Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

10362 - Sainte-Savine

4 104 octets ajoutés, 25 novembre 2019 à 09:32
Robot : édition fiches communes
[[Catégorie:Aube, département Français]]
<!-- Catégorie de la page, ne pas modifier -->
 
''[[Liste des communes de l'Aube|Retour]]''
{{Tableau commune fr
|nomcommune= Sainte-Savine
|blason=
|Region= {{Region fr CA}}|Departement= {{Departement 10-3}}|Métropole=|Canton= {{Canton 10-28}}
|Population= 10865
|DatePopulation= 2006
== {{Histoire de la commune}} ==
[[Image:10362 Sainte-Savine-eglise-hier.jpg|L'église|thumb|350px|left]]Les premières populations à occuper le site de Sainte -Savine à l'époque préhistorique sont les Celtes ou Galls. Ils furent attaqués par les Belges. La richesse de la Gaule était fort connue déjà à cette époque. On trouvait aussi de nombreux Tricasses vivant sur ce lieu. Sainte Savine était une jeune grecque de l'île de Samos. D'après la légende celle-ci aurait, en compagnie de sa sœur de lait Maximiniole, rejoint la Gaule en l'an 271. En effet celles-ci recherchaient Savinien, leur frère qui évangélisait les "Tricasses".
Sainte Savine était une jeune grecque En 288 aux portes de Troyes, on lui aurait appris le martyre de l'île Savinien qui avait été emprisonné en 275. Pendant cette période, il convertit plusieurs de Samosses gardiens. D'après la légende celleCeux-ci aurait, en compagnie devinrent témoins de sa sœur de lait Maximiniolela foi par leurs martyres. Savinien fut dénudé afin que tout son corps soit coupé par les grosses cordes qui le déchiquetaient. Résistant toujours, rejoint la Gaule en on le couronna d'un casque rougi au feu. Il fut ensuite décapité. L'empereur Aurélien le poursuivit jusqu'à Rilly (devenue [[27110320_-_Rilly-Sainte-Syre|Rilly-Sainte-Syre]]) où un soldat l'exécuta. En effet celles-ci recherchaient Savinien, son frère qui évangélisait les "Tricasses"Savine tomba morte de douleur en apprenant la nouvelle et fût enterrée au même endroit.
En [[288]] aux portes Ragnégisile, évêque de Troyes, on lui aurait appris vouait une grande dévotion à sainte Savine et fit édifier au {{VIIème siècle}} un oratoire. Par la suite le martyre village de Sainte-Savine fut construit autour, à l'emplacement de l'église actuelle de Savinien. Saint Savinien avait été emprisonné en [[2751540]]. Pendant cette période, il convertit plusieurs de ses gardiens. Ceux-ci devinrent témoins de la foi par leurs martyres. Savinien fut dénudé afin que tout son corps soit coupé par les grosses cordes qui le déchiquetaient. Résistant toujours, On y trouve aujourd'hui le couronna tombeau présumé de Ragnegisile couvert d'un casque rougi au feu. Il fut ensuite décapité. L'empereur Aurélien le poursuivit jusqu'à Rilly (devenue [[10320_-_Rilly-Sainte-Syre|Rilly-Sainte-Syre]]) où un soldat l'exécuta. Savine tomba morte coffre de douleur en apprenant la nouvelle et fût enterrée au même endroitbois sculpté datant du {{XVIème siècle}}.
Ragnégisile, évêque [[1071]] : [[Philippe Ier de Troyes, vouait une grande dévotion à Sainte Savine et y fit édifier au France|Philippe I{{VIIème siècleer}} un oratoire. Par ]] confirma à Montier-la suite le village de Sainte-Savine fut construit autour, à l'emplacement Celle la possession de l'église actuelle de [[1540]]. On y trouve aujourd'hui le tombeau présumé de Ragnegisile couvert d'un coffre de bois sculpté datant du {{XVIème siècle}}.
[[1071]] : Philippe Ier confirma à MontierPendant les guerres de religions, Sainte-la-Celle la possession de l'égliseSavine sera ravagée, les maisons incendiées et des pillards rançonneront les habitants.
Pendant les guerres de religionsAvant [[1789]],Sainte -Savine sera ravagée, les maisons incendiées sous l'obédience de l'abbaye de Montier-la-Celle compte une population d'environ 370 habitants et des pillards rançonneront les habitantspossède une école. Les principales activités sont l'agriculture et la culture de la vigne.
Avant 17 mars [[1789]]: Les hommes âgés de 25 ans, Sainte Savine, sous inscrits au rôle des contributions votent pour l'obédience de élection des députés à l'abbaye assemblée préliminaire du Tiers État pour le baillage de Montier La Celle a une population de environ 370 habitants Troyes. Jean MOSLE et possède une écoleBasile PAYN furent élus pour les représenter. Les principales activités sont l'agriculture Ils devinrent le 19 janvier [[1790]] respectivement Maire et la culture Procureur de la vigneSainte-Savine.
[[17 mars]] [[1789]] : Les hommes âgés de 25 ans, inscrits Sainte-Savine connut un essor important au rôle des contributions votent pour l'élection des députés {{XIXème siècle}} grâce à l'assemblée préliminaire du Tiers État pour le baillage la bonneterie. Elle a alors une population de Troyes. Jean MOSLE et Basile PAYN furent élus pour les représenter. Ils devinrent le [[19 janvier]] [[1790]] respectivement Maire 10 531 habitants et Procureur de Sainte Savine7 165 électeurs.
L'Hôtel de ville de Sainte -Savine connue un essor important fut construit en [[1935]] et comportait des statues du sculpteur troyen Alfred Boucher (confiées aujourd'hui au {{XIXème siècle}} Musée des Beaux-Arts de Troyes) ainsi qu'une toile de l'école de Rubens, attribuée à Van Thunden. Ce bâtiment abrite aujourd'hui la bonneterie. Elle a alors médiathèque municipale (bibliothèque, CD, CD-Rom, espace multimedia) ainsi qu'une salle d'exposition, une population salle de 10 531 habitants spectacles et 7 165 électeursle siège de l'association Maison pour Tous. Les services municipaux ont été installés dans les locaux de l'ancienne École Normale de filles dans les années 1990, situés rue Lamoricière, à 200 m en contrebas de l'ancien Hôtel de Ville.
LAujourd'Hôtel de ville de hui, Sainte -Savine fut construit est la cinquième ville du département en [[1935]] et comportait terme de population. Pour des statues du sculpteur troyen Alfred Boucher (confiées aujourd'hui au Musée des Beaux-Arts raisons politiques, les multiples tentatives de réunion à Troyes) ainsi ont toujours échoué malgré le fait qu'une toile de lelle ne fait qu'école de Rubens, attribuée à Van Thunden. Ce bâtiment abrite aujourd'hui la médiathèque municipale (bibliothèque, CD, CDun avec [[10387_-Rom, espace multimedia)ainsi qu'une salle d'exposition, une salle de spectacles et le siège de l'association Maison pour Tous. Les services municipaux ont été installés dans les locaux de l'ancienne École Normale de filles dans les années 1990, situés rue Lamoricière, à 200 m en contrebas de l'ancien Hôtel de Ville_Troyes|Troyes]].
AujourdL'hui, Sainte Savine église construite au {{XVIème siècle}} est la cinquième ville du département classée monument historique en terme raison de son portail occidental de population[[1611]]. Pour Ce dernier comporte une Vierge à l'Enfant datant du {{XIVème siècle}}. On y trouve de nombreuses statues du XIV{{e}} siècle au {{XVIIème siècle}} dont les statues de sainte Savine et de sainte Maximiniole, des raisons politiquespanneaux peints et vitraux du XVI{{e}} siècle, les multiples tentatives une tribune de réunion à Troyes ont toujours échoué malgrè le fait qu'elle ne fait qu'un avec [[10387_-_Troyes|Troyes1618]], et un maître-autel du XVII{{e}} siècle.
L'église construite au == {{XVIème sièclePatrimoine}} est classée monument historique en raison de son portail occidental de [[1611]]. Ce dernier comporte une Vierge à l'Enfant datant du {{XIVème siècle}}. On y trouve nombreuses statues du {{XIVème siècle}} au {{XVIIème siècle}} dont statues de sainte Savine et de sainte Maximiniole, des panneaux peints et vitraux du {{XVIème siècle}}, une tribune de [[1618]], et un maître-autel du {{XVIIème siècle}}.==
== {{Repères géographiques}} ==
Sainte-Savine est accolée à la Commune de [[10387_-_Troyes|Troyes]]. Aujourd'hui la limite entre les deux communes est difficilement visible entre les deux. == {{Démographie}} == {{Modèle:Demographie Commune fr 40|An01=1793 |Hab01=691|An02=1800 |Hab02=679|An03=1806 |Hab03=703|An04=1821 |Hab04=623|An05=1831 |Hab05=739|An06=1836 |Hab06=890|An07=1841 |Hab07=946|An08=1846 |Hab08=1 056|An09=1851 |Hab09=1 103|An10=1856 |Hab10=1 090|An11=1861 |Hab11=1 326|An12=1866 |Hab12=1 480|An13=1872 |Hab13=1 920|An14=1876 |Hab14=2 577|An15=1881 |Hab15=3 802|An16=1886 |Hab16=4 614|An17=1891 |Hab17=5 253|An18=1896 |Hab18=5 815|An19=1901 |Hab19=6 114|An20=1906 |Hab20=6 527|An21=1911 |Hab21=6 848|An22=1921 |Hab22=7 046|An23=1926 |Hab23=8 228|An24=1931 |Hab24=9 650|An25=1936 |Hab25=10 406|An26=1946 |Hab26=11 036|An27=1954 |Hab27=10 947|An28=1962 |Hab28=11 864|An29=1968 |Hab29=11 622|An30=1975 |Hab30=10 561|An31=1982 |Hab31=9 614|An32=1990 |Hab32=9 495|An33=1999 |Hab33=10 125|An34=2006 |Hab34=10 442|An35=2011 |Hab35=10 178|An36=2016 |Hab36=10 301|An37=2021 |Hab37=-|An38=- |Hab38=-|An39=- |Hab39=-|An40=- |Hab40=-}} Cfr [http://www.recensement.insee.fr/RP99/rp99/c_affiche.affiche?nivgeo=C&codgeo=XXXXX&produit=P_POPA&theme=ALL&typeprod=ALL&lang=FR INSEE] & [http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=31585 Cassini] & [http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/commune.asp?depcom=10362 Population 2006].
== {{Illustrations, photos anciennes}} ==
{{Elu-Entete}}
{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire=}}{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}{{Elu-Donnees|Nom=Louis LANGE |Dates=1814 - 1815|Commentaire= }}{{Elu- Donnees|Nom=Jacques BODIE |Dates=1815 - 1826|Commentaire= }}{{Elu-Donnees|Nom=Étienne BOUTARD |Dates=1826 - 1830|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=René GRIS |Dates=1830 - 1837|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Jacques JANET |Dates=1837 - 1875|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Nicolas BARDOT |Dates=1875 - 1876|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Nicolas PIAT |Dates=1876 - 1876|Commentaire=- 6 mois}}{{Elu-Donnees|Nom=Nicolas BARDOT |Dates=1877 - 1878|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Nicolas PIAT |Dates=1878 - 1878|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Pierre CHAPERON |Dates=1878 - 1881|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Nicolas PIAT |Dates=1881 - 1888|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Michèle DIDEROT |Dates=1888 - 1892|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=BIZOT DE CHARMOIS |Dates=1892 - 1893|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Pierre BLANCHE |Dates=1893 - 1896|Commentaire=1893 - 1896}}{{Elu-Donnees|Nom=Eugène LAROCHE |Dates=1896 - 1904|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Raymond BERNIOLLE |Dates=1904 - 1929|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Achille PAYEUR |Dates=1929 - 1930|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Marcel PRIN |Dates=1930 - 1939|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Henry BARBUAT |Dates=1939 - 1944|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Gabriel THIERRY |Dates=1944 - 1971|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Paul STEFFAN |Dates=1971 - 1975|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Pierre BOUDINET |Dates=1975 - 1977|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Maurice GIRARD |Dates=1977 - 1983|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Alain COILLOT |Dates=1983 - 2001|Commentaire=- }}{{Elu-Donnees|Nom=Jean-jacques Jacques ARNAUD |Dates= 2008 - (2014) |Commentaire=Réélu en 2008 - [ Photo] }}{{Elu-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire=- }}
{{Elu-Fin}}
Source: [http://www.sainte-savine.fr/cult6.php Source site de la Villede Sainte-Savine] ====les notaires ==== {{Notable-Entete}}{{Notable-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}{{Notable-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}{{Notable-Fin}} ==== Les curés ==== {{Notable-Entete}}{{Notable-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}{{Notable-Donnees|Nom=[[Fichier:Abbé Marie Henri Richter.jpg|30px|]] Marie Henri RICHTER|Dates= - 1906 |Commentaire=Ancien vicaire de Saint-Urbain, ancien curé de [[10096 - Chennegy| Chennegy]] et de Loches. Décédé accidentellement le 8 décembre 1906 }}{{Notable-Donnees|Nom=- |Dates=- |Commentaire= }}{{Notable-Fin}} == {{Monument aux morts}} ====== Morts de la guerre 1914-1918 ===={{Monument-Entete}}{{Monument-Donnees|Nom=- |Naissance=- |Deces=- |Commentaire=- }}{{Monument-Donnees|Nom=- |Naissance=- |Deces=- |Commentaire=- }}{{Monument-Fin}}==== Morts de la guerre 1939-1945 ===={{Monument-Entete}}{{Monument-Donnees|Nom=- |Naissance=- |Deces=- |Commentaire=- }}{{Monument-Donnees|Nom=Bernard Marie Auguste Ambroise CHASTRE |Naissance=[http://www.archives-aube.fr/ark:/42751/s005779f3b9ef0e5/578d121926e3a 13/11/1900]<br>[[10197 - Lignol-le-Château|Lignol-le-Château (10)]] |Deces=03/08/1944 |Commentaire=Dit Bernard - Fils de Louis Auguste Epiphane, bourrelier, et de Octavie LENOIR - Marié le 06/03/1926 à [[10321 - La Rivière-de-Corps|La Rivière-de-Corps (10)]] avec Odette Gilberte Marcelle BORÉ - Domicile à Sainte-Savine (10)<br>Classe 1920 - Matricule au recrutement : [http://www.archives-aube.fr/ark:/42751/s0055a12c60d0c2d/55a12c60d8e16 1515 Troyes]<br>Membre de la Résistance (F.F.I.de l'Aube - Groupe Montcalm)<br>Fait prisonnier lors de l'attaque du maquis de « Mussy (10) / Grancey (21) » le 03/08/1944 puis fusillé le dit jour<br>Son nom figure également sur Le [[10141 - Essoyes - Morts aux guerres|Monument aux Morts d'Essoyes (10)]] }}{{Monument-Donnees|Nom=- |Naissance=- |Deces=- |Commentaire=- }}{{Monument-Fin}} == Ressources généalogiques == ==== Dépouillements d'archives ====  {{#geneanet_fonds: archives_releves|10362}} ==== Documents numérisés ==== {{#geneanet_fonds: archives_images|10362}} ==== Cimetières====  {{#geneanet_fonds: cimetieres|10362}} == Informations pratiques ==
====L es notaires ====
== {{A savoir pour vos recherches généalogiques}} ==
==== Horaires d'ouverture de la mairie ====
 
{{Modèle:Horaire
|Lu-AM= 8 h 30 - 12 h |Lu-PM= 13 h 30 - 17 h 30
|Di-AM= - ? |Di-PM= - ?
}}
'' <Le service État civil est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h et le samedi de 9 h à 11 h 45> '':<u>Adresse de la {{Info_lieu|Libellé= Mairie</u><br>|Photo= commune.png|Taille= 100|Adresse= 1, rue Lamoricière<br>|CP=10300 - |Commune=Sainte-Savine<br>|Tél. : = 03 25 71 39 50 & |Fax : = 03 25 49 83 71<br>{{|Courriel}} : = [mailto: ]<br> info@sainte-savine.frContact]( Source |Site= [http: [ Site//www.sainte-savine.fr/ www.sainte-savine.fr] |GPSlatitude= <!-- Degrés décimaux (Nord positif) (Séparateur décimal = .) -->|GPSlongitude= <!-- Degrés décimaux (Est positif) (Séparateur décimal = .) -- Mise à jour >|Commentaire= |Source_site= [http: )//www.sainte-savine.fr/ www.sainte-savine.fr]|Source_date= }}
==== Dépouillements des registres paroissiaux ======== Archives notariales ==== ==== Remarques Associations d'histoire locale ====
Plusieurs festivals ponctuent l'année savinienne : en mars, "Cours z'y vite", pour et par les enfants ; en mai, les "Inattendus", présentation d'art contemporain dans toute la ville ; le premier week-end de septembre, le "festival des arts de la rue" où les troupes et orchestres déambulent au milieu du plus grand vide-grenier du département.
== {{Bibliographie}} ==
{{#geneanet_books: 10362}}
== {{Voir aussi}} ==
== {{Liens utiles}} ==
* [http://www.sainte-savine.fr Site de Sainte-Savine]
 
== {{Notes et références}} ==
{{Références}}
<!-- Articles Label de qualité -->
{{Article de qualité}}
[[Catégorie:Articles Communes de qualité(10, France)|S]]<!-- Articles Label de qualité -->
565 635
modifications

Menu de navigation