17146 - Échillais

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Échillais
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 17 - Blason - Charente-Maritime.png    Charente-Maritime
Arrondissement Blason Rochefort-17299.png    Rochefort (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Tonnay-Charente-17449.png   17-25   Tonnay-Charente

Blason en attente.png   17-26   Saint-Agnant (Ancien canton)

Code INSEE 17146
Code postal 17620
Population 3 512 habitants (2016)
Nom des habitants Échillaisiens, Échillaisiennes
Superficie 1 472 hectares
Densité 238,59 hab./km²
Altitude Mini : 0 m
Point culminant 18 m
Coordonnées
géographiques
45.8983° / -0.9517° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
17146 - Échillais carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-1941 : Charente-Inférieure, 1941-2019 : Charente-Maritime
  • Arrondissement - 1801-1926 : Marennes, 1926-2019 : Rochefort
  • Canton - 1801-2015 : (Saint-Aignan) Saint-Agnant, 2015-2019 : Tonnay-Charente

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Notre-Dame

Pont transbordeur Rochefort-Échillais

Le pont transbordeur du Martrou

Le pont transbordeur (aussi appelé Pont du Martrou), situé au nord de la ville, relie la commune d'Échillais à celle de Rochefort, de l'autre côté de la Charente, les deux rives étant distantes de 150 mètres. Il se compose d'un tablier de 175 m de long est supporté par deux piles double-pylônes d'une hauteur de 66 m de haut et faisant culminer le tablier à 50 mètres au-dessus de la Charente. Des rails sont fixés sur le tablier afin que la traversée se fasse avec une nacelle métallique suspendue par des filins au dessus du fleuve. Actuellement elle peut transporter 100 personnes pour une traversée de 5 minutes.

Avant l'existence de ce pont, le fleuve se traversait grâce à un bac, à rames, puis à vapeur. Mais la situation était difficile à marée basse ou lors de forts courants. Très vite l'idée d'un pont surgit, mais à condition qu'il ne gêne pas le passage des navires sortant de l'arsenal, situé plus en amont. En 1897, on retient le projet de l'ingénieur français Ferdinand Arnodin (1845-1924). La construction démarre en 1898 et est terminée deux ans plus tard, il est inauguré le 29 juillet 1900. Ce pont permet alors le transport de voitures, chevaux, vélos, piétons. En 1944, un assaut allemand fait exploser la nacelle. Après réparation, le pont reprend du service jusqu'en 1967, où il est remplacé par un pont levant à 100 mètres en aval. En 1975 il est alors choisi de le détruire mais il est sauvé le 30 avril 1976 par son classement aux Monuments historiques[1]. Le Pont est restauré à partir de 1988, et six ans plus tard, il est remis en service pour une exploitation touristique et "transborde" de nouveau les piétons et les cyclistes d'une rive à l'autre. Depuis 2016 il est en cours de restauration, au terme de cette entreprise le tablier à âmes pleines de 1933 serra remplacé par un tablier à treillis comme à l'origine[2].

Ce type de pont est assez rare est très peu existe encore aujourd'hui, il n'en existe plus que huit au Monde encore en usage : 3 en Grande-Bretagne, 2 en Allemagne, 1 en Argentine, 1 en Espagne, et un seul en France, celui-ci. De nombreux autres, comme ceux de Bordeaux, Brest, Marseille, Nantes et Rouen, furent quant détruits pendant la guerre.

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 996 312 368 492 523 581 647 742 769 765
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 825 860 892 1 019 1 097 1 199 1 378 1 339 1 463 1 453
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 378 1 173 1 129 1 101 1 159 1 127 1 279 1 297 1 476 1 847
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 2 575 2 672 2 821 2 894 3 326 3 512 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Pierre de CONDEMINE 1819 - 14/02/1822 Né en 1766 à Sainte-Rose Cap Français (St Domingue), décédé le 14/02/1822 à Échillais.  
- -  
- -  
- -  
Henri SANNA 2001 - 2014  
Michel GAILLOT 2014 - (2020) Né le 05/05/1945 à La Vallée. Professeur d'allemand, proviseur à la retraite.  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9 h - 12 h 9 h - 12 h 9 h - 12 h 9 h - 12 h 9 h - 12 h - -
Après-midi 13 h 30 - 17 h 30 13 h 30 - 17 h 30 13 h 30 - 17 h 30 13 h 30 - 17 h 30 13 h 30 - 17 h 30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 2, rue de l'Église - 17620 ÉCHILLAIS

Tél : 05 46 83 03 74 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public & Mairie (Février 2019)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Échillais et ses seigneurs
  Echillais à travers les âges

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Base Mérimée
  2. Article Ouest France du 23 septembre 2016