26150 - Izon-la-Bruisse

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Izon-la-Bruisse
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 26 - Blason - Drôme.png    Drôme
Métropole
Canton Blason en attente.png   26-10   Nyons et Baronnies

Blason Séderon-26340.png   26-27   Séderon (Ancien canton)

Code INSEE 26150
Code postal 26560
Population 10 habitants (2016)
Nom des habitants Izonais, Izonaises
Superficie 1465 hectares
Densité 0.68 hab./km²
Altitude Mini:773 m
Point culminant 1532 m
Coordonnées
géographiques
44.255556° / 5.593333° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26150.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Au fil du temps

  • En 1920 la commune d'Izon devient Izon la Bruisse

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

IZON , Commune du Canton de Séderon

- Aisonum, 1269 (archives des Bouches-du-Rhône, fonds de Malte) - Castrum Ysonis, 1280 (Inventaire des Dauphins, 235)
- Castrum de Ysone, 1317 (Valbonnais, II, 165).
Avant 1790, Izon était une communauté de l'élection de Montélimar, de la subdélégation et du bailliage du Buis, formant une paroisse du diocèse de Gap,
- Cura de Ysono, 1516 (Pouillé de Gap)
- La cure d'Isson, 1706 (rôle de décimes)
dont l'église était sous le vocable de saint Rémy et dont les dimes appartenaient au prieur de Mévouillon, qui présentait à la cure.

Au point de vue féodal, Izon était une terre qui, premièrement possédée par les barons de Mévouillon, appartenait en 1270 à une branche cadette de cette famille, qui en fit alors hommage aux Dauphins en tant que comtes du Gapençais, et qui s'éteignit vers la fin du XVe siècle chez les Grolée-Bressieu. Ceux-ci vendirent, en 1608, Izon au conseiller Charles Tonnard, dont la fille unique s'allia chez les Vaulserre des Adrets, qui ont conservé cette terre jusqu'à la Révolution.

En 1790, Izon forma, conjointement avec Villefranche, une municipalité du canton de Montauban, dite de Villefranche-Izon-et-Chabreil, mais il est devenu en l'an VIII une commune distincte du Canton de Séderon.

Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2023 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2023 : Nyons
  • Canton - 1801-2015 : Séderon --> 2015-2023 : Nyons et Baronnies
  • Commune - 1801-1920 : Izon --> 1920-2023 : Izon-la-Bruisse

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Histoire du Maquis d’Izon

Une base du Maquis Ventoux a été installée dans le village.
Le Maquis d’Izon est organisé en trois sections.

  • La 1er section est installée dans l’école d’Izon, au centre du village. Elle est commandée par Gabriel MISTRAL.
  • La 2e, est installée dans une vieille ferme, plus haut, La Forestière. Elle est commandée par VERRET, c’est sur le territoire de la Commune d’Izon la Bruisse.
  • La 3e section cantonne dans une vieille ferme, la ferme JULLIEN (une ferme de montagne).

Il a subi une attaque allemande, (la Division Brandebourg), le 22 février 1944. (Voir la liste des maquisards fusillés.)

  • A 4 h 30 du matin, un groupe de soldats allemands, guidés par des Français, des traîtres engagés dans l'armée allemande, investissent le territoire du Maquis Ventoux, plus communément appelé ici, Maquis d'Izon.
  • À 7 heures, il fait encore nuit noire, ils attaquent simultanément les sections de l'École et des Granges Basses à Izon, les postes de garde de la Ferme Monteau à Eygalayes et de Col St-Jean.

Les quatre principaux traîtres français ont payé leur crime, fusillés par la Résistance.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Le Clocheton

En 1943, la cloche de l'église Saint-Rémy d'Izon-la-Bruisse a été enlevée par des moines qui habitaient la ferme Saint-Pierre
En 1945, les habitants du village mécontents de la délocalisation sont allés la récupérer et l'ont mise sous la protection du maire Lucien SAMUEL.
En 2011, sur le site de l'ancienne église Saint-Rémy d'Izon-la-Bruisse, a été construit une arche avec la cloche. Il a été édifié grâce au Conseil Municipal et à Mr le Maire André MATHIEU.

Repère géographique.png Repères géographiques

Située près de Vers-sur-Méouge, Eygalayes, Laborel et de Sédéron.
Arrosée par le Riançon, un affluent de la Méouge

Carte sur ViaMichelin de : Izon-la-Bruisse

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 170 172 181 146 141 173 159 127 127 125
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 135 131 134 130 120 114 111 108 96 97
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 67 47 34 35 27 21 18 10 5 5
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 8 6 14 14 8 10 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Louis CHAUVEL 1789 - An II  
Jean André SAMUEL An II - 1812 Décédé le 8 novembre 1828 à Izon-la-Bruisse, à l'âge de 74 ans.  
Jean Thobie MARCEL 1813 - 1816 Fils de Nicolas MARCEL et d'Elisabeth BREMOND
Marié le 1er septembre 1796 à Izon-la-Bruisse, avec Marie Anne BEYNET  
Philibert Victor JOUVE 1817 - 1827 Né le 27 juin 1776 à Izon-la-Bruisse  
Jean Thobie MARCEL 1827 - 1841 Décédé le 11 février 1841, à l'âge de 58 ans.  
Victor Philibert JOUVE 1841 - 1842  
Pierre MICHEL 1843 - 1851  
Jean Baptiste Augustin ARMAND 1852 - 1860 Né le 14 avril 1808 à Saint-André-de-Rosans (Hautes-Alpes), décédé le 14 août 1886 à Barret-le-Bas (Hautes-Alpes) - En 1857, Maire d'Izon  
Mathieu DELHOMME 1860 - 1880 [1] Décédé le 19 mai 1876 à Izon-la-Bruisse, à l'âge de 83 ans  
Auguste ROUSTAN 1880 - 1887  
Cyprien JARJAYES 1888 - 1889  
Isidore JOUVE 1890 - 1895  
Eugène CLAVEL 1896- 1918 >  
- -  
Lucien SAMUEL - Né en 1908 - Izon-la-Bruisse - Agriculteur, maire d'Izon en 1945  
- -  
Michel VINCENT 2001 - 2008  
André MATHIEU 2008 - (2020)  
- -  

Sources: Les actes des registres de l'état civil de la commune sur le site des archives départementales de la Drôme
Cf. : MairesGenweb

Les notaires

Des notaires sont enregistrés sur Lachau : Étude n° 1 (Ballons, Lachau, Vers-sur-Méouge, Izon-La-Bruisse)

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Pictos recherche.png Article détaillé : Izon-la-Bruisse - Morts aux guerres

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - 10h00 à 12h00 - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 26560 IZON-LA-BRUISSE

Tél : 04 75 28 43 50 - Fax : 04 75 28 54 27

Courriel : [email protected]

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : Ouverture le Mercredi : de 10h00 à 12h00 - Accueil physique à la mairie de Villefranche-le-Château

Source : La Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) (août 2013)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Source: Lectura Plus ; Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche 1866/01/17 - Edité en 1866