Ouvrir le menu principal

26125 - Eurre

Retour

Eurre
26125 - Eurre-Blason.png
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton 26108 - Crest-Blason.png   26-02   Crest

26108 - Crest-Blason.png   26-07   Crest - Nord (Ancien canton)

Code INSEE 26125
Code postal 26400
Population 1305 hab. (2016)
Nom des habitants Eurrois, Eurroises
Superficie 1806 hectares
Densité 72,25 hab/km²
Point culminant 415 m
Altitude Mini: 149 m
Coordonnées (long/lat) 44.760278° / 4.989444° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26125.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

Sommaire

Histoire.png Histoire de la commune

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

Eurre

EURRE , Commune du Canton de Crest-Nord

- Villa que vocatur Ur, 928 (Cartulaire de Cluny, 367)
- Urre, 1192 (Cartulaire de Léoncel, 46)
- Urrio, 1199 (Cartulaire de Die, 37)
- Urro, XIVe siècle (Pouillé de Valence)
- Castrum Urri, 1449 (Choix de documents, 276)
- Urrum, 1540 (A. du Rivail : De Allobr., 81)
- Heurre, Hurre, XVIe siècle (Rôles de tailles).

Avant 1790, Eurre était une communauté de l'élection, subdélégation et sénéchaussée de Valence, formant une paroisse du diocèse de Valence,
- Capella de Urro, XVe siècle (Rôle de décimes),
- Cura Urri, 1549 (ibid.)
dont l'église était sous le vocable de saint Apollinaire et dont les dîmes appartenaient au prieur du lieu. Voir le Prieuré.

Quant à la terre qui était du fief des comtes de Valentinois, premièrement possédée par les Arnaud de Crest, dont une des tours du chàteau d'Eurre porta longtemps le nom,
- Le Chastel doulx Arnaulx, 1465 (Archives de la Drôme, E 2479)
- La Tour des Arnaudz, 1542 (Inventaire de la chambre des comptes)
elle appartenait dès 1200 à une famille de son nom, qui donna une charte de libertés municipales à ses habitants en 1266. Héritée en 1540 par les Glane de Cugy, dont les biens retournaient aux D'Eurre vers le milieu du siècle suivant, elle échut ensuite aux Vesc, ses derniers seigneurs.

En 1790, Eurre fut compris dans le canton d'Allex, mais la réorganisation de l'an VIII l'a fait entrer dans le Canton de Crest-Nord.

Il y avait en 1688, dans cette commune, 160 chefs de famille.

Le Prieuré

PRIEURÉ (LE), ferme de la commune d'Eurre.

- Prioratus Sancti Petri de Urro, xive siècle (Pouillé de Valence)
- Ad Sanctunb Petrum in mandamento Urri, 1470 (Archives de la Drôme, E 1242)
- Prioratus Urri, 1540 (rôle de décimes).

Ancien prieuré de l'ordre de Saint-Benoît, filiation de Cluny, fondé vers le Xe siècle et dont le titulaire avait les dîmes de la paroisse d'Eurre.


Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

D’argent à la bande de gueules chargée en chef d'une étoile du champ.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2020 : Die
  • Canton - 1801-2015 : Crest-Nord --> 2015-2020 : Crest
  • Commune - 1801-2020 : Eurre

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Les insurgés de 1851

Pierre André VINET [1] n’est pas un anonyme puisque son nom est gravé sur la grosse cloche de l’église, mais il entre dans l’histoire de la commune au moment du coup d’état du 2 décembre 1851 par Napoléon III.

Né à Crest le 25 avril 1801, dans une famille qui s’installe en 1803 à Eurre, quartier Bois Vieux.
Le 12 juin 1831, il est premier lieutenant de la garde nationale sous les ordres du capitaine Jean Louis FAURE.
Le 12 janvier 1835 le Conseil municipal, après avoir examiné sa demande, le nomme instituteur communal. Il touchera un salaire de 200 francs et une indemnité de logement de 30 francs et devra enseigner gratuitement à 15 élèves nécessiteux.
Parallèlement, il s’occupe de la paroisse et, en tant que fabricien [2], son nom figure sur la grosse cloche de l’église, gravé lors de la refonte de celle-ci.
Dans la période du mouvement insurrectionnel du peuple drômois en décembre 1851, tous les dires, faits et gestes de Pierre André VINET sont disproportionnés par ceux qui l’accusent.
Le 1er février 1852, un mandat d’arrêt est signé à son encontre et il est enfermé à la Tour de Crest. Il est qualifié de chef et d’organisateur très influent et très dangereux des sociétés secrètes. Il est condamné à cinq ans de travaux forcés.
Ses amis le poussent à demander sa grâce à l’empereur Louis Napoléon qui lui accorde le 15 août 1852. Il est mis en liberté sous surveillance de la police générale.
Le 18 octobre, il accepte avec reconnaissance la grâce présidentielle. Pierre André VINET ne sera pas réintégré comme instituteur et finira sa vie à Eurre comme agent voyer (cantonnier) en 1874 à l’âge de 73 ans.
Cet insurgé, aux convictions humanistes, profondément engagé dans ses actions aux services des autres, vit sa vie brisée par la jalousie et la bêtise de certains Eurrois.

Le jour où les Drômois emmanchèrent les faux à l’envers…

Pictos recherche.png Lire la suite de l'article...

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Le temple

Commencé en juillet 1843, le temple sera consacré à Dieu le 1er décembre 1844 mais ne sera terminé complètement et achevé d'être payé qu'en septembre 1845.

Le temple de Crest et le temple de Eurre resteront la propriété du Consistoire de Crest.

Repère géographique.png Repères géographiques

Carte sur ViaMichelin de : Eurre

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 795 656 756 750 989 1 003 1 020 1 024 1 082 1 039
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 121 1 037 1 065 1 069 1 011 942 858 871 852 824
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 815 735 678 676 624 597 610 661 684 643
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 817 923 1 018 1 091 1 126 1 305 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean Pierre SAYN 1793 - 1807 Décédé le 19 février 1811 à Eurre, à l'âge d'environ 71 ans  
Jen MOREL 1807 - 1813  
Joseph ANDRE 1813 - 1816  
Michel BLACHE 1816 - 1819  
Jean MOREL 1819 - 1821  
Philibert VIGIER 1821 - 1830  
Jean SAYN 1830 - 1834 Né le 5 fructidor an V (22 août 1797) et décédé le 15 avril 1875 à Eurre, à l'âge de 77 ans  
Augustin PLANEL 1834 - 1840  
Louis BARRET 1840 - 1846  
Jean Louis COMBE 1846 - 1852  
Louis BARRET 1852 - 1860  
Louis CHAUVIN 1860 - 1865  
Jean RIGAUD 1865 - 1870  
Jean Louis FAURE 1870 - 1874  
Louis BARRET 1874 - 1876  
Jean Louis FAURE 1876 - 1881  
Louis COMBE 1881 - 1908  
Jean Louis FAURE 1908 - 1917  
Emile MAGNON 1917 - 1924  
Théodore VINCENT 1924 - 1931  
Henri JOURDAN 1931 - 1935  
Jean Louis BRIANCON 1935 - 1945  
Amédée DELHOMME 1945 - 1947  
Aimé Théodore VINCENT 1947 - 1959  
André PROUVENQ 1959 - 1964  
Pierre MOULIN 1964 - 1967  
Paul PERMINGEAT 1967 - 1971  
Michel TORTEL 1971 - 1977  
Robert MAILLET 1977 - 1983  
Henri RODRIGUEZ 1983 - 1989  
Jean SERRET 2001 - (2026) Réélu en 2001, 2008, 2014 & 2020 - Conseiller général  
- -  

Cf. : Mairesgenweb & Relevé sur le tableau affiché en salle de mairie

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Me BARNAUD (1395) Minutes de 1395 aux Archives de la Drôme  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Etienne FIERE 1789 - 1793 Fiére Etienne, né au Bourg-de-Péage en 1765, prêtre en 1789, curé d' Eurre - L’abbé Etienne FIERE décède le 28 janvier 1831 à Bourg de Péage à l’âge de 65 ans  
- -  
Jean-Claude GIMBERT 1830 M. Jean-Claude GIMBERT, curé de la commune d'Eurre, [3]  
- -  
Abbé DUPUY - 1907  
Abbé MOTTET 1907- M. l'abbé Mottet, curé de Montlaur, a été nommé curé d'Eurre, en replacement de M. Dupuy, précédemment admis à la retraite. [4]  
- -  
Abbé Hippolyte Courbon.jpg Adrien-Hippolyte CORBON - 1925 Rappelé à Dieu le 5 novembre 1925 à l'âge de 50 ans  
Louis BRUN 1926 - M. l'abbé Louis Brun, curé de Sainte-Julie, est nommé curé d'Eurre [5]  
- -  

Les pasteurs

Le temple protestant de Eurre a pratiquement toujours été annexé à celui de Crest et tous les pasteurs ayant eu un ministère au temple de Crest ont, de ce fait, officié au bénéfice des Eurrois exerçant le culte de la Religion Prétendue Réformée.

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des pasteurs de Crest . . .

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Venance REY 25 janvier 1786 8 avril 1864
Morhange
(Moselle)
Sous lieutenant au 3e Escadron du Train des Parcs d'Artillerie
Fils de Venance REY et de Catherine BOUVET
Marié le 9 février 1822 à Montrigaud, avec Marie Caroline MACAIRE
Veuf, remarié le 13 janvier 1834 à Morhange (Moselle), avec Thérèse Françoise Augustine ABOUT
Cote ; LH/2309/21  
François Christophe TOTIER 25 décembre 1811 23 janvier 1890
Tlemcen
(Algérie)
Garde de 1er classe du Génie attaché aux fortifications
Fils de François TOTIER et de Magdelaine MOREL
Marié le 11 février 1847 à Paris, avec Clémentine Emilie CLEMENT
Cote : LH/2614/71  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières

Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 - 12h00 - - - - 8h30 - 12h00 -
Après-midi - 13h30 - 17h30 - 13h30 - 17h30 - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Le Village - 26400 EURRE

Tél : 04 75 25 07 53 - Fax : 04 75 76 77 34

Courriel : mairie.eurre2@wanadoo.fr

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (08/2020)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. [Extrait du site de la Mairie] Références : Archives communales : état civil et délibérations du conseil municipal. - Archives départementales : M1371/4 – Z 2449 – M 1354 – 8Y5.
  2. Marguillier (ou fabricien) : paroissien laïque membre du conseil de fabrique d’une paroisse. Il dresse le budget de la fabrique, prépare les affaires à porter au conseil, exécute les délibérations et dirige l’administration journalière de la paroisse.
  3. Source: Lectura Plus ; Le Journal de la Drôme 1830/12/04 - Edité en 1830
  4. Source: Lectura Plus ; La Croix de la Drôme 1907/03/31 - Edité en 1907
  5. Source: Lectura Plus ; La Croix de la Drôme 1926/07/11 Edité en 1926