Suisse - Duillier

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Duillier
Informations
Pays Drapeau de la Suisse    Suisse
Canton Vaud
Code postal 1266
Population 950 hab. (12/2005)
Densité 226 hab./km²
Nom des habitants Duilliérans
Superficie 419 ha
Point culminant
Altitude
Coordonnées (long/lat)
Localisation

H
Histoire.pngistoire de la commune

De vocation essentiellement agricole, viticole et arboricole, le village de Duillier n'a pas échappé à l'expension démographique de la région lémanique, d'une part par sa situation géographique admirable entre le lac Léman et le Jura et d'autre part, en raison de sa proximité de Genève.

Malgré la forte demande immobilière dans toute la région nyonnaise, Duillier reste serein, entouré de son artisanat, de son agriculture, arboriculture et viticulture, riche d'un climat permettant à tous ces acteurs de continuer à égayer ses abords au gré des saisons.

À un jet de pierre de Nyon ou Noviodunum, Duillier a hérité son nom de l'époque romaine : Dulliacum, dérivé d'un gentilice romain « de Duelliei »

Durant tout le Moyen Age, l'Abbaye de Bonmont posséda à Duillier des terres qui lui avaient été données par les nobles de Crassier. Après la Réformation, LL.EE. de Berne érigèrent cette localité en seigneurie et l'inféodèrent successivement à plusieurs familles patriciennes de Berne ou bourgeoisie de Genève.

En revanche, près de trois siècles d'occupation bernoise ont laissé des traces tangibles : le château, majestueux à l'entrée du village, en est un exemple significatif, avec des parties du Xllème siècle, la plus importante datant du XVlème. Outre Urbain Olivier, écrivain et chantre du terroir vaudois (natif d'Eysins en 1810), d'illustres familles y vécurent: les Comtes de Saint-George (grands bienfaiteurs de Duillier), les Fatio (longue lignée de négociants, banquiers, militaires, imprimeurs et savants, dont un mathématicien, physicien et astronome de renommée mondiale). A une date indéterminée, des religieuses y trouvèrent asile, dont l'une grava sur une fenêtre une pensée qui a été transcrite sur la façade de la grange et que l'on peut lire aujourd'hui ( en français de l'époque ) : Les plaisirs du monde sont trompeurs. Ils promette plus qui ne done. Ils nous « lace de leur poursuite, ne nous satisfons point dans leur posesion et nous desespere dans leur perte ».

Armoiries

Les armoiries communales apparaissent pour la première fois sur un sceau du XVIIIe siècle. Parti de gueules et d'argent, à la bande de sable brochante accompagnée d'un tourteau et d'un besant de l'un et l'autre.

Lieux-dits de la commune

Changins, Duillier

Repère géographique.png Repères géographiques

Village de 1000 habitants, situé à proximité de Nyon, à 25 km de Genève ou 35 km de Lausanne.

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Archives consultables

Adresse de l'administration communale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)