25315 - L'Isle-sur-le-Doubs

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

L'Isle-sur-le-Doubs
Blason L'Isle-sur-le-Doubs-25315.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 25 - Blason - Doubs.png    Doubs
Métropole
Canton Blason Bavans-25048.png   25-03   Bavans

Blason L'Isle-sur-le-Doubs-25315.png   25-10   L'Isle-sur-le-Doubs (Ancien canton)

Code INSEE 25315
Code postal 25250
Population 2 997 habitants (2017)
Nom des habitants L'Islois, L'Isloises
Superficie 1 067 hectares
Densité 280.88 hab./km²
Altitude Mini : 285 m
Point culminant 500 m
Coordonnées
géographiques
47.448611° / 6.586944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
25315 - L'Isle-sur-le-Doubs carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Vestiges de l'enceinte médiévale
Photo B.ohland
  • À l'origine, l'île enserrée par les bras du Doubs appartient à l'abbaye voisine de Lieu Croissant[1]. Et les moines la cèdent en alleu au premier sire de Neufchâtel, Thiébaut Ier (1210-1268). Celui-ci y adjoint les petits hameaux de Carnans, Fusnans et Uxelles et fonde L'Isle vers 1260. Il fait alors ériger un château et construire une chapelle et deux ponts.
  • Ses descendants poursuivent son œuvre, notamment Thiébaut III qui complète la demeure féodale et fait élever une enceinte avec tours protégeant des portes à pont-levis. Finalement la cité devient une châtellenie composée d'une huitaine de villages. Le seigneur des lieux accorde aussi des franchises aux villageois, et c'est le début du commerce.
  • Au XVe siècle, bourg médiéval et château sont détruits lors des guerres bourguignonnes. Un castel est reconstruit par les nobles d'Ortembourg vers 1525. Mais les guerres protestantes le détériorent à nouveau.
  • En 1622 la famille de Longwy en rachète les droits et restaure le château, et Ferdinand de Longwy, appelé aussi Ferdinand de Rye (1550-1636)[2] devient désormais baron de L'Isle. Cela n'empêche pas les assauts lors de la Guerre de Dix ans, période particulière à la Franche-Comte qui « s'inscrit à l'intérieur de la guerre de Trente ans »[3], et un nouveau saccage de la bâtisse en 1637.
  • Lors de la Révolution, le château est vendu. Il est alors complètement démoli pour laisser place à des forges. Celles-ci sont vendues en 1846 et transformées en manufacture de boulonnerie, dirigée par Japy Frères. Grâce à cette industrie nécessitant de la main d'œuvre (1300 personnes seront employées en 1920), la petite ville se repeuple et se modernise. L'exploitation perdure jusqu'en 2009.
  • Après deux guerres éprouvantes, L'Isle-sur-le-Doubs est libérée le 13 septembre 1944.


Toponymie

La première forme connue est « Yla », mentionnée en 1388 par le chroniqueur Albert de Strasbourg[4].
Suivront les formes "Lile" au XIIIe siècle et "Lila" au siècle suivant. Enfin le "s" apparait dans le toponyme "Lisla" au XVe siècle.

Héraldique

Blason sur la mairie
Blason sur les vestiges

« Parti, au premier de gueules à la bande d'argent, au second gironné d'argent et de sable ; sur le tout d'argent aux trois fasces de gueules ».
L'écu est surmonté d'une couronne d'or et est maintenu par deux lions.
En-dessous de l'écu, le pont médiéval enjambant un bras du Doubs.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2021 : Doubs
  • Arrondissement - 1801-1926 : (Beaume) Baume-les-Dames, 1926-2021 : Montbéliard
  • Canton - 1801-2015 : L'Isle-sur-le-Doubs, 2015-2021 : Bavans
  • Commune - 1801-2021 : L'Isle-sur-le-Doubs

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église de la Nativité-de-la-Très-Sainte-Vierge

Chevet et son reflet sur le Doubs
Photo B.ohland
  • Un premier édifice est mentionné, vers le milieu du XIIe siècle, sur le hameau de Fusnans, là où se trouve actuellement la chapelle du cimetière. Cet édifice fait office d'église paroissiale, y compris pour les hameaux des alentours, jusqu'à la guerre de Dix ans qui entraîne sa détérioration. L'église est alors démolie vers 1730.
  • C'est à partir de 1263 que Thiébaut III de Neuchâtel fat construire une autre église entre les deux bras du Doubs. Ayant ramené un fragment de Croix lors d'une de ses croisades, il place l'église sous le vocable de la Vraie Croix. Les invasions bourguignonnes se 1475 se soldent par l'incendie de l'édifice, puis la guerre de Dix ans achève sa destruction.
  • Une nouvelle église, reconstruite en 1684 au même endroit, menace ruine un siècle plus tard et est remaniée en 1784.
  • Face à l'augmentation de la population, l'édifice s'avère trop petit. Commence alors en 1854 la construction de l'édifice tel que nous le connaissons aujourd'hui, incluant le clocher précédent qui avait été préservé. L'église est consacrée en 1856.



Halle aux grains

Ancienne halle aux grains


Le bâtiment date de 1858.
Après son usage de conservation des récoltes, il a servi de caserne de pompiers, puis de local pour les ateliers municipaux.
Suite à une récente restauration, il va devenir un espace d'animations culturelles;

Repère géographique.png Repères géographiques

Anciennes maisons sur la rive droite du petit bras du Doubs

L'Isle-sur-le-Doubs se situe au Nord au département.
Son ban communal s'est niché dans une boucle du Doubs, et la ville se répartit sur l'île et ses deux rives, principalement la rive gauche.
La localité se situe à 22 kilomètres au sud ouest de Montbéliard et 59 kilomètres au nord est de Besançon.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 624 592 760 674 1 101 1 123 1 255 1 325 1 528 1 924
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 993 2 060 2 085 2 584 2 525 2 512 2 558 2 469 2 621 2 584
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2 633 2 822 2 801 2 622 2 522 2 580 2 721 3 162 3 231 3 442
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 3 205 3 203 3 305 3 383 3 145 3 061 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Pierre-Claude BAVOUX 1800 - 1802 Né en 1753 - Greffier de justice de paix - Décédé en 1836  
- -  
- -  
Emmanuel JANIER-DUBRY 1848 - 1851 Né en 1792 - Maître de poste - Décédé en 1860  
Louis MEINER 1851 - 1879 Manufacturier - Conseiller général du canton de L'Isle-sur-le-Doubs de 1859 à 1879 - Décède en 1879.  
Georges Edmond MEINER 1879 - 1912 Maître de forges  
Jules MÉTOZ 1912 - 1954 Né en 1876 - Médecin - Conseiller général du canton de L'Isle-sur-le-Doubs de 1911 à 1940 et de 1945 à 1954 - Décède en 1954.  
Ernest BOITEUX 1954 - 1957 Né en 1896 - Cultivateur puis gendarme - A participé à la Grande guerre - Décède en 1957.  
Charles VOITOT 1957 - 1959  
Pierre Daniel GÉRARD 1959 - 1977 Conseiller général de 1976 à 1984  
Yves HUOT 1977 - 1995  
Rémy NAPPEY 1995 - 2018 Né en 1956 - Enseignant - Conseiller général de l'ancien canton de L'Isle-sur-le-Doubs de 2001 à 2015 - Élu conseiller départemental du canton de Bavans.  
Alain ROTH 2018 - (2026) Né le 28/01/1970.  

Cf. : MairesGenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Jacques Claude BULLIARD 1760 - Né en 1715 - Notaire royal et procureur fiscal - Décédé en 1784  
- -  
Claude Louis MERCIER novembre 1834 -  
Pierre Joseph PAGE - 1843 Né en 1795  
- -  
Hubert DANGEL et successeurs 1885 - 1919  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
François Xavier Joseph ISABEY 1780 - Né en 1743 - Décédé en 1789  
- -  
François Xavier BOUHELIER 1841 - Auparavant curé au Russey (1834)  
- -  
François CHAVONNET 1865 - Auparavant curé à Mandeure (1861)  
- -  

(Source : Diocèse de Besançon, liste de curés)

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts
Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des victimes inscrites sur le monument...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h - 12 h 8 h - 12 h 8 h - 12 h 8 h - 12 h 8 h - 12 h - -
Après-midi 13 h 30 - 17 h 30 - 13 h 30 - 17 h 30 13 h 30 - 17 h 30 13 h 30 - 16 h 30 - -
25315 - Isle Doubs Mairie.JPG

Mairie
Adresse : Place François Mitterrand - 25250 L'ISLE-SUR-LE-DOUBS

Tél : 03 81 99 37 80 - Fax : 03 81 99 37 89

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Juillet 2020)

Associations d'histoire locale

Dépouillements des registres paroissiaux

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Daniel SEIGNEUR, 50 dates qui ont marqué l'Histoire de la Franche-Comté, Besançon, Éditions Cêtre, 2017, 175 pages, ISBN 978-2-87823- 279-0

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Abbaye qui prendra par la suite le nom d'abbaye des Trois Rois.
  2. Religieux, Ferdinand sera par la suite gouverneur du Comté de Bourgogne
  3. Daniel SEIGNEUR, 50 dates qui ont marqué l'Histoire de la Franche-Comté, Besançon, Éditions Cêtre, 2017, 175 pages, ISBN 978-2-87823- 279-0
  4. Doubs Généalogie