Suisse - Saignelégier

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saignelégier
Saignelegier.png
Informations
Pays Drapeau de la Suisse    Suisse
Canton Blason du Jura    Jura
Code postal 2350
Population 2175 hab. (2006)
Densité 186,3 hab./km²
Nom des habitants Les Loitchous

(lécheurs, en patois)

Superficie 11,67 km²
Point culminant Le Chaumont (1088)
Altitude 980 m
Coordonnées (long/lat)
Localisation

HHistoire.pngistoire de la commune

Saignelégier est le chef-lieu du district des Franches-Montagnes (anciennement la Franche-Montagne de Muriaux, ou des Bois). Cette région n'était pas peuplée avant les défrichements du 14e siècle. Le village est mentionné une première fois en 1382. Une chapelle dédiée à la Vierge est mentionnée en 1397.

Vers la fin du 16e siècle, le curé de Montfaucon vint s'établir à Saignelégier, le village de Saignelégier ayant pris beaucoup d’importance. Au centre des Franches-Montagnes, c'est là que se traitaient les affaires et que se rendait la justice. Saignelégier fut érigé en paroisse indépendante de Montfaucon en 1629. Sous l'Ancien-Régime, plusieurs chapelains étaient attachés à l'église paroissiale. C'est également au début du 17e siècle qu'on construisit la châtellenie de la Franche-Montagne ou résidence du châtelain du prince-évêque de Bâle. Entre 1815 et 1978, ce bâtiment devint une préfecture bernoise. Majoritairement francophones et catholiques, les habitants de Saignelégier ont accepté de se séparer de Berne pour faire partie du canton du Jura, créé en 1979.

A partir du 1er janvier 2009, Goumois , Les Pommerats et Saignelégier ne forment plus qu'une seule commune, dénommée "Saignelégier".

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Familles originaires de la commune : Aubry, Brossard, Cattin, Chappatte, Chipret, de la Velle, Ecabert, Erard, Farine, Fattet, Froidevaux, Jobin, Monnat, Pépe, Perretgentil, Québatte, Rebetez, Richard-Guenin, Simon, Viatte, Voisard.

Lieux-dits de la commune

Les Cerlatez, Le Chaumont, La Theurre, Le Cerneux-Belin, La Combe, La Gruère, La Nouvelle-Deute, La Petite-Theurre, Sous-la-Neuvevie, Sous-les-Cerisiers, La Tuilerie.

Blason

D’or à six montagnes de gueules posées trois et trois surmontées d’un miroir d’argent bordé de sable.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Archives consultables

Registres paroissiaux dès 1581.

Démographie.png Démographie

Année 1770 1793 1804 1809 1818 1831 1846 1850 1856 1860
Population 507 521 500 554 536 710 734 754 841 876
Année 1870 1880 1888 1900 1910 1920 1930 1950 1960 1970
Population 1 012 1 229 1 227 1 410 1 679 1 561 1 384 1 489 1 636 1 745
Année 1980 1990 2000 - - - - - - -
Population 1 824 1 911 2 145 - - - - - - -
Année - - - - - - - - - -
Population - - - - - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Logo internet.png Liens utiles (externes)