02498 - Montaigu

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Montaigu
Blason de Montaigu
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 02 - Blason - Aisne.png    Aisne
Métropole -
Canton Blason Guignicourt-02360.png   02-06   Guignicourt

Blason Sissonne-02720.png   02-30   Sissonne (Ancien canton)

Code INSEE 02498
Code postal 02820
Population 751 habitants (2013)
Nom des habitants Montacutains, Montacutaines
Superficie 2 351 hectares
Densité 31.94 hab./km²
Altitude Mini : 71 m
Point culminant 199 m
Coordonnées
géographiques
49.535555° / 3.829722° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
02498 - Montaigu carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

MONTAIGU-EN-LAONNOIS, Mons Acutus in Laudunesio. Village de l'ancien Laonnois, bâti au pied d'une colline isolée ayant la forme d'un pain de sucre, sur la vieille chaussée gauloise de Laon à Rethel, à 15 km à l'est de Laon, autrefois de l'intendance de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon.
Patron : saint Jean-Baptiste.
Population en 1760 : 450 h.
Dépendances vers 1860 : la Vicomte (hameau) Punisimont, Pagneux la Maison-Rouge, le Clos-Tatu, le Mur-du-Pont, le Chauffour (isolées). Ce village doit sa naissance à un château-fort que Thibaut le Tricheur, comte de Blois, fit bâtir en 946 au sommet du mont qui le domine. Ce château, dont les murs entièrement en grès étaient de distance en distance flanqués de demi-tours, se composait de deux enceintes en quelque sorte superposées, ce qui le rendait presque inexpugnable. Aussi, devint-il de suite le point de mire de tous les partis. Conrad, à la tète d'une armée d'Allemands, s'en empara pour Louis-d'Outremer, en 948. Hugues Capet le prit à son tour en 987; mais il fut repris deux ans après par Charles de Lorraine. Ce château tomba, en 1372, au pouvoir des Anglais qui commencèrent sa ruine. Les Bourguignons s'en étant emparés en 1417, le fameux Lahire les en chassa l'année suivante; mais ils le reprirent trois ans après. Charles VII vint en faire lui-même le siège en 1441. La garnison réduite aux abois, prit enfin l'engagement de le rendre dans un délai, dont elle profita pour raser le château de Montaigu jusqu'aux fondations.
Les habitants de ce village furent dotés par un de leurs seigneurs, vers 1175, d'une charte de commune calquée sur celle de Laon.
En 1361, Robert de Pierrepont, comte de Roucy, voulant rappeler des habitants dans le village de Montaigu qui était ruiné et désert, obtint du roi l'établissement dans ce village d'une foire franche annuelle de 8 jours à partir du 21e jour après la Circoncision. Cette foire, tombée en désuétude au XVIIe siècle, fut remplacée en 1645, sur la demande de Marguerite d'Ausbourg, dame dudit lieu, par deux foires annuelles à se tenir les 25 juin et 26 octobre, et un marché hebdomadaire le jeudi. Ces foires se tiennent encore aux dits jours.
Un prieuré fut établi à Montaigu en 1143 en remplacement d'un chapitre qui existait alors, et donné à l'abbaye de St-Vincent de Laon. On y voyait aussi jadis une léproserie dont les revenus s'élevaient à 300 livres en 1648 et qui fut unie à l'Hôtel-Dieu de Laon.
Montaigu est la patrie de Gérard de Montaigu, chanoine de Laon, Paris et Reims, avocat général du roi au parlement, mort en 1339 ; de Foulques de Montaigu, abbé de St-Médard, mort en 1427; et de Jean Desmarquais, savant en droit canon, lequel vivait au XIIIe siécle.

Source : Le dictionnaire historique de l’Aisne (tome 2)

La prise du château de Montaigu

Le château appelé Montaigu, place très forte, sise dans le pays de Laon (1), était échu par le hasard d'un mariage à Thomas de Marle, un scélérat, ennemi de Dieu et des hommes (2). Son insupportable rage, pareille à celle d'un loup cruel, se trouvait accrue par l'audace qu'entretenait en lui la force d'un château inexpugnable. Dans le pays, de tous côtés, tout le monde le redoutait et avait horreur de lui; il n'était pas jusqu'à celui qu'on appelait son père, Enguerrand de Boves, un homme vénérable et honorable, qui, plus que tout autre, ne fît les plus grands efforts pour le jeter hors de son château à cause de sa factieuse tyrannie (3).

Suite de l'article

Blason de Montaigu Héraldique

  • D'azur à la tour d'argent posée sur des rochers d'or, au chef aussi d'argent chargée des lettres M et G capitales cousues d'or.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2021 : Aisne
  • Arrondissement - 1801-2021 : Laon
  • Canton - 1801-2015 : Sissonne, 2015-2021 : Guignicourt

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 550 747 676 808 881 933 921 907 942 970
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 954 915 810 844 770 819 768 754 719 723
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 690 579 691 664 665 600 592 602 557 589
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 650 673 671 695 749 755 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cfr : Cassini Cf. : {{Démographie - EHESS - Cassini|23089 avant 2006], INSEE 2006, 2011 & 2013

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Etienne HOUILLE 1817 - 1842  
Narcisse Napoléon DELIANCOURT /1845 - 1845/  
- -  
Narcisse Octave Xavier CHEVAILLIER 1850 - 1851  
Théodoric HOUILLE 1854  
- -  
Louis DEBLED 1883 - 05/1896  
Léon Auguste Henri MODESSE 05/1896 - 01/12/1901  
- -  
- -  
- -  
- -  
Michel MARTIN 18/03/2001 - 2014  
Mme Dominique FOURNEL 2014 - (2020)  

Source : MairesGenWeb & Généalogie-Aisne

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean BIDELEUR 1626 - 1650  
Robert BIDELEUR 1650 - 1693  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 10h - 12h - 9h - 12h - 10h - 12h - -
Après-midi 14h - 17h30 16h - 18h - - 14h - 17h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 4, rue du Prieuré - 02820 MONTAIGU

Tél : 03 23 22 63 20 - Fax : 03 23 22 98 37

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public, Communauté de communes de la Champagne Picarde & Mairie (Octobre 2016)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références