25084 - Boussières

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Boussières
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 25 - Blason - Doubs.png    Doubs
Métropole
Canton Blason Besançon-25056.png   25-09   Besançon-6

Blason en attente.png   25-07   Boussières (Ancien canton)

Code INSEE 25084
Code postal 25320
Population 1 123 habitants (2017)
Nom des habitants Boussièrois, Boussiéroises
Superficie 558 hectares
Densité 201.25 hab./km²
Altitude Mini: 220 m
Point culminant 452 m
Coordonnées
géographiques
47.1575° / 5.901667° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
25084 - Boussières carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • Plusieurs découvertes témoignent d'une présence humaine dans le secteur à l'âge de bronze, à l'époque romaine et au temps des Mérovingiens.
  • C’est « au pays du buis » que s’est implantée Boussières, issu d’une ancienne buxaria latine (lieu planté de buis).
Le village, presque entièrement détruit par un incendie en 1548, a pourtant gardé son église, dont la présence est attestée dès le XIe siècle.
Boussières perd quelques années son titre de chef-lieu de canton au profit de Byans-sur-Doubs, au moment de la Révolution.
Au XVIIIe siècle, les vignobles régnaient en maître, à raison de 32 hectares répartis en 599 parcelles. Tous les Boussiérois, y compris les jeunes, travaillaient à la vigne.
Au siècle suivant la Papeterie ZRC, installée dans la commune en 1883 et employant alors 235 ouvriers, fit doubler le nombre d’habitants (Voir section Patrimoine).

Toponymie

Boissière en 1092, ..., Boxeriis au XIIe siècle, ..., Le toponyme actuel depuis le premier quart du XVe siècle.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2021 : Doubs
  • Arrondissement - 1801-2021 : Besançon
  • Canton - 1801-2015 : Boussières --> 2015-2021 : Besançon-6
  • Commune - 1801-2021 : Boussières

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Étienne

Vue d'ensemble Photo B.ohland

Cette église primitive est placée, en 1092, sous le patronage du chapitre de la collégiale de La Madeleine de Besançon.
De cette époque subsiste le clocher roman à bandes lombardes, de 32 mètres de haut, un exemple très rare en Franche-Comté de la première période de l'architecture religieuse romane. Il a en effet résisté lorsque le village a été détruit par un incendie en 1548 et lorsque la nef s'est effondrée en 1787. Le cloche sera coiffé en 1829 d'un dôme à l'impériale[1].

Porche Photo B.ohland

En 1574, l'édifice est complété d'un porche massif recouvert de tuiles de lave et comportant trois entrées. L'endroit servait en effet de lieu de réconciliation avant Pâques. Les personnes en conflit entraient chacune par un côté latéral et redescendaient ensemble par l'escalier central. Ce porche est voûté en croisée d'ogives et sa clé de voûte est décorée d'un blason du curé de l'époque, Jean d'Orchamps, avec les dates 1562 et 1584.
Clocher et porche ont entraîné le classement de l'église en tant que Monument historique[2].

À l'intérieur se remarquent notamment :
- le maître-autel et son retable en bois du XVIIIe siècle, inscrit aux objets historiques en 1992,
- des fonts baptismaux en bois sculpté, datant du début du XIIIe siècle,
- une statue en bois de fruitier représentant saint Jacques. Du XVIe siècle, elle est classée au titre de objets historiques[3].


Papeterie

La papeterie Zuber Rieder et Cie est une filiale d'une société créée en 1841 en Alsace, à Roppentzwiller.
Après la guerre de 1870, cette usine à papier est construite à Boussières pour profiter de plusieurs conditions favorables : abords du Doubs, présence d'une centrale hydro-électrique, proximité d'un canal et d'une voie ferrée. Et les propriétaires implantent ici les pins noirs d'Autriche pour leur faculté à se régénérer naturellement.
Au début du XXe siècle, la papeterie installe des ateliers spécialisés dans la confection de cahiers d'école : ils innovent en matière de réglure et de présentation, et porteront la célèbre marque "Calligraphe". Plus tard sont créés des ateliers de papier gommé, dont certains sont encore utilisés pour un tiers des timbres français. Enfin, quand l'informatique apparaît, l'usine ZRC produit des bandes de papier pour perforatrices.
La papeterie est toujours en activité.

Repère géographique.png Repères géographiques

Située dans la partie occidentale du département, la commune de Boussières se trouve à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Besançon et à une dizaine de kilomètres de Saint-Vit.
L'angle nord-ouest de son ban communal se confond avec un coude du Doubs.<br Le relief est légèrement vallonné.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 290 327 324 311 302 302 295 271 263 260
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 254 235 222 228 500 533 524 528 526 575
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 609 536 551 519 555 510 530 505 531 697
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 762 837 929 1 052 1 084 1 102 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jacques PUGET 05/1790 -  
Claude MAGNIN -  
Jean-Claude GROSCLERC -  
Pierre ROLAND 02/1812 -  
Pierre-Henri MAGNIN 08/1821 - 1828 Démission le 28/02  
Claude Théodule OUDET 02/1828 - 1846  
Jean-Baptiste PERRET 06/1846 - 10/1855 Suspension du C.M  
Hippolyte MILE 02/1857 - 1865  
Jacques-Lucien POULET 03/1865 - 1870  
Pierre MINARY 02/1870 - 1873  
Émile RETROUVEY 03/1873 - 23/11/1884 Démission  
Célestin POULET 12/1884 - 08/1896 Démission  
Joseph RETROUVEY 10/1896 - 1898  
Célestin POULET 03/1898 - 1902  
- -  
Jean ZUBER 02/1903 - 1919 Né en 1861. Directeur des papeteries de Torpes. Conseiller général du canton de Boussières de 1910 à 1919. Décède en 1919.  
Ernest ZUBER 12/1919 - 1941 Né vers 1878. Industriel. Également conseiller général du canton de Boussières de 1935 à 1940. Décède en 1940.  
Maurice MILLE 15/05/1941 - 1959 Désigné par le préfet en 1941 puis élu en 1945  
Raymond PLOUX 1959 - 1965  
Jean CANAL 1965 - 1971  
Michel POULET 1977 - 2008  
Bertrand ASTRIC 2008 - 2020  
Hélène ASTRIC 2020 - (2026)  
- -  

Cf. : Mairie

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
François LANDRY 1820 - 1854  
LANDOZ 1854 - 1863 Notaire de Boussières et Thoraise  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Humbert de LAVANS 1477  
- 11 avril 1480 -  
Léonard MORELOT 06 août 1522 - Avec Simon REGNAUD (vicaire)  
Mathieu MAIRE "le jeune" 01 juillet 1551 -  
- 03 septembre 1555 -  
- 16 janvier 1556 -  
Jean d'ORCHAMPS 13 août 1561 - 1584 À l'origine de la construction du porche de l'église  
- 05 août 1584 -  
- 17 décembre 1586 -  
- 28 juin 1594 -  
- 24 avril 1596 -  
Antoine ROCHE 24 novembre 1618 -  
Pierre MOLEY 10 octobre 1638 -  
Jean-Claude CHEVILLON - Curé à Grandfontaine de 1639 à 1643  
Claude CHRESTIN 29 avril 1664 -  
François MOSSANS 22 septembre 1671 - de Thoraise, sera ensuite à Villars-Saint-Georges  
Blaise BERNARD 04 avril 1681 -  
Pierre LAGRANDFEMME 2 janvier 1699 - Né en 1674 - Lettré - Curé à Boussières - Décédé en 1710 (Source : arbre généalogique sur Geneanet)  
C. CHAUVEY 16 août 1721 - Une pierre de l'église porte son nom et la mention "curé, 1737". Il initie la reconstruction de l'église (sauf le clocher)  
Nicolas Bernard BASSAND décembre 1755- Enterré à l'église le 12 octobre 1787  
Antoine BOURGEOIS 04 décembre 1787 - Figurant sur le décret de déportation du 26/08/1792 concernant 423 ecclésiastiques du Doubs  
Pierre-François JUIF 1791 - jureur, abandonne la prêtrise le 10 juin 1794  
Claude Joseph BULLABOIS 28 février 1804 - 1835 décède le 2 novembre 1835  
- 24 décembre 1835 - Le curé de Reugney est nommé à Boussières  
Jean Baptiste DAYET 25 décembre 1840 -  
BERREUR - Succursaliste à Bussières (70), il est nommé à Boussières  
BOUTTEMENT mars 1862 -  
Charles MARICHAL novembre 1873 -  
MOROGE 1874 - Bénit la petite cloche en 1907  
TISSOT 1909 - curé mobilisé. Autres curés pendant la guerre : CRETIN et PERROD  
Alfred SEGER 1919 - 1965  
Henri AMIEN 1965 - 1974  
Jean MARGELIN 1974 - 1988 Curé de Busy, Vorges et Boussières  
Germain CHOULET 1988 - 1995  
Bernard HUOT-MARCHAND 1978 - 1995 Ensuite curé de Busy - Parti à la retraite le 13 novembre 2012. Dernier curé de Boussières. Présent en 2018 lors de la restauration du presbytère transformé en appartements  
- -  

Liste des titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean-François BONNEFOY 14 janvier 1787 1er mars 1839 Brigadier à cheval - Chevalier en 1831

Son dossier  

Léon Charles Gabriel LAMY 21 mars 1887 - Dossier non communicable en ligne  
Paul Julien Pierre Ludge LAMY 26 juin 1885 - Dossier non communicable en ligne  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Ancien monument
Nouveau monument

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - 9h00 - 11h30 -
Après-midi - 15h00 - 17h45 15h00 - 17h45 15h00 - 17h45 - - -
25084 - Boussières Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 7 rue du Centre - 25320 BOUSSIÈRES

Tél : 03 81 56 54 90 - Fax : 03 81 56 60 62

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Appelé aussi couramment clocher comtois
  2. Base Mérimée
  3. Base Palissy