurs transformations difficiles à dater. A la suite d'un vœu à Sainte Marie Madeleine, patronne des lépreux, elle fut dédiée à cette sainte. C'est ce vocable qui a prévalu, déterminant ainsi le nom du hameau qui l'entoure.
Le pardon de la Madeleine est célébré tous les ans l'avant dernier dimanche de juillet.


Chapelle Saint-Marc

Construite au XVIIe siècle, au lieu-dit Keradennec, c'est un édifice de plan rectangulaire à une seule nef et de petites dimensions. Un minuscule clocheton la surmonte. Sa dernière rénovation date de 1938. L'unique petit vitrail est l'œuvre de Pierre Tanguy.
La fontaine de dévotion, recouverte d'une simple dalle, est à 2 mètres de la longère nord de la chapelle.


Église Sainte-Thumette

Du début du XVIe siècle, restaurée, l’église fut bénie le 3 juin 1951. La restauration concerna la charpente, la toiture, les verrières colorées datent aussi de cette époque, classée aux MH [3] en 1916.


Chapelle Notre-Dame de la Joie

La chapelle se situe directement en bord de mer, entre St Pierre et St Guénolé. Sentinelle surveillant la mer, elle est dédiée à la Vierge. Les marins venaient la remercier de les avoir sauvés des tempêtes. Lors du pardon qui a lieu le 15 août, ceux-ci défilaient tête et pieds nus. Elle date de la fin du XVIe siècle, classée aux MH [4] en 1916.


Chapelle Saint-Pierre

Du début du XVIe siècle classée aux MH [5] en 1965. Dominée par une tour imposante, elle a été diminuée de moitié vers 1835, lors de la construction de l’ancien phare de Penmarc’h.
Elle a été restaurée en 1843 et la toiture refaite en 1930.
Une entrée se situe au bas de la tour, une autre en accolade donne accès directement à la chapelle. On peut remarquer la petite baie quadrilobée à l’est de la porte.


Église Saint-Guénolé

De 1954.

Tour de Saint-Guénolé

Tour carrée


Du XVe siècle classée aux MH [6] en 1916.
La tour carrée, vertige de l'ancienne église de Saint-Guénolé, est surmontée de niches en pierre, ornées de clochetons gothiques. Le portail ouest est à double entrée, surmonté d’une grande verrière. Au sommet de la tour, on retrouve un blason en granit, sans doute aux armes d'une famille du Cap Caval. Il ressemble à celui de Saint Nonna.
De part et d'autre de l'entrée, deux tourelles sont ornées de navires à voiles, de barques de pêche, de poissons.
Aujourd’hui, on peut admirer cette magnifique tour qui témoigne de l’importance du site au XVe siècle. A l'est, une croix marque vraisemblablement l'emplacement du chevet.


Phare d'Eckmühl

Du XIXe siècle, classé partiellement aux MH [7] en 2011.
Situé à la pointe de Penmarc'h, il a été inauguré en 1897, sa construction a été rendue possible grâce au don de la Marquise de Blocqueville, la fille du Maréchal d'empire Davout, nommé prince d'Eckmühl suite à la victoire d'une bataille napoléonienne. Des matériaux nobles ont été utilisés lors de sa construction. Depuis son sommet, il offre une vue imprenable sur toute la Baie d’Audierne.


Ancien phare

Le Vieux Phare. Situé au pied du Phare d'Eckmühl. L'ancien phare, datant de 1835, est aujourd'hui Centre de Découverte Maritime, et se visite toute l’année. Au rez-de-chaussée, une exposition relatant l'histoire des phares et balises est proposée, tandis que l'étage du phare présente chaque année des expositions temporaires d'art moderne et contemporain en collaboration avec les musées nationaux, municipaux, les galeries et les artistes indépendants.



Repère géographique.png Repères géographiques

Localisation de Penmarc'h

Nous autres, Bigoudens, nous avons la réputation de ne pas être comme tout le monde. Cela doit être vrai puisque tout le monde le dit. - nous les premiers... (Per Jakez Hélias - Les autres et les miens).

Penmarc'h est située en Pays Bigouden (Bro Vigouden) de même que ses voisines : Le Guilvinec (Ar Gelvenec), Plomeur (Ploveur) et Saint-Jean-Trolimon (Sant-Yann-Drolimon). Elles sont désormais le dernier bastion d'une Bretagne disparue. Aujourd'hui qui pense Bretagne (au cinéma, dans la publicité,...) pense toujours au Pays Bigouden, à sa coiffe haute de 35 cm. Ne manquez pas de lire Le Cheval d'Orgueil (1975), fruit d'un travail de quinze années, de Per Jakez Hélias qui avançait "Je n'ai fait que parler des miens". Jusqu'à la fin du XIXe siècle, elle est posée sur un Koef-bleo (bonnet de cheveux) et agrémentée d'un petit pignon, le beg (pointe), d'où le nom "bigouden".

Le drapeau du Pays Bigouden (Bro Vigouden)

Cette coiffe s'est mis à grandir dans la première moitié du XXème siècle, jusqu'à atteindre 35 cm après la seconde guerre mondiale. Jakez Cornou dans "Origine et Histoire des Bigoudens" explique cette croissance : "les femmes de la côte accusent leurs consœurs de Plonéour et de l'intérieur d'avoir lancé la mode.Ces dernières au contraire proclamant que ce sont les filles de la mer qui, pour montrer leur supériorité, ont commencé ainsi à se distinguer..." Actuellement, malheureusement seules subsistent environ 300 femmes à la porter contre 3500 en 1977. Ma grande tante est la plus jeune bigoudène portant cette coiffe (elle est née en 1926).


(Extrait du site de Thierry Palud dont référence dans les liens utiles ci-dessous).

Localisation (après 2015)

29158 - carte administrative-2 - Commune de Penmarch.png


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 134 1 166 885 1 462 1 727 1 781 1 783 1 867 1 964 1 987
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 029 2 227 2 431 2 641 2 871 3 238 3 600 4 298 5 068 5 702
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 6 051 6 735 6 877 7 037 6 956 7 077 7 204 7 652 7 320 6 921
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 6 463 6 272 5 889 5 691 5 664 5 352 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Claude KERAUDREN - Maire en 1806  
- -  
Louis-Napoléon DAVOUT 1843-1846  
- -  
Vincent TANNEAU 1872-1878  
Jean GUIZIOU 1878-1904  
Émile POIRIER 1904-1908  
Guillaume DURAND 1908-1919  
Pierre Jean LARNICOL 1919-1935  
Jean JEGOU 1935-1940  
Yves Joseph PERON 1940-1940  
Jacques KERIVEL 1940-1941  
Yves Joseph PERON 1941-1943  
Jacques DESSOUDRE 1943-1944  
Jean-Louis SOURON 1944-1945  
Thomas DONNARD 1945-1965  
Jos PERON 1965-1977  
Roger COQUELIN 1977-1983  
Pierre DRAOULEC 1983-1995  
Corentin CADIOU 1995-2001  
Jacqueline LAZARD 2001-2014  
Raynald TANTER 2014-2020  
Gwenola LE TROADEC 2020-(2026)  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Alain DU CHÂTEL 1439  
Guillaume BÉCAM 1498  
Charles JÉGOU 1498-1535  
Henri CAPITEN 1591  
DÉNYEL de la VILLENEUVE 1600-1662  
Henri LE BRAS 1632-1662  
Grégoire DIRAISON 1662-1665  
Alain LE FÂCHEUX 1665-1700  
Bernard DESROBIN 1700-1720  
Jean LE GLOUANEC 1720-1742  
François BAUDRÉMON 1742-1751  
François TANGUY 1751-1764  
Jacques RIOU 1764-1764  
Nicolas Michel LE JACK 1764-1783  
Yves POCHET 1783-1802  
Jean Guillaume KERLOC'H 1802-1807  
Bernard LE GALL 1807-1812  
Clet LE GALL 1812-1825  
François DURAND 1825-1828 Né le 13‐01‐1792 à Loctudy; 1817, prêtre et vicaire à Quimperlé; 1819, recteur de Mellac; 1823, recteur de Landévennec; 1825, recteur de Penmarc'h; 1828, recteur de Saint‐Nic; 1834, retiré dans sa famille à Plobannalec; décédé le 8‐11‐1859.  
Guillaume BARIOU 1828-1835 Né le 5‐05‐1798 à Meilars; 1825, prêtre et vicaire à Concarneau; 1827, vicaire à Pleyben; 1828, recteur de Penmarc'h; 1835, recteur de L'Hôpital‐Camfrout; 1839, recteur de Pleuven; 1851, recteur de Beuzec‐Conq; 1856, recteur de Landudal; 1860, recteur de Trégarvan; 1861, retiré à Meilars; décédé le 3‐08‐1871.  
Jean CAUDAN 1835-1839 Né le 3‐04‐1796 à Nizon; 1822, prêtre et vicaire à Meilars; 1829, recteur de Treffiagat; 1835, recteur de Penmarc'h; décédé le 23‐04‐1839.  
Jean Guénolé LUCAS 1839-1842 Né le 12‐10‐1797 à Concarneau; 1822, prêtre, régent au collège de Quimper, directeur du P.S.; 1829, recteur de Pleuven; 1839, recteur de Penmarc'h; 1842, curé de Scaër; décédé le 14‐10‐1857.  
Guy MARREC 1842-1846 Né le 27‐02‐1797 à Ploujean; 1822, prêtre; vicaire à Brest; 1828, recteur de Pleyber‐Christ; 1836, recteur de Plounéventer; 1837, vicaire à Scaër; 1842, recteur de Penmarc'h; décédé le 12‐04‐1846.  
Bernard MIGEOT 1846-1853 Né le 18‐12‐1795 à Quimperlé; 1820, prêtre, vicaire à Loctudy; 1822, recteur de Loctudy; 1824, recteur de Rédéné; 1844, aumônier des Dames de la Sagesse à Brest; 1846, recteur de Penmarc'h; 1853, recteur de Pont‐Aven; 1855, recteur de Baye; 1863, retiré à l'hospice de Quimperlé; décédé le 2‐12‐1864.  
Yves Dagorn 1853-1862 Né le 16‐09‐1801 à Louannec (22); 1831, prêtre et vicaire à Moëlan; 1843, aumônier de l'hôpital de Quimper; 1846, recteur de Pont‐Aven; 1853, recteur de Penmarc'h; décédé le 2‐12‐1862.  
Yves POULIQUEN 1862-1869 Fiche Biographique - Né le 10‐12‐1825 à Guiclan; 1850, prêtre, régent à Pont‐Croix; 1853, vicaire à Irvillac; 1862, recteur de Penmarc'h; 1869, curé doyen de Ploaré; 1875, curé doyen de Fouesnant; 1877, chanoine honoraire; décédé le 10‐01‐1881.  
Jean-Louis LAZOU 1869-1872 Né le 10‐04‐1831 à Garlan; 1856, prêtre, vicaire à Ouessant; 1869, recteur de Penmarc'h; 1872, curé doyen de Lambézellec; 1884, chanoine honoraire; décédé le 5‐01‐1886.  
Jean LE GUILLOU 1872-1887 Fiche Biographique - Né le 2-12-1830 à Cléder ; 1855, prêtre, professeur à Lesneven (1853) ; 1857, instituteur à Plouguerneau ; 1863, vicaire à Hanvec ; 1865, vicaire à Lanhouarneau ; 1870, recteur de Locmaria-Quimper ; 1872, recteur de Penmarc'h ; décédé le 1-09-1887.  
François LE COZ 1887-1911 Fiche Biographique - Né le 19‐08‐1847 à Plouarzel; 1872, prêtre et professeur à Pont‐Croix; 1875, vicaire à Saint‐Sauveur de Brest; 1887, recteur de Penmarc'h; 1911, prêtre résidant à Plougonvelin; décédé le 4‐01‐1918.  
Gabriel GUILLERM 1911-1921 Fiche Biographique - Né le 20‐06‐1863 à Trégarantec; 1887, prêtre, vicaire à Ploumoguer; 1890, vicaire à Landerneau; 1907, recteur de Port‐Launay; 1911, recteur de Penmarc'h; 1921, recteur de Plouarzel; décédé le 10‐09‐1922.  
François QUINIOU 1921-1931 Fiche Biographique - Né le 14‐05‐1870 à Ploaré; 1894, prêtre, vicaire à Plogastel‐Saint‐Germain; 1897, vicaire à Saint‐Thégonnec; 1914, recteur de Mellac; 1921, recteur de Penmarc'h; décédé le 5‐03‐1931.  
Joseph CADIOU 1931-1940 Fiche Biographique - Né le 11‐05‐1877 à Plomodiern; 1903, prêtre; 1905, vicaire à Saint‐Yvi; 1909, vicaire à Guissény; 1928, recteur de Tréméven; 1931, recteur de Penmarc'h; 1940, curé‐doyen de Châteauneuf; décédé le 5‐08‐1944, tué par les Allemands. Mort pour la France.  
Joseph-Gabriel JÉZÉGOU 1940-1946 Fiche Biographique - Né le 6‐04‐1883 à Saint‐Servais; études à Saint‐Pol; 1908, prêtre; 1909, auxiliaire à Moëlan; 1910, vicaire à Ploujean; 1913, vicaire à Crozon; 1932, recteur de Brennilis; 1940, recteur de Penmarc'h; 1946, recteur de Plouédern; 1960, desservant de Lanneufret; 1967, démission, se retire à Landivisiau; décédé le 26‐01‐1970.  
Pierre BERROU 1946-1949 Fiche Biographique - Né le 10-01-1898 à Plounévez-Lochrist, fils d'Anatole et Marie-Françoise Le Goff ; études à Lesneven ; 1916-1920, guerre ; 1926, prêtre et vicaire à Pont-l'Abbé ; 1946, recteur de Penmarc'h ; 1949, recteur de Ploudaniel ; 1963, chapelain du Folgoat ; décédé le 11-08-1979 à Keraudren, inhumé à Plounévez-Lochrist.  
Joseph GUÉGUEN 1949-1954 Né le 28‐09‐1905 à Plogonnec; 1931, prêtre et vicaire à Châteauneuf‐du‐Faou; 1941, vicaire à Saint‐Martin, Morlaix; 1945, aumônier de l’hôpital civil, Brest; 1949, recteur de Penmarc’h; 1954, curé‐doyen d’Ouessant; 1961, doyen honoraire et aumônier du centre hospitalier Laënnec, Quimper; 1969, aumônier du Vieux‐Châtel, Kerlaz; 1972, prêtre à la maison Saint‐Joseph; décédé le 23‐01‐1973 à Grenoble.  
Maurice ORVEN 1954-1961 Fiche Biographique - Né le 20‐05‐1908; 1933, prêtre, directeur d’école à l’Ile de Batz; 1936, vicaire à Pleyben; 1947, aumônier au Likès, Quimper; 1954, recteur de Penmarc’h; 1961, curé‐doyen de Plonévez‐Porzay; 1973, retiré à Ploaré; décédé le 25 novembre 1988.  
Joseph GUYADER 1961-1971 Fiche Biographique - Né le 17-03-1912 à Landerneau ; 1935, prêtre, vicaire-instituteur à l'Ile de Sein ; 1937, directeur d'école à Plouzané ; 1945, instituteur à Saint-Martin de Brest ; 1949, vicaire à Saint-Pierre-Quilbignon ; 1955, recteur de Meilars-Confors ; 1956, recteur de Locquénolé ; 1961, recteur de Penmarc'h ; 1971, recteur de Locmaria-Plouzané ; 1977, chapelain de la Salette ; 1982, recteur de l'Ile de Batz ; 1985, maison Saint-Joseph ; décédé le 23-10-1989.  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Monument aux mortS

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9 h - 12 h 9 h - 12 h 9 h - 12 h 9 h - 12 h 9 h - 12 h 9 h - 12 h -
Après-midi 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h - -
29158 - Penmarch - Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 110, Rue Edmond Michelet - 29760 PENMARC'H

Tél : 02 98 58 60 19 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : 47.812420° / -4.337308° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : Les registres en mairie démarrent à partir de 1891.

Source : Site officiel (Octobre 2020)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Penmarc'h - Son histoire, ses monuments

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Eglise Saint-Nonna:Fiche Base Mérimée
  2. Chapelle de la Madeleine:Fiche Base Mérimée
  3. Église Sainte-Thumette:Fiche Base Mérimée
  4. Chapelle de Notre-Dame-de-la-Joie:Fiche Base Mérimée
  5. Tour et chapelle Saint-Pierre:Fiche Base Mérimée
  6. Ruines de la tour de Saint-Guénolé:Fiche Base Mérimée
  7. Phares de la pointe de Penmarc'h:Fiche Base Mérimée