2ème Régiment d'Artillerie Lourde - 1914-1918

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Présentation

Création des 5 régiments d'Artillerie Lourde

La loi du 15 avril 1914 organisa cinq régiments d'artillerie lourde ; mais ceux-ci étaient encore en période de formation au moment de la mobilisation[1].
Voici, en partie le déroulement de leur formation concernant le 2e R.A.L :
Lors de la réorganisation de l'artillerie, prescrite par la loi du 15 avril 1914, celle ci recevra son exécution à partir du 1er mai 1914[2]

  • transformation de 22 batteries d'artillerie à pied en batterie d'artillerie lourde.[3]

à partir du 1er juillet :

  • création de 9 batteries d'Artillerie Lourde[4]

Le tableau B[5] indique la composition transitoire des régiments d'artillerie auxquels sont rattachées des batteries lourdes du 2e R.A.L pour la période du 1er mai au 1er juillet 1914.

  • IVe Groupe du 31e R.A.C, batterie 10, 11, 12, armées de 155 C modèle 1904 TR Rimailho au Mans (72)
  • IVe Groupe du 12e R.A.C, batterie 10, 11, 12, armées de 155 C modèle 1904 TR Rimailho à Vincennes (94)
  • batterie 2 du 2er Régiment d'Artillerie à Pied
  • batterie 8 du 2er Régiment d'Artillerie à Pied
  • batterie 5 du 2e Régiment d'Artillerie à Pied

Les officiers seront administrés à partir de la date précitée jusqu'au 1er juillet 1914, savoir:
2e Régiment d'Artillerie Lourde par le 13e R.A.C[6]

Organisation

Le Régiment d'Artillerie Lourde Hippomobile était avant tout un cadre administratif pour ces régiments.

- L'Artillerie Lourde hippomobile ne comprenait, au début de la campagne, que 5 régiments (n°1 à 5) à 4 groupes[7].
- Un Régiment d'Artillerie Lourde s'articule autour de ses groupes.
- Ce 2e R.A.L sera composé, début Aout 1914, de 2 groupes 155 CTR Rimailho, d'un groupe de 120C modèle 1890 et d'un groupe de 105 L.
- Jusqu'en novembre 1915, les Groupes des 5 régiments du temps de paix, puis ceux formés au fur et à mesure des disponibilités, étaient mis à la disposition des Artilleries de Corps d'Armée ou de Division.[8]

Dépôt

Vincennes devient le dépôt du 82e RALT le 1er octobre 1915

Portion Centrale (P.C)

Les groupes

Composition

  • Ier groupe
  • IIe groupe
  • IIIe groupe
  • IVe groupe
  • Ve groupe
  • VIe groupe
  • VIIe groupe dit aussi XVIIIe groupe[9]
  • VIIIe groupe
  • IXe groupe
  • Xe groupe
  • XIe groupe
  • XIIe groupe
  • XIIIe groupe
  • XIVe groupe
  • XVe groupe
  • XVIe groupe
  • XVIIe groupe
  • XVIIIe groupe voir VIIe groupe
  • XXe groupe

Journal chronologique (d'après le Journal des Unités)

Journal chronologique (d'après les Fiches individuelles)

1914

1915

Lieux-dits

Endroits (Bâtiment, Transport...)

  • Décembre 1914 : ambulance n°2 du 9e corps d'armée.

Composition des Officiers


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
- [[ | ]]
SARTRAL Robert Philippe Jacques Lieutenant O - 1915 -


Composition des Sous-Officiers


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
- [[ | ]]
- [[ | ]]



Composition des troupes


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
DENIAU Louis Henri Auguste Soldat O 1914 Saint-Calais (72)
GALLIEZ louis cannonier servant O - 1915 Auberchicourt (59)
GILLET Raoul 2e canonnier O - 1914 Fréniches (60)
DANIEL dit METAYER Roger Canonnier O nécropole nationale " La Ferme de Suippes "
Suippes ( Marne )
1914 Gilocourt (60)
- [[ | ]]
- [[ | ]]


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Historiques de l'artillerie française, tome I & II, colonels Henri Kauffer et Georges Van den Bogaert, imprimerie de L'Ecole d'Application de L'Artillerie- DRAGUIGNAN 1989
  • L'Artillerie Française et ses insignes, tome I & V, Chef d'escadron Charles Letrait, Toulouse, imprimerie Dulaurier, 1978-1979
  • L'Artillerie par le colonel Henri Kauffer, in Inventaire des archives de la Guerre : Série N 1872-1919, vol. 1 : Introduction, guide des sources, bibliographie par Pierre Guinard, Jean-Claude Devos et Jean Nicot, page 143 (vue 151)
  • Historique et organisation de l'artillerie : l'artillerie française depuis le 2 août 1914 / par le capitaine d'artillerie Leroy, 1922
  • Revue militaire française n°99, 1er juillet 1919 : L'artillerie française 1914-1918
  • L'artillerie française 1914-1918 suite et fin
  • Histoire technique, l'artillerie de terre en France pendant un siècle : (1816-1919), tome 2 (1880-1916), Général Jules Challéat
  • Manuel d'artillerie lourde (matériel), Colonel Alvin & Commandant André, 4e édition, édition Lavauzelle, 1919
  • Mémoires du MARECHAL JOFFRE, (1910-1917), tome premier

Visuel sources.png Sources

  • Journaux des Marches et Opérations des grandes unités- J.M.O- 1914-1918 - cote 26N 1 à 570
  • Journaux des Marches et Opérations des régiments et bataillons, J.M.O 1914-1918 - cote 26 N 571 à 1370
  • Fiches individuelles numérisées des militaires décédés guerre de 1914-1918, M.D.H
  • Armées Françaises dans la Grande Guerre (AFGG)
  • Annuaire officiel de l’Armée française 1914
  • Annuaire des Polytechniciens des promotions 1920 et précédentes
  • Grand Mémorial
  • Base de données Léonore
  • Annuaire officiel Légion d'Honneur, avril 1929
  • Journal Officiel République Française, Lois et décrets - J.O.R.F
  • Loi du 24 juillet 1909 modifiée par la loi du 15 avril 1914, relative à la constitution des cadres et des effectifs de l'armée d'active et territoriale en ce qui concerne l'ARTILLERIE.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Référence.png Notes et références

  1. Mémoires du Maréchal Joffre, chapitre IV, Artillerie légère et artillerie lourde
  2. loi du 15 avril 1914, vue 20
  3. loi du 15 avril 1914, vue 20
  4. loi du 15 avril 1914, vue 21
  5. loi du 15 avril 1914, vue 30
  6. loi du 15 avril 1914, vue 27
  7. Historique du 111e régiment d'artillerie lourde : Campagne 1914-1918, vue 1
  8. Historique du 111e régiment d'artillerie lourde : Campagne 1914-1918, vue 1 &2
  9. Historiques de l'artillerie française, 2e RAL