02023 - Armentières-sur-Ourcq

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Armentières-sur-Ourcq
150px
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 02 - Blason - Aisne.png    Aisne
Métropole
Canton Blason Villers-Cotterêts-02810.png   02-21   Villers-Cotterêts

Blason Neuilly-Saint-Front-02543.png   02-22   Neuilly-Saint-Front (Ancien canton)

Code INSEE 02023
Code postal 02210
Population 85 habitants (1999)
Nom des habitants
Superficie 681 hectares
Densité 12.48 hab./km²
Altitude 87 m
Point culminant 151 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
02023 - Armentières-sur-Ourcq carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Archéologie

Objets trouvés dans la tombe à char

Au dessus du clocher, entre 1881 et 1889, F. Moreau a fouillé deux nécropole à inhumation distantes de 500 mètres environ.

La première indique une nécropoles de 12 sépultures de l'âge de fer dont une tombe à char(l'image de droite contient des objets trouvés dans cette sépulture).

F. Moreau a fouillé dans une nécropole mérovingienne, 879 sépultures toutes orientées ouest-est.

La voie romaine Soissons Troyes suivait l'actuelle limite occidentale de la commune ; elle traversait l'Ourcq au pont Bernard.

  • Source : carte archéologique de la gaule de Blaise Pichon (tome 2).

ARMENTIÈRES, Armentariœ, Ermenterii en 1263.

Village de l'ancien Valois, situé sur le bord d'un ruisseau, à 70 km au sud de Laon et 20 de Soissons, autrefois de l'intendance, des bailliage, élection et diocèse de cette ville.

Patron, St-Martin.

Dépendances en 1860 : La Haie (hameau). — Confavreux — Pont-Bernard (moulin).

On pense que le village d'Armentières doit son origine et son nom à une manufacture d'armes que les rois de la première race auraient établie en cet endroit à l'époque où ils avaient une résidence à Breny, village voisin que quelques écrivains considèrent comme étant le Brennacum de Grégoire de Tours. En basse latinité, armentaria signifie une fabrique d'armes.

La terre d'Armentières portait autrefois le titre de vicomte. En 1860 on pouvait encore admirer les magnifiques restes de son château seigneurial, dont la porte d'entrée était flanquée de deux tourelles surmontées de clochers en pierres sculptées en écailles de poisson.

Ce village est la patrie de Simon d'Armentières, d'abord prieur de Coincy, puis de la Charité, et enfin cardinal du titre de Ste-Balbine, mort en 1296, et de Charlotte Juvénal des Ursins, auteur d'une paraphrase de l'Épitre de St Paul aux Hébreux, vivant au XVIe siècle.

  • Source : le dictionnaire historique de l'aisne.

Toponymie

En contradiction avec Melleville qui pensait que le patronyme Armentières venait d'une hypothétique fabrique d'armes;selon Chaurand et Lebégue dans leur livre "Le noms des lieux de Picardie", le nom de la commune viendrait du latin armentum qui désignait le gros bétail ou la bête de labour dérivé avec aria donnerait Armentières.

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2021 : Aisne
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Le château

02023 Armentiéres sur Ourcq le chateau 2.jpg
02023 Armentieres-sur-Ourcq- plan du chateau.jpg
  • Au XIIIe siècle, construction d'une fortification.
  • A début du XVe siècle, le château est très remanié pour plus de confort.
  • En 1449, Jean II Juvénal des Ursins achète le château. ce personnage important (Avocat général au parlement de Poitier puis chapelain du Roi Charles VII et enfin archevêque de Reims), ne semble pas avoir modifié le château. N'étant que très peu habité par son illustre propriétaire, ses murs se dégradent.
  • Au début du XVIIe siècle, le château et terre sont vendus à Conflans, Vicomte d'Oulchy. Il semble que la fortification soit en mauvais état.
  • Entre 1914 et 1918, le château est "abîmé".
  • En 1989, le château est classé aux Monuments Historiques.
  • Au XXIe siècle, la découverte du site est libre à l'extérieur. Le château est une propriété privée non visitable.

Source : le chevalier dauphinois et l'association tourangelle des étudiants en archéologie (voir liens externes)

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 234 200 200 201 207 209 229 204 213 191
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 168 166 163 175 171 190 161 145 171 169
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 157 117 153 158 143 140 125 108 76 76
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 74 85 105 101 101 105 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
HUTIN 1820  
BAN 1900  
- -  
- -  
- -  
Jean-Pierre BOCQUET 2001 - (2014)  
- -  
  • Source : généalogie aisne.

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

les seigneurs de Armentiéres-sur-Ourcq

Pictos recherche.png Lire la liste des seigneurs d'Armentières-sur-Ourcq

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - 17h00 à 18h00 - - -
  • Adresse de la mairie : rue du Pont 02210 Armentières-sur-Ourcq
  • Tel : 03 23 55 19 82

jeudi : 17-18H Pictos contact.png Courriel : [mailto: ]
( Source : )

NDLR http://www.annuairemairie.com

Associations d'histoire locale

Armentières, (nous écrivons Armantières, car c’est Armantaria pour armanentaria qui veut dire fabrique d’armes, et non Armentaria comme le dit par erreur M. Melleville) était une fabrique d’armes ; Confavreux, Curtis fabrorum, habitation des ouvriers en métal était du domaine royal en 864. Le roi Charles le Chauve, l’ayant donné au chantre de sa chapelle nommé Fulbert, celui-ci le donna à Saint Crépin de Soissons.

Guy est un seigneur remarquable d’Armentières ; il érigea le hameau de La Haie en commune en 1197, à la condition que chaque habitant possédant un arpent de terres y bâtirait une maison et payerait six deniers de rente et un pichet de blé par an au seigneur. Le seigneur se réservait de vendre ce vin en détail pendant quinze jours. Les habitants eurent pour corvée de mener le vin qu’il vendait à dix lieues au plus ; ceci indique que les environs d’Armentières étaient alors couverts de vignes. Les habitants devaient concourir à la défense du château ; mais chaque fois que le seigneur les menait contre l’ennemi, il ne pouvait les conduire qu’à une distance qui leur permit de revenir le soir chez eux ; le seigneur devait rendre la justice sur la place de La Haie. Si un habitant en blessait un autre, il était à la discrétion du seigneur, qui le jetait dans ses prisons d’Armentières ; mais le coupable avait le droit de se purger par l’épreuve de l’eau...

Pictos recherche.png Lire la suite de l'article sur le Site de Genealogie Aisne

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.