Ouvrir le menu principal

Geneawiki β


Cette page concerne l'année 1889 du calendrier grégorien.

Années:
1886 1887 1888 - 1889 - 1890 1891 1892
Siècles:
XVIIIème siècle - XIXème siècle - XXème siècle

Cette rubrique a pour objectif de regrouper année par année et jour par jour l'ensemble des évènements nationaux ou locaux tel que :

  • la politique: alliances, traités, nominations de ministres, papes, etc.
  • les catastrophes: épidémies, incendies, inondations, sécheresses, etc.
  • les guerres: déclaration de guerre, batailles, armistices, invasions, etc.
  • l'histoire régionale: constructions, visites de dignitaires, etc.
  • les naissances, mariages et morts des personnes célèbres (familles royales, heros, saints, auteurs, artistes, etc.)

Ceci, dans le but de replacer ses ancetres dans le contexte de l'époque.


Voir aussi : XIXème siècle

Europe.jpg EUROPE

  Allemagne

Politique

  • Fondation du Parti Social Démocrate


Social

  • Bismarck créé l'assurance vieillesse et invalidité

  France

Politique

  •   4 février : La compagnie universelle du canal interocéanique de Panama chargée de construire le canal est mise en faillite provoquant la ruine de 85000 souscripteurs .
  •   7 mars : Héros local - Pirette - :
    Décret du 7 mars 1889 , le nom de Pirette a été donné au centre de population européenne créé à Ain-Zaouïa (commune mixte de Dra-el-Mizam, département d'Alger) pour réparer l'oubli perpétuant la mémoire du héros d'Algérie qui n'avait pas reçu la croix de la Légion d'honneur dont il s'était montré si digne:
    Pirette est un militaire libéré du service (2°bataillon, grenadiers, du 12°de ligne) colon de Ben-Seman à dix minutes du camp de l'Arbarh occupé par 300 hommes; sa ferme est attaquée par les Hadjouth au nombre de 1000 à 1200. Il charge cinq fusils et imagine de placer à chaque fenêtre soit un chapeau, soit une casquette pour faire croire aux assaillants que la ferme compte plusieurs défenseurs.
    Les Hadjouth s'arrêtent étonnés. puis reviennet à l'assaut. Pirette se multiple, il défend à la fois tous les points de la maison.Cependant la nuit arrive, l'attaque est suspendue. Il décide de profiter du silence de la nuit, et à s'échapper. Son arrivée au camp y causa un étonnement et une stupéfaction impossible à décrire. Les 300 soldats, qui avaient entendu toute la journée une vive fusillade qui partait de la ferme, ne doutaient pas que les assiègés ne fussent nombreux et parfaitement en état de se défendre. Ils ne pouvaient comprendre comment un seul homme avait tant fait, comment il avait tenu, une journée entière, contre mille hommes. Le livre d'or de l'Algérie.
  • 26 juin : Loi sur la nationalité - Double jus soli -
    La loi du 26 juin, est le premier texte législatif important qui révise et surtout réforme de fond en comble le "CODE CIVIL DES FRANÇAIS" du 30 ventôse An XII en matière d'attribution à la naissance ou d'acquisition par décret de l'allégeance française et il sera immédiatement applicable en Algérie.
    Sa nouveauté sera d'instaurer le principe du Double jus soli (double naissance sur le territoire français) comme critère d'acquisition de la nationalité française à la naisance.
    Alors que les lois de 1851, laissaient aux personnes "nées en France d'un étranger qui lui y était lui-même né" la possibilité d'exciper de leur qualité d'étrangers pour ne pas devenir français contre leur gré, cette loi déclare d'office ces mêmes personnes "françaises de naisances" sans possibilité de décliner ou de répudier volontairement la nationalité française si ce n'est qu'après avoir quitté le territoire national sans esprit de retour et au prix d'une procédure coûteuse : la "demande de libération des liens d'allégeance".
  • 22 septembre & 6 octobre : Elections Législatives
  •  5 novembre : Le gouvernement lance l'armée contre les monastères. Sous le Second Empire, les congrégations religieuses s'étaient multipliées. Les jésuites, en particulier, éduquaient une partie de la jeunesse aristocratique et bourgeoise et acquirent par là même une influence que les républicains jugeaient dangereuse. En novembre 1889, Paul BERT, ministre de l'Instruction publique, était un farouche anti-clérical. Devant l'Assemblée Nationale, Jules FERRY, qui venait de prendre la présidence du Conseil, définissait ainsi ses projets : « Défendre les droits de l'Etat contre un certain catholicisme qui n'est point le catholicisme religieux, mais politique. » En conclusion, il demandait d'exclure de l'enseignement tous les membres des congrégations non autorisées. Son discours eut un immense retentissement dans l'opinion publique. « Dans le village, l'instituteur et le curé sont près d'en venir aux mains, écrit François CORTE. Dans toute la province montent des odeurs de soufre et d'encens. » « A bas la calotte », riposte-t-on au « Veni Creator ».

    Les débats à la Chambre sont tout aussi passionnés. Une des séances les plus orageuses se termina en un véritable pugilat : on échangea des gifles et des coups de poing, la sonnette du Président servait de projectile tandis que les manchettes, les faux cols et les souliers étaient mutuellement arrachés. Après trois semaines, la Chambre penchait nettement du côté des républicains anti-cléricaux. Jules FERRY porta enfin le dernier coup en lisant quelques extraits du manuel d'Histoire en usage dans les collèges jésuites. On y enseignait, entre autres, que Louis XVI avait été assassiné par les protestants et que, si la bigamie était fréquente dans l'hérétique Angleterre et les enfants abandonnés ou vendus, on le doit à l'institution du divorce. Le projet de loi fut voté à la majorité.

    Bien que le pape Léon XIII se prononçât en faveur d'une conciliation, les congrégations d'enseignants refusèrent d'adresser une demande d'autorisation au gouvernement. Devant cette bravade, Jules FERRY décida de lancer contre les monastères des effectifs de police et de l'armée. L'opération commença le 5 novembre dès 6 heures du matin, la troupe dut forcer les portes. Au monastère de Saint-Michel-du-Frigoulet, en Provence, les moines tinrent un siège de cinq jours. A Lyon, certaines expulsions firent des blessés. A peine dissoutes, les congrégations se reformèrent, mais Jules FERRY avait atteint son but : rendre l'école « gratuite, laïque et obligatoire ».

Catastrophes

Guerres

Histoire régionale

Paris

  • 31 mars : Inauguration de la Tour Eiffel, dont la construction s' est achevée le 28 janvier

Divers

Euréka.jpg Inventions & découvertes

  • l' antibiotique, par le Français VUILLEMEN
  • le dérailleur, par le Français Paul DE VIE
  • le film photographique, par l' Américain George EASTMAN
  • l' interrupteur, par Granville T. WOODS
  • le juke-box, par l' Américain Louis GLASS
  • le landau, par William H. RICHARDSON
  • le soutien-gorge, par la Française Hermine CADOLLE
  • les toilettes (WC), par Jérôme B. RHODES
  • 1er mai : 1ère Fête du Travail en France
  • 19 mai : le 1er automobiliste arrêté pour excès de vitesse (20km/h) est le New-Yorkais Jacob GERMAN

Littérature

  • Famille-sans-Nom (Jules Verne)
  • Sans dessus dessous (Jules Verne)

Carnet mondain 2.jpg Carnet mondain

Naissances de personnalités

  •   1er janvier : Adolphe PÉGOUD, aviateur, né à Montferrat (Isère), mort au combat à Petite-Croix (Territoire de Belfort) le 31/8/1915
  • 19 janvier : Sophie TAEUBER-ARP, peintre, née à Davos (Suisse) (1889-1943)
  • 22 janvier : Henri PÉLISSIER, coureur cycliste vainqueur du tour de France en 1923, né à Paris, décédé à Dampierre-en-Yvelines (Yvelines) le 1/5/1935
  •   2 février : Jean-Marie DE LATTRE de TASSIGNY, maréchal de France né à Mouilleron-en-Pareds (Vendée), décédé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) le le 11/1/1952
  •   2 février : Charles SILVESTRE, écrivain né à Tulle (Corrèze), décédé à Bellac (Haute-Vienne) le 31/3/1948

  •   3 février : Carl Theodor DREYER, réalisateur né à Copenhaegue (Danemark) (1889-1968)
  • 23 février : Jeanne ROQUES, actrice réalisatrice connue sous le nom de MUSIDORA, née et décédée à Paris (1889-11/12/1957)
  • 12 mars : Vaslav NIJINSKI, danseur chorégraphe, né à Kiev (Uktainr), décédé à Londres (Grande-Bretagne) le 8/4/1950
  • 13 mars : John Hasbrouck VAN VLECK, prix Nobel de physique 1977, né à Middletowm (États-Unis) (1889-1980)
  •   7 avril : Gabriela MISTRAL, prix Nobel de littérature 1945, née à Vicuna (Chili) (1889-1955)
  • 11 avril : Nick LA ROCCA, musicien né à La Nouvelle-Orléans (États-Unis) (1889-1961)
  • 15 avril : Marthe RICHARD, née Marthe BETENFELD, prostituée, résistante, aviatrice, femme politique née à Blâmont (Meurthe-et-Moselle), décédée à Paris le 9/2/1982
  • 16 avril : Charlie CHAPLIN, acteur, né à Londres, décédé à Vevey (Suisse) le 25/12/1977

  • 17 avril : Marcel BOUSSAC, homme d'affaires, né à Châteauroux (Indre), décédé à Paris le 21/3/1980
  • 20 avril : Adolf HITLER, né à Braunau (Autriche) (1889-1945)
  • 21 avril : Paul KARRER, Suisse prix Nobel de chimie 1937, né à Moscou (Russie) (1889-1971)
  • 28 avril : Antonio de Oliveira SALAZAR, dictateur, Président portugais en 1951, né à Vimeiro (Portugal) (1889-1970)
  • 10 mai : Marie Adrienne KOENIG, actrice sous le nom de Mae MURRAY, née à Portsmouth (États-Unis) (1889-1965)
  • 13 juin : Germaine ACREMANT, femme de lettres, née à Saint-Omer (Pas-de-Calais), décédée à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) le 24/8/1986
  •   4 juillet : Benjamin PÉRET, poète, né à Rezé (Loire-Atlantique), décédé à Paris le 18/9/1959
  •   5 juillet : Jean COCTEAU, poète, né à Maisons-Laffitte (Yvelines), décédé à Milly-la-Forêt (Essonne) le 11/10/1963
  • 23 juillet : Georges BONNET, homme politique, né à Bassilac (Dordogne), décédé à Paris le 18/6/1973
  •   5 août : Conrad Potter AIKEN, écrivain américain né à Savannah (Géorgie) (1924-1973)
  •   7 août : Georges Louis Thierry d'ARGENLIEU, amiral, né et décédé à Brest (Finistère) (1889-7/9/1964)
  •   4 septembre : Karl SEKZ, 1er Président autrichien du 05/07/1919 au 09/12/1920, né à Vienne (Autriche-Hongrie) (1889-1950)
  • 13 septembre : Pierre REVERDY, poète, né à Narbonne (Aude), décédé à Solesmes (Sarthe) le 17/6/1960
  • 26 septembre : Ivan MOSJOUKINE, acteur né à Penza (Russie), nationalisé français, décédé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) le 18/1/1939
  •   2 octobre : Pierre LEGRAIN, ébéniste relieur, né à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) (1889-17/71929)
  •   3 octobre : Carl Von OSSIETZKY, prix Nobel de la paix 1935, né à Hambourg (Allemagne) (1889-1938)
  • 25 octobre : Abel GANCE, acteur scénariste productrue, né et décédé à Paris (1889-10/11/1981)

  • 27 octobre : Henry de KÉRILLIS, journaliste homme politique né à Vertheuil-en-Médoc (Gironde) (1889-États-Unis, 11/4/1958)
 
  •   1er novembre : Philip John NOEL-BAKER, prix Nobel de la paix 1959, né à Londres (Grande-Bretagne) (1889-1982)
  • 14 novembre : Jawaherlal NEHRU, homme politique indien, né à Allahabad (Inde) (1899-1964)
  • 23 novembre : Annibale NINCHI, actrice née à Bologne (Italie) (1889-1967)
  • 26 novembre : Albert DIEUDONNÉ, acteur scénariste réalisateur, né et décédé à Paris (1889-19/3/1976)
  • 30 novembre : Edgar Douglas ADRIAN, prix Nobel de physiologie-médecine 1932, né à Hampstead (Grande-Bretagne) (1889-[{[1977]])
  • 30 novembre : Nils Gustaf DALEN, prix Nobel de physique 1912, né à Stenstop (Suède) (1889-[[1937}})
  •   5 décembre : Marie Louise DAMIEN, dite DAMIA, chanteuse française, née à Paris, décédée à La Celle-Saint-Clous (Yvelines) le 30/1/1978
  •   7 décembre : Gabriel MARCEL, philosophe, né et décédé à Paris (1889-8/10/1973)
  • 27 décembre : Bunk JOHNSON, ses vrais prénoms étant William Geary, jazzman né à La Nouvelle-Orléans (États-Unis) (1889-1949)

Mariages de personnalités

Décès de personnalités

  • 23 janvier : Alexandre CABANEL, peintre décédé à Paris
  • 30 janvier : Rudolf Franz Karl Joseph von HABSBURG-LOTHRINGER, archiduc d'Autriche décédé à Mayerling (Autriche)
  • 30 janvier : Marie VETSERA, baronne décédée à Mayerling (Autriche)
  •   9 février : Jean-Baptiste François PIYTA, cardinal décédé à Rome (Italie) (1812-1889)
  •   9 avril : Michel Eugène CHEVREUL, chimiste décédé à Paris
  • 23 avril : Jules BARBEY d' AUREVILLY, écrivain décédé à Paris
  • 18 mai : Dominique PADO, journaliste sénateur
  •   7 juillet : Giovanni BATTESINI, misicien, compositeur, chef d'orchestre décédé à Parme (Italie)
  • 15 août : Aimé Victor François GUILBERT, cardinal décédé à Gap (Hautes-Alpes) (1812-1889)
  • 19 août : Auguste VILLIERS de l' ISLE-ADAM, écrivain décédé à Paris
  • 28 septembre : Louis Léon César FAIDHERBE, général décédé à Paris
  •   6 octobre : Jules DUPRE, peintre décédé à L'Isle Adam (Val-d'Oise)
  • 11 octobre : James Prescott JOULE, physicien, décédé à Saleford (Grande-Bretagne)
  • 25 octobre : Emile AUGIER, écrivain décédé à Croissy-sur-Seine (Yvelines)
  •   6 décembre : CHAMPFLEURY, écrivain et critique décédé à Sèvres (Hauts-de-Seine)