06025 - Le Broc

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Le Broc
Blason Le Broc-06025.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 06 - Blason - Alpes-Maritimes.png    Alpes-Maritimes
Arrondissement Blason Grasse-06069.png    Grasse (S-Préf.)
Métropole Nice Côte d'Azur
Canton 06088 - Blason - Nice.png   06-17   Nice-3

Blason Carros-06033.png   06-50   Carros (Ancien canton)

Code INSEE 06025
Code postal 06510
Population 1413 habitants (2017)
Nom des habitants Les Brocois
Superficie 1865 hectares
Densité 75.76 hab./km²
Altitude Mini: 91 m
Point culminant 1024 m
Coordonnées
géographiques
43.80944444° / 7.17° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
Localisation de Broc
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • Le terroir de Dosfraires et de Fougassière (ainsi que Pharaon) en rive droite de l'Estéron, quartier du Broc aujourd'hui, fit partie du Comté de Nice de 1388 à 1760.
  • Absorbe le 13 mars 1841 l'ancienne commune de Dosfraires.

Héraldique

"D'or au Broc de gueules."[1]

Armoiries parlantes enregistrées à l'Armorial général de la France dressé suivant l'édit de 1696

Histoire administrative

  • Département - 1801-1860 : Var --> 1860-2021 : Alpes-Maritimes
  • Arrondissement - 1801-2021 : Grasse
  • Canton - 1801-1985 : Vence --> 1985-2015 : Carros --> 2015-2021 : Nice-3
  • Commune - 1801-2021 : Le Broc

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de , Arrt. de , Dép. de

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Sainte-Marie-Madeleine


L’église Sainte-Marie-Madeleine du Broc date du XVe siècle. De style roman, elle a subi divers agrandissements et embellissement en fonction de l'évolution démographie.
Elle porte un clocher lombard carré à pyramide et pyramidion.
A noter au dessus de la porte deux ouvertures qui éclairaient autrefois les collatéraux.
Au dessus de la porte d'entré, il y a une vierge à l'enfant dans une niche.
Source[2]

Logo internet.png Site en ligne : Pour en savoir plus....


Sur le mur sud de l'église est encastré une inscription romaine remontant probablement à la fin du Ie siècle ou début du IIe. Restitution hypothétique :

Inscription romaine classée au M.H en 1910[3].
Inscription Étude de Nicolas Katarzynski Traduction
... VELABI F MIL CHOR
... PINORVM QVI
... T • IN • PANNVNIA
... LA..IO VIRO GE
... V .. T • VLATVNAE
... MENTO •
... IT
Velabi f(ilio ?) mil(iti ?) c(o)hor(tis)
(Primae ou Secundae ? Al)pinorum qui
(militaui)t in Pannunia
(uexil)la(r)io uiro Ge
(mina con)u(x e)t Vlatunae
(filiae ex testa)mento
(posu)it
(À ..?), fils de Velabus, soldat de la (première ?) cohorte
des Alpins, qui
a servi en Pannonie
vexillaire, Gemina,
à son époux et à Ulatuna
sa fille, a élevé (le monument) selon le testament
..


Chapelle Saint-Antoine

Chapelle dédiée au patron de la paroisse saint-Antoine ermite; reconstruite au milieu du XVIIIe siècle.
A cette époque, de graves épidémies de peste, décimaient la population du village. Saint Antoine était invoqué pour la guérison des malades et également pour la protection des animaux de la ferme.
Sur la commune trois chapelles saint-Sébastien, saint-Antoine et saint-Roch formaient un "rempart spirituel" contre les maladies.
En 1986/1987 Anneli PALSA artiste peintre finlandaise a éclairé les murs d’un décor couleur de ciel.

Chapelle Saint-Roch


Chapelle située à côté du cimetière communal à la sortie nord du village.
Édifice à nef rectangulaire d’une seule travée et chevet plat, son couvrement est sur croisée d’ogives à nervures apparentes. Ces dernières, en forme de boudins de gros calibre, présentent une clé plate sculptée en réserve d’un IHS surmontant la date de 1528.
En 1794 la chapelle fut vendue comme bien national à une famille locale. Rendue à la fabrique le 1er novembre 1837,elle fut alors restaurée par les habitants de la commune.

Chapelle Sainte-Marguerite


Construite entre 1602 et 1604 par le seigneur Célestin LASCARIS, elle tient lieu d'église paroissiale de la commune de Dos Fraires jusqu'en 1841 date du rattachement à la commune du Broc. Cette chapelle a subit de nombreux remaniement depuis sa fondation.
La première construction était faite avec une longue nef d'une travée unique. Puis sont ajouré au XVIIIe siècle un petit chœur à chevet plat prolongé par une sacristie surmontée d'un local premier domicile du prieur.
Probablement après le séisme de 1887 qui a ravagé le quartier la façade est remaniée et précédée d'un porche. Le clocheton équipé d'une cloche unique est probablement de cette époque. La cloche est de 1739 et elle est du fondeur BONUS.
Ancien lieu de pèlerinages pour protéger les enfants de la maladie.
Le chœur possède un autel avec deux statues, Marguerite et la Vierge. La toile représentant Jean Baptiste et Marguerite implorant la Vierge daterait de 1670.
Source[2]

Chapelle Saint-Joseph


Chapelle située sur l'ancienne commune de Dos Fraires aujourd'hui disparue.
Au XVIIIe siècle cette chapelle appartient à Mathieu ROSTANG qui en partage les "droits de patronat" avec André MICHELIS (le patron avait la charge de l'entretient et en échange avait le droit de prélever les redevances ecclésiastiques).
La cloche porte l'inscription Saint-Jean priez pour nous. Ce qui laisse supposer que cette cloche est en réemploi en provenance d'une autre chapelle. Elle date de 1820.
Une restauration de l'intérieur a été faite en 2012/2013.
La chapelle a été donnée au diocèse de Nice.
elle possède un chevet plat, un autel de marbre du XIXe, une toile avec Bernardin, Pierre et Joseph implorant la Vierge.
Source[2]

Chapelle Saint Sébastien


Située sur la limite précise entre les communes de Carros et du Broc, en bordure de l’ancien chemin qui montait du littoral, cette chapelle de protection jouait aussi le rôle de barrière sanitaire en cas d’épidémie et de pestes en particulier.
Sur le seuil, les initiales « S.-S. » atteste de sa dédicace d’origine, « Saint Sébastien ».
Cette chapelle a été agrandie de son porche à la fin du XIXe siècle par le chanoine BERENGER curé du Broc (1840-1929). Il est enterré à droite du chœur et a cette occasion le vocable de la chapelle est devenu : « Notre-Dame-du-Bon-Secours »

Source[2]

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie Le Broc

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 789 753 782 923 911 959 1 134 1 131 1 066 1 043
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 970 895 788 710 684 696 638 582 564 574
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 541 441 380 316 328 259 273 316 339 360
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 422 671 1 023 1 237 1 346 1 409 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Démographie.png Démographie de Dosfraires

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 151 106 115 152 216 196 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini &

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires de Le Broc

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
César ESCLACHE 1792 - An IV -  
- - -  
Antoine Joseph BRIQUET An VI - 1812 -  
Simon De CONSTANTIN 1812 - 1830 -  
Charles OLIVIER 1830 - 1831 -  
Jean-André CHABERT 1831 - 1835 -  
Joseph Pierre GIRAUDY 1835 - 1846 -  
Jean-André CHABERT 1846 - 1848 -  
Joseph OLIVIER 1848 - 1852 -  
Joseph Pierre GIRAUDY 1852 - 1860 -  
Théodore Lazare TARDIEU 1860 - 1870 -  
Félix Auguste RAYBAUD 1870 - 1871 -  
Jacques Alexandre GARNIER 1871 - 1876 -  
Antoine Roman GIRAUDY 1876 - 1892 -  
Jules BRIQUET 1892 - 1896 -  
Alexandre RAYBAUD 1896 - 1904 -  
Auguste AUDIBERT 1904 - 1912  
Adrien MÈRE 1912 - 1919 -  
Eugène BÉRENGER 1919 - 1944 -  
Aristide FOUQUES 1944 - 1953 -  
Henry BÉRENGER 1953 - 1983 -  
Louis MERCIER 1983 - 1989 -  
Émile TORNATORE 1989 - 2014 Réélu en 1995 ; 2001 ; 2008 [ Photo]  
Philippe HEURA 2014 - (2026) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les maires de Drosfraires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
Augustin GIRAUDY An XI - 1813 -  
GENARD 1813 - 1815 -  
Lazare RAIBAUD 1815 - 1816 -  
Jean-Baptiste GENARD 1816 - 1823 -  
Joseph ROSTAN 1823 - 1842 -  

Cf. [ MairesGenweb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
BÉRENGER - Fin du XIX et début du XXe - Fit réaliser le porche de la chapelle Saint-Sébastien  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 -
Après-midi de 14h00 à 16h30 de 14h00 à 16h30 de 14h00 à 16h30 de 14h00 à 16h30 de 14h00 à 16h30 - -
06043 - Le-Broc-mairie 1.jpg

Mairie
Adresse : 1, Place de l'Hôtel de Ville - 06510 LE BROC

Tél : 04 92 08 27 30 - Fax : 04 92 08 27 39

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 43.80944444° / 7.17° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : Ouverture du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30, Le samedi de 9h00 à 12h00.

Source : http://www.mairie-lebroc.fr/contacts/ (01/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Page sur des sites de pays ou de syndicat touristique :

Page sur sites généraux :

Référence.png Notes et références

  1. L'armorial des villes et villages de France
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Panneau informatif sur le site
  3. Base Palissy - Plaque funéraire