26106 - La Coucourde

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

La Coucourde
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 26 - Blason - Drôme.png    Drôme
Métropole
Canton 26198 - Blason - Montélimar.png   26-08   Montélimar-1

Blason Marsanne-26176.png   26-15   Marsanne (Anciencanton)

Code INSEE 26106
Code postal 26740
Population 1 055 habitants (2016)
Nom des habitants Coucourdois, Coucourdoises
Superficie 1115 hectares
Densité 94.62 hab./km²
Altitude Mini: 71 m
Point culminant 395 m
Coordonnées
géographiques
44.651389° / 4.784167° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26106.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Au fils du temps

  • 1801 : La Champs devient Lachamp
  • 1898 : Lachamp est regroupé avec La Coucourde

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

La Coucourde

COUCOURDE (LA) , Hameau de la commune de Lachamp

  • 1487 : De Cocordacio, (Cartulaire de Montélimar, 319)
  • 1621 : La Cougourde-sur-Lachamp, (Lacroix : L’arrondissement de Montélimar, IV, 266)
  • - Cocourde (Cassini).

Dès le commencement du XVIIe siécle, il y avait dans cette localité une station de la poste aux chevaux.

Lachamp

LACHAMP , Commune du Canton de Marsanne

  • 1360 : Castrum de Calma, (Cartulaire de Montélimar, 62).

Avant 1790, Lachamp était une communauté de l'élection, subdélégation et sénéchaussée de Montélimar, formant une paroisse du diocèse de Valence - Ecclesia de Calmo, 1179 (Cartulaire de Saint-Chaffre) - Cura de Calma, XVe siècle (Pouillé de Valence) qui fut unie, dès le XVIe siècle, à celle des Tourrettes, et dont les dîmes appartenaient à l'abbé de Cruas, qui présentait à la cure.

Au point de vue féodal, Lachamp était une terre qui, premièrement possédée par les Adhémar et par eux hommagée au pape, fut acquise vers 1360, conjointement avec celle des Tourrettes par les abbés de Cruas, qui en ont été seigneurs jusqu'à la Révolution.

En 1790, cette communauté devint, sous le nom de Granges-de-Lachamp-Leine-et-la-Coucourde, une municipalité du canton de Sauzet, mais la réorganisation de l'an VIII en a fait une commune du canton de Marsanne.

En 1789, la population de Lachamp était de 320 âmes.

Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

L'écusson de la Coucourde est composé de 4 éléments constitutifs de la commune : une courge, un clocher avec 3 clés, celles des églises de Lachamp, La Coucourde et Derbières, et une coquille, car la commune était traversée par les pèlerins sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2021 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-1926 : Montélimar --> 1926-2021 : Valence
  • Canton - 1801-2015 : Marsanne --> 2015-2021 : Montélimar-1
  • Commune - 1801-1898 : Lachamp --> 1898-2021 : La Coucourde

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église de Lachamp

Lachamp est un très vieux village. Sa chapelle remonte au moins à 1179. Etant au départ constituée d'une seule nef centrale, elle fut agrandie par deux nefs latérales consacrée à la vierge et à Saint François Régis. La fête de ce Saint était l'occasion d'un rassemblement de pèlerins qui venaient diner sur l'herbe.
La deuxième guerre mondiale eut raison de la solidité de l'édifice. Et la dernière messe fut dite le 8 janvier 1945, lors de l'enterrement de Monsieur FROMENT.
La cloche (Marguerite Marie) et l'autel de l'ancienne église de Lachamp furent déplacés à la Coucourde. L'abbé VIRICEL assura le transfert des ornements sacerdotaux.

Sur la cloche de Lachamp figure l'inscription:

Je m'appelle Marguerite Marie - Marraine Marguerite Sestier - Parrain Alfred Sestier Bénite le 9 septembre 1891 par sa grandeur Mgr Cotton Mr l'abbé Savine, curé
Je chanterai toujours sur ces rives si belles
La gloire et la grandeur de votre rédempteur
Accourez à ma voix catholiques fidèles
Pour aimer et prier le divin Sacré-Cœur.
Charragon ingénieur fondeur à Lyon 1897

Église Saint-Antoine de Derbière


La tour de Leyne

Maison forte construite en 1309 par le comte de Valentinois auprès du péage sur la route royale.
A l'origine, il s'agissait d'un péage sur le Rhône et le Leyne qui régulait la circulation des péniches (tirées par des chevaux) jusqu'à un moulin (aujourd'hui détruit) en bordure du Rhône.

Repère géographique.png Repères géographiques

La Coucourde, devenue chef-lieu en 1898, a donné son nom à une commune composée d'une série de village, Lachamp, et de hameaux tels Leyne, Cheynas, les Boussiers, les Roches.
Ce n'est qu'en 1948 qu'ont eu lieu les derniers rattachements de Derbières et Lapra qui faisaient partie à l'origine de la commune de Savasse.

Carte sur ViaMichelin de : La Coucourde

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 305 297 339 371 428 440 446 458 468 447
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 468 490 450 488 414 456 461 441 443 423
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 401 351 348 350 356 246 491 513 522 470
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 563 687 749 897 993 1 055 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
MAGNANON 1837 -  
Jean Pierre ESPENEL 1838 - 1843 -  
Frédéric FOURRET 1843 - 1845 -  
Jean Claude FAURE Fils 1845 - 1855 -  
Jean Pierre ESPENEL 1855 - 1860 -  
Jean Claude FAURE 1860 - 1870 -  
Jean Pierre BERANGER 1870 - 1871 -  
Stanislas GALIAND 1871 - 1877 -  
Jean Pierre ESPENEL 1877 - -  
Adrien MAGNANON - 1891 -  
Etienne NONIER 1891 - 1892 -  
Marcellin FAURE 1892 - 1894 -  
Fabien DENIS 1894 - 1901  
Jules EUSTACHE 1902 - 1908 M. Eustache, maire de La Coucourde [1]  
Henri FREYDIER 1909 - 1912 -  
Pierre ROUX 1912 - 1922 > -  
- - -  
Jean-Luc ZANON 2001 - (2020) Réélu en 2008 ; 2014  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Étude transférée depuis Les Tourettes en 1839. [2]

Prénom(s) NOM Période Observations
Joseph Antoine FAŸSSE -  
Jean Charles SERRET -  
Jean Joseph Honoré SESTIER -  
Camille Théodore Xavier Étienne MALLET -  
François Régis RESTOUIN -  
Sébastien Joseph Alfred PUISSANT -  
Albin Joseph Louis Justin CLERC -  
Paul Émile Marie Louis Gaspard GAUD - (1888-1952)  
Henri Élie Joseph BES -  
Christian Michel Charles COLLET -  
Hubert Marie Joseph JALENQUES -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean BRUYÈRE 1909 M. l'abbé Bruyère, Jean, curé de Chamaloc, est nommé curé de Lachamp-Condlllac. [3]  
Pierre Henri BANCEL 1913 Curé de Lachamp [4]  
- -  
- -  
Éric REBOUL 2018-.... Nommé curé modérateur de la paroisse Ste Anne de Bonlieu et recteur du sanctuaire Notre-Dame de Fresneau (Marsanne) pour six ans.  
Notes :

Paroisse Sainte-Anne-de-Bonlieu : Elle regroupe 38 communes, dont La Coucourde.

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Fernand Régis François BONNETON
Croix de Guerre (avec 7 palmes)
9 victoires homologuées
Chevalier de la Légion d'honneur (1918)
Officier de la Légion d'honneur (1920)
10 mai 1890 24 juin 1922
Bruxelles
(Belgique)
Engagé volontaire le 28.09.1908, matricule 258 au recrutement de Montélimar
Affecté dans la cavalerie au début de la Première Guerre Mondiale. Blessé quatre fois, il passe dans l’aéronautique militaire. Breveté pilote militaire n°5435 le 15 septembre 1916 à Ambérieu-en-Bugey, il est affecté en Roumanie comme instructeur et pilote de chasse.
En mai 1918, il revient en France à la SPA 69, et remporte neuf victoires aériennes dont sept homologuées ; As de Guerre 1914/1918.
Après l’Armistice, il est affecté en Pologne où il commande l'escadrille de chasse 162.
De retour en France, il est affecté au 1er Régiment d'aviation à Thionville.
Fils de François Régis BONNETON et d'Adèle Louise LAFONT
Marié le 20 décembre 1920 à Sainte-Menehould (Marne), avec Elisabeth Marguerite Augustine WEISER
✞ Se tue accidentellement, le 24 juin 1922, aux commandes de son Nieuport-Delage lors du meeting aérien international de Bruxelles
Cote : LH/289/61  
Georges Camille BONNETON
Croix de Guerre (14/18)
Croix de la Libération
Médaille de la résistance
Chevalier de la Légion d'honneur (1923)
Officier de la Légion d'honneur (1953)
12 août 1883 2 février 1971
Meyzieu
Capitaine au 12e Régiment d'Aviation
Fis de Louise BONNETON
Marié le 5 mai 1908 à Valence avec Marthe RAMBERT
Veuf, marié en seconde noces avec Margueritte SUFFISSANT
Cote : 19800035/1072/23332  
Gérémie Etienne PINET
Chevalier de la Légion d'honneur (1899)
7 octobre 1862 après 1936 [5]
La Coucourde
Capitaine d'Infanterie de Marine
Fils de François Gérôme PINET et de Sophie Eugénie PINET
Cote : 19800035/571/64949  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières

Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 14h - 16h30 14h - 16h30 14h - 16h30 14h - 16h30 14h - 16h30 9h - 11h -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 26740 LA COUCOURDE

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux

Le Cercle Généalogique de la Drôme Provençale ( C.G.D.P. )

Sa vocation : réunir, principalement dans le cadre de la Drôme Provençale, les généalogistes amateurs afin de les aider dans leurs recherches et de mettre à disposition, de façon centralisée, des documents aisément consultables.

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Source: Lectura Plus : La Croix de la Drôme 1905/08/06 - Edité en 1905
  2. Ordonnance de transfert de la résidence des Tourrettes à La Coucourde du 7 mars 1839 [AD26, UP 4328].
  3. Source: Lectura Plus ; La Croix de la Drôme 1909/10/31 Edité en 1909
  4. Source: Gallica : Bulletin de la Société d'archéologie et de statistique de la Drôme - 1913 (T47) Auteur : Société d'archéologie, d'histoire et de géographie de la Drôme - Edité en 1913
  5. Geneanet : La Coucourde - Recensements (1936 - 1936) - acte relevé