Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bréhal

252 octets ajoutés, 10 août 2006 à 23:50
1975 à 1999 : une démographie dynamique
Nous avons déjà noté que cette évolution était liée à l'arrivée d'une nouvelle population. Il faut noter comme conséquence de cette évolution le viellissement de la population. Certes, il s'agit d'un phénomène général lié à l'amélioration de l'espérance de vie mais dans le cas du canton ceci est accentué du fait de l'ampleur des migrations.
Dans la plupart des communes les agriculteurs qui étaient plus que majoritaires jusque dans la première moitié du XXème siècle, sont désormais minoritaires voire inexistants. Dans la France d'aujourd'hui, Ce phnomène local est aussi national puisque les agriculteurs ne représentent plus que 3,9% de la population totaledans la France d'aujourd'hui. A une population essentiellement agricole s’est donc substituée une population ne travaillant pas dans la commune d’habitat. Auparavant, les ruraux étaient avant tout des paysans attachés à leurs terres et à leurs villages et actuellement ce sont surtout des migrants [alternants] habitant la campagne et travaillant en ville. De ce point de vue nous pouvons parler comme le fait l'INSEE de "rurbains".
Nous pouvons dire qu'aujourd'hui, il y a cohabitation entre deux sociétés rurales: une . La première restée population que l'on peut qualifier de "traditionnelle", est représentative des paysans attachés à leurs terres et à leurs villages. Elle est largement représentée par le troisième et quatrième âge . La seconde population habitant la campagne et une seconde, moins âgée travaillant en ville dont les modes de vie s’apparentent de plus en plus à ceux des urbainsou dans la situation locale ayant fait sa vie ailleurs. Cette cohabitation n’exclue pas les divergences de points de vue, notamment dans les choix de gestion de la commune. Nous pouvons dire que la rupture est en train de se réaliser avec la communauté villageoise, institutionnalisée par le conseil municipal mais dont l'existence était antérieure à la révolution.
On peut penser que dans quelques années le "rurbain" aura totalement pris la place du "rural traditionnel".
27 587
modifications

Menu de navigation