Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

69123 - Église Saint-Antoine

1 349 octets ajoutés, 30 décembre 2019 à 21:04
{{Historique}}
<!-- Catégorie de la page, ne pas modifier -->
[[Catégorie:Lyon, commune du Rhône]]
[[Catégorie:Rhône, Édifices religieux|L]]
[[Catégorie:Église]]
<!-- Catégorie de la page, ne pas modifier -->
''[[Édifices religieux de Lyon|Retour édifices religieux de Lyon]]''
Église localisée : 302, avenue Jean Jaurès, 69007 [[69123 - Édifices religieux de Lyon|RetourLyon]]
[[Fichier:69123 - Lyon-Saint-Antoine 7°.jpg|thumb|280px|Église localisée 302 avenue Jean Jaurès , 69007 LyonSaint-Antoine <br>{{Photo JPG}}]]
== {{Historique}} ==Église et ensemble paroissial (presbytère, écoles, salles de réunion) édifiés sur un terrain de 3 000 m² offert en [[1929]] par la famille RODET-CHAPPET, dernier propriétaire du château de Gerland <br>Le 14 avril [[1930]], le cardinal MAURIN amputait [[Fichier:69123 - LyonÉglise Notre-Dame-des-Anges|Notre-Dame-des-Anges]] de la moitié de son "territoire" pour former avec une partie de la paroisse de Saint-Vincent-de-Paul, une nouvelle paroisse placée sous le vocable de Saint-Antoine .jpg|thumb|right|280px|Photo JeanIl faut rappeler que le quartier était en pleine transformation depuis que la municipalité lyonnaise avait fait construire le stade, les abattoirs et enfin des H.L.M.<br>Le nom de saint-Pierre GALICHON]]Antoine a été choisi par le cardinal en l'honneur du père Antoine CHAVRIER, fondateur du PRADO.
===Quelques dates===Église et ensemble paroissial (presbytère, écoles , salles de réunion) édifiés sur un terrain de 3000 m2 offert en [[1929]] par la famille RODET-CHAPPET dernier propriétaire du château de Gerland <br>Le 14 avril [[1930]] le cardinal MAURIN amputait N.D. Des Anges de la moitié de son "territoire" pour former avec une partie de la paroisse de Saint-Vincent-de-Paul une nouvelle paroisse placée sous le vocable de Saint-Antoine.Il faut rappeler que le quartier était en pleine transformation depuis que la municipalité Lyonnaise avait fait construire le stade , les abattoirs et enfin des H.L.M..<br>Financements assurés par:<br>: - Allocation exeptionnelle exceptionnelle des P.L.M. de 20000 20 000 francs,<br>: - Dons des paroissiens de Gerland,<br>: - Fidèles de Lyon, <br>: - Association "Le Christ" du père CHANDE.<br>
Édifiée entre [[1931]] et [[1934]] par l’architecte Gabriel BONNAMOUR (architecte de l'église de Sathonay-campCamp).<br>
C'est l'une des premières églises entièrement réalisée en béton armé, y compris la charpente. <br>
La façade est ornée par un Christ en pierre de Louis BERTOLA (1891-1973) , prix de Rome de sculpture en [[1923]].
L'église possède une large nef et deux bas-cotés sous un plafond à caissons soutenus par des arcs décorés des monogrammes A.M. et S.J. (Alpha et Oméga). ==={{Illustrations, photos anciennes}} ===
<gallery>
Fichier:69123 - Lyon-Saint-Antoine 7° Christ de Louis BERTOLA.jpg|<center>Le Christ de Louis BERTOLA</center>Fichier:69123 - Lyon-Saint-Antoine 7° Intérieur.jpg|<center>La nef</center>
</gallery>
 
==Les curés de Saint-Antoine ==
 
{{Notable-Entete}}
{{Notable-Donnees|Nom=Joachim RICHARD |Dates=1929 - 1942 |Commentaire=Premier curé }}
{{Notable-Donnees|Nom=Joseph LACROIX |Dates=1942 - 1949 |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom=Paul BISSUEL |Dates=1949 - 1956 |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom=Gabriel VANTAJOL |Dates=1956 - 1961 |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom=Jean GUILLAUME |Dates=1961 - 1967 |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom=Jean COSSEY |Dates=1967 - 1973 |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom=Camille NEEL |Dates=1973 - 1988 |Commentaire= }}
{{Notable-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}
{{Notable-Fin}}
 
== {{Voir aussi}} ==
 
== {{Liens utiles}} ==
 
*[http://www.lyon.fr/lieu/patrimoine/eglise-catholique-saint-antoine.html Site de la ville de Lyon]
*[http://sdx.rhonealpes.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA69004468 Site région Rhône-Alpes]
38 911
modifications

Menu de navigation