08038 - Avançon : Différence entre versions

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(Illustrations, photos anciennes)
Ligne 58 : Ligne 58 :
 
Image:Avancon_ecole1.jpg|La mairie et les écoles
 
Image:Avancon_ecole1.jpg|La mairie et les écoles
 
Image:Avancon rue1.jpg|La rue principale
 
Image:Avancon rue1.jpg|La rue principale
</gallery>
 
<gallery>
 
 
Image:Avancon_devaste1.jpg|Avançon dévasté
 
Image:Avancon_devaste1.jpg|Avançon dévasté
 
Image:Avancon_devaste2.jpg|Les ruines
 
Image:Avancon_devaste2.jpg|Les ruines

Version du 23 novembre 2005 à 09:53

Retour

Avançon
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département Ardennes
Métropole {{{Métropole}}}
Canton Château-Porcien
Code INSEE 08038
Code postal 08300
Population 322 habitants (1999)
Nom des habitants Avansonnais
Superficie 2099 ha hectares
Densité 15 hab./km²
Altitude 96 m
Point culminant La Croix l'Ermite : 139 m
Coordonnées
géographiques
04°14'45"E/49°28'34"N
Localisation (avant 2015)
Avancon carte.jpg
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire de la commune

Origine du nom

Selon Albert Dauzat (dictionnaire étymologique des noms de lieux), ce village tire son nom du nom d’homme latin « Aventius » avec suffixe –onem ce qui a donné « Avensonnem » en latin et par la suite Avensson avant de devenir après diverses formes orthographiques « Avançon ».

Selon le Docteur Octave Gueillot dans sa « géographie populaire ardennaise » de 1931, ses habitants portaient le sobriquet de « Bourliquins », qui leur aurait été attribué pour leur étourderie.

Un brin d’histoire

Le premier document, figurant aux Archives de la Marne (A.D. de Reims) qui concerne ce village est daté de l’année 1200 ; il s’agit d’une renonciation, par devant Guillaume de Champagne, archevêque de Reims, de Nicolas Maigret au droit d’ost et chevauchée sur les manants du chapitre de la cathédrale de Reims à Avançon. (parchemin avec sceau de l’archevêque, de cire verte sur lacs de soie verte et rouge).

sceau royal


A signaler aussi, parmi plus de 150, cet autre document de février 1287 : Amortissement, par Philippe IV le Bel de la terre léguée au chapitre à Avançon par le chanoine Jean de Rumigny (parchemin et sceau royal de cire verte sur lacs de soie verte et rouge). Cette abondance de documents est due au fait que le chapitre de la cathédrale de Reims était « seigneur en partie » de ce village.


L’église d’Avançon

Avancon eglise3.jpg

L'église a été « inscrite » aux monuments historiques le 19 juillet 1926 mais seuls le chœur et le transept de cette église ont été « classés » le 12 février 1942 ; ils sont les seuls éléments protégés. Il est communément admis que la partie classée date du XIIIème siècle et le reste, au dire des Monuments Historiques, daterait du XVIIème et XIXème siècle.

Comme beaucoup d’églises de Champagne, celle ci présente deux époques de construction : Le chœur a été construit par l’Abbaye de saint Rémi (« seigneur en partie » d’Avançon) qui avait la charge de son entretien tandis que la construction de la nef incombait aux paroissiens. Les moyens financiers des moines n’étant pas les mêmes que ceux des habitants, le chœur a été construit d’une seule traite, ce qui lui donne son unité. Faute d’argent, la construction de la nef s’est étendue sur une assez longue période : il semble qu’elle ait été voûtée très tardivement ; « les nervures des voûtes s’arrêtent sur des consoles d’un dessin lourd et déplaisant » nous dit Maurice Hollande dans son ouvrage « Sur les routes de Champagne ». C’est grâce à la ferveur populaire de nos ancêtres que cette belle église s’est édifiée, même s’il leur a fallu un certain temps pour y parvenir.

Voici la description que Maurice Hollande donne de cette église : « ...L’abside à sept pans dont le mur, au-dessus des fenêtres basses, est percé de trois oculi, doit remonter à la fin du XIIIe siècle. Elle donne à cette église un aspect caractéristique, surtout vue de l’extérieur où elle domine une partie du village placée en contrebas ; elle est d’un style sobre et pur, avec ses contreforts à ressauts et la corniche à modillons qui court à la base des combles. Sur la croisée se dresse un petit clocher polygonal en charpente, coiffé d’une courte flèche. A l’angle du transept, une tourelle percée de meurtrières dont le centre est curieusement évidé, sert d’accès aux combles et au clocher.

A l’intérieur, on remarquera un bel ensemble de vitraux modernes dû à Jacques Simon » (ces vitraux datent de 1955).

Parmi les richesses de cette église, signalons encore le lutrin avec aigle évangéliaire en bois peint et taillé, du XVIIIème siècle, d’une hauteur d’un mètre quatre vingt dix, classé le 20 septembre 1972.

Repères géographiques

Avancon cassini2.jpg

Illustrations, photos anciennes

Familles notables

Les maires

  • Rémy TAGNON de 1793 à 1807
  • Guillaume Alexandre MONCEAU de 1807 à 1830
  • Jean TRICHET de 1830 à 1839
  • Barthélémy MICHELET de 1839 à 1843
  • Jean Nicolas Rémy LEGRAND de 1843 à 1876
  • Alexandre Paul Victor KOEHLER de 1876 à 1892
  • Hubert Emmanuel LEGROS de 1892 à 1912
  • Charles Eugène MICHELET de 1912 à 1919
  • Barthélémy MICHELET de 1919 à 1921
  • Edmond Désiré LEFEVRE de 1921 à 1929
  • Rémi Achille MONCEAU de 1929 à 1965
  • Bernard Edmond LEFEVRE de 1965 à 1994

Les notaires

Les seigneurs

Les seigneurs d’Avançon étaient :

  • L’abbaye de Saint Remy de Reims, en tant que « patron » de l’église, qui intervenait pour moitié dans la « grande dîme ».
  • Le chapitre de la cathédrale de Reims pour un quart.
  • La famille de Boucher d’Avançon pour le dernier quart : (voir la généalogie de cette famille).

Tous trois avaient droit de haute, moyenne et basse justice mais c’était le chapitre de la cathédrale qui jouait le rôle de seigneur dominant en raison de son patrimoine en ce lieu.

A savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Le lundi et le jeudi de 17h00 à 18h30.

Téléphone : 03 24 72 53 10

Dépouillements des registres paroissiaux

Les registres paroissiaux de la commune d'Avançon, conservés aux Archives départementales des Ardennes commencent en 1674

Archives notariales

Remarques

Bibliographie

Liens utiles