Ouvrir le menu principal

26264 - Rémuzat

Révision datée du 22 mai 2019 à 06:34 par Jpg (discussion | contributions) ({{Notes et références}})
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Retour

Rémuzat
26264 - Blason - Rémuzat.png
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton Blason en attente.png   26-10   Nyons et Baronnies

26264 - Blason - Rémuzat.png   26-20   Rémuzat (Ancien canton)

Code INSEE 26264
Code postal 26510
Population 352 hab. (2016)
Nom des habitants Rémuzatiens, Rémuzatiennes
Superficie 1678 hectares
Densité 20,97 hab/km²
Point culminant 1201 m
Altitude Mini:425 m
Coordonnées (long/lat) 44.413611° / 5.356389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26264.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

Sommaire

HHistoire.pngistoire de la commune

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

Rémuzat

REMUZAT , chef-lieu de canton de l' arrondissement de Nyons

- Remusa, Remusatum, castrum de Remusaco,1251 (Cartulaire de l'Île-Barbe) - Castrum Remusati, 1262 (ibid.) - Ramusatum, 1259 (Inventaire des Dauphins, 269) - Castrum Ramusati, 1269 (ibid., 218) - Remusacum, 1334 (ibid., 219) - Remusac, 1576 (Rôle de décimes).

Avant 1790, Remuzat était une communauté du ressort du parlement et de l'intendance d'Aix, viguerie et recette de Sisteron, formant une paroisse du diocèse de Die - Capella de Remisaco, XIVe siècle (Pouillé de Die) - Cura de Remusaco, 1449 (Pouillé historique) dont l'église dédiée à saint Michel était celle d'un prieuré de bénédictins de la filiation de l'Île-Barbe - Prioratus de Remusaco, 1519 (Rôle de décimes) qui fut uni au prieuré de Saint-May vers la fin du XVIe siècle. Le titulaire de ce prieuré a été, de ce chef, collateur et décimateur dans la paroisse de Remuzat jusqu'à la Révolution.

Remuzat était également une terre du comté de Provence, dont une partie appartenait au prieur du lieu et dont le surplus était tenu en fief des abbés de l'Île-Barbe par les barons de Mévouillon. Ceux-ci inféodèrent en 1261 leur part de Remuzat aux Rosans et aux Cornilhan, puis aux Artaud d'Aix (1304), que remplacèrent, dès 1380, les Grolée-Mévouillon, et ces derniers vendirent en 1615 leurs droits aux La Tour-Gouvernet. Mais il est à remarquer cependant que les comtes de Provence conservèrent, quand même, pendant longtemps une partie de la terre de Remuzat, et qu'une autre partie, passée dès 1367 aux Rivière, héritiers des Laval, leur appartenait encore en 1627.

En 1790, Remuzat devint le chef-lieu d'un canton du district du Buis-les-Baronnies, comprenant les municipalités de La Charce, Cornillac, Cornillon, la Fare-et-Lemps, Montferrand, Pommerol, Remuzat et Verclause. La réorganisation de l'an VIII, qui a fait entrer ce canton dans la composition de arrondissement de Nyons, y a joint les communes de Chauvac, Laux-Montaux, Montréal, Pelonne, Le Poët-Sigillat, Roussieux, Sahune et Saint-May.

La Fare

FARE (LA) , Commune du Canton de Rémuzat depuis 1790.

- Capella de Phara, 1183 (Masures de l'Isle Barbe, 117) - Fara, 1266 (Inventaire des Dauphins, 223) - Castrum de Fara, 1273 (ibid., 226).

Avant 1790, la Fare était une communauté de l'élection de Montélimar, de la subdélégation et du bailliage du Buis, faisant partie de la paroisse de Lemps et du. diocèse de Gap, sous le rapport ecclésiastique.

La terre, qui était du fief des barons de Montauban et de l'arrière-fief des abbés de l'Île-Barbe, appartenait en 1277 aux D'Agoult-de-Mison et en 1317 aux Dauphins, qui la donnèrent aux Monteynard. Ceux-ci la vendirent aux Isoard vers le milieu du XIVe siècle, et les Isoard étaient remplacés dès 1483 par les Thollon de Sainte-Jalle, qui vendirent à leur tour la Fare aux Delhomme (1545). Les biens de ces derniers passèrent aux Manent, aux Caritat, aux Maynier et aux Estoard, dans la première moitié du XVIIe siècle, et M. du Châtelard, héritier des Manent, était seigneur de cette terre en 1789.

Montferrand

MONTFERRAND , Commune du Canton de Rémuzat depuis 1790.

— Castrum de Monte-Ferrando, 1273 (Inventaire des Dauphins, 226) — Mons Ferrandus, 1305 (Cartulaire de l'Île-Barbe).

Avant 1790, Montferrand était une communauté de l'élection de Montélimar et de la subdélégation et du bailliage du Buis, formant une paroisse du diocèse de Gap, dont l'église était sous le vocable de Notre-Dame-de-Pitié et dont les dîmes appartenaient au prieur de Lemps, qui présentait à la cure.

Au point de vue féodal, Montferrand était une terre que les barons de Montauban hommagèrent aux abbés de l'Île-Barbe, en 1265, et qu'ils inféodèrent dès le commencement du XIVe siècle à une famille de son nom, éteinte vers 1350 chez les Rosans. Ceux-ci léguèrent en 1370 cette terre aux Morges et, trente-sept ans après, les De Pierre, qui avaient dès 1350 quelques droits sur la terre de Montferrand, étaient en possession du tout, qu'ils vendirent en 1452 aux D'Alauzon. De ces derniers, Montferrand passa vers 1621 aux Delhomme, que remplacèrent, vers le milieu du XVIIIe siècle, les Gruel, ses derniers seigneurs.

Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2019 : Nyons
  • Canton - 1801-2015 : Rémuzat --> 2015-2019 : Nyons et Baronnies
  • Commune - 1801-2019 : Rémuzat

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

Carte sur ViaMichelin de : Rémuzat

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 600 514 616 655 688 697 681 715 732 706
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 725 680 641 641 616 595 550 555 507 528
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 517 507 430 421 404 337 317 288 301 332
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 364 364 283 309 330 352 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
Louis LATIL 1965 - 1995  
Philippe PUVILLAND 1995 - 2008 Réélu en 2001.  
Bernard BAILLY 2008 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Jean Louis GAUDE 1830-1830 Puis curé de la Motte-Chalançon [1]  
Antoine DEROUX 1830- Source[2]  
- -  
Jean Antoine BERTRAND 1862- Source[3]  
- -  
Emmanuel Hyacinthe Jules Joseph SOLIER 1892- Source[4]  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 26510 RÉMUZAT

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références