Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison militaire du Roi

1 313 octets ajoutés, 6 mars 2012 à 08:47
Gentilshommes à bec de corbin
* les gardes françaises et
* les gardes suisses,
 
====Les Cent Suisses====
Les Cent Suisses dont quelques écrivains font remonter l'organisation jusqu'à Charles VII ne furent definitivement institués que sous le règne de Charles VIII, 1496, et prirent le nom de cent hommes de guerre suisses de la garde. Choisis parmi les Suisses de la plus haute taille ces gardes étaient armes de hallebardes pour le service intérieur de la cour, ils avaient conservé le costume à la Henri IV et entre autres la toque et la fraise ou collerette plissée et empesée. Leur habit était bleu à parements de velours rouge. En campagne les Cent Suisses étaient armés de mousquetons et marchaient en tète du régiment suisse.<br>
L'état major des Cent Suisses comprenait un capitaine colonel, quatre lieutenants dont deux français, deux enseignes, deux aides majors, huit exempts qui dataient de 1615, quatre fourrier et six caporaux, la compagnie des Cent Suisses se composait en tout de cent vingt sept hommes. Elle fut supprimée en 1792 puis rétablie en 1814 sous le titre de Compagnie des cent gardes suisses ordinaires du corps du roi et portée à cent trente huit hommes. En 1815 la compagnie des Cent Suisses comprit trois cent dix gardes dont quarante deux officiers ou ayant rang d'officier. Elle se composait indifféremment de Français et de Suisses.
====Gentilshommes à bec de corbin====
Les gentilshommes à bec de corbin formaient deux compagnies de la maison militaire du roi Ils tiraient leur nom de leur hallebarde ''(lance)'' en forme de bec de corbin.<br> La première compagnie forte de cent gentilshommes fut instituée par Louis XI en 1478. Charles VIII établit la seconde en 1497. Supprimées sous Louis XIII ces deux compagnies furent rétablies sous Louis XIV et enfin licenciées définitivement en 1776 sous le ministère du comte de Saint Germain.<br> Les gentilshommes à bec de corbin précédaient le roi dans les grandes cérémonies en marchant deux à deux
 
====Gendarmes de la maison du roi ====
Les gendarmes de la garde du roi dataient du règne de Henri IV 1609 Ce roi créa la compagnie des gendarmes pour le dauphin son fils qui fut plus tard Louis XIII. Cette compagnie fit partie sous ce dernier prince de la maison militaire du roi et jusqu'au règne de Louis XIV les gendarmes de la garde eurent le pas sur les chevau légers de la garde et sur les gardes du corps.<br>
27 225
modifications

Menu de navigation