26313 - Saint-Marcel-lès-Valence - Fusillés en Août 1944

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de Saint-Marcel-lès-Valence
< Retour à monuments aux morts de la Drôme


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Dépouillement de la stèle commémorative des fusillés

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Albert BERNARD 24 juillet 1920
Romans-sur-Isère
(Drôme)
8 juillet 1944
Portes-lès-Valence
Fils d' Elie BERNARD et de Jeanne Louise FRACHISSE
Garçon coiffeur chez Mr RIOU, rue Danthony à Saint-Donat-sur-l'Herbasse (Drôme)
A fait partie de la résistance de St Donat, compagnie "MICHELON".
En sautant d’un camion, le 12 juin 1944, pour ne pas se faire repérer par un mouchard il se fracture le poignet. Après avoir été soigné à l’hôpital clandestin (chez Mr RONJAT), il retournera chez son patron.
Arrêté avec son patron le 15 juin, ils sont amenés devant la poste de St Donat et font partie des quatre-vingt-trois civils, hommes femmes et enfants de 5 ans et demi à 83 ans, pour servir d'otage.
Il est transféré, le 18 juin, à la prison du Fort Montluc à Lyon, avec le gendarme Louis FAU et Mr Emile GAY soixante-quatre ans.  
William "Jean" BOUVIER 3 juillet 1922
Albon
(Drôme)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Âgé de 22 ans, FTP originaire d’Albon, Jean BOUVIER était forgeron.
Après le combat au Plovier à Saint-Marcel-lès-Valence, sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaury, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.  
Marcel Joseph BRUNET 18 septembre 1901
Saint-Barthélemy-de-Vals
(Drôme)
22 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
FFI - FTPF
✞ Tué en service commandé
Fiche Mort pour la France  
André Marius CAIRE 17 septembre 1920
Saint-Uze
(Drôme)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
FFI franc tireur partisan français 5e Cie
Après le combat au Plovier à Saint-Marcel-lès-Valence, sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaury, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.
Fiche Mort pour la France  
"Marin" Joseph DESCORNE 10 septembre 1921
Albon
(Drôme)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Âgé de 23 ans, FTP originaire d’Albon, Joseph DESCORMES était cultivateur
Après le combat au Plovier à Saint-Marcel-lès-Valence, sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaury, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.  
Maurice FAU
(Louis Antoine FAU
27 juin 1912
Ytrac
(Cantal)
8 juillet 1944
Portes-lès-Valence
En octobre 1943, il obtint un poste de gendarme à la brigade de Saint-Donat-sur-l'Herbasse (Drôme)
En mars 1944, quittant la gendarmerie, Louis FAU s’engagea dans la résistance au sein du 2e bataillon de la Drôme, sous-officier à la 2e demi-brigade alpine des FFI
Transféré et interné au fort de Montluc à Lyon (Rhône), il fut sauvagement torturé mais refusa de parler.
Le 8 juillet 1944 Louis-Antoine fut fusillé comme otage à Portes-lès-Valence avec 32 autres personnes.  
Fernand Emile FINO 15 mai 1921
Marseille
(Bouches-du-Rhône)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Forces françaises de l'intérieur (FFI)
Après le combat au Plovier à Saint-Marcel-lès-Valence, sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaury, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.
✞ Fusillé par les allemands
Fiche Mort pour la France  
Emile GAY 11 décembre 1880 8 juillet 1944
Portes-lès-Valence
Âgé de 73 ans, charcutier à Saint-Donat-sur-l'Herbasse (Drôme)
Fait partie du Groupe Franc dirigé par Maurice Gervais qui effectue des sabotages sur les pylônes à haute tension et sur la voie ferrée Saint-Rambert-Rives et Paris-Marseille.  
Louis Claudius LAFAURIE (LAFAURY) 19 juin 1908
Albon
(Drôme)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Forces françaises de l'intérieur (FFI)
Fils de Job Louis LAFAURY, cultivateur propriétaire, et de Noémie Sophie DARNAT, ménagère
Louis, maçon, était résistant d’Albon
Après le combat au Plovier à Saint-Marcel-lès-Valence, sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaury, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.
✞ Fusillé par les allemands
Fiche Mort pour la France  
Albert Hubert Gabriel MONTAGNIER 17 juillet 1920
Grignan
(Drôme)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Âgé de 22 ans, Résistant FTP de Saint-Uze
Après le combat au Plovier à Saint-Marcel-lès-Valence, sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaury, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.
Médaille de l’Ordre de la Libération (Date de publication au JO 17/05/1946)  
Jean Pierre Victor MOTTIN 26 mars 1927
Romans-sur-Isère
(Drôme)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Francs-tireurs et partisans français (FTPF)
✞ Tué au combat
Fiche Mort pour la France  
Pierre OCTRUC 1913 23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Âgé de 31 ans, maréchal-ferrant, Pierre Octru était résistant FTP d’Albon
Après le combat au Plovier à Saint-Marcel-lès-Valence, sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaury, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.  
Raymond Jean Sylvain ROURE 2 mai 1923
Marsaz
(Drôme)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
Forces françaises de l'intérieur (FFI)
✞ Tué au combat
Fiche Mort pour la France  
André TARNETTI L' Estaque
(Bouches du Rhône)
23 août 1944
Saint-Marcel-lès-Valence
✞  


^ Sommaire

Notes sur la stèle commémorative

  • Stèle située dans le village, allée de Mauve.

Hommage aux sept maquisards du combat au Plovier

Le 23 août 1944, après le combat au Plovier (Saint-Marcel-lès-Valence), sur la route Romans-Valence, sept maquisards, Bouvier, Caire, Descornes, Finot, Lafaurie, Montagnié et Octru, cachés dans une maison de la bourgade sont découverts par les Allemands qui les fusillent sur la place.

Hommage erroné

La stèle rend hommage aux trois victimes de Portes-lès-Valence, le gendarme Louis FAU, le charcutier Émile GAY et le coiffeur Albert BERNARD, fusillées le 8 juillet 1944

Dans la nuit du 6 au 7 juillet 1944, le Groupe Franc de Paul Bernard, de la compagnie Pons, réalise son énième sabotage à la gare de Portes-lès-Valence
Douze Allemands sont tués, sept blessés. Malheureusement, malgré les consignes d’évacuation des lieux, trois Français, employés de la SNCF, sont tués sous les décombres des bureaux administratifs : Robert Benzo, Victor Kuhn et Gabriel Prévost.
Les Allemands organisent immédiatement des représailles : le lendemain, 8 juillet 1944,, trente internés de la prison de Montluc à Lyon, auxquels ils ajoutent trois Drômois pris à Saint-Donat le 15 juin 1944, le gendarme Louis Fau, le charcutier Émile Gay et le coiffeur Albert Bernard, sont amenés à Portes-lès-Valence, au dépôt des locomotives, où ils sont fusillés vers 15 h contre le mur du bâtiment administratif.

Photos complémentaires

Liste des abréviations utilisées

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Visuel sources.png Sources

Référence.png Notes et références