Édifices religieux de Troyes

De Geneawiki
Révision datée du 10 juin 2019 à 12:03 par Galichonj (discussion | contributions) ({{Notes et références}})
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à Troyes

La ville de Troyes possède un riche patrimoine religieux : églises, synagogues, mosquée. Cette page vous propose une découverte des principaux édifices.

Note : cette liste n'est pas exhaustive. N'hésitez ps a l'enrichir !



Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul

La cathédrale, vue sur la façade
Photo J. GALICHON
Vue sur la façade
Photo J-P GALICHON

Édifice classé aux Monuments historiques depuis 1862[1].


Autres vues

Église Saint-Remy

Église Saint-Remy
Photo J-P GALICHON


Église classée aux Monuments historiques depuis 1908[2].


Église Sainte-Madeleine

Église Sainte Madeleine
Photo J-P GALICHON


On trouve mention d'une église sainte-Madeleine en 1157, son édification remonterait à 1120. L'église a été reconstruite vers 1200 dans le style gothique.
Son abside et son chœur ont été rénovés vers 1500 dans le style gothique flamboyant.
La tour carré de style renaissance ainsi que le portail situé à droite dateraient de 1525.
Le portail principal de l'église a été refait au XVIIe siècle. La nef a été restaurée au XIXe siècle.
Vers 1503, le clergé de Sainte-Madeleine fait appel aux artisans régionaux pour remplacer l'ancien jubé. C'est Jean GAILDE qui a été retenu pour celui-ci.
Les vitraux du chœur date du début de la Renaissance. Le vitrail représentant "les perles de saint-Eloy" montre le travail d'un atelier d'orfèvrerie, il est de Nicolas CORDONNIER et date de 1506.

Église classée aux Monuments historiques depuis 1840[3]

Église Saint-Jean au Marché

Façade de Saint-Jean
Photo J-P GALICHON
Vue sur la nef
Photo J-P GALICHON


Église classée aux Monuments historiques depuis 1840[4].

La restauration de la partie orientale : collatéral sud et chevet et de l'intérieur a été effectuée entre 2004 et 2009.


Église basilique Saint-Urbain

Façade de Saint-Urbain
Photo J-P GALICHON
Vue sur la nef
Photo J-P GALICHON


Le pape URBAIN IV (Jacques PANTALEON) né en 1185 à Troyes fit construire sur le site de l'ancienne échoppe de son père uns collégiale. Il en confie la construction à l'architecte Jean LANGLOIS et il fournit à ce dernier une importante somme d'argent. Les travaux débutent de suite en dépit de l'opposition de sœurs de l'Abbaye Notre Dame de Nonnain.
La collégiale sera consacrée en 1389 encore inachevée.
Le haut de la nef est achevée au XIXe siècle par l'architecte SELMERSHEIM en respectant les plans d'origines.
Le portail couvrant la partie occidentale de l'édifice ne fut achevé qu'en 1905.
Édifice de style gothique.
Le chœur et le transept ont conservés les vitraux d'origines (fin du XIIIe siècle). Ils ont été restaurés en 1992 .
Les restes d'URBAIN IV ont été transférés dans l'église en 1935. Elle a reçu le titre de basilique en 1964.
La cuve baptismale provient de l'église de l'église Saint-Jacques des Nonnains.
Église classée aux Monuments historiques depuis 1840[5].

Source: Panneau sur l'édifice

Église Saint-Nizier

Façade de Saint-Nizier
Photo J-P GALICHON
Vue sur la nef
Photo J-P GALICHON


L'église actuelle date du XVIe siècle, sa tour carrée est achevée vers 1619. La toiture en tuiles vernissées évoque le style Bourguignon.
La nef est de style gothique.
les vitraux sont de l'école Troyenne, ils illustrent des sujet de l'Ancien et du Nouveau Testament, ainsi que de l'histoire ou des légendes Troyennes.
Plusieurs sculptures anonymes sont de la Renaissance. Edifice classé aux M.H depuis 1840[6]

Source: Panneau sur l'édifice

Église Saint-Pantaléon

Façade de Saint-Pantaléon
Photo J-P GALICHON
Ensemble de la nef
Photo J-P GALICHON


L'église Saint-Pantaléon est, à la Renaissance, une paroisse de riches bourgeois, lesquels permettront à l'édifice d'avoir une riche décoration (statues, vitraux). Après la révolution, un ensemble de statues du XVIe siècle, sauvé d'autre édifices religieux , transforme Saint-Pantaléon en musée statuaire. Sur le site, une église à pans de bois aurait été édifiée vers 1189.
Au début du XVIe siècle, une église en pierre est édifiée à sa place. Le grand incendie de 1524 détruisit en partie Saint-Pantaléon.
En 1527, des terrains voisins sont annexés pour permettre la reconstruction d'un édifice plus vaste.
En 1570, les parties basses sont recouvertes d'un toit provisoire et les parties hautes ne seront achevées qu’un siècle plus tard.
Vers 1740, on ajoute une travée et la façade de style classique.
L'extérieur présente un portail à double frontons superposés et un clocher hexagonal.

Edifice classé aux M.H depuis 1862[7].

Source: Panneau sur l'édifice

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
LAMAIRESSE 1946-1956  
- -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.