Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forgeron

154 octets ajoutés, 12 septembre 2005 à 22:03
D'autres forgerons
A cette liste déjà longue, il convient d'ajouter d'autres forgerons rencontrés au gré de pays différents, par exemple le finlandais Seppänen ou l'arabe Haddad, ainsi que le turc Demirci, à l'origine de l'arménien Demirdjian. Le forgeron se dit en basque arotz (le même mot peut aussi désigner un charpentier), à l'origine des noms Arostegui, Arosteguy, Arotseche (= la maison du forgeron). Au Sénégal on trouve le nom de Thiam, et comme les castes sont encore vivaces, ceux qui portent ce nom sont effectivement considérés comme forgerons. Cette liste n'est évidemment pas exhaustive.
Mais il existe encore bien d'autres moyens de désigner un forgeron, le plus courant étant la métonymie : ainsi les Français qui s'appellent Lenclume ont sans doute eu un ancêtre forgeron (variantes : Langlume, Langrume, Lenglume), tout comme les Bigorgne et les Bigorne (autre nom de l'enclume au moyen âge). Même chose avec les Maillet et les Maillot, dont beaucoup devaient utiliser un marteau de forgeron.
Utilisateur anonyme

Menu de navigation